• Ma note
    Moyenne de 3,7 - 5 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 5 ajouts
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Animal Crossing : Let’s Go to the City Disponible sur Wii

Test de Animal Crossing : Let’s Go to the City (Wii)

Animal Crossing : à nous la belle ville !

Test
Bienvenue à PN Town. Pour faire original, un petit gars appelé XavierPN s'est installé à PN Town, histoire de refaire sa vie. Pas besoin de grand-chose : un air pas trop méchant pour susciter la confiance, un sourire ravageur... Ah... les joies du monde virtuel !

Un genre à lui tout seul !

Animal Crossing est de retour, et avec lui une formule qui a fait le succès de la franchise depuis maintenant plusieurs années : Dōbutsu no Mori, en japonais 'forêt d'animaux', avait bien failli être un jeu Nintendo 64. Mais c'est finalement sur GameCube qu'en 2001, les Japonais vont faire connaissance avec le titre. Le principe ne changera pas beaucoup entre cette version GameCube et Animal Crossing : Wild World, sorti sur DS en 2005 au Japon et le 31 mars 2006 en France.

Jamais deux sans trois ? En effet, on constate une trame identique avec ce volet Wii de nos animaux préférés, mais pourquoi s'en plaindre, puisque ça marche ! Les habitants du village ne sont pas les seuls à être capables de faire preuve d'humour : Charly est aussi plein d'entrain, prêt à nous faire aborder notre nouvelle vie en débordant d'énergie. Au tout début du jeu, la discussion s'engage entre Charly et vous, pour peu à peu vous arracher quelques informations, comme demander votre nom, déterminer si vous êtes un garçon ou une fille...

L'arrivée à PN Town a pour conséquence une rencontre avec un certain Tom Nook. Il a sacrément réussi dans la vie, le Tom, dans la mesure où, non content de posséder la seule supérette de toute la ville, M. est aussi propriétaire terrien ! C'est donc lui qui va vous vendre votre maison, que vous choisirez sur la carte en fonction de son emplacement géographique. Le bougre vous demandera alors de lui rembourser la modique somme de 18400 clochettes, la monnaie locale.

Le travail, c'est la santé !

Pas facile de rembourser autant d'argent quand on n'a pas une clochette en poche ! Vous avez pris le bus et payé votre billet avec votre dernier billet, il ne vous reste plus rien. Une seule solution, donc, pour rembourser votre lourde dette : tra-vail-ler. Si si, vraiment : dans un premier temps, vous allez donc oeuvrer pour le compte de Tom Nook, ce qui sera d'ailleurs pour vous l'occasion d'apprendre les différentes commandes du jeu, puis ensuite en travaillant de votre propre chef.

L'argent joue un rôle essentiel dans Animal Crossing, le jeu où tout se monnaie ! 80 clochettes pour du papier à lettres, ou 300 000 clochettes pour un lit à baldaquins : Animal Crossing City Folk confirme son statut de jeu où il faut tout collectionner... à partir du moment où on en a les moyens ! Il va donc falloir gagner ses clochettes : la bonne nouvelle, c'est que Tom Nook est aussi en mesure de vous racheter tout ce que vous lui ramènerez. Car si tout s'achète, tout se vend, aussi ! Vous n'aimez plus votre tapis ? Vendez-le ! Vous ne voulez plus de cette tapisserie ? Vendez-la ! Cette caisse en bois prend trop de place ? Débarrassez-vous en chez Tom Nook !

Certains objets valent bien sûr plus cher que d'autres, vous allez donc vite vivre un vrai dilemme, en partageant votre volonté entre un remboursement rapide de votre dette (si vous croyez être tiré d'affaire après avoir remboursé 18400 clochettes, vous risquez d'avoir une sacrée surprise !), ou par exemple en un enrichissement... culturel du patrimoine archéologique local ! Ainsi, si les fossiles sont rares, ils valent aussi beaucoup d'argent, et ils feront aussi la joie du responsable du musée, ce bon vieux Thibou.

Animal Crossing comme on l'aime

Vous l'aurez compris : les grands ingrédients d'Animal Crossing sont tous de retour. Kéké et ses grands classiques à la guitare, Opélie au bureau de Poste, Thibou au Musée... Les habitants du village sont tous des personnages amusants, chacun avec son caractère bien trempé : Scooter le sportif ou Dorothée la maniaque d'un intérieur toujours propre illustrent bien cela !

L'humour est donc omni-présent, et ce tant avec les personnages qu'avec la façon qu'a le jeu d'interagir avec vous : lorsque vous pêcherez un poisson, par exemple, le jeu vous félicitera avec de petites expressions comme 'Un barbeau, c'est toujours mieux qu'un barmoche !', ou 'Tu as attrapé une carpe koï, la carpe préférée des cow-boys !', ou encore 'Tu as attrapé un éperlan, il n'est pas très rapide !' ! On sait que vous en voulez d'autres : 'Tu as attrapé un carassin, c'est pas la bougeotte qu'il a, c'est le tracassin !' ou 'Tu as attrapé un chinchard ! Chinchèrement, ch'est une cholie prise !' ! On arrête là ?

Le menu Pêche et Chasse vous montrera une longue liste d'emplacements libres, ce qui prouve que les traducteurs ont du se creuser les méninges pendant un bon moment pour trouver une petite phrase rigolote pour chaque espèce de poisson ! Menu ? On n'a pas encore abordé cet aspect du jeu : bien entendu, le jeu se pilote avec WiiMote et Nunchuk, on pointe à l'écran ce que l'on veut faire, grâce à un menu situé en bas de l'écran.

Au menu ce soir...

Animal Crossing nous propose donc plusieurs actions à réaliser très facilement : le premier onglet, 'Poche', nous montre tout ce qu'on a dans les poches. 15 emplacements sont disponibles, et on peut donc y ranger tout ce qu'on veut. Les éléments les plus volumineux sont représentés sous la forme d'une feuille verte. On rangera aussi ses lettres (10 peuvent être proposées ici, les plus anciennes devant alors être archivées), et on profitera de cette page pour s'assurer de sa bonne santé financière.

Le look est un aspect essentiel d'Animal Crossing : beaucoup de personnages vous parleront de leur physique, de leur maison, du mal qu'ils ont pour que leur maison soit la plus belle de tout le quartier. Bref, le beau a bon dos dans AC : gare donc aux motifs que vous mettrez sur vos pulls. Gros changement : il est désormais possible de personnaliser toutes les pièces d'un pull, le devant, le dos, les manches. C'est beau, l'évolution technologique !

Passons sur les onglets permettant de communiquer pour évoquer d'abord le Clavier, qui permet de donner son humeur du moment avec une bulle au-dessus de son avatar. La 'Carte' en fin de liste permet de repérer facilement sa position, et de se souvenir où se trouvent les maisons des autres. Dommage que chaque habitant n'ait pas un traceur, certains ont la bougeotte et ne sont bien sûr jamais chez eux quand on a besoin de leur remettre quelque chose !

Nous avons évité deux menus essentiels dans cette nouvelle version d'Animal Crossing : Amis et Photos. Amis permet de gérer sa liste d'amis, de retrouver son Code Ami à communiquer à ses proches, mais aussi de voir si des visiteurs sont actuellement dans la ville, et de paramétrer le Micro Chat (activation du mode, volume, présence d'écouteurs).

Les photos sont une fonctionnalité intéressante : il est possible d'envoyer une photo prise en appuyant sur 1 depuis le jeu vers une adresse e-mail classique, en joignant par exemple une photo prise pendant la partie. On trouve ça super sympa, mais on regrette néanmoins qu'il ne soit possible d'envoyer qu'un seul message à la fois !

S'ouvrir au monde

Animal Crossing DS permettait déjà d'aller explorer les villes de ses amis. Nintendo va ici beaucoup plus loin dans le concept. Nous n'avons pas pu mettre ces belles théories en pratique pour le moment, il faudrait pour cela que le jeu soit répandu pour tester le multijoueurs au sein de l'équipe de PN, mais Animal Crossing se veut avant tout une expérience communicante : le jeu peut être acheté avec un tout nouvel accessoire appelé WiiSpeak, un microphone USB qui trouve très bien sa place sur la Sensor Bar, en toute discrétion.

Ce microphone vous permettra de communiquer avec ceux qui viendront vous rendre visite dans votre ville (à moins que ce ne soit vous qui alliez visiter la ville des autres ?). Nintendo n'a pas abandonné son principe protecteur des Codes Amis : peut-être avez-vous fini comme nous par vous y habituer, en dépit de la complexité que cela implique pour trouver ses amis ? Il ne sera pas possible de recevoir de visite si on ne va pas ouvrir les portes de la ville, tout comme il fallait le faire dans Animal Crossing DS.

Un monde plein de surprises

On l'a dit, Animal Crossing est avant-tout un jeu où on passe son temps à acheter, utiliser, ranger et vendre des accessoires en tout genre. Des centaines d'accessoires ou meubles sont ainsi proposés. Certains coûtent bien entendu très cher, comme les meubles ou les vêtements proposés aux Galeries Carla du Centre commercial.

Centre commercial ? C'est une nouveauté d'Animal Crossing : il est possible de prendre le bus depuis le centre du village pour aller au centre-ville faire ses courses. Des métiers divers et variés vous y guettent : cireur de chaussures, diseuse de bonne aventure, et même une esthétichienne qui pourra transformer votre visage en Mii ! On vous avertit néanmoins : si vous changez de visage de nouveau et souhaitez retrouver votre Mii, il vous en coûtera 3000 clochettes. Pensez-y avant de chasser les belles lunettes de soleil que Tom Nook voulait vous vendre !

Le centre commercial nous permet également de visiter l'Académie des Joyeux Décorateurs. Chaque dimanche, ce comité se réunit pour noter les plus belles pièces. Un rendez-vous que certains à PN Town ne manqueraient pour rien au monde !!! Chaque mois, Lionel et ses accolytes choisiront le thème du mois, une fonction que nous n'avons pas encore pu voir en action !

Au fil du jeu, il sera possible d'accéder à de nouveaux commerces, comme le repère de Rounard, auquel on accède que par invitation. C'est strict, mais ça marche : dès une invitation reçue, on s'empresse d'aller dépenser quelques milliers de clochettes pour devenir un membre à art entière !

Que peut-on lui reprocher ?

Ce nouvel Animal Crossing n'a pas beaucoup de défaut, si ce n'est son côté 'on a déjà vu ça avant' qui exaspère un peu, surtout au début lorsque le personnage est créé, et avec les premières missions à accomplir dans la ville. Mais peu à peu, les destins se séparent et se créent de nouveau, on se fait porter si colis ici, on se fait aider à chercher un fossile là-bas. Le meilleur moyen de connaître son voisin est encore certainement d'avoir besoin de lui !

Animal Crossing n'est pas très beau : si on nous demandait si on avait pu vivre une révolution graphique entre nos souvenirs d'AC GameCube et cette version Wii, on serait bien ennuyé. Animal Crossing a un style graphique à part qui ne nécessite pas de surpuissance graphique. En appuyant sur Bas ou Haut de la croix de direction, on peut, quand le personnage reste sur place, afficher le niveau sur un terrain presque plat, sinon on a l'impression d'évoluer sur une mini-Terre ! On aurait pu apprécier des graphismes un peu plus fins, mais ce qu'on a reste acceptable, largement compensée par la bande-son dont on ne se lasse pas !

Après 6 heures de jeu, nous n'avons fait qu'effleurer la richesse d'Animal Crossing. Il faut bien comprendre que si ce volet d'Animal Crossing est proche des volets précédents, il est en même temps riche de changements essentiels : par exemple, des objets seront ajoutés par Nintendo à distance avec le WiiConnect 24. Voilà en tout cas un jeu avec lequel on adore perdre son temps. Mais comme on sait que le temps, c'est de l'argent, on profite de ces heures de jeu pour rembourser ses emprunts en revendant un maximum d'objets à Tom Nook.

Ce bon vieux Tom ne manquera pas d'occasions de vous faire dépenser votre argent sans compter : pendant les Fêtes de fin d'année, on peut ainsi acheter un sapin de Noël (ainsi qu'une piscine, mais on n'avait oublié de préciser à Nintendo que l'hiver, il fait plutôt froid, à Lyon !), et parler vent glacial avec les autres villageois qui auront toujours de belles anecdotes à raconter.
15/20
Animal Crossing fait partie de ces jeux vers lesquels on a envie de retourner souvent : découvrir de nouveaux objets était un passe-temps inavoué chez de nombreux possesseurs de DS. La fonction online de ce volet Wii va-t-elle permettre à Animal Crossing de s'imposer pendant longtemps dans le coeur des joueurs ? Il conviendra de parler de nouveau d'AC sur PN avec une expérience online complète, un petit rendez-vous à PN Town intéresserait-il certains possesseurs du jeu ?

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


PNCAST ACTU // Résultats financiers 2019-2020

Soutenez PN : achetez ces jeux !

15 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Animal Crossing : Let’s Go to the City (Wii) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
3.7/5

L'avis des visiteurs

Ayant joué à animal crossing sur gamecube et animal crossing wild world (DS), je me retrouve face au même jeu qui n'a quasiment pas évolué depuis maintenant 4 ans... Uniquement destiné à ceux qui n'ont jamais joué à un animal crossing, les autres passez votre chemin!
Je dirais la meme chose que tout le monde, car c'est quand meme tres vrai, il manque cruellement de nouveautés par rapport a wild world,il est bien mais il y as quelquechose qui m'agace : mais bon sang pourquoi nintendo n'a t-il pas fait de connectivité entre WW et LsGTC ?!
bon jeu mais parce que AC WW était un bon jeu manque cruellement de vrai nouveauté mais reste un excellent jeu

Galerie images

Mots-clés en relation

Console
Wii

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×