Nintendo Entertainment System Sortie le 30/11/1999 Nom court NES

Dossier Nintendo Entertainment System (NES)

La NES a 20 ans !

Dossier

Alexandre

La Nes restera sans aucun doute la console qui m'aura procuré le plus de sensations, le plus de jubilation dans ma vie de gamer. Après l'Atari 2600, le CPC 6128 et la bonne vieille Colecovision, la Nes entra dans ma vie en 1987.

Alors âgé de 8 ans, la découverte de l'univers Nintendo fût pour moi une claque. Il n'était pas rare que je me lève la nuit (au grand dam de mes parents), tant l'envie de découvrir le prochain donjon de Zelda me taraudait, ou bien encore de feindre une maladie pour éviter une journée d'école et ainsi pouvoir enfin découvrir cette fameuse warp zone qui me manquait dans Mario, premier du nom.

Souvenirs souvenirs, l'achat de mon premier jeu, qui était loin d'être un hit mais qui m'a lui aussi procuré énormément d'émotions : Bayou Billy. C'était ça la Nes : la simplicité du jeu générait l'émotion : avec ce pad à 2 boutons, le prise en main était immédiate, le plaisir de jeu instantané. Chaque nouveau jeu était pour moi l'assurance d'un état de bien être une fois le pad en main.

Mes plus gros coups de cœur ? Zelda bien sûr, avec sa quête interminable pour le joueur que j'étais à l'époque, Mario et son univers auquel aucun joueur ne peut rester indifférent, ou bien encore Track'n fields, auquel je jouais avec mes frères dans des concours endiablés. La liste est longue des jeux qui m'emmenèrent au nirvana des sensations que peut procurer le jeu vidéo : Batman, Ninja Gaiden, Castlevania, Megaman, tant de souvenirs…

Aucune nostalgie à tout ça, même si avec le temps j'ai perdu l'innocence avec laquelle j'abordais chacun des jeux auquel j'ai pu m'adonner : autre temps autres mœurs, en tout cas la Nes reste et restera inoubliable pour tous les gamers (petits ou grands) qui ont connu cette époque bénie…

Greensky

La Nes est vous le savez la première console grand public de Nintendo, sortie il y a maintenant 20 ans de cela. Ne jouant pas à la console au berceau, je devais approcher les 6 ans environ quand j'en ai enfin fait l'acquisition. Elle vivait alors ses dernières années, avant la sortie proche de sa grande soeur, la Super Nintendo.

A l'époque de sa sortie, les médias et la publicité n'était pas aussi virulents qu'à notre époque. Nintendo ne communiquait donc pas de façon très importante sur la NES, excepté peut-être dans les magazines spécialisés. Si elle s'est aussi bien vendue, c'est avant tout grâce au bouche à oreille. Pour ma part, une heure passée à jouer à Super Mario Bros chez mon cousin m'avait suffit pour aussitôt la réclamer à mes parents. Le Père Noël avait ensuite fait son travail comme chaque année (Quand prendra-t-il sa retraite ?!) en me la livrant directement au pied du sapin.

Dans un premier temps, accroché à Super Mario Bros, dans le but de délivrer cette éternelle malchanceuse (vous dites godiche ??) qu'est Peach des griffes du toujours infâme Bowser, l'impossibilité de sauvegarder sa progression me tenait en haleine des heures, jusqu'à ce que j'arrive au monde 8-8 !! (Non sans avoir pris quelques Warp zones, comme celle au bout du niveau 1-2 ;), afin de minimiser mes chances de perdre). Livré avec la console, et présent sur la même cartouche que Super Mario Bros, Duck Hunt si ma mémoire est bonne, était un jeu ou vous deviez détruire des canards ou des soucoupes volantes à l'aide d'un superbe pistolet orange fluo, lui aussi fourni avec la console. Bien que le jeu était limité en intérêt, l'intéraction entre le pistolet et le jeu était vraiment fascinante. Tuer tous ces maudits canards était donc rapidement devenu une de mes priorités.

Le style audacieux des manettes provoquait certes quelques douleurs une fois Bowser tué, mais la joie d'avoir terrassé ce monstre d'épouvante prenait largement le pas sur quelques marques au niveau des paumes. La taille imposante des cartouches nécessitait elle d'avoir un peu de place chez soi, mais rien d'insurmontable. Mémento : La taille de la NES est inférieure à celle de la XBOX ;).

Là ou j'ai réellement commencé à être fasciné par Nintendo, c'est lors de mon achat de Super Mario Bros 3 (Super Mario Advance 4, pour les plus jeunes). Jamais auparavant je n'avais ressenti ça. Les mondes tous différents et plus difficiles les uns que les autres, les clés à trouver, les sifflets, tout était de l'inédit. A noter également la possibilité de prendre Luigi dans tous les niveaux. Mario Bros 3 vous transcendait littéralement. Je n'ai ensuite ressenti la même émotion qu'avec Super Mario 64. La claque suivante fût The Legend of Zelda.

Un peu réticent au départ à ce type de jeu (je préférais le style plate-forme au style aventure), la magie du jeu vous attrapait vite dans ses filets, plus moyen alors de s'en échapper. Explorer tous les donjons et toute la carte ne prenait au final pas énormément de temps, mais le fun était largement au rendez vous, malgré l'absence de super anti aliasing trio-angulateur de nurbs (!! Si si ça existe !!).

Au final je n'ai pas énormément eu de jeu sur NES, mais les quelques-uns que j'ai eus, dont une bonne majorité directement issue de la patte de Miyamoto San, m'ont donné goût aux jeux vidéos, aux jeux vidéos bien faits, de qualité. Et cette qualité, je ne l'ai plus jamais retrouvée qu'avec les jeux et consoles de Nintendo…

San

J'ai eu la NES étant tout petit, probablement quand j'étais en CP. En fait, elle n'était pas vraiment à moi, mais à ma soeur, reste que j'étais celui qui forcément y jouait le plus ! Je ne peux absolument pas la comparer avec les consoles précédentes que je n'avais jamais essayées, mais en tout cas, la manette fut tout de suite très bien adaptée à mes petites mains, et me semblait très confortable. Quand on la compare aujourd'hui avec la Gamecube, on se demande comment on pouvait tenir ce gros bout de plastique tout carré sans éprouver une certaine gêne dans la maniabilité... probablement le miracle de la croix directionnelle !

Le premier jeu auquel j'ai joué, tant dans ma petite vie que sur Nes, fut Super Mario Bros ! Je me souviens encore que j'hésitais à descendre des tuyaux de peur de blesser Mario... Le jeu me paraissait ultra dur. A l'époque, il m'avait fallu des semaines et des semaines pour arriver au premier combat contre Bowser. La console était livrée non seulement avec Mario, mais aussi avec Duck Hunt, un jeu où l'on tirait (au sens du chasseur hein ^^) les canards, à l'aide d'un accessoire excellent, le zapper, une sorte de pistolet qui permettait de viser les volatiles directement sur sa TV. Malgré tout, autant dire qu'à l'époque je préférais tout de même Mario Bros.

J'eus un autre jeu sur ma Nintendo : Super Mario Bros 2 ! Là aussi, c'est un jeu que j'ai énormément apprécié, notamment pour ses graphismes que je trouvais époustouflants. La maniabilité et le principe du jeu avaient changé du tout au tout, mais ce n'était pas plus mal, et la possibilité de jouer 4 personnages différents était très intéressante... La durée de vie était vraiment conséquente, et j'y ai joué des mois durant, plus encore que Mario Bros, sans jamais me lasser ! Rares sont les jeux aujourd'hui qui peuvent se targuer de tenir un joueur aussi longtemps en haleine...

Pour être honnête, je n'eus que ces 3 jeux ! Mais je garde de ma Nintendo d'excellents souvenirs... Jamais la moindre panne, pourtant dieu sait si je la maltraitais, jamais le moindre bug, je ne fus jamais déçu... C'est sûrement pour cela que j'ai assimilé Nintendo à qualité, et qu'aujourd'hui, et depuis cette chère Nes, je ne jure que par cette marque !

Xavier

En allant découvrir Super Mario Bros, Duck Hunt et Kid Icarus chez un ami à quelques semaines de Noël, j'étais loin de me douter que plus de quinze ans plus tard (si la NES est sortie au Japon en 1984, elle n'est commercialisée en France qu'en 1987 !), j'aurais la possibilité de parler de cette expérience ici :)

A vrai dire, ce n'est pas tant ma première fois avec une manette de NES entre les mains que la première fois où j'ai vu la NES qui est amusante ! En effet, c'était pendant les vacances de Noël 1987, à l'occasion de ce qui était alors le sacro-saint shopping de Noël à Lyon, que je l'ai vue pour la première fois !

Elle reposait sur une espèce de piédestal brillant de mille feux :) Au dessus de celui-ci, le logo de Nintendo s'illuminait pour attirer l'oeil du passant. Je ne sais pas si tout le monde l'a alors vue, mais moi, je ne l'ai pas ratée. Si la NES était là, elle n'était pas seule : ROB était en mode dmonstration, et force est de reconnaître que cet ensemble a sur le moment suscité mon intérêt. Mais la NEs faisait partie de ces objets de désir impossibles à obtenir... jusqu'à l'année suivante.

Je pense que je suis devenu, du jour au lendemain, insupportable. C'est sans doute pourquoi mes parents ont fini par craquer, pour le modèle standard, qui comprenait la NES, deux manettes et le jeu Super Mario Bros. Mes parents reconnaîtront plus tard avoir joué des nuits entière avant Noël, et encore après, dans l'espoir de me vaincre !

Car Mario fan, je le suis devenu instantanément. On se demanderait presque pourquoi il faut perdre son temps à convaincre du fait que les jeux Nintendo sont les meilleurs, quand on touche un jeu comme Super Mario Bros, en 1987, c'est comme atteindre le Saint Graal. Votre vie change, et ne sera plus jamais tout-à-fait la même !

La NES me permettra de passer des moments fabuleux pendant près de quatre ans, quatre années au cours desquelles je consacrerais un temps extraordinaire aux divers Mario, je me souviens notamment de la sortie de Super Mario Bros 3, je crois que c'était un 6 novembre ;), et de mon dernier jeu : Kickle Cubicle, un jeu de réflexion assez difficile mais super fun.

Bref, on ne peut que garder un bon souvenir d'une console comme la NES, pour beaucoup de gens comme moi la première console qui ait jamais pris place dans le salon à côté du magnétoscope ! Avec ses jeux incroyables (en dépit de ses graphismes assez carrés, peu de jeux auront autant suscité mon intérêt que SMB3 ou Zelda II !), sa simplicité d'utilisation et sa convivialité, la NES mérite l'hommage qu'on lui rend aujourd'hui !

Voilà ! C'est pour nous par la NES que tout a commencé, comme une belle histoire d'amour qui semble ne jamais vouloir s'arrêter ! La NES nous a fait découvrir les jeux vidéo, et de console en console, on reste persuadé qu'il sera difficile de faire mieux que sur une machine estampillée Nintendo ! On a connu des coups durs, on en connaît encore, mais Nintendo vaincra ;) On espère en tout cas que cette commémoration du 20e anniversaire de la Famicom vous aura plu, et vous donnera envie de ressortir votre console du placard !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×