• Ma note
    Moyenne de 3,6 - 46 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 47 ajouts
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Donkey Konga Disponible sur NGC

Test de Donkey Konga (NGC)

Donkey Konga : les voisins ne vont pas aimer !

Test
Oh si seulement tous les jeux étaient comme celui-ci ! Réjouissant, amusant, novateur et original, Donkey Konga a vraiment toutes les qualités, ou presque ! Concu par Namco pour Nintendo, ce jeu nous propose d'utiliser des bongos pour, on vous le donne en mille : jouer de la musique !

La musique dans la peau !

Pour ceux qui ne l'ont pas dans le sang, avoir le rythme est une question de... chance, une espèce de gène pré-défini qui fait qu'on a, ou pas, le rythme dans la peau ! Le fait est qu'avec Donkey Konga, avoir le rythme est donné presque à tout le monde, tellement le jeu est accessible... dumoins dans ses modes les plus simples !


Il ne faut en effet pas plus de quelques secondes pour comprendre le principe du jeu : vous disposez de bongos que vous devez frapper par rapport aux signaux qui vous sont donnés à l'écran. Ainsi, si vous voyez un cercle rouge, vous frapperez le bongo droit, s'il est jaune, le bongo gauche, si c'est un cercle rose qui apparaît, vous pourrez alors frapper les deux bongos à la fois. Et grâce au microphone incorporé, le bongo saura entendre la frappe des mains que vous ferez en voyant le cercle bleu.


Ces cercles apparaissent à l'écran en défilant plus ou moins vite en fonction de la musique que vous avez choisie, de droite à gauche. En tout, on compte pas moins de 31 morceaux, des morceaux qui vont de grands standards des années 1960 aux thèmes Nintendo qui nous sont chers. Il y en a vraiment pour tous les goûts, même si au bout d'un moment on finit malgré tout par se lasser du nombre de chansons, et ce d'autant plus qu'on a quand même tendance à vouloir se limiter à ses titres préférés et toujours jouer les mêmes.


Précisons d'emblée que les chansons ne sont pas interprêtées par les chanteurs d'origine : un moyen comme un autre de couper les coûts en demandant à des inconnus (ce qui ne les empêche pas de chanter juste !) d'accompagner nos tambourinnements de folie ! Car c'est ce qui est important dans ce jeu : vos coups de tambour ! C'est sans doute ce qui explique le fait qu'on ne reviendra pas sur les graphismes assez rudimentaires du jeu : les sprites DK sont en 2D, ca fait super kitch mais c'est loin d'&ecorc;tre le plus important. Ce qui compte, c'est de voir les cercles, et de réagir par rapport à eux au bon moment !


Trop de cercles, TROP DE CERCLES!

Les chansons qu'on vous propose dans Donkey Konga ont été choisies pour le rythme qu'elles proposaient, et c'est ce rythme que vous allez devoir suivre en tapotant au gré des couleurs qui défilent de droite à gauche. Autant le dire tout de suite : c'est parfois franchement saoûlant de suivre les cercles qui filent à toute allure sur le poste de télévision, et ce ne sont pas les sprites (des ballons, des papillons) qui parfois envahissent l'écran qui arrangent la chose ! C'est notamment le cas lorsque vous faites des coups répétitifs, une barre de la couleur correspondante au dernier cercle tapé vous indique qu'il faut tapoter ou frapper des mains autant de fois que possible jusqu'à ce que le trait coloré s'arrête.


Pour chaque frappe que vous ferez, vous serez gratifié d'un 'super', 'bon' ou 'nul', en fonction de votre respect du rythme. L'accumulation de coups réussis donne un résultat appelé combo qui est lui aussi comptabilisé et rappelé en fin de chanson. Le nombre de combos retombe à zéro dès que vous perdez le rythme, en faisant un 'nul' en ratant complètement votre frappe, ou en ne faisant pas la bonne action. Et ca arrive !


Bien sûr, la difficulté est liée au... mode de difficulté que vous avez choisi. Si vous trouvez certains titres difficiles en mode facile (il y a en), imaginez ce que cela donnera une fois que vous aurez débloqué cette même chanson dans le mode Expert ! Les chansons du mode Expert ne sont en effet pas disponibles dès le début du jeu : il vous faut les acheter.


Jouer pour de l'argent.

Pour acheter une chanson, il vous faut donc de l'argent, et c'est là que l'intelligent testeur vous propose de découvrir le scénario du jeu ! Donkey et Diddy se balladent sur une plage lorsqu'ils trouvent une paire de bongos. Se demandant ce dont il s'agit, ils s'empressent d'aller voir le vieux Cranky, qui sait bien entendu tout, pour lui montrer ce qu'ils ont trouvé. On leur explique que ce sont des objets de légende qui d'ailleurs se mettent à émettre de la lumière quand Donkey frappe dans ses mains.


C'est ainsi que Donkey et Diddy s'improvisent spécialistes du genre : docteurs ès-bongos, en s'entraînant pour devenir super bons ! En jouant, de plus en plus et donc de mieux en mieux, ils espèrent ainsi devenir riches. C'est ce que le mode 1 joueur nous permet d'approfondir : pour chaque chanson, vous gagnerez une somme d'argent que vous pourrez ensuite dépenser.


Avec ce système, Namco booste la durée de vie du jeu : on peut pratiquement tout acheter, des sons pour les bongos, des chansons pour le mode Expert, et des mini-jeux. Car en plus de jouer de la musique, Donkey Konga compte aussi quelques mini-jeux qui reposent eux aussi sur l'utilisation des bongos. Au nombre de trois, certains sont difficiles, d'autres moyennement intéressants, mais on se rend soudain compte que même dans un pseudo jeu d'aventure, on a parfois d'adopter un certain rythme !


Aparté mini-jeux.

Il y a plusieurs mini-jeux : l'un nous propose de grimper à des lianes pour collecter des fruits et des bananes. En tapotant sur le bongo de gauche, on va à gauche, sur celui de droite on va à droite, en alternant les deux rapidement on grimpe, et en appuyant longuement sur les deux on se laisse glisser. Ce serait simple si certaines lianes ne s'arrêtaient pas au milieu de nulle part et s'il n'y avait pas de petites bestioles comme des crocodiles et des abeilles pour vous barrer le passage! Ce jeu peut aussi se jouer à deux, Donkey et Diddy se partagent la vedette sur le même écran et peuvent donc se gêner mutuellement.


D'autres mini-jeux existent, comme celui-ci où vous devez jongler, Donkey Jongle : Diddy vous passe une banane quand vous tapez des mains, puis vous pouvez passer la banane de la main gauche de Donkey vers sa main droite avec une frappe sur le bongo gauche, et quand vous appuyez sur le bongo droit, la banane part dans les airs pour finalement tomber dans la main gauche de Diddy. Le but est de jongler un maximum de fois, avec bien sûr un maximum de bananes, en sachant que les bananes que vous laisserez tomber seront décomptées en fin de partie, après un peu plus d'une minute. Démoniaque, car il faut avoir un sacré sens du rythme pour savoir quand insérer une nouvelle banane et reprendre le rythme du bongo gauche-bongo droit qui permet de faire voler les bananes ! C'est aussi un jeu que l'on peut pratiquer à deux,


En tout, 3 mini-jeux sont donc disponibles, le dernier vous demandant d'assommer DK Rool avec un tonneau en acier : le roi sort par un des trois trous, il faut frapper sur le bongo correspondant en prenant garde de ne pas assommer Diddy qui surgit lui aussi. Ce jeu se joue seul.


Les mini-jeux sont amusants mais ne constituent en rien le coeur du jeu : l'important est dans le jeu musical, mais il aurait été dommage de faire l'impasse sur un des rares éléments qui booste un peu la durée de vie, le point faible du jeu. Car tous les modes ne peuvent pas en dire autant, comme le mode Jam qui ne demande rien moins que... de connaître les séquences par coeur ! De la folie, Même en mode facile !


Dépenser sans compter.

On peut aussi compter sur la boutique DK Ville pour nous faire acheter tous les sons de bongos disponibles (on a vite fait de revenir au son original des bongos, les bruits Mario ou Espace sont amusants mais n'aident pas vraiment à se mettre dans le rythme et ne collent bien sûr par du tout au chansons), toutes les chansons en mode Expert, et il y en a ! Si certaines ne coûtent qu'une centaine de pièces d'or (sachez qu'une chanson en mode solo rapporte entre 250 et 700 pièces d'or environ, en fonction du mode de difficulté choisi), d'autres coûtent très cher.


Et vous pouvez être sûr que les chansons les plus chères sont celles que vous voulez absolument retrouver dans votre mode Expert ! La cruelle loi du marché ! Rien n'est néanmoins insurmontable, et il ne faudra pas plus de quelques chansons pour disposer du pécule nécessaire à l'achat d'un mini-jeu, d'une chanson ou d'un bruit de bongo. Mais 4900 pièces pour le thème de Zelda, c'est... scandaleux ;)


Rares sont ceux qui doivent être capables de réussir un tel exploit : les cercles sont remplacés par des barils et on doit frapper le(s) bon(s) bongo(s) par rapport à la même chanson du mode classique de la difficulté choisie. Même en aimant beaucoup le jeu, il est sans doute impossible d'y arriver. Contactez-nous, vidéo à l'appui, si vous êtes de ces prodiges de la musique !


Ce n'est pas qu'on ne voudrait pas essayer, mais on manque sincèrement de motivation, une fois qu'on a débloqué tout ce qu'on pouvait débloquer. Obtenir des Donkeys d'Or n'est pas suffisant pour donner envie de tapoter plus longtemps, et une fois l'attrait du cash passé, on revient un peu moins au jeu, qui perd de sa superbe en mode solo.


Plus on est de fous...

Cela ne veut pas dire que le jeu n'est pas amusant, il prend en fait une toute nouvelle dimension à plusieurs. On peut même dire que Donkey Konga est une vraie tuerie : achetez des bongos supplémentaires, invitez vos amis, connectez votre GameCube à votre chaîne-hifi pour ravir vos voisins et... frappez ! Le thème de Zelda, remasterisé en version latino pour nous faire digérer la présence du son des bongos sur une mélodie aussi culte, est une merveille ! Tout comme le thème de Super Mario Bros laissera lui aussi une petite larme au coin de l'oeil des Mariofans comme moi !


Il ne faut pas pour autant croire que seuls les thèmes de Nintendo sont amusants, car en fait toutes les chansons sont divertissantes et éclatantes à plusieurs : une séance de jeu en quatuor, c'est juste démoniaque : on se surprend à regarder ce que font les autres, perdant de fait le fil de ce qu'on faisait soi-même ! Revenir dans le rythme est difficile, et il vaut mieux ne pas se tromper, car les résultats calculés par la console ne laissent place à aucun sentiment !


On peut regretter que le jeu ne dise pas qui est le vrai gagnant : un nombre élevé de combos ne fait pas de vous un excellent joueur si vous avez moins de 'super' que vos adversaires (ou compagnons d'infortune !). L'inverse est aussi vrai, il faudra une petite gymnastique pour repérer qui est le meilleur de tous, en comparant le nom de 'super' et de 'combos' obtenus par chacun !


On disait plus haut que la durée de vie du jeu était somme toute assez limitée. Cela ne tient absolument pas compte du mode multi-joueurs ! On le répète : vous et vos amis vous éclaterez pendant longtemps. Non seulement parce qu'une partie rapide est vraiment une partie rapide (on ne joue pas pareil à FFCC en multi !), mais aussi parce que c'est amusant, et même vos amis habituellement clos au jeu vidéo risquent d'y prendre goût.


C'est ce qui fait le charme de Donkey Konga : ses divers modes de difficulté en font un jeu accessible au plus grand nombre. L'utilisation de bongos, que vous pouvez remplacer par des manettes si vous manquez d'équipement (chaque paire de bongos coûtera la bagatelle de 30 euros en Europe), ajoute une dimension ludique supplémentaire qui pourrait séduire ceux qui, jusqu'à présent, ont résisté aux chants de la syrène manette !


Certains choix contestables.

En fait, le genre du jeu en fait la principale raison selon laquelle le jeu n'a pas une durée de vie formidable : il serait ridicule de croire qu'on va aller apprendre chaque chanson par coeur pour réussir le mode Jam ! Ce serait illusoire, et après tout on est là pour s'amuser, pas pour apprendre la rythmique de 31 chansons dans 3 modes de difficulté différents. Le menu surchargé que Nintendo nous propose n'est donc pas si riche que cela, une fois fait abstraction du mode Jam.


L'interface du menu mérite elle aussi quelques critiques, car ce n'est pas toujours faciles de se promener d'une section à l'autre. On se promène avec les bongos, on sélectionne avec Start, et ainsi de suite jusqu'à ce qu'on détermine qui joue et avec quels sons. Quand un titre est sélectionné, on en entend la mélodie, histoire de s'assurer qu'on parle bien de la bonne chanson.


Une fois toutes les chansons en mode Expert achetées, les sons adoptés, essayés et laissés au placard, il reste peu d'éléments qui font revenir vers Donkey Konga, tout seul. Ajoutons à cela le manque de cadeaux lorsqu'on fait quelque chose de difficile (se farcir le mode Défi et ses 31 chansons à la suite n'est pas de tout repos !), et on a comme un arrière-goût de manque de considération pour le joueur, alors même qu'on a les mains en feu !


Ces quelques critiques ne doivent néanmoins pas semer le doute dans nos esprits : Donkey Konga est une tuerie, et ce d'autant plus si vous avez des amis avec lesquels jouer. En choisissant de les affronter en Défi (c'est parti pour 31 chansons !) ou de jouer avec eux dans un quatuor hors du commun, vous passerez d'excellents moments ! Nul besoin de jouer pendant des heures : Donkey Konga fait partie de ces jeux capables de mettre un peu d'ambiance quand tout le monde commence à fatiguer un peu !


Il faut aussi ajouter que certaines idées sont vraiment bonnes, car même si on est adversaire, on se sent un peu en symbiose avec l'autre joueur : c'est pourquoi on prend beaucoup de plaisir à frapper le 'POW' qui remet le score de l'adversaire à zéro, ou de réussir son jackpot, qui consiste à frapper avec succès le cercle sur lequel s'est greffé une face de Mario. A la fin du chanson, le dernier battement prolongé est une compétition qui vient donner des points de plus à celui qui frappera le plus grand nombre de fois ses bongos. Le bouquet final, en quelque sorte !
17/20
Quand on disait en introduction que Donkey Konga est un jeu réjouissant, amusant, original et novateur, on ne se trompait pas : les bongos apportent une nouvelle dimension au jeu vidéo, et le fait que le set soit vendu au prix d'un jeu normal est une marque de respect de Nintendo qu'on ne peut que saluer ! Cela ne vous dispensera pas de devoir acheter une ou plusieurs autres paires de bongos pour vraiment profiter d'un jeu extra qui prend toute sa saveur à plusieurs, mais assurera aussi aux solitaires quelques sueurs devant leur TV pour doter chaque chanson d'un trophée d'or Donkey Kong, pour le plaisir car il ne semble pas y avoir de récompense ultime une fois ce mode bouclé. Nintendo a son winter-killer, ne le manquez sous aucun prétexte !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

17 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Donkey Konga (NGC) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
3.6/5

L'avis des visiteurs

j'suis pas trop d'accord avec le test ...ok le jeu n'est peut-etre pas parfait (loin de la ..), mais 10/20 c'est quand meme dur ...moi je m'eclate bien avec . Bref on aime ou on aime pas ...(et je precise que j'ai n'ai pas 8 ans , mais 26 ! ^^)
Franchement faut pas tester ce jeu si deja on a aucune culture musicale japonaise vu que c'est le principal interet.
Donkey kanga 10/20?? c'est pas un peu foufou ! certes au niveau graphisme c'est pas trés le top mais c'est pas aussi l'important dans ce jeu alors il mérite mieux! Il faut mieux corriger le test!

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×