• Ma note
    Moyenne de 4,5 - 1 note
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Cuphead Disponible sur Switch

Test de Cuphead (Switch)

Test de Cuphead : un double expresso à emporter !

Le diabolique Cuphead débarque, avec surprise et sens du détail, sur Nintendo Switch. Un jeu thé-rrible !

Test
Annoncé il y a à peine un mois, l’adaptation de Cuphead arrive sur Nintendo Switch après s’être fait connaître sur Xbox One il y a un an et demi. Entre hommage aux dessins-animés des années 30, jeu de shoot et challenge plus que corsé, le jeu trouve sur Switch une nouvelle façon d’être joué, et apprécié, seul ou en binôme !

Un pacte est le Diable, qui tourne (sans surprise) mal

Tout commence quand les deux comparses Cuphead et Mugman, deux tasses au comportement humain, décident de se rendre au casino où ils finissent par pactiser avec le Diable en personne, après avoir perdu la tête aux jeux. Condamnés à offrir leur âme au Diable, Cuphead et Mugman parviennent à s’en sortir en promettant au Diable de leur ramener les âmes de tous ses plus grands ennemis.
Pour conquérir ces âmes, il vous faudra affronter des boss et parcourir divers niveaux dispersés un peu partout sur l’île Aquarelle, décors du jeu. Équipé d’une arme de tir et de quelques capacités spéciales que vous pourrez perfectionner à l’aide de la monnaie interne du jeu, vous devrez rayer de votre liste chacun des noms dictés par le Diable.

Comme vous pouvez le voir, le scénario même de Cuphead est atypique puisqu’il n’y ici pas de Princesse à sauver ou de trésor à retrouver. Mais ce n’est évidemment pas tout ! L’autre caractéristique principale de Cuphead est son style graphique, rappelant les dessins animés de la fin des années 20 et du début des années 30 comme les premières aventures de la célèbre souris Mickey, et son bateau à vapeur, de Disney.
Un style évidemment très rétro mais également extrêmement travaillé alors que le style rétro est parfois utilisé aujourd’hui pour donner un cachet à un jeu sans se prendre trop la tête sur les détails. Cuphead vous donne véritablement l'impression de jouer dans un dessin animé.

Un jeu qui nous fait boire la tasse

Si Cuphead n’est pas forcément encore très connu de tous les joueurs sur Nintendo Switch, sa réputation le précède sur Xbox One et PC où il officie depuis l’automne 2017 quand il a débarqué, après de longues années de développement au sein du Studio MDHR, puisque le jeu avait fait parler de lui dès l’E3 2014.

Sa sortie sur Xbox One en 2017 arrive en même temps qu’une polémique liée à la difficulté du jeu : très challengeant, un journaliste spécialisé en fait les frais quand il publie une vidéo où nous pouvons le voir se débattre dès les premières minutes de jeu contre le challenge offert. Un jeu redoutable qui n’est pas forcément à mettre entre toutes les mains, telle est la dure loi de Cuphead.
Car sous ses airs faussement enfantins, dans un univers tout droit sorti d’un dessin animé des années 30, Cuphead est bien l’un des jeux les plus difficiles de ces dernières années mais aussi l’un des plus exigeants, et c’est bien là ce que réside le plaisir du joueur !

A noter que le jeu propose deux modes de difficulté à chaque niveau (avec un mode de difficultés supplémentaire une fois le jeu terminé). Cependant, la fin du jeu ne sera accessible qu'en mode normal. Les développeurs assument pleinement la difficulté de leur jeu et ne comptent pas en dévier !
D'ailleurs, que les joueurs les plus motivés soient rassurés : la version Switch du jeu n'a pas du tout été rendue plus facile par rapport à la version originale. Pas question de dévaluer le jeu pour l'adapter à un public plus large. Nous remercions les développeurs pour cela !

Thé ou café

L’action de Cuphead se décompose en deux étapes : une première phase d’exploration de la carte de l’île pour débusquer quelques passages secrets mais surtout choisir le niveau où se trouve le prochain boss à vaincre sur votre liste des cibles à atteindre.
L’île Aquarelle est principalement décomposée en trois parties et pour progresser dans les parties suivantes, il vous faudra récupérer les âmes de tous les boss de la précédente section. Ainsi, sur la première partie de l’île, vous aurez affaire avec des légumes visiblement génétiquement modifiés, pas très commodes, mais aussi une boule rebondissante ou encore une femme-avion utilisant un monocycle pour se déplacer dans le ciel.

A noter que certains niveaux peuvent se dérouler dans les airs et non plus sur terre. Cuphead (ou Mugman) prend alors la forme d’un avion équipé de ses propres armes spéciales pour venir à bout de l’ennemi. Une expérience différente mais qui reste toujours difficile et passionnelle !

D’autres niveaux, sans boss, appelés « Run N' Gun » permettent d’offrir une expérience plus proche du jeu de plateforme, tout en conservant une difficulté redoutable. Ils vous offrent l’opportunité de collecter les pièces qui vous permettent de vous rendre chez M. Couenne pour obtenir diverses améliorations qui viendront vous aider dans votre aventure.
Ces améliorations bien que optionnelles peuvent se révéler être un véritable atout pour certains boss : une quatrième vie, une meilleur attaque, une esquive qui vous rend invincible l'espace d'un instant... à vous de choisir l’avantage qui fera la différence le moment venu.

Une réalisation aux petits oignons mais un peu trop relevée

Si visuellement il n’y a rien à redire sur le jeu, le jeu bénéficie également d’une réalisation quasiment parfaite qui s’appuie notamment sur l’exécution des séquences composant les niveaux.
Étant donné la difficulté du jeu, vous pouvez d’ores et déjà vous attendre à faire et refaire des dizaines de fois le même niveau pour progresser petit à petit jusqu’à la victoire finale contre le boss. C’est là toute l’exigence de Cuphead à la manière des jeux comme Super Meat Boy ou Celeste où la difficulté et la précision des déplacements du joueur et l’expérience acquise par l’échec font entièrement partie du gameplay.

Pour autant, Cuphead aime vous surprendre et les différentes phases d’un boss comportent toutes une petite part d’aléatoire dans leur ordre d'apparition qui font que certaines parties pourront être relativement simples alors qu’à d’autres moments, vous aurez l’impression que le sort s’acharne contre vous et que vous vous retrouverez KO en moins de deux.
L’exigence portée par Cuphead peut cependant porter à l’obsession et ses détails visuels sont parfois gâchés par la concentration nécessaire pour parvenir à progresser dans le jeu. Fort heureusement, il est possible de refaire les niveaux à l’infini, notamment pour obtenir de meilleures notes et débloquer éventuellement les succès inclus dans le jeu (en attendant l'arrivée du Xbox Live dans le courant de l'année 2019). Une occasion de profiter pleinement des détails graphiques.

Autre point négatif : la maniabilité du jeu n’est pas forcément évidente, notamment l’alternance entre déplacement, esquive et l’attaque, sans oublier le fait de parer les attaques de vos adversaires (qui prennent la forme de projectiles roses), pour obtenir un bonus dans votre jauge qui permet de déclencher les attaques spéciales. Heureusement, toutes les touches peuvent être réarrangées comme vous le souhaitez. Sur ce plan-là nous vous conseillons de caser l’esquive sur l’une des gâchettes de la console.

À deux, est-ce vraiment mieux ?

Sur Xbox One, Cuphead proposait déjà un mode deux joueurs qui permet à Cuphead d’être accompagné de son homologue Mugman. Dans cette version Switch, les deux personnages sont désormais jouables en solo mais ils se retrouvent évidement dans un mode deux joueurs (en local seulement !) qui semble taillé sur mesure pour la Nintendo Switch. Mais est-ce vraiment le cas ?
Le mode deux joueurs est accessible à tout moment dans le jeu. Il vous suffit d’activer une deuxième manette ou bien de déconnecter les deux Joy-Con et se les partager entre deux joueurs. Pour autant, vous vous rendrez rapidement compte que jouer à Cuphead avec un seul Joy-Con est très difficile et relève presque de l’exploit tant les contrôles sont limités sur la petite manette de la console hybride !
De plus, les informations à traiter étant déjà très nombreuses pour un seul joueur. Quand un deuxième joueur entre dans la bataille, pour s'en sortir il faudra faire preuve d'une extrême prudence ! Pour autant, jouer à deux ne comporte pas que des désavantages puisqu'en cas de décès d'un des joueurs, le second peut venir le secourir en libérant son âme à l'aide d'une parade. Un moyen théorique de ne jamais être mis KO (très théorique évidemment !)

Cuphead - Trailer d'annonce (Nintendo Switch)17/04/2019

Dernière précision : le jeu bénéficie, dès son lancement, d'une traduction française réussie qui permet d'apprécier de façon plus complète le jeu. Les quelques séquences vocales présentes restent en anglais.
17/20
L'arrivée de Cuphead est une belle surprise que nous a réservée Studio MDHR en partenariat avec Microsoft. Le jeu se prête totalement au format de la console, sur TV évidemment mais surtout en mode portable. Malgré une maniabilité pas forcément évidente, des temps de chargements un peu trop longs et une difficulté redoutable, le jeu est diaboliquement addictif et nous nous laissons piéger comme Cuphead et Mugman dans cette aventure qui nous occupera pendant de longues heures et bien plus si l'envie nous prend de tenter d'atteindre des scores parfaits.

Cuphead est disponible sur l'eShop de la Nintendo Switch au prix de 19,99€ Une version physique arrivera un peu plus tard dans l'année.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

jerodoalle
je comprend pas le test ...d un cote , merci aux dev de pas avoir rendu le jeu plus facile.......et de l autre l auteur se plain de la difficulte....va comprendre !
ThibaultPN
jerodoalle a écrit:je comprend pas le test ...d un cote , merci aux dev de pas avoir rendu le jeu plus facile.......et de l autre l auteur se plain de la difficulte....va comprendre !


Alors peut être que je n'ai pas été clair dans le test mais je ne me plains aucunement que le jeu soit difficile, bien au contraire ! A l'heure du jeu grand public, avoir des jeux vraiment difficiles, c'est un plaisir immense. Surtout que Cuphead propose différents modes de jeu pour s'adapter au plus grand nombre.

Et comme précisé dans le test, Cuphead sur Switch n'a pas du tout été rendu plus facile, c'est le jeu à l'identique !
gurtifus
De toute façon, maintenant, si un jeu est trop difficile ou que je ne veux pas passer plus de temps dessus (eh oui, il y a tellement d'autres jeux magnifiques à faire dans cette époque de profusion de jeux), eh bien, je regarde la fin sur un Let'sPlay sur Youtube et je passe à autre chose.
Comme ça, je ne me prends pas la tête et je vois quand même la fin du jeu, chose que l'on ne pouvait faire avant...
Ript0r
J'ai pas trouvé long les temps de chargement.
ThibaultPN
gurtifus a écrit:De toute façon, maintenant, si un jeu est trop difficile ou que je ne veux pas passer plus de temps dessus (eh oui, il y a tellement d'autres jeux magnifiques à faire dans cette époque de profusion de jeux), eh bien, je regarde la fin sur un Let'sPlay sur Youtube et je passe à autre chose.
Comme ça, je ne me prends pas la tête et je vois quand même la fin du jeu, chose que l'on ne pouvait faire avant...


Curieuse façon de voir les choses, le but d'un jeu c'est d'y jouer. Pas de connaître la fin. C'est pareil avec un film à voir, un livre à lire... Le produit perd tout son intérêt dans ce cas.
Talban
J'ai eu l'occasion d'y jouer et soit je suis mauvais soit c'est vraiment pas évident. Alors c'est beau mais ça ma saouler assez vite. Dommage.

Soutenez PN : achetez ces jeux !

17 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Cuphead parvient parfaitement à jouer son rôle de jeu hommage aux cartoons dans sa réalisation. L'expérience audiovisuelle proposée par Studio MDHR atteint tous ses objectifs qualitatifs même si il faut reconnaître quelques frictions sur le plan du gameplay, notamment à deux, qui décourageront peut être les moins motivés pour venir à bout des défis qui se dressent sur le chemin de Cuphead et Mugman. Pour autant, retrouver Cuphead sur Switch tient du véritable tour de force et il serait dommage de ne pas en profiter !

Jouabilité
Avec un jeu aussi exigeant que Cuphead, il est essentiel que la maniabilité du jeu soit la plus optimale possible. Ici, la configuration de base ne semble pas adaptée totalement à une manette Switch mais fort heureusement tout cela est personnalisable dans les options.
Durée de vie
Une vingtaine de niveaux dont certains vous prendront plusieurs heures pour en venir à bout. D'autres vous sembleront peut être plus simples. En tout, c'est une trentaine d'heures de jeu pour atteindre sa fin, et beaucoup plus si vous tenter le rang S !
Graphismes
Rarement un jeu a été aussi visuellement travaillé. Un style cartoon des années 30 magnifique. Quel plaisir d'avoir cela sur Nintendo Switch !
Son
Cuphead est très travaillé visuellement mais aussi musicalement avec une bande-son sur mesure réalisée par Kristofer Maddigan.
Intérêt
Retrouver Cuphead sur Switch semblait insensé il y a encore quelques mois mais maintenant que cela est devant nous, il serait dommage pour les amateurs du genre et les fans des cartoons rétro ou de challenge corsé, de passer à côté de cette aventure haute en couleur !
Ergonomie
C'est sans doute le principal point faible de Cuphead : son gameplay est très travaillé, tout comme son visuel mais l'ensemble ne s'accorde pas toujours l'un avec l'autre. Nous frôlons par moment le côté brouillon nécessaire pour s'en sortir dans un niveau à cause d'une maniabilité par forcément évidente à prendre en main. Cela s'aggrave à deux où il vous faut coopérer pour vous aider l'un l'autre dans un environnement déjà très riche en informations et toujours hostile. Pas facile ! Sans oublier les temps de chargement pour naviguer entre les niveaux qui s'allongent quelque peu sur Switch.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Cuphead (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×