• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Let’s Sing presents Queen Disponible sur Switch

Test de Let’s Sing presents Queen (Switch)

Test Let’s Sing Presents Queen : The Show must Go On

Let’s Sing, c’est une histoire déjà ancienne. Depuis la Wii (et la Wii U par compatibilité), on voulait se faire un titre de cette trempe. Mais faute de temps, de micro et de playlist ne nous inspirant pas toujours, on avait mis un peu de côté cette franchise, malgré ses petites évolutions. Avec la Switch, rebelote, nous avons laissé passer l’eau sous le pont et il aura fallu qu’un opus dédié au cultissime groupe anglais Queen sorte pour que tambour battant on se jette dessus.

Test
Avec une édition Switch permettant enfin des graphismes de même niveau que les consoles concurrentes (c’est un peu ce qui nous avait froissés avec des portages Wii oubliant de s’adapter aux capacités de la Wii U), voici l’occasion de se faire un peu un Let’s Sing tout récent. Et pas n’importe lequel : un opus totalement dédié au groupe rock Queen dont nous sommes personnellement de grands fans. Après, chanter comme Freddy Mercury est une autre paire de manche, mais connaître en gros les paroles de chansons avant de commencer est déjà un bel avantage. Nous avons reçu la version dématérialisée (merci à Koch Media) et nous nous installons à trois devant l’écran de la télévision pour une séance karaoké endiablée.

Fausse note au départ

N’ayant pas de micro à la base, nous nous sommes tournés vers l’application Let’s Sing, la toute dernière version compatible avec cet opus Queen. Eh bien, soit nous n’avons pas compris un réglage au départ, mais aucun de nos deux téléphones Samsung sous Android n’a pu faire tourner correctement l’appli. Nous avons pourtant fait attention d’être sur le même réseau que la console comme indiqué, l’appli charge, on sélectionne notre smartphone dans le jeu et rien ne se valide. Nous avons eu beau refaire plusieurs fois la manip en entrant le code que l’on nous demandait d’entrer, rien… Bug de jeunesse ? Grosse déception à notre niveau et pour éviter d’autres problèmes, on s’est commandé un kit de deux micros USB. Trois jours après, réception, on branche, cela marche nickel du premier coup ! Pour info, nous avons investi dans un pack de deux micros USB de marque Lioncast, clairement indiqué compatibles Switch, équipés de 2,95 m de câble, soit largement suffisant dans notre situation.

Du joli monde à bord

Le logiciel propose une playlist de qualité : trente classiques du groupe période Freddy Mercury (Queen a continué à exister ensuite mais ce ne fut plus jamais la même chose, même si The Cosmos Rocks s’écoute correctement), dont les tubes incontournables que sont « Bohemian Rhapsody » (un top mais clairement difficile), « One Vision », « Don’t Stop Me Now », « We Will Rock You », « We are the champions », « Another One Bites The Dust », « Radio Gaga »,« I Want To Break Free », « Show must go one » (pas facile celui-là).
La playlist complète ci-dessus montre bien qu’il manque quelques titres au potentiel intéressant, mais c’est déjà pas mal, même si certaines chansons ont moins leur place en version karaoké comme « Innuendo » qui aurait mérité d’être remplacé par « Hammer to Fall », il manque aussi un « Too Much Love Will Kill You » ou un «'39 » avec son côté country qui aurait pu être très amusant. D’autant que lorsque les clips des chansons existent, nous les avons en fond d’écran (par contre la qualité vidéo est parfois digne d’une VHS, on retrouve mieux sur YouTube). Certains clips sont clairement mémorables et décalés.

Pas de changement de la formule

Let’s Sing, c’est un peu comme Just Dance, les épisodes se suivent et se ressemblent fortement. Comme nous avions personnellement manqué quelques numéros, on a donc bien apprécié le titre pour ce qu’il est. Mais le passage d’un ami à la maison juste avant durcissement du confinement, ayant deux Let’s Sing, nous a confirmé que malgré un opus dédié Queen, les développeurs s’étaient contentés d’un copier-coller de tout ce qui existait sur les derniers opus. Bref, pas de personnalisation Queen, les avatars tentant légèrement de se travestir en ersatz des membres du groupe, mais de manière bien trop légère. Les fans de la franchise retrouveront leurs marques immédiatement, les petits nouveaux attirés par Queen apprécieront l’ergonomie du jeu, ceux qui espéraient un peu de changements grâce à l’univers flamboyant du groupe seront déçus.
Alors, qu’avons-nous au sein de ce jeu de Karaoké ? Eh bien déjà un mode classique Karaoké, pour chanter seul ou en duo. L’interface est claire et le texte est très lisible, il se détache bien sur les images (bon on est rarement à 10 mètres de l’écran pour y jouer). Le plaisir est là, on enchaine les titres. Par contre, pour la réalisation de ce test, pas de possibilité de capturer l'écran en cours de jeu, cela faisait un petit moment que nous n'avions pas rencontré cette lacune sur la Switch. On a dû dégainer les smartphones en jouant à tour de rôle, à défaut de pouvoir les utiliser en micro.

Après quelques essais, on a tenté le mode Feat. Ici, ce n’est pas la meilleure performance d’un chanteur qui est pris en compte, mais plutôt l’harmonie pour bien chanter ensemble ou avec Freddie. Ma voix de casserole a dû être isolée pour certains titres (une petite difficulté pour monter dans les aigus, ce qui pose problème pour certains titres Queen, j’attends avec impatience le jour où nous aurons un épisode dédié à Marvin Gaye ou à Barry White). A nouveau, le résultat est globalement plaisant, avoir un micro dans les mains aidant.
Nous sommes passés rapidement sur le mode « World Contest », il reste un peu de travail pour envoyer des scores dignes d’intérêt en ligne et on se disait qu’avant de challenger quelqu’un en ligne, on allait déjà prendre toutes les personnes sous notre main. En revanche, gros coup de cœur pour le mode « Mix Tape 2.0, qui enchaine certains titres à la manière d’un Medley, nous avons connu quelques fous rires pour cause de passage d’une chanson à une autre avec une tonalité pas du tout raccord.
Le mode Let’s Party est celui qui devrait permettre de ressortir ponctuellement le jeu du placard (à notre niveau de le relancer depuis la carte mémoire) car il permet une opposition entre deux équipes (jusqu’à quatre de chaque côté, mais avec les restrictions actuelles liées au COVID, impossible d’avoir autant de personnes sous la main pour le moment), en se passant le micro lors du morceau suivant. Le mode parfait pour une soirée pyjama entre les jeunes, les anniversaires, ou les repas de famille. qui vous proposera d’échanger vos meilleurs scores en ligne.
Il reste le mode Jukebox si l’on veut tranquillement s’installer dans le canapé pour visionner juste les clips, mais comme indiqué précédemment, les images ne sont pas remasterisées HD et accusent pour certaines une forte granularité. Et possédant la plupart des albums en SACD, la qualité audio (qui reste tout à fait acceptable pour un jeu de karaoké) est loin d’être un master Hifi.

On n’est pas dans la même gamme de prix, la Switch déjà n’a pas les qualités audios pour sortir du son en une qualité hifi et pour faire rentrer les trente titres avec leurs clips, il fallait bien une petite compression. En attendant, cela reste satisfaisant, mais pour pouvoir profiter de tous les titres, il vous faudra jouer un petit moment pour débloquer chaque titre dans ce mode jukebox.

Quelques failles

Sans revenir sur la redite de l’interface par rapport aux précédents opus, il y a le problème de l’appli qui semble un peu capricieuse sur certains portables (pas de souci sur l’iphone de l’ami de passage, mais nos deux Samsung, à ce jour, ne sont toujours pas pris en compte correctement).

Toujours au niveau technique, une petite restriction que nous avons notée pour la version Switch, par rapport à la version PS4 (mais la Xbox One est au-même niveau que la Switch pour cette restriction). Alors que la PS4 peut être jouée avec un maximum de 4 Smartphones ou 2 Micros-USB + 2 casques micros (les micros SingStar sont pris en compte), la version Switch est plafonnée à 2 Micros-USB + 1 casque micro (pas de mention des micro SingStar) mais peut tout de même accepter 4 smartphones. Étrange restriction. Le micro sorti pour la Wii U semble être pris en compte (un test rapide d’emprunt).
La faille la plus notable reste sur le gameplay (mais existait déjà auparavant sur les précédents opus). Toutes les chansons étant en anglais, on angoissait un peu sur la prononciation. Mais finalement Let’s Sing ne vous juge pas sur votre articulation, mais surtout sur votre rythme et la hauteur de votre voix. En clair, vous pouvez raconter n’importe quoi ou faire des lalala, si vous êtes dans le rythme et dans la bonne tonalité, c’est tout bon ! Cela rend donc le jeu très ouvert pour lancer les apprentis chanteurs, mais on aurait aimé un petit réglage de difficulté pour prendre en compte la qualité du chant. Faire semblant de chantonner est un peu dommageable, Let’s Sing se montre ainsi assez permissif.

Intérêt du titre ?


Son plus gros intérêt, c’est d’être centré sur un groupe connu. Même si on n’est pas tous fans du groupe Queen, on peut arriver à attirer du monde sur quelques chansons. On a trente titres qui permettent d’embrasser une bonne base du répertoire, ce qui est un plus par rapport aux éditions annuelles où l’on ne peut compter, selon son goût personnel, que sur quelques titres pour se mettre d’accord. On espère un jour obtenir une version autour d’un artiste français (Pagny, Bruel, Sardou ou Johnny auraient tout de même un gros potentiel).

Pour un achat ciblé, cette édition Queen est intéressante. Pour les possesseurs d’anciens épisodes de Let’s Sing, comme il n’y a pas de modification de la formule, on aurait pu le proposer sous forme de DLC. Un reproche que l’on adresse également à Just Dance, dont la formule annuelle mériterait plutôt une vente sous forme de DLC au lieu d’aligner les titres indépendants à chaque fois.
Queen restant un groupe populaire dans le temps, ce Let’s Sing Queen devrait mieux vieillir dans le temps par rapport aux compilations habituelles. En version digitale, le jeu vous coûtera 39,99 € et nécessitera 3408 Mo pour s'installer. En version physique, vous pouvez actuellement vous le procurer un peu moins cher (moins de 33 €) en version standard et à 59,99 € si vous souhaitez mettre la main sur l'édition regroupant deux micros fournis. Une édition intéressante si d'aventure vous n'êtes pas déjà équipé et que votre smartphone se montre récalcitrant avec l'application. De toute manière la prise en main d'un micro nous paraît tellement plus naturelle que de chanter dans son smartphone sur ce type de jeu.

Let's Sing presents Queen - Out Now!13/11/2020

15/20
Let’s Sing presents Queen ne nous a pas déçu pour son passage sur Nintendo Switch, une fois que l’on s’est équipé de micros USB. La proposition au niveau tracklist est bonne et les différents modes sont bien réalisés. Avec notre regard relativement neuf sur la franchise, c’est un achat bon choix. Pour les amateurs de Let’s Sing, pas grand-chose de neuf sous le soleil, mais au moins, vous aurez l’assurance d’une série de titres qui ne vieilliront pas trop dans le temps et qui sauront donner l’envie de pousser la chansonnette avec vous lors des soirées. Queen touche facilement deux générations et si le groupe n’a jamais disparu des ondes des radios, il a connu un regain d’intérêt avec la sortie du film Bohemian Rhapsody, qui se regarde plus que bien même si on peut tiquer sur certains enjolivements de l’histoire.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

15 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Si vous ne voulez qu’un titre karaoké à sortir ponctuiellement sur votre Switch, cet épisode Let’s Sing Presents Queen est un bon choix. 30 chansons, c’est un peu court sur la durée quand l’opus annuel nous avait habitué à au moins 40 titres, mais vous avez l’assurance de pouvoir le ressortir dans quelques années avec toujours un consensus positif pour convaincre des personnes de venir chanter avec vous. Le problème du Karaoké, c’est que pour rester intéressant, il doit contenir une playlist large et grande. En se centrant sur un groupe connu, Let’s Sing évite l’écueil d’une sélection hétéroclite qui ne convient au final à pas grand monde. Par contre, il faudra revoir l’appli avec nos smartphones Samsung A80 et A3 (2017), ou rendre les paramétrages plus simples, car on ne comprend pas trop pourquoi cela n'a pas fonctionné.

Jouabilité
Si votre smartphone est reconnu ou si vous possédez un micro compatible, pas de souci pour lancer la chansonnette rapidement. Ergonomie au top, jouabilité immédiate. De quoi de devenir de véritables petits sosies de Freddy.
Durée de vie
On passe rarement plus d'une heure sur ce type de produits par séance, mais le choix d'un groupe connu assure à ce spin-off une durée de vie longue car il n'y a pas grand chose à jeter dans la playlist.
Graphismes
Interface bien lisible, on suit les paroles et les indications pour élever ou baisser sa voix. Pas de problème à ce niveau. Par contre, question avatar, c'est basique et très interface jeune famille (alors que les chansons ne sont clairement pas évidentes à chanter par des enfants). Certains clips ont pris un gros coup de vieux visuellement, vous n'aurez clairement pas des images de clip HD affichées sur votre bel écran télé ou sur votre console.
Son
C'est Queen, on aime ou pas, mais difficile de ne pas apprécier au moins quelques uns des tubes de ce groupe légendaire. Le son est de qualité, sans être du Hifi Hi-res. Dommage en revanche que la gestion de notre voix soit un peu permissive.
Intérêt
Une bonne sélection de titres connus qui ne vieillissent pas vraiment. On aurait préféré quelques titres en plus mais l'essentiel est tout de même bien présent. Si vous ne comptez pas investir chaque année dans l'édition annuelle, cette édition centrée sur un groupe reste très intéressante.
Ergonomie
Un modèle éprouvé depuis quelques épisodes. C'est limpide, facile à gérer, tout le monde peut se lancer sans problème. L'application pour smartphone en revanche a besoin encore de quelques mises à jour pour embrasser plus facilement l'ensemble des portables.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Let’s Sing presents Queen (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×