• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

FIFA 19 Disponible sur Switch

Impressions de FIFA 19 (Switch)

[#NintendoParis2018] FIFA 19, premier contact balle au pied

Dans le cadre de la tournée annuelle des jeux de l'E3 à Paris, nous avons pu nous essayer a la prochaine mouture de FIFA sur Switch. Voici nos impressions, rassurantes et rassurées !

Impressions
Nous avons pu essayer FIFA 19, non sans peur après le très décevant FIFA 18 qui n’était rien d’autre que FIFA 16 remaquillé avec les statistiques et les équipes de la saison qui venait de s’écouler. Les développeurs avaient même eu l’audace de ne pas faire évoluer le jeu d’un iota, laissant telle quel la jouabilité du jeu-source avec ses multiples errances de gameplay qui avaient fait rager nombre d’amateurs de foot comme le rythme de jeu trop rapide, les crochets dévastateurs quand vous êtes en pleine course, les tirs de loin trop précis et trop souvent au fond et sans oublier les gardiens de buts pétrifiés sur leur ligne de but lorsque que le jeu a calculé que le ballon toucherait les montants. Bref après une année très triste pour les amateurs du foot, du vrai, et à la vue des habitudes qu’a prises Electronic Arts quant aux inférieures version de son jeu de foot par le passé, nous ne pouvions que craindre que FIFA 19 ne soit qu’une simple refonte esthétique.
D’ailleurs autant vous dire que votre serviteur n’en attendait pas des masses de la part du studio de Vancouver. Alors oui, avant de me donner ma sacrosainte manette, on m’explique ce qui semble être la principale nouveauté du jeu. La Champions League, la plus belle des compétitions de club, fait enfin de retour dans FIFA après avoir été accaparée par les équipes de Konami et PES pendant une petite dizaine d’années. Et cela veut dire tout l’habillage qui va avec dans les stades, l’enivrante musique composée par Tony Britten, ce savant mélange d’anglais, d’allemand et français capable de faire hérisser les poils de n’importe quel supporter de football.

On me propose alors de prendre en main une des huit équipes disponibles et de participer à la finale de la Champions League. Toujours dans la retenue et dans la peur de retrouver à nouveau le jeu de 2016, je choisis Manchester United avec son duo d’attaque dévastateur Romulu Lukaku, Alexi Sanchez qui m’ont tant apporté sur le plan offensif dans la précédente édition, bien servi par Paul Pogba dont le rôle de numéro huit lui va si bien. Une fois ma tactique mise en place et mon équipe bien disposée sur le plan de jeu, je lance la partie, toujours en ayant dans le coin de la tête cette crainte qu’Electronic Arts nous la fasse à l’envers une nouvelle fois.

Et pourtant une fois ce FIFA 19 en main, nous retrouvons une toute autre sensation. OUI ! EA Sport s’est mis au travail et nous propose pour le coup une copie bien plus fournie et surtout totalement retravaillée de sa simulation de ballon rond. Tout de suite on est décontenancé par ce gameplay, bien plus lent, bien moins fluide, mais ô combien plus réaliste. D’abord, il semble que le maître-mot de cette édition 2019 compte bien nous imposer à travailler beaucoup plus au milieu de terrain avec un rythme de jeu bien plus posé qu’à l’accoutumée. Les ailiers sont moins rapides, le dribble en pleine course beaucoup plus hasardeux, le ballon et les contrôles de balle à pleine vitesse sont bien moins efficaces et les pertes de balle bien plus importantes, et apporte enfin ce côté bien plus réaliste réclamé à cor et à cri par les adorateurs de "foutchébaul".

La construction de jeu et l’intelligence des appels va devoir devenir votre priorité dans ce FIFA 19, l’impact physique au milieu de terrain est bien plus prononcé que dans les précédentes éditions et nous retrouvons enfin nos récupérateurs devenir une pièce maitresse dans le jeu, eux qui jusqu’à présent servaient plus de passe-plats que de justicier devant la défense. Avec Fifa 19, EA Sports semble enfin signé la fin du « Joga Bonito » instauré depuis une dizaine d’années, ou même des équipes de cinquième division étaient capable de proposer un jeu digne du Tiki Taka espagnol.

Là les pertes de balles sont importantes, l’efficacité face au but est également revue drastiquement à la baisse, les centres en pleine course finissent huit fois sur dix dans les gradins, en touche, ou aux fraises, ce qui va vous obliger dans n’importe quelle situation de devoir arrêter votre course, temporiser, regarder les collègues autour de vous, bref, il va vous falloir proposer un jeu intelligent balle au pied si vous voulez avoir plus de chance pour vos action d’aboutir à autre chose qu’un aller simple en virage.

Cependant, cela ne serait pas drôle s’il n’y avait pas le traditionnel petit défaut frustrant empêchant le jeu d’approcher la perfection, et après les gardiens l’année dernière, cette année on va faire le focus sur le comportement des défenseurs centraux qui par moment sont totalement à la ramasse, laissant des espaces de dingue dans l’axe de la cage. Une sorte de journée porte ouverte proposée aux attaquants adverses, sans compter que leurs modèles physiques ont été sensiblement abaissés, laissant souvent le gain des duels aux avant- centres. Un défaut qui on l’espère sera corrigé d’ici la sortie car il pourrait très vite devenir très gênant.

Esthétiquement parlant, le jeu a également évolué. Toujours sur la base du moteur Ignite, le jeu semble plus fin, les animations proposées par les joueurs sont bien plus riches que l’an dernier et leur comportement sur le terrain semble bien plus réaliste avec des mouvements plus amples et moins gracieux qu'à l'accoutumée. Cependant nous restons à des années-lumière de ce que peut nous proposer le Frostbyte, et si le jeu est toujours autant agréable à voir en mode nomade, ou en mode tablette, sur grand écran par contre, ça pique toujours pas mal et quand on est prêt du téléviseur on voit bien la difficulté qu’ont les développeurs à nous proposer un jeu propre.
Vous l’aurez compris, ce FIFA 19 est une très bonne surprise. Bien plus réaliste, bien plus intelligent, peut être également bien moins accessible aussi, il saura sûrement donner du baume au cœur à tous ceux qui aiment le beau jeu collectif plus que la salve de percées solitaires que nous proposait le précédent volet et tend également à rassurer quant au soutien d’Electronic Arts à la Switch en proposant cette année une vraie nouvelle mouture du jeu. Reste maintenant à savoir à quoi va ressembler le jeu final, car si vous aimez cette licence comme votre serviteur, vous n’êtes pas sans savoir qu’une démo proposée, même quinze jours avant la sortie du titre, peut parfois ne plus ressembler du tout à la version commerciale. Et dans cette optique, on espère sincèrement que les équipes de Vancouver sauront nous proposer un correctif à ce problème de placement défensif. Par ailleurs nous n’avons toujours aucune info quant à l’intégration de la troisième partie de The Journey sur Switch.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

wiidefender
Bon, content qu'au moins dans moteur gameplay, ce FIFA propose enfin une version intéressante. Je suis pas du tout FIFA mais clairement, j'ai un déficit de jeux de foot à la maison pour quand les potes viennent jouer et ca pourrait être la bonne occasion de pouvoir passer quelques nuits blanches dessus en mode ballon, bière et pizzas comme à l'époque de la PS1 (oui, j'ai jamais racheté de jeux de foot depuis cette période-là...).

Ce qui me chagrine là-dedans, c'est que je me suis juré de ne pas filer de fric à des éditeurs qui toisent la clientèle type que je représente en offrant un soutiens mineur avec un mépris est à peine masqué ! J'aimerais tant qu'une alternative PES fasse son apparition sur Switch, j'aurais dans ce cas-là aucun soucis à lâcher un billet.
Jyvékas
Et quand est-il des modes? Aura t'il tous les modes qu'auront les versions des autres consoles, contrairement à la low version FIFA 18 sur Switch?

Soutenez PN : achetez ces jeux !

L'attente de Puissance Nintendo

Elevée

Pas de commentaire

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu FIFA 19 (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×