Nintendo Entertainment System Sortie le 30/11/1999 Nom court NES

Dossier Nintendo Entertainment System (NES)

La NES a 20 ans !

Dossier
Tout d'abord sachez que la NES que vous connaissez tous (du moins je l'espère) se nomme Famicom au Japon. Pourquoi Famicom? Pour Family Computer, ou Ordinateur Familial. La signification est assez claire, vous ne pensez pas ?

Il y en a eu différents modèles dont celui ci la Famicom (HVC-001) , première série.

Comme vous le constaterez, le design de la machine est assez désuet. Les couleurs choisies ne sont pas du plus bel effet. On retrouve en fait le style game & watch. Autres temps, autres modes ! Les manettes sont très simples : un bouton A et B, une touche select et start accompagnée d'une croix directionnelle et d'un bouton pour régler le son.





Partie II

1. Les premières bizarreries nipponnes débarquent...

Puisqu'on est dans le son admirez un peu ceci…




Eh oui le micro existait déjà du temps de la NES, dans une sorte de karaoké ! On voit le kit à installer au dessus de la Famicom. Sacrée installation ma foi. Evidemment, ce joujou n'a pas quitté l'archipel nippon mais vous verrez plus tard que nous non plus nous ne sommes pas en reste côté musique. Je doute, sans vouloir faire du mauvais esprit, que la qualité du son fût exceptionnelle, enfin l'initiative de Bandai était intéressante. Cela peut faire penser à une publicité pour un jeu sur support concurrent au GC qui se prétend être le premier jeu à reconnaissance vocale. Ah Mr les marketeux vous êtes décidemment vraiment doués pour nous faire avaler n'importe quoi.


Pour continuer dans notre tour de table des bizzareries et autres éléments en rapport avec la NES, Qui se souvient de Rob le robot ? Les plus attentifs d'entre vous l'auront déjà repéré dans un circuit de FZero GX : Sega rendant hommage à un "personnage" Nintendo qui l'aurait cru?

A quoi servait-il? Pour la décoration déjà (:-D) Il jouait avec vous dans certains jeux, en particulier Gyromite.


Ces fonctions étaient assez limitées. il bougeait en cours de partie et exécutait divers mouvements. Pas indispensable mais presque, Rob le robot bénéficie encore d'une certaine notoriété aujourd'hui.
Sa cote est d'ailleurs assez élevée sur les sites d'enchères.

2. USA : La Famicom laisse sa place à la NES


Pour s'attaquer au marché américain, Nintendo renomma sa Famicom en Nintendo Entertainment System (NES), ou Système de Divertissement Nintendo.

Nouveau marché, consommateurs différents, le marketing mix ne pouvait être le même qu'au Japon. Rappelons que le jeu vidéo américain était en crise à ce moment là et que le risque était grand. C'est pourquoi en 1985, la NES débarqua aux Etats Unis. La Famicom se fit restyler pour devenir un produit plus mode tout en gardant une certaine allure. Evidemment le changement de nom était aussi pour la hype et pour occidentaliser le nom de la console. Si je vous disais que le nom de code de la future machine de Nintendo est la NES 5? Ca me rappelle la stratégie d'un concurrent ça ...

La manette garda la même forme que celle de son homologue japonaise, mais le réglage du son a disparu et les boutons furent mieux différenciés, avec l'apparition de couleurs sur les touches d'action. Eh oui, la manette de la NES ne compte que deux boutons ! C'est comme ça ! Mais jouez-y, vous vous rendrez compte que c'est suffisant, car la maniabilité du pad était très bonne. A noter que la croix de direction est une création de Nintendo et est toujours sous licence, ce qui explique pourquoi la croix n'a pas été pompée intégralement sur les autres machines.


Pendant que j'y suis, une NES "2" sortit en 1994 avec un design refait à neuf, mais ce modèle n'arriva jamais en Europe


Ce modèle était toujours en production au Japon jusqu'à maintenant. Il était assez classieux et la manette reprenait une ergonomie proche de son homologue Super NES. Mais une page va bientôt se tourner car Nintendo a annoncé la fin de la production de la machine...

3. Le support cartouche : support prioritaire exclusif à BIG N

Nintendo adopta un support propriétaire pour sa console afin d'éviter le piratage. Les cartouches de jeu étaient d'assez grande taille et étaient exclusivement fabriqués par Nintendo. Les cartouches étaient de couleur grise. Seules celles consacrées à Zelda furent couleur or


Leur solidité et leur durée de vie ne sont plus à prouver. Incassable et plug & play ! Si vos consoles marchent encore, essayez d'y brancher un jeu de l'époque : ils marchent encore, en dépit des avertissements sur la durée de vie de la pile au lithium proposée avec certains jeux !

Qu'est ce donc que ça ? Une cartouche pirate. Elles étaient très facile à reconnaître. Déjà par leurs couleurs, mais aussi par leur forme assez éloignée de l'original. Le marché du piratage fut assez limité, les cartouches coûtant assez cher.

Un fabriquant avait sorti le Tristar 64 sur Nintendo 64. Il permettait de jouer aux jeux NES et Super NES sur N64. C'était assez limité mais le produit était acceptable (il vaut 130 € environ maintenant!). On aurait aimé que Nintendo sorte ce genre de produit. Il semblerait qu'ils en aient pris conscience, et que les jeux GC ne sont pas prêts de retrouver le fond du placard.

4. De l'accessoire à gogo : les innovations sont plus anciennes qu'on ne le croit!!!




Ah le Miracle (prononcez Mirakeul) ! Il offrait la possibilité de prendre des leçons de piano avec la NES. Le produit sortit en Europe et il fut bien accueilli malgré son prix extrêmement élevé (aussi cher que la console). Ca ne rajeunit pas. D'après les critiques, le logiciel était de qualité et faisait aussi bien voire mieux, étant plus simple d'accès, que ses homologues sur PC. Si quelqu'un l'a encore, qu'il se dénonce !!!

Le multijoueur était déjà une réalité il y a 20 ans. Un multitap sortit pour permettre des parties à 4 joueurs. C'est principalement les jeux de sport qui en profitaient et bien souvent les modes multijoueurs se faisaient par alternance .

Pour profiter pleinement des jeux de combat, Nintendo créa le Nes Advantage, un pad d'arcade. Le confort de jeu s'en trouvera nettement amélioré. Vous connaissez tous ce genre de manette, je n'ai donc rien à ajouter ! On en aura un prochainement sur GC mais maintenant, c'est Hori qui s''en occupe


Quid de la première manette analogique? Pas vraiment. Max était davantage une manette de "triche" avec les touches turbo.


Il y a 3 millions d'années, sur les anciens jeux on pouvait augmenter ou ralentir la vitesse d'animation du personnage. Je me rappelle avoir essayer ça sur Megaman pour passer un saut délicat, mais ce n'était pas toujours super efficace.

Ouah le superbe manche à balai que voilà. Dédié aux simulations aériennes, il offrait une immersion immédiate dans le peau de Tom Cruise dans le cockpit de Top Gun ! Ah… on me glisse dans l'oreillette que Top Gun est un film trop vieux ! Bah faudra vous en contentez, il n'y a pas 36 choix de jeux dans ce domaine là


Le power glove était un gant faisant office de manette. Oui, c'est étrange, mais c'est comme ça. A dire vrai la maniabilité n'était pas terrible. La 2D n'était pas le meilleur moyen pour mettre en valeur un pareil accessoire. Tout était basé sur les mouvements que vous effectuiez. Le même genre d'accessoire fut tenté à la sortie des 32 bits et là aussi, ce fut un bide monumental. Bref remplacez la bon vieux pad n'est pas encore d'actualité !


Akklaim sortait des accessoires sur NES.


Le Double Player fut les premières manettes sans fil et utilisant les infra rouge à voir le jour. Il y a eut une vie avant la WaveBird !!! Si les manettes ne posaient pas de difficulté de prise en main, il y avait des interférences avec la fréquence des télécommandes de TV. Pas glop. Je préciserais quand même que certaines manettes sans fils sortant actuellement rencontrent encore ce genre de problème ! Alors Wavebird rulez (elle utilise des ondes radio)

Dance Dance Revolution, le premier jeu jouable au tapis ? Pour les petits joueurs oui :-D Rhoo je suis méchant. Tout ça pour dire qu'il en existait déjà un sur Nes ! Il fallait marcher sur la bonne touche au bon moment pour remporter la mise. Ce périphérique a failli voir le jour en Europe mais il fut annulé.


Encore un tapis !!! Celui ci était utilisé dans Track & Field. Comme d'habitude, il fallait suivre les indications à l'écran et appuyez sur la bonne touche. Par contre le système était beaucoup moins convainquant, Track'n Field étant un jeu où on mitraille les boutons ^^


Seule la couleur change entre les 2 pistolets. Il n'y a pas de modifications ou quoi que ce soit. Le pistolet Zapper, on s'en souvient essentiellement avec le jeu où il fallait shooter les canards, j'ai nommé....... Alors ??? J'attends votre réponse enjouée là !

Si vous avez joué à Wario Ware sur GBA, vous avez du tomber dessus ! Je ne suis pas sûr que la SPA apprécie, mais le jeu a marqué son époque. Ah la la !!!

Le GameCube ne fut pas la 1ère console de Nintendo à être fabriqué aussi par un autre constructeur (référence au Q de Panasonic). Voici la Sharp Famicom Twin de Sharp. A part le design made in Sharp, le reste est identique au modèle Nintendo, à part l'emplacement de la cartouche.


Sorti en 1986, le Famicom Disk System eut du succès.


Ce périphérique se plaçait dans la baie d'extension et utilisait des disquettes propriétaires double face. Certains magasins étaient équipés de Disk Writers où l'on pouvait enregistrer de nouveaux jeux sur le disque, et ce pour une somme modique.

Mais cet accessoire fut la proie du piratage. On trouvait sur FDS des jeux qui n'étaient disponibles qu'en cartouches. Des petits malins avaient trouvé la faille. Le FDS disparut donc précipitamment. On peut aussi rajouter que les disquettes avaient une capacité de stockage trop faible pour être viable longtemps

5. Et les capacités de la bête?


Oh vous voyez comment on s'intéresse à la technique! On n'a même pas parlé des capacités techniques de la machine :
1983 - Japan, 1985 - USA
CPU Motorola 6508 (utilisant un processeur de la série Motorola 6502 amélioré)
Fréquence 1,79 MHz
RAM 2 kB
Vidéo RAM 2 kB
Résolution 256x240
Couleurs 52
Couleurs Maximum à l'écran 16
Sprites Maximum 64
Taille des sprites 8x8 et 8x16
Prix $159

Désolé d'avoir provoquer des migraines ! Globalement, pour simplifier (vraiment beaucoup), on peut dire que la NES est à peu près équivalente à une GameBoy Color, techniquement parlant. Il n'y a pas un fossé entre les deux supports…

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×