• Ma note
    Moyenne de 4,0 - 2 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 2 ajouts
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Final Fantasy III Disponible sur NDS

Test de Final Fantasy III (NDS)

Retro, ou pas assez ?

Test
Avant de commencer, rappelons que le Final Fantasy 3 adapté ici sur DS n’est pas celui narrant les aventures de Celes, Locke et Terra. Bien que nommé FF3 aux Etats-Unis, ce jeu était en réalité le 6ème opus de la série. Le FF3 que je vous propose de découvrir aujourd’hui est l’adaptation d’un jeu NES, qui n’est jamais sorti du Japon jusqu’à présent. Alors, vaut-il les 16 ans d’attente ?
Test rédigé par Janus

Resté pendant longtemps une énigme, Final Fantasy 3 est pourtant l’un des épisodes les plus importants dans le développement de la série : ce fut le premier à incorporer un système de jobs modifiables en cours de route (repris dans Final Fantasy V, et Tactics par exemple), et il créa nombre de symboles et de thèmes qui sont aujourd’hui presque synonymes avec Final Fantasy. Les Moogles, les invocations, les Dragoon, et les Dark Knights, par exemples, doivent tous leur existence à FF3. Square-Enix nous propose donc de (re)découvrir ce titre en utilisant toutes les capacités de la Nintendo DS.

La déesse des graphismes.

Exit donc les graphismes 8 bits en 4 couleurs, FF3 DS exploite pleinement le potentiel de la portable pour nous offrir un monde entièrement en 3d, superbement réalisé. Surtout, les graphismes réussissent à être modernes sans pour autant nuire à l’ambiance simple de l’original : les persos en SD sont adorables avec leurs petits costumes de jobs, et chaque endroit est une reproduction fidèle (mais bien plus agréable à l’œil) de la version NES. Les combats rappellent ceux des jeux PS1, avec des mouvements de caméras et des effets assez étonnants pour de la DS.

Néanmoins, on sent que la petite console est à ses limites. La framerate a souvent des petits sauts assez dérangeants, et certaines actions lors des combats sont bâclées : par exemple, quand un ennemi meurt, il n’a aucune animation spéciale et disparaît comme si de rien n’était. Aussi, les persos frappent dans le vide pour attaquer, au lieu d’aller vers les ennemis comme dans les titres plus récents de la série.

Grande déception aussi au niveau de l’utilisation des 2 écrans de la DS : elle est quasi nulle, et l’écran du haut ne sert qu’a montrer la carte du monde. Pendant les donjons et les combats, il est éteint. Même pas d’artwork, ni d’informations, rien. On dira que c’est pour que les processeurs se concentrent sur l’écran du bas, mais ce satané sentiment de bâclé refait quand même surface…

Niveau audio, FF3 est classique mais efficace. Tous les thèmes de la version originale sont présents et réorchestrés. Il n’y a pas d’ajouts, par contre et certains plages sont un peu trop répétées dans l’aventure (je pense notamment à celle que l’on entend dès que l’on entre dans un village qui a un problème), mais c’est parce que Square Enix a voulu être très fidèle au jeu originel.

Trouve-toi un job !

Que ceux qui s’attendent à un jeu au scénario épique et avec des cinématiques prennent garde : FF3 est un jeu d’une autre époque, où le scénario n’est qu’une excuse pour balader les héros de quête en quête. Il y a des cinémas, mais elles sont brèves, et l’histoire ne sort jamais des clichés habituels où les 4 héros élus vont sauver le monde de l’obscurité.

Certes, la version DS essaye d’ajouter un peu de profondeur au tout en donnant des noms et des personnalités aux 4 protagonistes (qui étaient identiques sur NES), et en les faisant se rejoindre au cours de la première heure de jeu (au lieu de les avoir ensembles dès le début). Mais cela est très léger, et ne change finalement pas grand chose.

Plutôt que le scénario, ce sont les combats et le système de jeu qui sont les principaux attraits de Final Fantasy 3. Comme mentionné plus haut, il introduit un système de jobs assez intriguant : au début du jeu, les héros ont tous les mêmes capacités, qui sont assez médiocres. Mais après peu de temps, il est possible de leur attribuer un job parmi les archétypes de la série : Voleur, Guerrier, Mage Blanc etc…

Mais contrairement à FF1, par exemple, où les jobs sont fixés à vie, il ici est possible d’en changer en tout temps ! La seule pénalité est une baisse de stats temporaire, pour empêcher les petits malins de faire un Mage Blanc temporaire pour soigner l’équipe en plein donjon (boo !). Au fil de l’aventure, on gagne des nouveaux jobs, qui vont des puissants Chevaliers et Dragoon jusqu’aux ultimes Ninjas et Sages, en passant par des classes plus exotiques comme les Bardes et les Geomanciens.

Ce système apporte beaucoup de variété et de customisation à FF3, car il est littéralement possible de se créer l’équipe qu’on veut, en expérimentant avec les différents jobs sans souci de « ruiner » ses personnages.

Par contre, il faut avouer que le système n’est pas vraiment complexe : on gagne des points de stats quand on garde un job longtemps, mais on n’obtient jamais de nouvelles habilités passives ou actives. De même, il n’est pas possible de métisser les jobs comme dans FFV. Bon, on ne peut pas en vouloir à FF3 de ne pas tout avoir fait dès le début, mais pour un jeu DS sorti en 2006 c’est vrai que ça peut paraître un peu léger.

Un peu vieux jeu, NES pas ?

Et c’est là qu’on touche le plus grand problème, ou la plus grande qualité, de FF3 DS : il est entièrement fidèle à la version originale. A part proposer le jeu au stylet, ajouter un boss secret, rééquilibrer les jobs pour les mettre sur un pied d’égalité et proposer un mode wifi, ce remake n’apporte absolument rien de neuf. Et faire un jeu difficile, avec peu de scénario et des tonnes de combats aléatoires ne sera pas du goût de tout le monde. Maintenant, ce n’est pas une vraie critique car c’est une simple question d’opinion, et à mon avis Square-Enix a bien fait de préserver le jeu tel qu’il est : il a un certain charme, une certaine simplicité qui aurait été perdue en modernisant le tout.

Le seul élément qui aurait mérité d’être changé concerne le système de sauvegarde, qui ne permet que de sauver sur la carte du monde. Portable oblige, on a le droit à une sauvegarde temporaire en tout temps, mais cela n’aide pas trop quand on perd 1h de jeu face à un boss récalcitrant.

Quant au mode wifi susmentionné, il ne permet guère que d’envoyer des messages à d’autres joueurs, car tout le monde sait que c’est beaucoup plus facile de donner son code ami à quelqu’un, recevoir celui du correspondant, d’allumer sa DS, d’envoyer un message et d’attendre que l’autre allume sa DS que de simplement envoyer un mail. C’est néanmoins le seul moyen de débloquer les secrets que Square-Enix a rajoutés à cette version. Bof…

Et en import ?

Non. Oubliez. Impossible. No way. Le jeu a beaucoup de textes, et le faire en import sans comprendre la langue est une gageure. Attendez donc soit la version US, prévue en Novembre, soit la version Européenne qui n’a pas encore de date à l’heure où j’écris ces lignes.
16/20
En résumé, FF3 est un jeu d’un autre âge, même s’il est vêtu tout en 3d. L’avis de ce testeur est qu’il est génial, car simple, avec des vraies possibilités de customisation, et assez difficile. Néanmoins, il vous faudra vous demander quelle est votre tolérance pour les RPG à l’ancienne avant de l’acheter.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


PNCAST : Switch OLED, jeux de l'été

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Final Fantasy III (NDS) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
4/5

L'avis des visiteurs

Je trouve le jeux bien ficelé même si les combats sont assez durs au départ. Le système de job est bien pensé et le choix est très varié. Tous les fans de la série apprécieront n°3, sur DS qui plus est. (remarque : tout peut se faire au stylet)
Graphiquement, le jeu fait honneur à la DS. Beau, bien animé, la première impression est très bonne. Bon, après 15 heures de jeu, on remarque un peu plus de défauts. déjà, l'histoire est elle bien à l'image des premiers FF, c'est à dire très légère. Très très légère (On tombe dans...

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×