Wii Sortie le 30/11/1999 Nom court Wii

Dossier Wii (Wii)

Revolution : un pari calculé

Dossier
La Nintendo Revolution fait beaucoup parler d'elle. Avec la sortie de la XBox 360, nombreux sont ceux qui essaient de faire un état des lieux : la performance d'une machine au lancement est importante, et dépend de plusieurs facteurs comme... le nombre de compétiteurs disponibles en même temps que vous. La XBox 360 fait cavalier seul : alors que la machine est en vente, que sait-on de la Revolution, si ce n'est qu'elle aura une manette vraiment novatrice, et ne sera pas une bête de course ?

Pas un jour sans info Revolution...

On ne va pas revenir sur ces news qui font le tour du monde plusieurs fois avant de revenir sous une nouvelle forme ! On se souviendra d'un argument marketing de Nintendo : sa prochaine console ne va pas se concentrer sur délivrer quelque chose de joli, mais voir au delà, avec une machine tout simplement différente.


Quand ça ne vient pas du web, c'est la presse qui s'en mêle !

Non, on ne va pas reprendre ces news. On va plutôt voir une stratégie relativement intelligente, bien que dangereuse, qu'on appellera un faux suicide. Citons par exemple le fait que Nintendo a déclaré se moquer de la position de sa machine dans le prochain round de la guerre des console : tout ce qui importe, c'est d'être là, de faire certes mieux que le GameCube (ce qui dans le fond ne devrait pas être difficile), mais simplement d'être là.

Quand le compte est bon... ou pas !

Nintendo n'a jamais été de ceux qui perdent de l'argent sur une console. Quand on regarder Sony et Microsoft, on se rend compte qu'on ne joue pas du tout avec le même genre de comptabilité : la XBox aura perdu quelques 4 milliards de dollars, selon certaines estimations. La XBox 360, supposée perdre 75 dollars par machine vendue, ne devrait pas briller non plus par les profits qu'elle apportera.

Chez Sony, ce n'est guère plus brillant : la Playstation 3 devrait perdre un milliard de dollars lors de sa première année, et ce chiffre ne compte pas le développement de ce fameux processeur dont on entend tant parler, le Cell. Il ne faut pas perdre de vue le fait que par ailleurs, Sony a aussi fait intrusion dans un autre pré carré de Nintendo : le secteur portable, avec sa PSP, une machine sur laquelle Sony ne gagne pas d'argent non plus.

Nintendo, au contraire, affiche une santé insolente. Les comptes peuvent virer dans le rouge lors de bilans trimestriels ou semestriels, mais au bout du compte, Big N gagne de l'argent. Il y a toujours quelque chose qui lui permet de gagner beaucoup d'argent, et parfois même de gagner beaucoup d'argent.


Les chiffres sont bons, autant les montrer, non ?


Une stratégie dangereuse

On voit ainsi clairement que Nintendo a décidé de laisser les deux multinationales géantes se déchirer : un jour ou l'autre, un type dans un costume plus cher que ma pauvre voiture va arriver et demander à Microsoft pourquoi quatre milliards de dollars ont été dépensés dans un trou noir. Et ce même type ira demander à Sony pourquoi les générations suivantes de Playstation n'ont pas eu l'effet PSOne, quand le Département Sony Computer Entertainment permettait à lui seul de mettre Sony dans le vert.

Mais le type en costume s'est perdu... Peut-être chez Nintendo. On se la joue profil bas là-bas : on sort une console quand cela s'impose, avec les fonctionnalités nécessaires. Pas plus, pas moins, mais surtout pas plus, pour éviter d'exploser les coûts de production. Pendant ce temps, MS et Sony brûlent des milliards de dollars : un jour ou l'autre, il faudra bien que cela s'arrête. C'est la loi des entreprises, il faut que cela rapporte de l'argent pour avoir le droit de vivre. Nous n'en sommes pas encore là : alors Nintendo regarde ses deux concurrents, et attend paisiblement son tour, son heure de gloire. C'est inéluctable, le tout est de savoir quand cela va se produire.


Nintendogs est un grand succès partout dans le monde


Cette heure de gloire n'est peut-être pas très loin : la Nintendo DS est un vrai succès, grâce à des jeux comme Nintendogs ou Train your Brain. Ces titres sont vraiment intéressants, car ils nous montrent que Big N ne fait pas vraiment comme les autres : les consoles puissantes plairont d'abord aux hardcore-gamers. Nintendo veut jouer sur les deux tableaux, mais pour cela, a revu ses ambitions à la baisse avec une console abordable, donc relativement peu puissante par rapport aux machines à 400 dollars de la concurrence. Proposer un prix de vente raisonnable induit des performances raisonnables, car le prix des composants se base surtout sur leur puissance ou leur complexité : avez-vous idée du coût d'insertion de la Haute Définition dans le design d'une console ?

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×