Dossier

N-Days 2002 - Hands-on - Starfox Adventures

Dossier
Avec Metroid Prime, la borne de jeu de Star Fox Adventures était une des plus convoitées. Avec Metroid Prime, la borne de jeu de Star Fox Adventures était une des plus convoitées. Zut, j’ai l’impression d’écrire deux fois la même chose. Aymeric de Consoles Max (que certains ont prix pour Chris de Joypad) a d’ailleurs pris tout son temps pour maîtriser la démo. Si, malheureusement, les parties étaient bridées dans le temps (par tranches de 25 minutes), il a tout de même réussi à explorer suffisamment d’espace pour que l’on prenne conscience de la richesse ludique de ce jeu.

A vrai dire, je ne sais pas vraiment par quoi commencer. De l’aveu même des officiels Nintendo passés à tabac dans une backroom douteuse, le jeu devrait proposer environ 80 heures de bonheur, ce qui est tout à fait réjouissant. Rappelons que le jeu devrait sortir le 22 Novembre chez nous.

Star Fox Adventures ressemble de très près à un Zelda. Le maniement du personnage principal (Fox Mc Cloud en général) est dans la même veine, et la construction de l’intrigue ou des environnements fait irrémédiablement penser à la saga de Miyamoto.

Vous attendez certainement comme des loutres affamées qu’on vous parle de la qualité graphique du jeu ? L’ensemble se révèle étonnamment inégal. On ressent beaucoup l’influence laissée par le développement entamé sur Nintendo 64. Certains décors du début sont vraiment simples et pas vraiment " dignes " des capacités graphiques d’une 256 gonades... euh, d’une 128 bits.

La mise en scène et la richesse graphique se met en place un peu plus loin et on se fait littéralement " exploser " les yeux comme si on les avait placé dans un four à micro ondes nucléaire. Les effets d’eau sont saisissants et Rare a parfaitement su reproduire une atmosphère crédible, mélangeant des prairies teintées de fleurs (les passages en extérieur sont réellement à couper le souffle à la scie sauteuse) et de vastes étendues enneigées.

Star Fox Adventures possède un potentiel de mise en scène et scénaristique bien supérieur à nombre de jeux présentés sur Gamecube. Les cinématiques sont très agréables à regarder (même si elles passaient en boucle toute la journée) et la variété de jeu proposée avait de quoi ravir tout le monde. On passe d’une phase d’exploration à une phase de combat, juste avant d’entamer une course en jet futuriste sans que cela ne soit dérangeant. Dans tous les cas, la jouabilité tient le coup et n’est que rarement prise en défaut. Les bugs de collision existent cependant, mais sont nettement moins gênants que dans Super Mario Sunshine par exemple.

La gestion de la caméra est automatique et réellement bien travaillée, contrairement à nombre de jeux Rare sur N64 (qui a parlé de Donkey Kong 64 ?). On voit ce que l’on cherche et on cherche ce que l’on voit.

Cette dernière phrase, franchement débile dans sa construction, permet quand même de faire une transition habile pour parler de la jouabilité et du système de contrôle et d’exploration. Fox est armé d’un bâton magique qui lui permet d’effectuer des combos dignes de Soulcalibur en phase de combats rapprochés. L’ensemble est un peu trop automatisé et pas encore clairement explicité. Certains (meuh non, je ne parle pas des gars de Joypad) ont d’ailleurs eu un peu de mal avec ces combos...

Ce bâton vous permet également, si vous ramassez l’amélioration adéquate, de tirer des salves de feu et autres sorts amusants, qui vous permettent de faire cuire des merguez, de congeler du pain complet ou des phacochères en rut, ou simplement d’ouvrir des portes et des passages secrets, même si la dernière possibilité est nettement moins rigolote.

Encore une fois, le titre de Rare se rapproche des meilleurs Zelda et ressemblera probablement à ce que l’épisode Gamecube aurait pu être... les phases de shoot en plus. Il ne faut pas l’oublier, si Star Fox Adventures reste un jeu d’aventure, les développeurs anglais n’ont pas omis les phases de shoot 3D qui ont fait le sel de la série. Ici, ces passages sont d’une richesse graphique étonnante et la vitesse d’animation est ni trop élevée (quoique nos collègues de Joypad avaient quelques problèmes et devaient se faire masser les épaules pour ne pas sombrer dans un coma profond) ni trop lente. Ils servent en fait de transition entre les différentes planètes qui peuplent cet univers bien à part.

Lire la preview de Starfox Adventures : Dinosaur Planet
A lire :
Preview de Starfox Adventures

Pour conclure sur une note un peu moins optimiste, le manque d’aération de la salle de jeu rendait l’ambiance trop chaleureuse... euh non, c’est pas ça que je voulais dire. D’après certains bruits de couloir pas très discrets qui ont circulé lors de cette journée, Rare serait effectivement en passe de développer sur PS2 et Xbox. Vous le saviez déjà ? Et si je vous dis que les jeux actuellement en préparation n’ont pas été abandonnés et devraient bien sortir sur NGC ? Ah... vous êtes déjà au courant aussi...

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×