• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Doughlings : Arcade Disponible sur Switch

Test de Doughlings : Arcade (Switch)

Doughlings : Arcade – un casse-brique qui sort quelque peu du classique

On pourra saluer les développeurs pour nous avoir proposé un ersatz de scénario dans un genre qui en général ne s’embarrasse pas d’une telle formalité. Certes, c’est un peu tiré par les cheveux mais cela change un peu. Ce casse-brique saura-t-il vous séduire ? Il en possède quelques arguments.

Test
Catastrophe dans le monde bucolique des Douglings, d’étanges petites créatures sans jambes mais avec deux bras, dont vous allez jouer le rôle du savant Morphéus. Une météorite est tombée dans leur monde, libérant un étrange mal mutagène qui peu à peu fait changer de couleur vos doughlings, les rendant agressifs, avant de les pétrifier définitivement. Selon le degré d’infection, leur teinte couleur ver de terre va devenir bleue, verte, jaune, rouge et bien d'autres aspects. Morphéus trouve cependant après moult recherches un remède, qu’il glisse dans une balle pour la lancer sur les doughlings infectés et ainsi les soigner.
Avouons que ce scénario est tout de même pas mal tiré par les cheveux pour justifier ensuite un gameplay de type casse-briques à la Arkanoid ou plutôt Breakout, avec quelques réglages à la Puzzle Bobble, comme le choix de sa trajectoire de son premier lancer, matérialisé à l’écran par une trajectoire blanche.

On sourit tout de même que la voie de la guérison impose un traitement de choc nécessitant d’envoyer une balle dans la figure de ces congénères, parfois plusieurs fois selon la couleur du doughling, dont l’infection est plus ou moins résistante à votre remède.

Connaître l’ordre des couleurs est indispensable pour choisir stratégiquement vos actions car une fois le premier coup lancé, la partie va s’annoncer corser, même si le jeu ne se prend pas au sérieux, des touches d'humour sont régulièrement dispersées en cours de partie.
Vous allez devoir parcourir votre monde pour libérer votre peuple jusqu’à vous rapprocher de la source du mal, au gré de 75 niveaux nécessitant un combat de haute lutte. Car dès le niveau 12, vous constaterez très vite que le challenge est relevé et qu’il faudra vous y prendre quelques fois (les amateurs de die and retry auront de quoi faire) d’autant que vous n’avez que trois vies pour réussir chaque niveau. La durée de vie est donc assez conséquente et vous aurez de quoi faire pour vous occuper durant les transports, le jeu s’adaptant parfaitement aux courtes parties durant vos déplacements.
La route va être longue avant d'arriver ici, et ce n'est pas fini ! Notez la couleur verte sur certains cercles annonciateurs de défis.

Sur la carte s'affichera votre avancée sur le trajet qui vous mènera au combat final, quatre icônes étant présentes, utilisable tactilement. En haut à gauche, la maison pour revenir à la page d'accueil et choisir entre le mode histoire et le mode éditeur de niveau. En bas à gauche l'accès au classement en ligne, en haut à droite le menu modification ADN qui vous permettra d'améliorer vos capacités en fonction de vos collectes et en bas à droite un menu réglage pour faire varier la langue, l'affichage d'astuces, le volume sonore des musiques et bruitages, la sensibilité de la manette avec les commandes et la liste des développeurs ayant œuvré sur ce titre.

Les bons points

Parmi les changements notables apportés par Doughlings : Arcade, deux apports intéressants. La première est la possibilité de retoucher votre ADN en capturant les brins disséminés dans les différents nouveaux.
Cela permet à Morpheus de se transformer en l’un des six autres personnages différents de chaque niveau, allant du chasseur (le "Gunner") avec ses deux colts à un colosse vert lorgnant sur Hulk (appelé Smash) aux épaules larges qui facilitera grandement la récupération de la balle (ces deux transformations étant les premières que vous rencontrerez) en passant par une copie du Cyclope d’X-Men ("Robo"), un curieux crabe araignée ("Webster"), un fantôme ("Spook") ou une réplique de Ben Grimm des quatre fantastiques ("Bedrock").
C’est amusant, d’autant qu’en les déverrouillant tous et en collectionnant des élixirs pour activer de nouvelles capacités plus puissantes, cela nous aide considérablement, mention spéciale au puissant Laser Blast de votre cyclope, très utile pour faire voler en éclat les murs de doughlings pétrifiés.
C’est ici que se retrouve la seconde innovation du jeu, au lieu des classiques bonus qui tombent à l’écran, vous allez collecter 10 petits objets pour pouvoir déclencher des « Show-Offs », des super-capacités fonction de votre état de transformation. Ces super-capacités seront valides pendant un temps limité et vous pourrez augmenter leur temps d’action au fur et à mesure de l’histoire en glanant les objets coups de pouce.

Jusque-là très classique, le jeu est devenu plus séduisant et nous donnant envie d’y rejouer. Malgré cette aide, le jeu reste exigeant, car pour soigner un doughling en lui redonnant sa couleur initiale et le faire partir de l’écran, il faudra toucher une fois le doughling bleu, deux fois le vert, trois fois le jaune, quatre fois le rouge et ainsi de suite car vous allez rencontrer peu à peu des doughlings de plus en plus infectés en travers de votre route…et ce n’est vraiment pas évident pour certaines arènes à cause de la fenêtre de jeu visible.

Les quelques défauts du jeu

On entre clairement dans un point qui ne donne pas tout à fait satisfaction alors qu’il existe pourtant une solution technique : l’aperçu de l’arène. Le cadre de l’écran ne permet pas de voir l’intégralité d’un niveau alors qu’un affichage en tenant verticalement la console aurait pu améliorer les choses.

Cette critique n’est pas uniquement pour mettre en avant une préférence personnelle mais pour relever une incohérence de gameplay : la balle rebondit sur le haut de l’écran même si le niveau est beaucoup plus profond que ce qui est visible. Cela nous prive de quelques rebonds bienvenus et quand on a l’habitude de casse-briques, cette limitation surprend quelque peu.
Autre bémol, les premiers doughlings infectés sont assez proches de vous et vous devrez faire très vite pour faire place nette dans les premiers rangs. Pas simple en fonction des couleurs et des rebondissements très rapprochés. Il est illusoire dans ce cas de pouvoir récupérer facilement les objets coup de pouce tombant vers le bas de l’écran durant cette situation. Et si vous êtes malins, vous pourrez parfois toucher le point de fragilité d’une grosse grappe de doughlings pour nettoyer d’un coup une grosse portion de doughlings infectés en la faisant tomber, mais gare à ne pas la prendre sur vous car elle ralentirait votre déplacement et si le rebond est court, c’est la perte de vie assurée.
Enfin, et ce ne fut pas le moindre des problèmes au départ, il faut apprécier le style cartoon du jeu, aux couleurs limitées. Les décors n’évoluent que très lentement, donnant une impression de répétition et les personnages manquent de charisme. Il faudra longuement patienter avant d’atteindre des tueurs, des psychopathes ou des fantômes, qui changeront un peu les défis.

Le graphisme très typé années 90 ne nous a guère emballés au départ et la musique est loin de nous faire voyager au niveau des sens. Mais si on dépasse cet écueil, on obtient un casse-brique techniquement très solide, qui saura vous occuper pendant de longues heures. Cependant vous ne pourrez y jouer qu'en solo, l'histoire imposant que Morpheus soit le seul capable de sauver ses compagnons.

Un éditeur de niveaux est présent !

C’est le gros point fort du jeu qui permet d’allonger sa durée de vie en fonction de votre motivation créative. C’est assez rare d’en bénéficier ailleurs que sur PC et on l’apprécie d’autant plus qu’il est bien réalisé. On place le décor, on définit le nombre de lignes (jusqu'à 96 pour les plus fous ou les joueurs hardcords), on comble les emplacements possibles avec différents doughlings infectés selon leur couleur, on y glisse les brins d’ADN et autres bonus et on peut partager sa création sur les réseaux. Tout ceci peut être géré tactilement même s'il ne faut pas avoir de trop gros doigts. Ainsi vous pourrez jouer aux réalisations des autres joueurs du monde entier, en vous appuyant sur un système de notation plébiscitant les bonnes réalisations et mettant de côté les niveaux sans intérêt ou clairement injouables.
Pour pouvoir profiter cependant de ces services online, il faudra avoir pris l'abonnement payant proposé par Nintendo. On peut récupérer les réalisations effectuées sur les autres consoles et sur le PC dans sa version Steam, pour le moment les propositions restent assez pauvres mais on a bien aimé le niveau Mario réalisé par un certain GreenHamster et le super challenge du niveau "Justice League Assemble" de Arikanu.
Au départ les options sont très limitées !

Mais avant de goûter aux réalisations des autres joueurs ou de commencer à poster vos propres créations, il va falloir avancer dans le menu histoire pour pouvoir débloquer les différents doughlings et autres bonus et les rendre accessibles au sein de votre éditeur. Idem pour les thèmes de décor. Sinon le choix sera très limité et vous aurez à l'écran pas mal de cadenas empêchant de nombreuses options.
Ah là, c'est tout de même bien mieux !

Doughlings : Arcade est un jeu à fort potentiel qui se mérite. Un système de classement vous permettra de comparer votre performance par rapport aux cadors de la catégorie (on reste impressionné par le score en 8 chiffres de certains joueurs).

Doughlings: Arcade (Switch) First 30 Minutes on Nintendo Switch - First Look - Gameplay ITA18/11/2018

14/20
Après un premier contact peu enthousiasmant, Doughlings Arcade dévoile un gameplay beaucoup plus profond et intéressant qu’il n’y paraissait. On regrettera un enrobage graphique et sonore un peu quelconque, ainsi que quelques réserves au niveau du gameplay, pour saluer un casse-briques techniquement solide et proposant un contenu particulièrement généreux. La possibilité de partager ses créations est un vrai plus. Hero Concept nous propose ainsi un bon produit, qui avec quelques fignolages et un peu plus de variétés graphiques, pourrait devenir excellent. Commercialisé depuis le 13 septembre 2018 sur l’eShop au tarif de 6,99 €, c’est un bon choix si vous souhaitez investir dans un jeu de casse-briques. Même si on s’en passe très bien, l’ensemble de l’histoire est localisé en français, c’est toujours un plus ! Il ne saturera pas votre espace mémoire avec son poids plume de 416,8 MB.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


PNCAST 57 : SSBU, Noël et Game Awards

Soutenez PN : achetez ces jeux !

14 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Doughlings : Arcade mérite sa place parmi les bons titres de casse-briques. Une réalisation soignée et un contenu généreux, augmenté d'un éditeur de niveau simple à prendre en main. Mais il manque une saveur au niveau de l'habillage graphique et sonore, un mode vertical pour en faire un hit plus enthousiasmant.

Jouabilité
Exigeant côté difficulté, le jeu se prend en main facilement. On regrette l'absence d'option de mode verticale et une conception de certains niveaux qui ne laisse guère place à la moindre hésitation.
Durée de vie
Entre le très bon éditeur de niveaux et un challenge copieux de niveaux déjà bien implantés (on a évoqué les 75 premiers niveaux mais il en reste d'autres, le chiffre final étant de 90 niveaux), vous aurez de quoi faire pour vous occuper au fond de votre canapé ou dans les transports, durant des parties plus ou moins longues.
Graphismes
C'est un univers cohérent qui nous est proposé mais on n'est pas vraiment fan du look cartoon proposé. Il nous a fallu au moins une demi-heure pour dépasser notre impression négative initiale pour prendre enfin plaisir au niveau du gameplay. On préfère prévenir, il faut s'accrocher au départ pour entrer dans le jeu et le graphisme a été un point clivant autour de nous.
Son
Bruitages passables ou kitsch et une mélodie qui ne restera pas dans les mémoires, ce n'est pas du côté sonore que l'on trouvera grand plaisir. Cela reste discret et cela a le mérite d'exister mais nous avons joué rapidement au jeu en coupant le son.
Intérêt
Cela reste un casse-briques classique mais avec les bonnes idées des Show-Offs et des transformations via les brins d'ADN. Cela n'en fait pas un hit absolu mais cela permet d'apporter un peu de variété au gameplay dans un genre qui a bien du mal à se renouveler. Ce n'est pas le scénario qui vous motivera mais plutôt la qualité du challenge proposé, assez relevé.
Ergonomie
De bons points au niveau de l'éditeur de niveaux et des regrets dans l'absence d'un mode vertical qui nous prive de possibilité de rebonds. Dans certaines arènes, les premières lignes sont bien proches de nous, on enchaine alors les rebonds rapides.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Doughlings : Arcade (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×