• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Harry Potter et le Prince de sang mêlé Disponible sur Wii

Test de Harry Potter et le Prince de sang mêlé (Wii)

Harry Potter et le Prince de sang-mêlé Wii : Harry Potter traverse une année difficile

Test
Dans la série des Harry Potter je demande le 6 ! Voilà en effet l’avant-dernière année « scolaire » du célèbre apprenti sorcier qui a fait récemment son grand retour sur les écrans. Bien que le film ait connu des avis pour le moins partagés Electronic Arts, comme à son habitude, nous gratifie d’une adaptation sur multiples supports. C’est ici la version Wii qui attire notre attention, et pas seulement parce qu’il s’agit de Nintendo mais aussi parce que les développeurs ont affirmé qu’ils avaient réalisé là leur meilleur travail. Et ça, ça a de quoi piquer notre intérêt.

L’art et la matière

Ce qu’il y a de rassurant mais également de désespérant avec les adaptations de films, c’est que les surprises (bonnes ou mauvaises d’ailleurs) ne sont pas légion. En effet, l’ambiance comme l’histoire se doivent de coller au plus près à la réalisation cinématographique qui constitue la référence du jeu. Mais là où cet épisode d’Harry Potter fait très fort, c’est que tout est suivi à la lettre sans pour autant assurer une compréhension totale du scénario. En clair, l’intrigue est découpée en morceaux choisis et le rythme en devient décousu, au point que ceux qui n’auront pas vu le fameux film s’en trouveront vite perdu même s’ils ont le livre en tête (et on ne parle pas des néophytes profonds qui ne seraient pas à la page question vocabulaire moldu & co).

C’est d’autant plus dommage que l’univers de Poudlard est pourtant bien retranscrit, grâce notamment à l’environnement du château qui se révèle de qualité et dans lequel on peut se promener à loisir. Ainsi la majeure partie du temps nous propose-t-on de nous balader d’un lieu à un autre pour remplir tel ou tel objectif, et une fois l’étape passée on nous dévoile un des élément capital de l’intrigue qui nous amène toujours au plus près du tragique dénouement. Mais si on souhaite tout simplement faire durer le plaisir, car il faut bien avouer que l’aventure ne nous prendra qu’environ 5h de notre temps, on peut essayer de ramasser les nombreux écussons disséminés dans le jeu qui symbolisent des récompenses. Certes ce n’est pas un défi des plus original mais on se surprend rapidement à vouloir trouver le moyen d’obtenir ces artefacts. Pour passer l’ennui ? Rien n’est moins sûr.

En effet, pour interagir avec notre environnement, et notamment pour acquérir ces écussons, il nous faudra maîtriser des sorts et enchantements. Ces derniers se débloquent au fil de notre progression dans l’aventure. On en compte 3 en mode exploration, comme le fondamental Wingardium Leviosa, mais il en existe également 6 autres qui devront être mis à profit lors des duels. Puisque votre combat vous oppose aux forces du mal vous vous devez d’apprendre à maîtriser l’art de la guerre version sorcier. Quel que soit le sort ou l’enchantement, la Wiimote apparaît comme un outil naturellement proche d’une baguette magique et justifie le plus grand enthousiasme des développeurs à faire le jeu sur ce support. En bref, on secoue d’une certaine façon la manette avec le Nunchuck et on obtient le résultat voulu à l’écran. Enfin, le résultat c’est vite dit car il faut admettre que certains sorts sont parfois mal reconnus. C’est le cas notamment lors des duels où on s’escrimera surtout à jouer de la boule de feu pour mettre notre ennemi à terre tout en évitant les sorts adverses avec la touche d’esquive. A noter par ailleurs que ces joutes peuvent avoir lieu à deux mais l’intérêt est vite limité par la répétitivité de l’action, même si la mise en scène reste sympathique.

Le phoenix s’enflamme

Et justement, en terme d’action ces duels constitueront l’une des seuls « sport » du jeu en plus des quelques mini-jeux présents. Si le Quidditch en fait également partie son côté ronflant, dû au fait que le joueur doit passivement (ou presque) pointer l’écran, attirera moins l’intérêt que la réalisation des potions. Dans le sixième épisode mettant en scène le petit sorcier brun à lunette, les cours de potions relèvent d’une importance capitale. Pour résumer les choses, notre bien-aimé professeur Rogue (ou Snape c’est à vous de voir) s’est fait prendre sa place en tant que maître des potions par l’ancien professeur qui occupait son poste et qui l’a repris à la demande de Dumbledore.

Il s’agit de Slughorn, le pion central de cette nouvelle intrigue s’il en est. Bref, les développeurs ont mis le paquet sur les potions et pour notre plus grand bonheur ce mini-jeu est sans doute le plus réussi de tous. Au menu : des flacons remplis de substances plus ou moins douteuses, un chaudron, du feu et bien évidemment notre Wiimote et Nunchuk. Comme pour tout le reste, les indications concernant les mouvements à utiliser dans telle ou telle circonstance sont décrit avec précisions et compte tenu du timing et de la certaine précision requise l’ensemble se révèle très dynamique. Le système fonctionne sur des codes couleurs, on voit à droite de l’écran le flacon ou le dosage qu’il faut utiliser avec la couleur qu’on doit atteindre et on agit en conséquence.

Après chaque mini-jeu, donc les duels amicaux, le vol sur balai au Quidditch et la réalisation de potions, on obtient un score et parfois des médailles au mérite. En dehors de l’aventure, l’accès au trois clubs associés aux disciplines nous est ouvert de manière à pouvoir y jouer à tout moment. Des bonus tels que jouer avec Ginny au Quidditch sont également à débloquer au cours de l’aventure ce qui permet toujours de rallonger un peu la durée de vie de ce jeu particulièrement court.

Les développeurs ont d’ailleurs essayé de rajouter encore quelques éléments de manière à prolonger le plaisir de jeu. Au final, on se retrouve avec des personnages secondaires qui nous proposent des quêtes tout aussi secondaires. Celles-ci sont surtout prétexte à vous faire déambuler dans le château et les environs, ce qui malgré la présence des mini-jeux occupera en fait la majeure partie de votre temps. Du coup, puisque l’environnement est grand, on peut également facilement se perdre et s’énerver. Pour y remédier deux choses plutôt efficaces ont été mise en place : les raccourcis par les tableaux et le fantôme de Nick qui vous sert de guide. Ce dernier s’avère très utile pour aller rapidement d’un lieu à un autre et possède l’avantage comme l’inconvénient de faciliter grandement nos déplacements. Cela explique notamment les 5h d’aventures avec les secteurs du château qui se débloquent à la vitesse du son sur la carte du maraudeur. Et si on a droit à quelques passages hors des murs de Poudlard c’est uniquement pour servir l’histoire et faire du tourisme ne sera alors pas à l’ordre du jour. Des excursions qui mettent l’ambiance en somme.

Graphiquement le jeu s’en tire honnêtement d’ailleurs, d’où la bonne ambiance, mais on remarquera tout de même que nos trois personnages principaux ont été plus soignés que les autres. Enfin pour ce qui est de la bande-son certes les musiques sont officielles et passent assez bien, mais il n’en va pas de même des doublages qui sont parfois atrocement déphasés. L’anglais ne vaut d’ailleurs pas nécessairement le français à ce propos.
13/20
Si Harry Potter sait nous faire rêver avec sa magie et ses intrigues amoureuses (et sérieuses) à l’écran, l’adaptation sur Wii souffre surtout de son grand conformisme et de sa réalisation en demi-teinte malgré une prise en main idéale sur le papier. Alors certes l’ambiance est là, on aime voir Poudlard sous ce jour, mais la balade n’est pas toujours des plus intéressante et surtout les mini-jeux ne sont pas tous du même acabit. Et puis bien évidement l’histoire étant conditionnée à celle du film il faudra avoir vu celui-ci pour apprécier un tant soit peu le déroulement d’une aventure qui, et ce sera sans doute le plus dur pour les fans, se finit vraiment très rapidement.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

13 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Harry Potter et le Prince de sang mêlé (Wii) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

Console
Wii

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×