• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Embr Disponible sur Switch

Test de Embr (Switch)

Test de Embr : vite appelez les pompiers, alerte jeu brouillon !

Pour celles et ceux qui ont gardé leur rêve d’enfant de caserne de pompier, sautez directement dans l’action avec Embr mais attention aux brûlures d’un jeu assez brouillon.

Test
L’action ne tarde pas à démarrer car nous voilà dès les premières minutes propulsé dans une des nombreuses habitations qui est la proie des flammes pour tenter de sauver ses occupants (et leurs biens). Toutefois le titre est loin d’être irréprochable dans son exécution, au risque même de consumer toute envie, faisant plutôt d’Embr un pétard mouillé que la bombe inflammable du multi de cette rentrée. Détaillons cela !

Une expérience tout feu tout flammes

Les développeurs ont pensé à tout ce qui est susceptible de survenir lors d’une intervention urgente des pompiers : flammes destructrices, risques d’électrocution, émanation de gaz toxiques et effondrement. Rien ne nous est épargné, ni le temps dangereusement compté, ni le matériel défectueux ni même les victimes (pardon les clients comme les appelle le jeu) étourdies et insouciantes du danger voire même quasi suicidaires, l’œil rivé sur leur téléphone portable alors que les flammes ravagent la pièce voisine.

Notre mission fixée à chaque fois par un contrat dûment énoncé peut se ranger dans deux catégories. La première qui est aussi la principale, consiste à sauver un nombre minimum de clients (en sauver davantage apporte un bonus financier). Le second type de mission possible est la fuite depuis le cœur d’un édifice en feu, impliquant de déployer tout son attirail de pompier autant que son sens de l’orientation et sa rapidité pour s’en extraire.



On commence ainsi concrètement à l’extérieur du bâtiment en péril, on se hâte d’y rentrer, on localise ses occupants et on les emporte bon gré mal gré à l’extérieur pour les jeter sur les matelas prévus à cet effet. En chemin on risque de rencontrer de terribles dangers qui limitent notre progression et menacent notre santé.

Le jeu déploie alors toute sa perversité : si des flammes imposent l’emploi de l’eau de notre lance à incendie, gare aux prises devenues folles et à l’eau (conductrice d’électricité) qui répand le courant meurtrier dans l’environnement. Le jeu impose ainsi de déployer une certaine dose de stratégie et d’organisation et c’est peut-être là où il s’en tire le mieux.

Une physique à la peine

Malheureusement les qualités attendues du pompier que sont le sang-froid, le courage, l’intelligence des situations et la débrouillardise ne seront pas suffisantes pour s’en sortir dans Embr. C’était sans compter en effet sur la physique assez déplorable du titre.

À vouloir proposer des environnements 3D riches, avec des bâtiments parfois grands, très souvent érigés en hauteur, avec des enchevêtrements de pièces, de passages et de mobiliers variés qui tous peuvent partir en cendres et ainsi bouleverser la topographie des lieux, la physique du jeu ne suit pas.

Combien de fois notre personnage se retrouve bloqué ou au contraire à se déplacer de manière anarchique entre les décombres fumants (ou pire à tenter de gravir l’échelle télescopique instable et bien fine pour notre corps de manchot qui glisse comme sur la banquise). La conséquence de cela est une impression très brouillonne et une lassitude qui s’installe rapidement, nous retrouvant à pester contre une difficulté biaisée par un jeu trop ambitieux pour ce qu’il est en moyen d’offrir.

Rien à sauver ?

On serait toutefois tenter de sauver in extremis le titre pour deux raisons. Tout d’abord si le chaos décrit précédemment risque de venir à bout de la patience de plus d’un joueur lorsque celui s’aventure dans les missions en solo, en revanche ce presque n’importe quoi involontaire (qui pourrait rappeler d’une certaine manière ce qu’avaient proposé les développeurs du jeu Octodad où le joueur contrôlait un personnage désarticulé à la physique et à l’esthétique outrageusement chamboulées) pourrait ironiquement satisfaire les amateurs de jeux en équipe où les ratés sont souvent prétexte à de bonnes séances de rigolade. Le jeu est en effet taillé pour être jouable en multijoueur en ligne (bien qu’au moment de ce test nous n’avons pas été en mesure de trouver d’autres compagnons de jeu sur les serveurs) et on pardonne dans ce cas-là, et uniquement dans celui-ci, sa finition totalement imparfaite.
Second critère salvateur pour le jeu : son système de progression et de personnalisation du personnage bien développé. En effet le jeu dispose d’une boutique interne dans laquelle il est possible et vivement conseillé de dépenser l’argent et les médailles accumulés lors des missions.

Les achats effectués sont variés, ils concernent l’équipement, les tenus et les véhicules. Chaque nouvel item propose des améliorations bienvenues dans des missions passablement difficiles, rendant l’expérience plus intéressante car face à une mission ardue, il est alors possible de préparer en amont un équipement adéquat, à même de nous assister avec efficacité.
11/20
Pour toutes ces raisons Embr laisse une impression contrastée. Si le jeu donne un goût de reviens-y pour son univers à la fois riche (les innombrables dangers auxquels on est confronté) et loufoque (les décors et les personnages colorés façon cartoon), chaque session risque de plonger le joueur dans un certain marasme face à une réalisation très bancale et injuste, rien de mieux pour agacer. En l’état on espère que le titre bénéficie de mises à jour visant à améliorer le confort et à corriger les gros défauts que sont les problèmes de collision de notre personnage ou le calvaire du transport des objets à poser. On est tenté de surtout le conseiller aux amateurs d’expériences barrées entre amis en ligne… ou bien aux fans inconditionnels des soldats du feu.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Le tout dernier PNCAST

PNCAST Nintendo Direct

Soutenez PN : achetez ces jeux !

11 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Un titre amusant et accrocheur par son univers qui n’entend négliger aucun risque rencontré par les pompiers, qui assume aussi une bonne dose d’humour dans les textes, les dessins et l’ambiance générale mais qui souffre d’une mauvaise réalisation. Un jeu à l’âme cartoonesque ne devrait en effet pas souffrir d’une physique hésitante et d’une difficulté illusoirement relevée tout simplement car le joueur n’est pas en mesure de se mouvoir avec aisance. Un titre à mettre uniquement entre les mains des plus avertis et des plus patients qui acceptent d’essuyer les premières heures d’un jeu laborieux, avant de réunir un équipement suffisamment intéressant pour compenser les problèmes du titre. En revanche le jeu est à conseiller pour les ambiances délirantes en ligne où les défauts précédemment mentionnés seront sources de rigolade plutôt que de frustration.

Jouabilité
Une belle ambition au départ : celle de vouloir proposer des environnements 3D cartoon colorés et riches en détails mais que la physique et le gameplay de notre personnage ruinent en partie. En effet déambuler dans les bâtiments s’avère parfois relever du parcours du combattant, non pas seulement à cause d’une difficulté des niveaux mais parce que l’on évolue de façon pour le moins anarchique dans ceux-ci. La palme revient aux objets (ou personnes) à transporter qui ne manquent pas de nous échapper des mains, qui se cognent dans les murs et glissent une fois posés au sol. Petite mention aussi pour l’avancée des flammes dans le bâtiment dont on peine parfois à comprendre la logique. Le gameplay s’avère ainsi globalement poussif.
Durée de vie
Les missions sont nombreuses et le rythme est relevé par des environnements différents, une topographie repensée à chaque fois. Les occasions de se mesurer aux flammes sont ainsi nombreuses et les défis généreux pour qui souhaite avancer dans le titre.
Graphismes
C’est cartoon, c’est assumé et c’est fluide. C’est ensuite affaire de goût mais le jeu propose une identité singulière, colorée et délirante. Quelques dessins grossiers, notamment des personnages, auraient pu être davantage travaillés. Techniquement aucun problème majeur n’a été relevé.
Son
Plus que les musiques clairement anecdotiques dans le titre, l’ambiance sonore est de bonne tenue, nous mettant dans l’ambiance grâce à des bruitages convaincants.
Intérêt
Un jeu de niche mais qui a le mérite d’offrir un vent de fraicheur pour le multi en ligne. La réalisation brouillonne du titre condamne celui-ci aux joueurs les moins exigeants, aux plus patients et à ceux en quête de défis amusants entre amis.
Ergonomie
Pas de problème majeur de ce côté, les menus prennent l’allure d’une application ouverte sur une tablette et proposent de naviguer entre les options de manière aisée. Mettons tout de même un petit bémol pour la clarté des défis proposés ainsi que les bulles de dialogue qui poppent parfois à l’écran un peu trop rapidement.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Embr (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×