• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Jenny LeClue - Detectivu Disponible sur Switch

Test de Jenny LeClue - Detectivu (Switch)

Detective Jenny LeClue : un point&click globalement réussi

Quand un écrivain semble avoir épuisé sa créativité et se retrouve dos au mur face aux dernières demandes de son éditeur pour redresser la barre, c’est quitte ou double. Son héroïne Jenny LeClue va devoir affronter du lourd pour faire vendre le nouveau tome. Alors, pari réussi ?

Test
Les ventes des romans d’Arthur K. Finklestein ne tutoient plus les sommets, la faute à des enjeux trop légers pour intéresser le public en manque de sensations. Son héroïne Jenny LeClue semble has-been et son éditeur joue carte sur table : soit il propose une intrigue forte à son héroïne, qui donnera envie de lire plus de quinze pages de son 38ème livre, soit il peut faire une croix sur la publication de nouvelles aventures de Jenny LeClue. Arthur cogite donc dur devant sa machine à écrire et l’histoire se met donc progressivement en place, une histoire que nous allons vivre en compagnie de Jenny.
Detective Jenny LeClue est dans la droite ligne des classiques du Point&click, avec un graphisme 2D pas désagréable du tout, cartoon comme un livre d’enfants et coloré. On avance dans les décors de la ville d’Arthurton en enchainant les petites missions et en résolvant de petites énigmes, en attendant plus gros à se mettre sous la dent. Les chapitres se succèdent un peu à la manière d’un livre (logique) avec la machine à écrire de l'écrivain qui introduit chaque nouveau volet.
Excellent point, tous les textes sont traduits en français, un travail de qualité qui retranscrit bien l'histoire. Le jeu est d'ailleurs disponible en plusieurs langues.
Arthur K. Finklestein est obligé d'imaginer une intrigue plus sombre et violente !

Le père de Jenny était un brillant chercheur, décédé lors d’une expérience ratée. Jenny semble avoir hérité d’un caractère analytique très prononcé, elle se montre très indépendante et, soyons clair, barbante pour son entourage. Hormis sa mère qui accepte sans problème son comportement car elle enseigne à ses étudiants comment analyser au mieux les scènes de crime, et Keith son meilleur ami qui vous accompagne dans vos péripéties, on ne peut pas dire que Jenny soit populaire auprès des autres jeunes de ville.
Mais quand un meurtre éclate, celui du doyen M Strausberry, que sa propre mère est accusée du méfait et mise en prison, que son propre grand-père est en charge de l’affaire, Jenny se lance à bras le corps dans l’enquête pour l’innocenter tout en devant fuir la police. Globalement le background est soigné et même s’il faut un peu de temps pour se prendre d’affection avec Jenny au départ, on suit sans déplaisir toute l’histoire sur une dizaine d’heures.
Vous allez croiser rapidement une belle brochette de personnages et vous rendre compte que tout ne tourne pas si bien rond sous le vernis bucolique de la ville d'Arthurton.

Un gameplay classique mais un système de mise en relation d'indices innovant.

Armée de sa loupe (touche Y pour zoomer) pour dénicher les éléments utiles du décor et de son précieux carnet de note multifonctions, Jenny va s’engager dans une enquête assez sombre mais bien troussée. Chaque objet permettant une certaine interaction est souligné dans le décor par un petit losange bleu. Lisez à chaque fois tout ce qui peut l'être, vous découvrirez toujours un indice utile ou un sticker parfois.
Votre carnet va renfermer toutes vos informations, les cartes, les choisitudes (c’est-à-dire selon quelles attitudes vous allez vous montrer vis-à-vis des autres lors de vos interrogatoires), les morceaux de quatre cartes postales à reconstituer. Vous pourrez même récupérer divers stickers en cours de jeu pour le décorer à votre guise sur l’ensemble de sa couverture.

Attardons nous sur ce calepin et notamment votre choisitude. En dosant vos réponses, vous pouvez modifier votre comportement. A vous de voir s'il faut rester neutre, planificatrice ou improvisatrice, être dure et intransigeante ou bien plus chaleureuse (même si ce n'est pas vraiment sa marque de fabrique à la base).

Le gameplay particulier de la prise d'indice.

Prenons un exemple précis, celui de notre première rencontre avec le Doyen avant que ce dernier ne passe de vie à trépas. En passant avec votre loupe, vous basculez en mode recherche d'informations. Les indices à trouver sont numérotés, vous êtes donc très guidé. Il suffit de balayer les différents éléments du décor et les protagonistes autour de vous pour récupérer automatiquement les informations. Jenny se met à déduire très vite un certain nombres de choses, en cela vous êtes un peu spectateur. Mais il est amusant de voir comment son cerveau fonctionne et suivant quelle logique elle aboutit à certains résultats que vous n'auriez pas imaginé par vous-même. Notez à nouveau le soin du détail avec l'ensemble des phases traduites en français. Un sacré boulot technique !
On continue notre petite exploration sur le personnage.

Lorsque nous avons trouvé suffisamment d'indices, nous allons basculer en mode raisonnement interactif. A vous de faire les liens entre les informations et si vous faites les bonnes associations, Jenny validera votre choix.

Voici un exemple de ce que cette phase de déduction peut donner sur un autre puzzle du jeu. Nous avons trouvé ces phases excellentes même si parfois sur certaines, nous avons tâtonné un peu et effectué quelques associations au pif avant de déduire les bonnes interactions.

Comme certaines phases ne sont pas si simples, les plus jeunes peuvent se trouver en difficulté, d'autant qu'il n'y a pas d'indices supplémentaires donnés en cas d'échecs répétés. Il va falloir réfléchir en famille pour avancer. Rien d'insurmontable car le nombre d'éléments à mixer n'est jamais très important, on reste rarement bloqué plus de 10 minutes sur une énigme.
Le titre est grand public, car même s’il faut cogiter un peu pour résoudre les diverses énigmes, les associations ne sont pas trop alambiquées. Les échanges entre les personnages nous donnent accès à des QCM qui vont permettre à Jenny de varier sa personnalité.

Chacun de vos choix pourra avoir une répercussion sur la suite, si vous vous montrez trop dure, cela peut vous retomber dessus plus tard. Ces interrogations ciblées vont permettre de mettre en évidence les caractéristiques clés d'une scène et ainsi obtenir plus d'informations.

Jenny est une fille qui n’a pas froid aux yeux (amusant, en parallèle je découvrais le film Elona Holmes, avec de nombreuses similitudes au niveau du caractère bien trempé du personnage féminin principal). On pourra juste regretter parfois d’être un peu passif (Jenny a la langue bien pendue) sur certains passages, mais globalement, c’est une vraie réussite.

Si l'on parle de passivité, c'est que pour une partie de l'action, on reste spectateur. Jenny réfléchit en permanence et pour des actions parfois simples, c'est un peu long. Cependant vous intervenez bien dans les interrogatoires et dans les recherches d'indices. Vous devrez lors de certains passages pousser des objets pour permettre à Jenny d'atteindre certains rebords et échelles, il faudra réfléchir pour faire tourner certains mécanismes dans une direction précise et trouver la bonne séquence pour pousser certains boutons.

Après un démarrage un peu lent, l'action s'enclenche et nous tient en haleine

Profitant du refuge de sa cousine Suzie, elle bénéficie d’un véritable laboratoire pour son enquête. Quatre machines sont présentes dont nous aurons l’utilité à un moment ou à un autre : la machine d’imagerie thermique, le détecteur de mensonges, un aimant géant et un microscope.
On a de l’humour, une manière d’apostropher parfois en direct le romancier qui semble surpris des réactions de sa création dans ce contexte plus trouble que ses précédentes aventures. Cela reste un poil du déjà vu mais la sauce prend bien.
Il est intéressant de noter que sous son aspect bon enfant, ce jeu d'enquête aborde quelques thèmes beaucoup plus matures : deuil, fin de l'innocence, le problème de l'acceptation par les autres quand on est différent. Le scénario oscille parfois entre clin d'oeil à X-Files et Twin Peaks, les amateurs se régaleront de ces petites allusions.

Seul hic, malgré une traduction en français d'une très grande qualité, un passage nécessite de déchiffrer un code en langue anglaise et ce n'est clairement pas simple, surtout pour les plus jeunes. Mais hormis ce pic de gameplay qui passe mal les efforts de traduction, et quelques répétitions dans certains mécanismes à manipuler, tout le reste est globalement au top.

En développement depuis 2014, Jenny LeClue est une bonne surprise et un très bon titre développé et édité par le studio Mografi, qui sied parfaitement à la Nintendo Switch. Un produit qui va comme un gant aux gamers aimant jouer en nomade et vont vouloir avancer dans l’histoire lors de leurs déplacements.

La mise en scène est plus que soignée, en particulier avec les pauses narratives où l'on revient aux propres démêlés de l'auteur Arthur K. Finklestein qui peine à poursuivre son histoire et les pressions de son éditeur, et on ne dirait pas non à un Jenny LeClue 2 (ce qui n'est pas impossible quand on termine le jeu car il reste de nombreuses questions en suspens), à condition de ne pas attendre aussi longtemps que le premier.
L’ambiance sonore est bonne, changeante selon les éléments du décor et l’action présente. Si le texte reste en français à l'écran (pas de souci de lisibilité, nous y avons joué sur une Switch classique mais la Switch Lite ne devrait poser aucun problème), les voix sont en anglais. On peut opter entre deux réglages pour le défilement du texte, soit automatique soit avancement par une pression sur une touche.

Les commandes en main sont réactives et intuitives, et on apprécie de pouvoir également utiliser la gestion tactile héritée de sa sortie initiale sur Apple Arcade. Il est ainsi possible de vous déplacer, d'utiliser votre loupe et gérer toutes les commandes avec un ou deux doigts, c'est très agréable.
A noter un trait d'humour, dans les réglages du jeu vous pouvez opter dans l'option costume pour une tenue Halloween, donnant la peau verte à Jenny (modification des options avec le stick gauche). Un carton plein donc niveau satisfecit concernant ce portage sur Nintendo Switch, même si Jenny n’a pas tout à fait le même charisme qu’une Layton. Nous remercions l'éditeur pour nous avoir fait parvenir un code afin de réaliser ce test plaisant de Jenny LeClue Detectivu. Prévoyez 1327 Mo de place pour installer ce jeu.

Jenny LeClue - Detectivu - Launch Trailer - Nintendo Switch20/10/2020

16/20
En cette fin d’année ne manquant pourtant pas de bons titres, Jenny LeClue confirme être une bonne pépite dans la catégorie point&click. Si vous aimez le genre, pas de souci avec ce titre, il est clairement dans le haut du panier et ne devrait pas vous décevoir. Jenny LeClue – Detectivu est disponible uniquement sur l’eShop au tarif de 20,99 € depuis le 26 août 2020. Un tarif mérité.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Jenny LeClue - Detectivu est un très bon titre qui réussit pleinement son passage sur Nintendo Switch. Même si le personnage n'est pas aussi attachant de Katrielle Layton au premier abord, on se laisse porter par l'aventure avec l'irrémédiable envie d'en connaître la conclusion. Mais avons-nous totalement la conclusion ? Jenny LeClue est une nouvelle héroïne de la scène indépendante qui possède un gros potentiel qu'il nous tarde de voir développer dans de nouvelles aventures.

Jouabilité
Hormis une séquence clairement pas évidente liée à l'impossibilité de transcrire le gameplay d'une énigme en son équivalent français, tout le reste est grand public. Gros coup de chapeau pour les efforts de traduction en français dans tous les domaines.
Durée de vie
Une dizaine d'heures, c'est plus que convenable pour ce genre de jeu. Certes, la rejouabilité n'est pas bonne car une fois que vous aurez achevé l'aventure, vous n'aurez pas vraiment envie de refaire l'aventure en variant vos attitudes.
Graphismes
Un faux air d'Oxenfree, un graphisme de qualité, très travaillé au niveau des ambiances lumineuses. Un look faussement cartoon cependant au regard de certains thèmes abordés.
Son
Une bonne ambiance sonore, qui sait se montrer discrète. Un doublage en anglais intégrale soigné, heureusement que tout est traduit en français à l'écran car on parle beaucoup !
Intérêt
Malgré un démarrage un peu lent (il faut s'habituer à l'univers au départ, le coup de cœur n'a pas été immédiat à notre niveau), le scénario est bien troussé. Sans déflorer l'histoire, certains trous scénaristiques sont des portes ouvertes pour un hypothétique second opus. Nous avons vraiment apprécié cette aventure.
Ergonomie
Entre commandes aux manettes et gestion tactile, il n'y a franchement rien à redire. Nous avons noté un micro-bug une fois dans les débuts. Nous avons beaucoup aimé les phases de déductions interactives, pas toujours si simples.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Jenny LeClue - Detectivu (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×