Nintendo GameCube Sortie le 30/11/1999 Nom court NGC

Dossier Nintendo GameCube (NGC)

Le Cube Club de Rennes

Dossier
Nous avons donc eu l'occasion d'être présent à un des CubeClubs qui sillonent les capitales françaises. C'était celui de Rennes, mais nous aurons l'occasion d'aller également à celui de Lyon. En tout cas, une chose est sûre, d'une ville à l'autre, ils se ressemblent globalement. Ainsi, celui de Rennes fut grandiose, à la hauteur de nos attentes, et conforme à ce que Nintendo était en devoir d'offrir. Nous étions bien entendu invité à la soirée VIP, se déroulant de 19h à 23h (la soirée se continue ensuite mais ouverte a tous).

L'univers Nintendo chez les adultes.

A l'entrée deux hotesses vérifient les invitations. A côté d'elles, deux superbes Gamecube, chacune posée sur un socle en verre. Ce n'est que le début, mais cette première vision de la console en intriguent plus d'un, en raison de sa petitesse. La décoration de la discothèque est impressionante, des posters, des toiles annoncent l'événement, des télévisions passent en boucle des séquences de jeux Gamecube, des cubes blancs sur lesquels sont projetés des images des persos de Nintendo, tournent, accrochés au plafond.

Présenter la bête !

Mais le meilleur est sans aucun doute, la bonne vingtaine de bornes Gamecube. Elles permettent de s'essayer, sur des écrans plats Panasonic, à ces jeux :
Wave Race
Star Wars
Smash Bros Melee
Pikmin
Sonic
Eternal Darkness
Starfox (borne non jouable)
Luigi's Mansion
NBA Courtside 2002
Extreme G 3
Tony Hawk 3
ISS 2
Bloody Roar Pimal Fury

Certaines de ces bornes sont disponibles en plusieurs exemplaires (3 pour Wave Race !) et les jeux multi joueurs (comme Smash Bros ou encore une fois Wave Race) proposent plusieurs manettes afin de permettre de s'essayer au jeu multi joueur, finalement un attrait de plus pour la Gamecube, que sa principale concurrente n'a pas (la PS2). Jamais une borne n'est laissée vacante à l'exception peut-être de celle de Eternal Darkness, qui décoit beaucoup. Nous y reviendrons sur PN.

Impressionner

On remarque l'imposante installation mise en place afin de montrer aux professionnels les capacités incroyables de la Gamecube : un écran géant. Celui ci est utilisé au début dans Star Wars Rogue Leader. Le son est mis à fond dans toute la boite, et les gens sont bluffés par la qualité de la production. La démonstration s'effectue en direct dans le couloir de l'étoile morte (une des missions du premier niveau) et un homme de Nintendo France commente le jeu, dont BigN est extrêmement fier. A deux autres reprises, l'écran servira de démonstrations avec Wave Race et Smash Bros Melee. Bien sûr, les hommes d'affaire de Nintendo France sont sur place, citons Laurent Fischer, ou même les gens de Frederic Henri Communication, qui suivent dans toutes les villes les CubeClubs, et avec qui nous avons pu discuter.

Chouchouter les professionnels et le public.

Pour l'occasion, Nintendo met les petits plats dans les grands. Ainsi, les services d'un traiteur sont loués, et le bar distribue a volonté verre de cola et bière. Cette première partie de soirée vise bien sûr à convaincre les professionnels, pour la plupart vendeurs de jeux vidéo, qui représentent un certain enjeu dans la mesure où ils sont les intermédiaires entre Nintendo et le client.

Cette opération VIP s'arrête bien sûr à 23h, mais la fête continue. Le public peut donc découvrir à son tour la Gamecube, le tout accompagné cette fois de l'ambiance d'une vraie boite de nuit. La soirée est sponsorisée par la radio locale (ici, Hit West) comme chaque CubeClub, et Nintendo a emmener avec eux le DJ parisien Tom Parris. Autant dire que l'ambiance est survolté, mais le comble est bien sûr le tournoi, qui se déroule sur écran géant avec le jeu Wave Race. Beaucoup ont le jeu en import, d'autres ce sont entrainés sans relache sur l'une des 3 bornes WR. En tout cas, le niveau est élevé, et la finale se déroule à 3h30 du matin. Le gagnant se voit promettre une Gamecube gratuite pour le 3 Mai, les trois autres finalistes repartent avec une GBA.

Diffuser la culture Gamecube

A la sortie, les " VIP ", sur présentation de leurs invitations recoivent un kit Gamecube, contenant - un t-shirt Gamecube
- un magazine Gamecube officiel de 120 pages, auquel a collaboré Nintendo France et Puissance-Nintendo.

- un dossier de presse, regroupant les annonces Gamecube et GBA en France.
- un cd rom de démo, au format mini dvd.
- une pochette en tissu Gamecube concue pour ranger ses mini DVD.
- des bonbons Gamecube.

Autant dire que les professionnels sont gâtés, mais il faut bien noter que les t-shirt offerts sont un moyen de promouvoir plus encore la Gamecube. Quiconque se promène avec ce t shirt orné du logo Gamecube dans la rue réalise une pub pour la console de Nintendo. Vous l'aurez tous compris. Néanmoins, on ne va pas condamner ce procédé, bien au contraire, d'autant plus que on adore les T-shirts qui sont en plus de très bonne qualité ;) !

Opération Marketing... utile ?

Il est incontestable que ces soirées sont à chaque fois admirablement bien orchestrée, et tout le monde est on ne peut, plus séduit ! Pari réussi pour Nintendo ? On peut s'interroger. En effet ce genre de soirées restent localisées, et un grand nombre de la population française n'habitant pas une des villes choisies pour le Cubeclub n'est pas touchée par l'opération, contrairement à d'autres moyens de promotion marketing, tels la publicité que tout le monde est susceptible de voir...

De plus, ce genre de tournée coûte extrêmement cher à Nintendo : déplacement des ressources humaines et logistiques, location de boite de nuit, présence de traiteur, de DJ célèbre, de radio régionale connue. Bref, une opération de taille, à propos de laquelle on ne peut que douter vis à vis du rapport prix/efficacité. Finalement, ces boîtes de nuit réunissent maximum 800 personnes à chaque fois. Multiplier cela par le nombre de CubeClubs ayant lieu en France et vous comprendrez que le nombre de personnes qui ont vu les CubeClubs est... très faible !

D'ailleurs, des soirées similaires avaient eu lieu avant la sortie de la Dreamcast pour promouvoir la console. Il faut croire que cela n'a pas réussi à Sega... Mais finissons sur une note optimiste en prenant plutôt l'exemple de Nintendo of America, qui en organisant également des CubeClubs, a vu la Gamecube réaliser un carton chez nos amis ricains !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×