• Ma note
    Moyenne de 3,7 - 11 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 11 ajouts
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Advance Wars Disponible sur GBA

Test de Advance Wars (GBA)

Advance Wars, le test

Test
Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître ! Advance Wars, premier wargame made in Nintendo, s'impose comme la référence de la stratégie au tour par tour. Si c'était vrai à la sortie du jeu en question, soit début 2002, cette constation tient-elle encore la route ? Réponse : Oui !

Air, Merre et Terre...

Advance Wars vous met à la tête d'une des quatre armées en présence : Orange Star, Blue Moon, Green Earth et Yellow Comet qui luttent pour la domination de la planète, s'arrachant des hectares de terre a l'aide d'une vingtaine d'unités évoluant sur différents terrains : air, mer et terre... et ce sera à vous de vous imposer sur ces trois fronts. Les différences entre les quatre factions sont minimes, les unités ne diffèrant qu'au niveau du design. Au premier abord, dix-huit unités pourraient paraître un peu juste, mais les possibilités stratégiques restent nombreuses, et d'autres critères sont également à prendre en compte...

Au commencement, il n'y avait...

...Rien, ou presque. Une partie débute souvent ainsi : chaque joueur se trouve en un coin de la carte avec en sa possession une poignée d'unités et son Quartier Général, ou Q.G, un bâtimement extrèmement important dont la perte signifie votre défaite, tout simplement. Le but : vous emparer, par l'intermédiaire d'unités d'infanterie, de villes (qui vous rapporteront de l'argent) et de batiments de production (usine, aéroport, chantier naval), pour aligner les unités et renverser votre adversaire en anéantissant son armée ou en capturant son Q.G. C'est un principe assez peu original mais qui a largement fait ses preuves !

Le jeu, comme précisé plus haut, se joue au tour par tour : vous déplacez vos unités (un déplacement autorisé par tour), engagez l'ennemi au combat, produisez dans vos lignes de montage, puis décidez de passer votre tour. Votre ennemi fait de même, et ainsi de suite. La carte sur laquelle vous évoluez est quadrillée, vos unités s'y déplacant dans toutes les directions suivant un nombre prédéfini de cases. Certaines unités telles que l'infanterie ou les tanks ne peuvent attaquer que si elles se trouvent dans la case voisine de leurs cibles, d'autres comme l'artillerie mobile ou les lances-missiles peuvent attaquer de n'importe quel point tant qu'une unité ennemie se trouve dans leur champ d'action défini par un périmètre d'un certain nombre de cases.

Vos unités disposent de dix points de vie, un total qui baisse lorsqu'elle est attaquée. Et si ce total vient à atteindre 0 : POUF !
Mais ce n'est pas le seul point à prendre en compte : vos unités, au fur et à mesure de leurs déplacements et de leurs batailles, consommeront des munitions et du carburant. Si ces deux denrées venaient à manquer, votre tank ou votre avion se verra dans l'incapacité d'attaquer ou d'évoluer, et dans le cas de l'avion, celui-ci se crashera bel et bien. Empecher cela ne se fera pas sans l'aide d'un VTB, un Véhicule de Transport Blindé qui parcourera le champ de bataille de long en large pour réapprovisionner vos armées. L'importance d'un tel engin en fait donc une cible prioritaire...

Les Généraux

Les généraux forment la base d'Advance Wars. Ils sont au nombre de onze, dont deux cachés, chacun possédant des caractéristiques et des pouvoirs qui lui sont propres. Ce sont eux que vous incarnerez durant les batailles, que vous ne pourrez gagner qu'en exploitant les forces de votre personnage et les faiblesses de votre adversaire. Ainsi, Max d'Orange Star possède des unités de corps-à-corps plus puissantes que la moyenne, mais en compensation, ses unités d'attaque à distance sont handicapés par rapport aux autres. A vous de jouer sur ces paramètres pour faire la différence !

Mais les capacités des généraux ne s'arrêtent pas là : chaque général possède une jauge de puissance qui se remplit au fur et à mesure que les tours (ou rounds) se succèdent. Lorsque celle-ci atteint son niveau maximal, le général peut déclencher son pouvoir qui peut modifier le cours d'une bataille. Ainsi, Eagle de Green Earth peut, en utilisant son pouvoir, rejouer à la fin de son tour tout en bénéficiant d'unités boostées. un tel avantage peut facilement faire balancer l'issue d'une bataille, même si jusque là l'adversaire dominait !

Allô Météo ?

D'autres critères sont à prendre en compte au même titre que la présence de tel ou tel général : le climat, le relief et encore le brouillard de guerre. Le climat n'a rien d'un simple détail graphique mais est en fait un réel atout stratégique. Trois types météorologiques peuvent se succéder dans une partie : beau temps, pluie ou neige. Lorsque le soleil brille, les unités se déplacent normalement, mais voyent leur mobilité réduite en cas d'averse et plus encore si le blizzard se lève. Seules les unités d'Olaf, général de Blue Moon, sont boostées en cas de tempête de neige, mais sont encore plus affectées par la pluie.

Le relief et l'environnement influent eux sur le coefficient défense des unités : par exemple, un tank se dissimulant en ville sera partiellement protégé des attaques d'une autre unité et subira donc moins de dégâts que s'il se trouve en rase campagne. Mais ce coefficient diffère d'un lieu à l'autre : la rivière, accessible uniquement via l'infanterie, couvre moins que la plaine, elle-même couvrant moins que la fôret, elle-même couvrant moins que la ville, le coefficient défense ultime revenant à la montagne, également réservée aux piétons.

Pour finir, le brouillard de guerre est une option escamotable qui vous cache l'ennemi. Un nouveau paramètre entre en compte : le champ de vision, plus développé pour certaines unités, moins pour d'autres. L'astuce vient d'une tactique appellée embuscade. L'unité se dissimule dans un sous-bois et reste invisible même s'il se trouve dans le champ de vision d'une unité et ce tant qu'aucun adversaire ne vient se placer sur une case voisine de la fôret. S'il s'agit d'une Artillerie ou d'un Lance-Missiles, vous pourrez alors pilloner les rangs adverses sans crainte de se faire repérer. D'innombrables stratégies aussi fourbes que celle-ci vous attendent pour des heures de pur délire et d'intense réflexion !

Et à part ça ?

Si je me suis tant attardé sur le gameplay, cela va de soit que la durée de vie est sacrément importante : treize missions d'entraînement qui vous familiariseront aux différents aspects du jeu, une campagne à la difficulté croissante qui vous permettra de mettre en pratique ce que vous avez appris au cours de dix-huit missions aux principes variés, un mode de jeu basique proposant une belle panoplie de cartes, certaines se débloquant en les achetant via l'argent récolté dans la Campagne ou d'autres pouvant être crées via un éditeur intégré, trois modes multijoueurs : un mode multi-cartouches, un mode uni-cartouche pauvre mais toujours sympathique et un mode uni-console, les joueurs se passant la GBA tour à tour. En clair, il n'y a pas de quoi s'ennuyer.

Graphiquement, le jeu, en 2D, propose des cartes anguleuses et des sprites en guise d'unités assez basiques. Mais les combats sont plutôt jolis et bien animés. Vous l'aurez compris, l'aspect visuel ne fait pas partie des exceptionnelles qualités d'Advance Wars. Mais l'aspect sonore est en revanche de très bonne facture : les musiques sont entraînantes, diffèrentes d'une armée à l'autre, et s'adaptant parfaitement au style de chaque faction, exemple avec la musique de Yellow Comet qui possède un style oriental adapté au design des troupes et des bâtiments qui s'inspirent largement de la culture Asiatique : avions kamikazes, pagodes, etc...
19/20
Advance Wars demeure la référence incontestable en la matière malgré ses un an et demi d'âge. Mais il devra bientôt céder la couronne au second opus de la série d'Andy et compagnie, prévu pour dans quelques semaines...

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

19 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Advance Wars (GBA) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
3.7/5

L'avis des visiteurs

ben je kiffe pas le genre à ce que je crois
Ah bon Lord ? C'est bizarre, moi j'ai ce jeu, et je le trouve génial, je ne m'en suit jamais lassé. En fait, comme j'ai beaucoup de jeux, pendant pas mal de mois je n'y ai plus joué, mais tout d'un coup, pendant les vacances, ça m'a repris, j'ai donc recommencé le mode Campagne, et je n'ai...
## Nouveau Commentaire ##

Donnez votre avis sur un jeu ! Dites ce que vous pensez de lui en bien... ou en mal... Vous pouvez aussi lui attribuer une note ou un attente si celui-ci n'est pas encore sorti en Europe ; de même ce commentaire est modifiable quand bon vous semble !

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×