• Ma note
    Moyenne de 3,8 - 13 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 13 ajouts
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Resident Evil : The Umbrella Chronicles Disponible sur Wii

Test de Resident Evil : The Umbrella Chronicles (Wii)

RE UC : Avancer. Tirer. Tuer...

Test
Juin 2007, Capcom annonce que son Resident Evil exclusif à la Wii s’éloigne de la forme des anciens opus de la saga en devenant un « rail-shooter » à la manière d’un House of The Dead. Certains fans crient au scandale, d’autres espèrent qu’une série vieille de 11 ans et devenue un des piliers du « survival-horror » ne sera pas dénaturée. Depuis cette annonce, les choses ont évolué et le développeur n’a cessé de nous rassurer, qu’en est-il donc de ce nouveau Resident Evil : Umbrella Chronicles, un échec ou une réussite ?

Il était une fois dans un monde merveilleux…

Racoon City est une petite ville calme et paisible des Etats-Unis dont la stabilité économique repose uniquement sur Umbrella Corporation, une des plus grandes industries pharmaceutiques du monde, installée dans les parages.

Depuis quelques temps, la commune est sujette à de nombreuses disparitions toutes plus mystérieuses les unes que les autres. La police enquête et retrouve certaines victimes dévorées ou transformées en zombie.

La peur de ces horribles découvertes laisse vite place à ce qui est décrit comme une «épidémie cannibale», un virus s’empare de la ville et des forêts avoisinantes : la population se transforme en monstres hideux dont la seule raison de vivre est de manger de la chair humaine.

Le gouvernement applique la loi martiale : Racoon City doit être isolé du reste de l’Amérique le plus vite possible pour empêcher que cette étrange maladie se répande dans le reste du pays.

Pendant ce temps, les autorités essayent tant bien que mal d’enrayer le fléau et l’équipe des S.T.A.R.S est dépêchée non loin dans la ville dans un manoir servant de centre de recherches pour Umbrella afin de découvrir la source du virus et de mettre fin au cauchemar.

Umbrella : Le début de la fin

Divisé en quatre chapitres, Umbrella Chronicles vous permet de revivre les principaux évènements de la série : l’exploration du train, la découverte du manoir, la ville de Racoon City et une partie finale inédite : La fin d’Umbrella, en Russie.

L’action de ce nouveau titre est basée sur les précédents opus de Resident Evil : Resident Evil Zero, Resident Evil Rebirth et Resident Evil 3. On notera que« La fin d’Umbrella », le chapitre final du jeu est très inspiré par le film « Resident Evil » de Paul W.S. Anderson et Chris Howes avec de nombreux éléments qui lui font des clins d’œil.

Parallèlement à vos aventures, vous pouvez incarner d’autres protagonistes tel que Wesker ou Rebecca Chambers pour découvrir ce qu’ils tramaient alors que vous étiez en train de lutter contre des hordes de monstres. Tandis que l’histoire de Rebecca est un peu somnolente, on ne peut reprocher à celle de Wesker de manquer de vigueur ! Il nous apprend tout ce qui se trame du côté d’Umbrella et comment il a acquis ses pouvoirs surhumains. Au niveau du scénario, les histoires de Wesker sont vraiment les plus dynamiques et les plus passionnantes, par rapport au réchauffé qu’on nous sert tout au long du titre.











Tu tires ou tu pointes ?

L’aspect le plus critiqué du titre est que la liberté d’action qui caractérise les précédents opus a disparu : adieu les voyages dans le manoir ou dans le train, c’est le jeu sur « rail » qui prend le dessus !

Déjà utilisé dans des jeux comme House of the Dead sur borne d’arcade, ce système très peu répandu sur console permet au développeur de vous conduire et de vous montrer uniquement ce qu’il veut vous faire voir ! On entend par là que votre personnage se déplace tout seul, vous ne contrôlez pas sa direction et votre seule mission est de tuer les ennemis qui bloquent votre route a l’aide de la Wiimote (ou éventuellement, du WiiZapper).

Heureusement, le contrôleur ne sert pas uniquement à viser et tirer mais il fait aussi office de couteau. En effet, en maintenant le bouton A enfoncé, vous pouvez bouger votre Wiimote pour taillader ce qui se trouve à l’écran : vous ne ferez qu’une bouchée des ennemis en face de vous.

Quand des ennemis vous attrapent, il est nécessaire de secouer la Wiimote afin de vite se dégager. Votre personnage fait une action et vous débarrasse de l’importun qui a essayé de vous dévorer, les zombies ne sont pas très galants !

On regrettera que le combo wiimote-nunchuk ne soit pas plus utilisé que cela et que les phases de jeu soient trop lentes. On arrive vite à la conclusion que le mode de jeu de ce Umbrella Chronicle se définit en 3 mots : Avancer – Tirer – Tuer.


Les Chroniques d’Umbrella

Vous qui désirez en apprendre plus à propos d’Umbrella, vous ne serez pas déçu ! Bien qu’on puisse déplorer que les aventures de Wesker ne prennent pas une trop grande portion de l’aventure, il sera aussi possible de découvrir des documents sur les incidents de Racoon City.

Ces fichiers sont dissimulés dans les niveaux, derrière un tableau ou dans une commode qu’il vous fera détruire à l’aide de votre pistolet pour mettre la main dessus. L’acquisition de ces papiers se fait pendant que votre progression ou pendant que vous combattrez des monstres, à vous de voir si la collecte de document est plus importante que votre barre de vie.

Une ambiance pas si « Resident Evil-esque » que ça…

En reprenant les décors des précédents opus, Capcom prenait le défi de nous faire revivre la peur que nous avaient procuré les anciens épisodes mais avec un nouveau système de jeu, ce pari était-il encore possible ?

Ce qui avait fait le succès de Resident Evil était son genre de « survival horror » très angoissant, on se souvient encore de l’épisode Rebirth où l’arrivée inopinée de zombies et la musique qui partait en trombe nous faisait sursauter : la pression était là, le cœur battait à cent à l’heure, on avait peur !

La musique jouait un rôle très important dans ce sentiment glacial et effrayant mais celle de Umbrella Chronicles nous laisse un goût amer : la plupart des musiques passent inaperçu. Les dialogues entre les personnages sont, quant à eux, très intéressants, on apprend beaucoup sur leurs origines, leurs sentiments et les questions qu’il se posent. A noter que le timbre de voix de Wesker propre à ce génie du mal à été conservé.

Les différents endroits que l’on traverse sont tous tirés des différents Resident Evil et sont aussi beaux que ceux de Rebirth ou Zero mais nous sommes dans l’obligation de faire un terrible constat : la Wii peut faire mieux, beaucoup mieux ! Oubliez l’ambiance lugubre et ténébreuse de Resident Evil car on en vient à se demander si le jeu auquel on joue appartient bien à cette série ! La peur a disparu et... c’est bien dommage !

3.. 2.. 1.. Partez !

Les jeux Resident Evil n’ont jamais été très longs et ce nouveau volet n’échappe pas à cette maudite tradition. Il vous sera demandé, tout au plus, entre 5 et 6 petites heures pour finir l’aventure principale, quelques heures supplémentaires seront nécessaires pour récolter tous les documents du jeu et faire améliorer vos armes au maximum de leurs possibilités.

Le mode multijoueur est aussi un grand plus dans l’aventure, invitez un ami à partager avec vous les joies de la décapitation de zombies mais préparez-vous à devoir coopérer ! Vous allez souvent devoir coordonner vos actions pour être le plus efficace possible, par exemple, lorsqu’une nuée d’abeilles vous attaque, l’un de vous peut donner des coups de couteau pour vous défendre tandis que l’autre utilisera son pistolet pour tuer les abominations qui s’approchent de votre groupe.
12/20
En s’éloignant de la forme des précédents épisodes, Capcom a fait une grave erreur ! Resident Evil : Umbrella Chronicle ne remplit plus le contrat qui a fait le succès de ses ancêtres : faire peur. L’ambiance aurait nettement put être améliorée avec un peu plus de temps de production et la Wiimote méritait d’être exploitée plus en profondeur. Au final, le nouveau système de jeu à détruit l’essence même de la série et nous propose un jeu sans plus malgré des découvertes passionnantes et inédites sur la saga.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


Podcast : Un automne riche en actu !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

12 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Resident Evil : The Umbrella Chronicles (Wii) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
3.8/5

L'avis des visiteurs

Histoire très prenante et vraiment jousive si on joue à deux.
Tout ce qu'il faut savoir sur Umbrella et ceux qui y ont été mêlés, de près ou de loin. Jeu qui atteint une ampleur encore plus grande lorsque deux joueurs s'y mettent.
Cette critique est beaucoup trop faible en contenu. On y mentionne pas le mode 2 joueurs Coopératif qui se veut vraiment génial. Il y a également 3 niveaux de difficultés à choisir et essayer de battre son score dans chaque niveau est vraiment motivant. Bref, P-nintendo, vous avez été un...

Mots-clés en relation

Console
Wii

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×