Dossier Finance et chiffres de vente

[Résultats S1 2022] Le rapport financier de Nintendo est tombé : tous les chiffres et notre analyse complète !

Comme tous les trimestres, Nintendo vient de dévoiler son rapport financier pour le premier semestre de son exercice 2021-2022.

Dossier
Ils étaient particulièrement attendus après une année 2020 exceptionnelle : les résultats de la Nintendo Compagny Limited à mi-parcours de l'exercice fiscal qui se clôturera le 31 mars 2022 (que nous allons nommer 1S2022 pour 1er semestre 2022) sont tombés et s'avèrent un tant soit peu décevants malgré des prévisions de sorties pas si mauvaises que ça. Faut-il y voir un Nintendo trop optimiste ou y-a-t-il quand même de vraies raisons de croire en ce qui nous est dit ? Voici quelques éléments de décryptage du rapport financier qui nous a été présenté ce jour.

Un chiffre d'affaire en recul de 18.9%

Dans un premier temps, nous ne pouvons passer outre quelques éléments techniques voire un peu barbares pour les non-initiés qui est le compte de résultat consolidé du 1er semestre de l'exercice 2022 qui on le rappelle représente l'ensemble de l'enrichissement (produits) et de l'appauvrissement (charges) de l'entreprise sur une période donnée. Donc, pour ce cas, six mois du 1er avril 2021 au 30 septembre 2021. La soustraction entre produits et charges donne le résultat de la période, s'il est positif on appelle ça bénéfice, s'il est négatif on appelle ça déficit.

Après cette petite notion de comptabilité générale, passons aux chiffres en eux-mêmes. Le chiffres d'affaire (produits des ventes de l'activité principale : ici jeux, consoles et cartes) de Nintendo pour le 1S2022 est en recul de 18.9% par rapport à la même période de l'année dernière passant de 769.5 milliards de yens( 5.85 milliards d'euros) à 624.27 milliards de yens (4.73 milliards d'euros).
Il y avait donc une vie après Animal Crossing: New Horizons
Pourtant, si en 2020 Nintendo avait été dépassé par les évènements et que le gros du chiffre était essentiellement du au phénomène Animal Crossing qui s'était vendu à un niveau record, à la sortie de Mario 3D All Stars et aux ventes stratosphériques de consoles pendant le confinement, on ne peut pas dire que Big N avait lésiné sur les moyens pour ce 1er semestre 2022 avec de gros jeux tels que Mario Golf, la ressortie de Skyward Sword réclamé à corps et à cris depuis des années, New Pokémon Snap, le grand retour de Wario Ware, ou encore l'atelier du jeu vidéo. On ne peut pas dire que Nintendo se soit endormi sur ses lauriers.

La vente de jeux en légère baisse

Pourtant, il était logique qu'aucun d'entre eux ne puisse réussir le succès insolant d'Animal Crossing. Et ce n'est donc pas étonnant que Nintendo nous annonce que le nombre de jeux vendus pour ce 1S2022 est en recul de 6.3% pour cette période par rapport à l'année dernière passant de 100 millions de jeux vendus à 93.89 millions.
Mario Kart 8 Deluxe cartonne toujours autant !
Notons que 18 jeux se sont vendus à plus d'un million d'unités sur la période dont 3.6 millions pour Zelda SS, 2.19 millions pour New Pokémon Snap. Par ailleurs vous pouvez noter la performance de Mario Kart 8 Deluxe qui engrange 3.34 millions d'unités vendues supplémentaires pour la période soit 38.74 Million de jeux vendues depuis le début de sa commercialisation.

Du coté d'Animal Crossing, il engrange lui aussi 2.22 millions de copies vendues en plus le rapprochant de la barre des 35 millions de jeux achetés par les consommateurs (34.85 millions).

Sinon pour le reste des million-sellers du 1er semestre nous avons :

- Ring Fit Adventure (+2.10 Million d'ex vendus : total 12.21M)
- Mario Golf : Super Rush (+1.94 Million d'ex vendus : total 1.94 M)
- Super Smash Bros Ultimate (+1.86 Million d'ex vendus : total 25.71M)
- Super Mario 3D World + Bowser's Fury (+1.86 Million d'ex vendus : total 7.45M)
- TLOZ : Breath of the Wild (+1.85 Million d'ex vendus : total 24.13M)
- Super Mario Party (+1.68 Million d'ex vendus : total 16.48M)
- Pokémon Epée et Bouclier (+1.54 Million d'ex vendus : total 22.64M)
- Miitopia (+2.10 Million d'ex vendus : total 12.21M)
- Ring Fit Adventure (+1.37 Million d'ex vendus : total 1.37M)
- Super Mario Odyssey (+1.12 Million d'ex vendus : total 21.95M)
- New Super Mario Bros U Deluxe (+1.03 Million d'ex vendus : total 11.48M)

A lire aussi : la liste complète des million-sellers de Nintendo au 30 septembre 2021

La switch s'effondre.

On vient de le voir, la baisse du chiffre d'affaire ne s'explique pas forcément par la vente de jeux, par contre la Switch, elle, voit ses ventes chuter de presque un tiers par rapport à l'année dernière, passant de 12.53 millions de consoles vendues (dont 8.36M de Switch et 4.17M de Switch lite) au 1S2021 à 8.28 millions (dont 6.45M de Switch et 1.82M de Switch Lite) au 1S2022. soit un recul de 34% pour un total de 92.87 millions de consoles vendues depuis sa sortie dont 76.34 Switch et 16.53 Switch Lite.

Dans les faits nous pouvons y voir trois explications notables. La première, plus facilement évoquée, est la pénurie de semi-composants, évoquée entre autres au premier semestre pour préparer à des chiffres à mi-parcours moins bons que prévus. Sauf que dans le concret on ne peut pas dire que la Switch se soit retrouvée en rupture de stock depuis le début de l'année et que l'argument ne tient pas forcément la route.

La seconde hypothèse, plus logique, serait de se dire que Nintendo en annonçant au début de l'été la sortie prochaine d'un modèle OLED s'est peut-être auto-sabordée. limitant de fait les ventes de sa propre console jusqu'à sa sortie le 8 octobre dernier. Cela peut avoir un effet relatif sur la courbe de vente mais n'est peut être pas l'explication principale.
La Switch OLED a fait un peu d'ombre à la Switch classique à l'approche de sa sortie le 8 octobre 2021
Enfin on peu y voir également un effet "plafond de verre" après quatre années et demie d'exploitation : Nintendo a peut-être eu son apogée l'année dernière avec sa Switch et il ne serait pas étonnant que la courbe commence à descendre au vu du taux d'équipement en machines. D'ailleurs la Switch Oled en est le parfait exemple, le but de la console étant plus de pousser la fan-base et les tech-addicts de se rééquiper en laissant les nouveaux peut-être choisir un modèle standard dont le prix vient de baisser.

D'ailleurs les jeux du premier semestre ont peut-être aussi eu une incidence sur les ventes de consoles, peu de system-sellers à part Monster Hunter Rises, alors que le second semestre avec deux Pokémon et Metroid Dread semble plus propice à la vente de consoles en parallèle du marché de Noël toujours porteur. A vrai dire ce second semestre sera un vrai indicateur quant à la santé de la Switch sur le marché, mais nous y reviendrons plus bas dans ce dossier.

Retour aux gros sous.

Ceci étant dit, nous pouvons noter que la marge brute (Produits vendus moins coûts d'achat des matières premières) de Nintendo est en baisse par rapport à l'année dernière passant de 43.59% au 1S2021 à 40% ce semestre. Ce ratio est intéressant car le but d'une société et de garder un taux de marge équivalant d'une année sur l'autre. Cela signifie que les matières premières nécessaires à la fabrication des jeux et consoles ont augmenté cette année. 4% de marge en moins est très significatif dans les métiers de production. On y voit là clairement un impact sensible de la raréfaction des semi-composants.

Par ailleurs, les frais de fonctionnement, les charges de structure, et le coût du personnel ont augmenté sur la période passant de 1.08 milliards d'euros au 1S2021 à 1.16 milliard d'euros au 1S2022. La hausse mondiale des coûts de l'énergie, l'explosion des frais de transport dont le fret, y est sûrement pour beaucoup.

Cela donne un EBE - pour excèdent brut d'exploitation (la différence entre le chiffre d'affaire et les charges directes liés à l'exploitation (matières premières, services extérieurs, impôts et taxes, salaires)), de 219.959 milliards de yens (1.67 milliards d'euros) pour ce premier semestre 2022 soit 35,2% du chiffre d'affaire. a titre de comparaison, l'année dernière il était de 291.424 milliards de yens (2.21 milliards d'euros) pour 37.9% du chiffre d'affaire.

Sinon il n'y a rien a signaler de significatif sur le résultat financier et le résultat exceptionnel. Le bénéfice net avant impôts s'élève donc à 239.573 milliards de yens (1.816 milliards d'euros contre 2.275 milliards d'euros au 1S2021). Après impôts, cela donne un bénéfice distribuable de 1.303 milliard d'euros au 1S2022 (171.834 milliards de yens), soit un ratio de 620 yens par action contre 810 yens l'année dernière.

En résumé, si Nintendo accuse une baisse globale de 20% de son bénéfice net au premier semestre 2022, il n'est pas non plus à exclure qu'il s'agit là d'un juste retour des choses après un premier semestre 2021 exceptionnel l'année dernière. Le résultat est constant autour de 25% du chiffre d'affaire et ne suscite pas d'inquiétude particulière. D'autant plus que Nintendo à toujours une santé financière exceptionnelle pour une multinationale de l'Entertainment et que les prévisions pour le second semestre n'ont été revues à la baisse que de très peu.

Et le deuxième semestre alors ?

Si Nintendo termine avec un premier semestre en recul sur tous les tableaux, il maintient ses prévisions d'une très belle année avec la période de Noël à venir espérant avoir vendu 24 millions de consoles en 2021-2022 soit une baisse de prévision de 1 million d'unités par rapport à l'objectif initial et 200 millions de jeux édités par Nintendo sur la même période soit 10 millions de plus que prévus. Alors on peut logiquement se poser la question du : est-ce bien raisonnable de voir des objectifs si haut pour une année 5 de la console hybride de la firme de Kyoto ?
Un 2e semestre où Noël sera sous haute surveillance
Coté jeux, en tout cas, ce chiffre parait parfaitement atteignable, en effet avec deux jeux de la licence Pokémon à venir, dont Pokémon Legend Arceus en janvier qui devrait venir dynamiter un mois de janvier d'habitude des plus calmes pour tous les éditeurs, Nintendo a sûrement trouvé là une stratégie qui devrait s'avérer payante en ayant deux jeux à fort potentiel sur les deux trimestres. A côté de ça, la sortie d'un Mario Party sur la période de Noël devrait surfer sur le succès incroyable du précédent volet qui a 3 ans cette année et qui se vend toujours aussi bien.

Sans oublier Metroid, jeu coup de cœur et qui devrait profiter de l'effet "Switch" pour reprendre du poil de la bête au niveau de ses ventes. Et tout ça c'est sans compter les "éternels", Animal Crossing qui pourrait être reboosté par la sortie de son DLC, Mario Kart 8 Deluxe, Smash Bros, Ring Fit Adventure, Breath of The Wild, .... qui devraient encore figurer en bonne position sous les sapins de Noël du monde entier. Sachant qu'à mi-parcours Nintendo a déjà fait presque la moitié du chemin, il ne serait presque pas étonnant de le voir même dépasser ce chiffre.

Là où il y a plus d'interrogation, c'est au niveau du hardware. Nintendo peut-il encore vendre autant de consoles une cinquième année ? Là, le chiffre avancé de 24 millions d'unités écoulées (sachant qu'il en reste 16 millions à vendre d'ici mars) parait être un peu ambitieux. Disons que cela risque d'être compliqué mais que Nintendo pourrait avoir la providence avec lui. D'abord car la Switch continue à être bien seule dans les rayons et que ça devrait durer, La PS5 et la Series X continuent à se vendre à flux tendus et donc restent introuvables passés 10h du matin dans les hypermarchés pouvant enclencher des ventes par désistement pour que nos chers bambins aient une console sous le sapin.

Ensuite la seconde interrogation est de savoir quels impacts va avoir la sortie du modèle Oled et la baisse de prix du modèle classique sur les ventes. Enfin, ce sera l'année de vérité pour savoir s'il y a encore des joueurs à aller chercher avec les licences non sorties (Metroid, Monster Hunter) et un vrai nouveau concept à Pokémon. En tout cas, cela semble être l'autoroute du soleil pour la Switch qui vivra sûrement son dernier Noël "tout seul" car l'année prochaine devrait voir débarquer les vrais premiers gros jeux des plateformes concurrentes.
En tout cas, la performance de la Switch cette année risque de conditionner son avenir. Bien avisé est celui qui arriverait à prédire comment la console va se comporter dans les mois à venir. Mais une chose est sûre : un succès rallongerait sa vie de quelques années avec déjà une très belle année 2022 prévue en termes de contenu. Par contre, une contre-performance de taille pourrait faire revoir les plans de Nintendo quant à l'utilité de précipiter à moyen terme sa succession... Que le spectacle commence.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×