• Ma note
    Moyenne de 5,0 - 3 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! 3 fans

Paper Mario : Color Splash Disponible sur WiiU

Test de Paper Mario : Color Splash (WiiU)

Test de Paper Mario: Color Splash

Le dernier jeu exclusif first party de la Wii U sort ce vendredi 7 octobre 2016, et qu'on se rassure, c'est avec un bon jeu que, déjà, Nintendo enterre la Wii U : lisez vite notre test de Paper Mario: Color Splash !

Test
A l’instar du premier épisode de la saga en 2001 sur Nintendo 64, Paper Mario Color Splash, devrait à n’en pas douter être la dernière exclusivité first party à sortir sur Wii U. Et après un épisode 3DS, sobrement nommé Stickers Stars, assez décrié, les petits gars d’Intelligence System vont tenter de reconquérir le cœur des joueurs avec ce nouveau volet dédié à la console de salon de Nintendo qu’on nous promet déjà comme haut en couleur. Alors l’imagination débordante des équipes de développement va-t-elle se montrer à la hauteur d’une série vraiment appréciée des fans du plombier moustachu en recherche d’aventure sachant se différencier des jeux de plateforme habituels ? La réponse sans plus tarder avec notre avis complet sur la question.
Tout commence par une nuit sombre et pluvieuse, où notre pauvre Mario reçoit la visite surprise de Toad et Peach, tous deux venus lui apporter une inquiétante lettre qui n’en était pas vraiment une. En l’ouvrant, il s’avère que cette lettre n’est autre qu’un Toad dont l’encre a été totalement effacée de son support.

PlayN! Paper Mario Color Splash S04Ep0410/05/2016

Ni une, ni deux, le cachet de la poste faisant foi, notre trio prend une embarcation en direction de port Barbouille, l’ile d'où provient cet étrange courrier. A leur arrivée, nos compères commencent alors leur investigation : Mario récupère rapidement son célèbre marteau et croise par la suite la route d’un étrange personnage, Penturion, un pot de peinture doué de parole qui vous conte qu’un mal mystérieux est en train de mettre à mal le calme habituel de l’île.

En effet, d’affreux sbires de Bowser se sont lancés dans une quête maléfique, à savoir décolorer décors et habitants du royaume pour prendre le pouvoir et mettre à sac ce petit morceau de paradis. Ils en ont profité pour dérober les six grandes étoiles de couleur qui composaient la grande fontaine qui trône au centre de l’île Barbouille. Ces grandes étoiles, divisées également en petites étoiles de couleur, ont été dissimulées dans tout le royaume, au grand malheur de ses habitants.
Paper Mario: Color Splash sur Wii U
Mario et son marteau remettent de la couleur sur l'île Barbouille

"Color" le monde (air connu)

Tout de suite, vous comprenez très vite que votre quête va vous amener à devoir retrouver les étoiles de couleur et rendre son âme aux éléments de décors et aux différents protagonistes, en les re-colorisant. Vous les reconnaîtrez aisément, ce sont ceux devenus pâles comme un linge. Pour ce faire, vous allez avoir besoin de peinture, et c’est là que Peinturion entre en scène, agrémentant votre marteau d’une réserve de peinture correspondant au trois couleurs primaires (cyan, magenta, et jaune), celui-ci- proposant de base une capacité de 150 unités de couleur.

Visuel du jeu Paper Mario: Color Splash sur Wii U
Vous voilà donc parti dans une quête de longue haleine qui va vous faire parcourir plus de trente stages pour une quarantaine d’heures de jeu à ceux qui veulent bien faire les choses, à savoir récupérer toutes les étoiles du jeu et redonner sa couleur originelle à l’intégralité du monde. D’ailleurs, si le port Barbouille va faire office de hub central à toute l’aventure, le jeu lui est centralisé, à l’instar des jeux de la saga canonique de Super Mario avec une carte répartie en plusieurs régions composées des différents stages du soft. Sauf qu’à la différence des jeux de plateforme, cette carte représentant l’intégralité de l’île ne se débloque pas seulement par le simple accomplissement d’un niveau, il s’agit là plus d’un méli-mélo qui contraindra le joueur à revenir de temps à autre sur des niveaux déjà parcourus pour atteindre de nouveaux objectifs.

Car malheureusement pour ses détracteurs, Paper Mario Color Splash, tient beaucoup de son prédécesseur « Sticker Stars » aussi bien dans son déroulement que dans son gameplay. Et si les différents aller-retours dans les niveaux ne sont pas forcément problématiques quand il s’agit d’aller récupérer une seconde ou une troisième petite étoile, elle est bien plus fastidieuse quand ici et là, on vous demande d’aller reconstituer une des teams de secours composées d’une dizaine de Toads cachés dans les différents stages. Mais qu’à cela ne tienne, on notera tout de même la grande variété des stages parcourus avec souvent beaucoup d’ingéniosité et d’originalité dans leur déroulement.
Image du jeu Paper Mario: Color Splash sur Wii U
Notez également que ce Paper Mario Color Splash a su garder tout l’humour et l’autodérision qui éblouit la saga depuis ses débuts. Ainsi, l’ensemble des niveaux sont parcourus d’un vent de fraîcheur ressenti dans les dialogues, les actions ou encore les animations des différents protagonistes du jeu. D’ailleurs, le jeu ne se prive pas non plus d’être une véritable usine à fan-service multipliant les apparitions et les caméos, une nouvelle fois, c’est un jeu fait pour les amateurs qui suivent les aventures du plombier moustachu depuis tant d’années maintenant.

Notez enfin une direction artistique de haute-facture, graphiquement le jeu en HD fait merveille, les couleurs, un peu plus ternes qu’à l’accoutumée, les animations, toujours aussi mimi et le rendu papier-carton des niveaux font toujours aussi mouche. La variété des niveaux y est pour beaucoup dans cet aspect. On regrettera juste la bande-son un brin moins inspirée que dans les opus précédents, mais qui n’est pas à jeter non plus. Pour cela les habitués de la série ne seront pas dépaysés, on est sur une réalisation sans fausse note, et si cela ne partagera pas forcément les joueurs, le système de jeu lui, risque de faire un peu plus de bruit.

Rainbow Warriors.

Comme dit plus haut, le jeu en lui-même se rapproche bien plus de l’opus 3DS que des premiers jeux de la saga, faisant la part belle à l’exploration de niveau et à la résolution de puzzle. Ceux-ci sont souvent bien recherchés et il vous obligera à farfouiller partout pour coloriser les parties blanchies par les Maskass, pour rechercher les zones à découper via le gamepad pour créer différentes passerelles, mais surtout pour repérer différents objets et éléments qui pourront se changer en carte à utiliser lors de combats.
Paper Mario: Color Splash (Wii U)
Car, si dans les niveaux, le déplacement est libre, vous utiliserez surtout le bouton du saut et du marteau pour passer les embûches ou encore coloriser les éléments, l’élément essentiel du jeu reste la gestion de la peinture et en résumé, votre parcours vous permettra surtout de marteler l’ensemble des éléments de décor qui vous permettront d’engranger des orbes de peinture, tout cela afin de garder un niveau de réserve assez élevé pour ne pas tomber en rade en plein combat, combats qui restent l’essence même de ce Paper Mario Color Splash.

Le système de combat est simple, toujours basé sur des attaques en tour par tour, toute attaque est basée sur les cartes que vous avez en votre possession, elles viennent remplacer les stickers de l’opus 3DS mais s’utilise de la même façon. Sauf qu’elles ajoutent une étape avant de lancer votre coup, il va falloir coloriser, via votre gamepad. Chaque carte vous étant souvent remise en noir et blanc, vous devrez user de votre réserve d'encre afin de pouvoir les utiliser à leur pleine capacité. Une bonne idée à la base, qui casse cependant le rythme des combats tant la procédure à appliquer à chaque fois peut s’avérer longue et fastidieuse.

Sinon comme pour les stickers du jeu 3DS, les cartes sont réparties en quatre grandes familles :
- les cartes d’attaque (marteaux, saut, fleurs,…),
- les cartes de défense (alliés, casque Lakitu,…),
- les cartes de soin (champignon) qui vous restaurent points de vies ou votre réserve de peinture,
- les cartes d’invocation, toujours aussi loufoques, qui vous permettront de passer des obstacles infranchissables par les autres cartes. Toutes les cartes se collectent tout au long des niveaux ou s’achètent dans la boutique de port Barbouille contre monnaie sonnante et trébuchante que vous récoltez tout le long du jeu.
Les Toads dans Paper Mario: Color Splash
Mise à part cela, les phases de combats redeviennent classiques une fois la carte choisie, c’est-à-dire qu’il suffira d'enchaîner au bon moment le bouton A pour attaquer à plusieurs reprises, ou de contrer votre adversaire quand il attaque en vous protégeant avec ce même bouton A. Le jeu a gardé de son côté RPG et suit l’évolution du nombre de PV à chaque boss vaincu, l’évolution du nombre de cartes utilisées en combat, ou encore la quantité disponible de votre réserve de peinture en ramassant des items « marteau » après chaque combat. Cependant rien n’est vraiment insurmontable, la difficulté du jeu n’étant pas bien élevée. On notera également la présence de nombreux micro-chargements venant quelque peu casser le rythme du jeu.

Paper Mario: Color Splash - Rescue V Épisode 7 (Wii U)10/05/2016

15/20
Paper Mario Color Splash est un jeu bien sympathique, agréable à regarder et bardé d’humour, il plaira à coup sûr à ceux qui ont apprécié le dernier opus pour 3DS mais risque d’en laisser d’autres sur le bord de la route de par son rythme un peu hâché et son manque de réel challenge. Cependant, il sera dommage de passer à côté tant l’aventure propose un large panel de niveaux tous aussi différents les uns des autres, avec des personnages hauts en couleur et suintant le fan-service à des kilomètres. La Wii U nous livre là un jeu bien plus abouti que ses dernières sorties, venant conclure de bien belle façon un catalogue qui aura fait couler beaucoup d’encre mais qui aura su convenir à certains. Un bon jeu à parcourir pour son univers, son ambiance et sa bonne humeur, plus que pour ses innovations.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

15 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Paper Mario Color Splash est un jeu bien sympathique, agréable à regarder et bardé d’humour, il plaira à coup sûr à ceux qui ont apprécié le dernier opus pour 3DS mais risque d’en laisser d’autres sur le bord de la route de par son rythme un peu hâché et son manque de réel challenge. Cependant, il sera dommage de passer à côté tant l’aventure propose un large panel de niveaux tous aussi différents les uns des autres, avec des personnages hauts en couleur et suintant le fan-service à des kilomètres. La Wii U nous livre là un jeu bien plus abouti que ses dernières sorties, venant conclure de bien belle façon un catalogue qui aura fait couler beaucoup d’encre mais qui aura su convenir à certains. Un bon jeu à parcourir pour son univers, son ambiance et sa bonne humeur, plus que pour ses innovations.

Jouabilité
Un jeu agréable à jouer, surtout si vous aimez explorer. Les niveaux sont construits avec intelligence et demeurent assez variés pour tenir le joueur en haleine tout le long de l'aventure. Cependant le système de combat par carte risque de faire grincer des dents plus d'un déçu de Sticker Stars sur 3DS.
Durée de vie
Une quarantaine d'heures pour finir les 35 niveaux à 100% (étoiles collectées et monde recolorisé). Cependant, les nombreux aller-retours en rebuteront quelques-uns.
Graphismes
La HD joue beaucoup dans l'agréabilité du soft, le jeu est très joli et le rendu des décors en carton et papier ont toujours autant de charme.
Son
Rien de bien transcendant de prime abord, Nintendo a déjà été plus inspiré. Le tout n'est pas non plus désagréable, il ne faut pas pousser mémé.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Paper Mario : Color Splash (WiiU) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
5/5

L'avis des visiteurs

ce jeux est bien mais vous laver pas tester est il est tros dure jans est marre de se jeux
Ce jeu est excellent. Avec mon fils , on ne le lache plus .

Galerie images

Mots-clés en relation

Console
Wii U

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×