• Ma note
    Moyenne de 5,0 - 1 note
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 2 ajouts
  • Devenir fan ! 1 fan, et vous ?

Nintendogs + Cats Disponible sur 3DS

News Nintendogs + Cats (3DS)

Konno et Miyamoto sur Nintendogs

News
C'est un Iwata Asks intéressant que Nintendo nous propose de découvrir aujourd'hui grâce à l'entrevue menée par le journaliste japonais le plus connu du Japon : Satoru Iwata ! Le Président de Nintendo interroge Hideki Konno et Shigeru Miyamoto sur Nintendogs Plus Cats et le processus de création du jeu.

Le jour où Miyamoto adopta un chat

Voilà déjà 6 ans que des dizaines de millions de petites filles parlent à leur console : c'est le syndrome Nintendogs, qui est le jeu de simulation de chiot qui a fait exploser les ventes de DS à l'époque. Vrai phénomène, on aurait pu croire que Nintendo ferait vite une suite : ils y ont bien sûr pensé, en commençant à tester des chats simplement posés sur les modèles de chiens. Imaginez un chat qui court et se mord la queue… Voilà ce que cela a donné.

Chez Nintendo, ils ont alors pensé que le jeu pourrait être adapté aux dauphins ou aux chevaux - un genre qui, dit-on, pourrait cartonner en Europe. Il manqua à tous un petit quelque chose qui prévint Nintendo de sortir tout nouveau jeu.


H. Konno et S. Miyamoto

Hideki Konno indique que le jeu aurait pu sortir sur Wii. Mais la console étant dépourvue de microphone, il n'était pas possible de parler à son chien. De plus, la distance séparant le joueur de la TV ne donne pas de sentiment de proximité comme ce fut le cas avec la version DS. Bref, une version console de salon ne semblait pas pouvoir fonctionner.

Iwata se souvient du jour où Miyamoto a annoncé qu'il avait un chat : la planète Nintendo s'est enflammée, annonçant de facto un Nintencats pour bientôt ! Lorsque Miyamoto a adopté son chat, il s'est rendu compte que le chien et le chat interagissaient ensemble, et que cela serait intéressant dans un jeu vidéo - alors qu'un peu plus tôt il aurait trouvé l'idée absolument absurde ! On a eu de la chance que les deux animaux s'entendent aussi bien : cela lui donna l'idée d'inclure les chats avec les chiens.

Un jeu avec des chats seulement aurait été assez limité, car on peut faire beaucoup moins de choses avec un chat par rapport à un chien, mais le fait de proposer les deux animaux ensemble avait toutes les chances de fonctionner. Et c'est cette idée qui lui a donné envie de faire une suite à Nintendogs, avec les chiots comme élément principal du jeu, faisant des chats un élément très secondaire : le 'Plus Cats' lui-même implique que les chats sont secondaires, non sans mentionner le fait que le mot chats est plus petit que le mot chiens !


Shigeru Miyamoto

Deux fois plus de travail !

Miyamoto a découvert que chats et chiens évoluaient de façon totalement différente : ainsi, si un chien va droit au but, un chat va approcher doucement, s'arrêter, regarder, pour finalement sauter sur sa victime, qu'il s'agisse d'un oiseau comme d'une balle ! Chats et chiens ont aussi une façon différente de marquer leur territoire, qu'on ne détaillera pas ici ! Les chats ont aussi leur façon à eux de montrer leur affection, en se frottant contre la personne ou l'animal qu'ils apprécient. Autant dire qu'il ne fut pas vraiment possible de reprendre les animations du chien pour les transposer sur les chats !

Ainsi, Miyamoto a vite constaté qu'un chat ne s'asseyait pas de la même façon qu'un chien. De même, les deux animaux ne remuent pas la queue de la même façon, ne dorment pas de la même façon, n'obéissent pas du tout de la même façon (essayez donc d'apprendre à votre chat à ne pas se faire les griffes sur vos meubles !), les chats aiment se percher haut… ce qui implique également de changer la gestion des caméras dans le jeu : bref, ajouter les chats eut un impact conséquent sur le travail requis pour développer le jeu.

On apprend alors que Nintendogs avait d'abord été développé pour GameCube mais que, très vite, Miyamoto lui préféra une version DS, en raison de l'écran tactile qui crée une proximité immédiate avec l'animal… Par contre, la puissance de la console a eu pour conséquence de limiter la gestion de la fourrure, qui avec cette version 3DS est maintenant beaucoup plus réussie, plus réaliste… et en 3D.

Dans cette nouvelle version, les animaux sont différents les uns des autres : ainsi, votre chiot sera peut-être un peu plus grand, ou plus gros, ou plus mince, ou plus petit, que les autres, ce qui en facilitera la reconnaissance. De plus, chacun aura son propre caractère : certains seront plus calmes que d'autres, certains plus craintifs que d'autres… Facile à dire, moins facile à programmer, nous indique Hideki Konno, qui explique aussi que Nintendogs est comme un guide illustré qui permet d'en apprendre plus sur les différentes variétés de chiens par exemple : certaines races ont ainsi 4 variétés différentes dans le jeu.

La 3DS a aussi permis d'améliorer l'affichage des yeux des animaux, beaucoup plus réalistes : leurs yeux peuvent suivre un objet maintenant ! D'ailleurs, voilà encore une différence entre chiens et chats : un chien fait pivoter sa tête pour suivre un objet. Quant à un chat, il se contente de le suivre des yeux sans bouger. Décidément, rien n'a échappé à Shigeru Miyamoto, pas même le fait que la pupille des chats s'obscurcit en fonction de la luminosité.

La caméra permet également au chiot de détecter la présence de son maître, et de réagir en conséquence. Le jeu est capable de mémoriser le visage du joueur et de ses proches qu'il voit régulièrement, un peu comme un vrai chien, et le chien pourrait même avoir son membre de la famille préféré ! De même, le chiot pourra aboyer ou grogner à la vue d'une nouvelle tête !


Hideki Konno

Nintendogs Plus Cats utilise aussi les cartes de la réalité augmentée : c'est un petit plus, comme le dit Hideki Konno, mais quand on oriente la caméra 3D vers la carte avec un bloc point d'interrogation, alors notre chiot va sauter sur le dessus de cette carte ! M. Konno suggère de placer la carte sur son épaule, mais ça risque d'être moins facile de voir l'effet obtenu pour le joueur ! Hideki Konno semble s'être bien amusé : il a posé la carte AR sur le museau d'un vrai chien pour prendre une photo 3D avec son chiot et le vrai chien. On testera ça, tiens !

Du bark mode au StreetPass !

Les photos prises par les joueurs pourront être transférées sur carte SD, et il sera possible de prendre des photos de l'écran de jeu aussi, et de les échanger avec ses amis via StreetPass (seules les photos AR ne pourront pas être échangées, le volume de données étant trop important à échanger).

On se souvient qu'Hideki Konno était très jaloux de la popularité du Tag Mode de Dragon Quest IX, son propre fils voulant sortir de la maison pour profiter du mode de jeu : voilà bien quelque chose qu'il aurait voulu pour Nintendogs ! Cela lui a donné envie de créer la contre-attaque du StreetPass : en profitant de sa fonction de Producer sur la console, il put placer le StreetPass au niveau Système et non au niveau du jeu.

Une nuance énorme puisque, désormais, on n'a plus besoin d'avoir le jeu dans la cartouche au moment où l'on rencontre un autre utilisateur du jeu. StreetPass reprend aussi les Mii des personnes que vous avez croisées… où que vous soyez dans le monde, le système étant global et compatible de région en région.

Comme dans le premier jeu, il est possible de promener son animal, et de façon beaucoup plus libre que dans le premier jeu. Par ailleurs, le jeu est compatible avec la fonction de podomètre de la console, qui permet de prendre en compte les pas que vous effectuez dans la journée avec votre 3DS dans la poche. En marchant dans la vraie vie, c'est comme si vous faisiez une promenade dans le jeu.

Pas une, ni deux, mais trois versions du jeu !

En travaillant sur le premier Nintendogs, Nintendo avait d'abord envisagé 16 versions différentes du jeu : Miyamoto voulait en effet qu'on choisisse son jeu comme on choisit son chiot dans un magasin. Mais d'un point de vue commercial, c'est un peu compliqué, et Nintendo s'est rabattu sur 3 versions.

Les 3 versions du jeu au Japon

Cette fois, Miyamoto a songé qu'une seule version serait suffisante, mais ce sont les gens du service commercial qui ont fait usage de leur veto : il fallait absolument trois versions différentes. Au Japon, les joueurs pourront acheter une version Shiba Inu, remplacée en Occident par une version Golden Retriever.

C'est en choisissant les chats que Nintendo s'est aperçu que les races les plus fameuses n'étaient pas les races les plus populaires : Siamois et Persans n'ont plus la cote face aux nouvelles espèces en vogue comme le type américain, bleu de Russie ou Munchkin.

Au moment de choisir quel chat montrer sur la jaquette, les Ventes sont arrivées en disant qu'un chat persan ne serait pas vendeur, en raison de son caractère chic et luxueux.

Les attentes des créateurs

Hideki Konno espère que les joueurs adhèreront à son nouveau StreetPass, en prenant leur console avec eux le plus souvent possible.

Quant à Miyamoto, il espère que tous ceux qui achèteront une 3DS apprécieront Nintendogs Plus Cats. Pour lui, le jeu est un jeu essentiel, si essentiel qu'il se demande même pourquoi il n'est pas inclus avec la console. Tant les gens qui ont des animaux que les autres pourront apprécier le jeu, selon lui.

Satoru Iwata conclut cette interview en évoquant les Mii, qui font partie de ce nouveau Nintendogs : grâce à Nintendogs Plus Cats, le nombre de Mii pourrait encore augmenter, le Président de Nintendo estimant que le nombre de Mii pourrait avoir franchi le cap des 200 millions de créations.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Gregouille
Au Japon, les joueurs pourront acheter une version Shiba Inu, remplacée en Occident par une version Golden Retriever.


Moi qui préférais justement le Shiba Inu dans la version DS...

M'enfin, comme j'suis déjà pas sûr d'acheter la console, ça l'est encore moins pour le jeu donc c'est pas si grave. Et pour une jaquette... :P
Tag24
"Hideki Konno indique que le jeu aurait pu sortir sur Wii. Mais la console étant dépourvue de microphone, il n'était pas possible de parler à son chien. De plus, la distance séparant le joueur de la TV ne donne pas de sentiment de proximité comme ce fut le cas avec la version DS."


Le Wii Speak sert donc définitivement à rien. "-_-
Anonymous
PN a écrit:(seules les photos AR ne pourront pas être échangées, le volume de données étant trop important à échanger).


C'est pas plutôt pour éviter la pornographie zoophile ?
Denys
Il manqua à tous un petit quelque chose qui prévint Nintendo de sortir tout nouveau jeu.


Juste une petite remarque : To prevent : empêcher ? :hey:

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×