News Nintendo Direct

Un Nintendo Direct copieux, flirtant entre nostalgie, quelques annonces, l’accueil de nouvelles pépites indépendantes et insatisfaction

Nous restons extrêmement partagés après avoir visualisé ce Nintendo Direct. Si la majorité de l’équipe le trouve globalement bon, on reste malgré tout sur notre faim sur de nombreux aspects. Petit bilan qui n’implique que votre serviteur mais dont nous ouvrons des encarts pour donner la parole aux autres membres de l’équipe.

News
En 50 minutes, avec le grand plaisir de retrouver Shinya Takahashi à a l'écran claquant des doigts, nous en avons eu des annonces. Au moins, c’est clair, la Switch ne va pas dormir pendant ces prochains mois et c’est tant mieux. Ce Direct a permis de placer de nouveaux jalons sur le planning des sorties de la console, jusqu’à présent un peu flou au delà de mars. Nous avons désormais une bonne visibilité jusqu’aux vacances estivales incluses, même si d’autres titres peuvent être annoncés d’ici-là.
Le bon côté, c’est que nous n’avons pas passé des dizaines de minutes à parler d’un seul jeu. On s’attend de toute façon à avoir un live plus détaillé sur Smash Bros avec l’arrivée des personnages de Xenoblade Chronicles 2, Sakurai aura donc l’occasion de montrer l’étendue de sa maîtrise avec les deux nouveaux personnages.



LE RPG en force

Les titres de cette catégorie sont nombreux : Legend of Mana, Bravely Default 2 auquel nous rajouterons le JDR tactique Project Triangle Strategy, un titre non définitif qui ne devrait arriver qu’en 2022 et reprenant comme moteur le travail élaboré avec l’excellent Octopath Traveler. Square Enix a fait le job pour apporter de joli cadeau à destination de la Switch dans son escarcelle même si on aimerait qu’un jour il nous localise Dragon Quest Heroes 1/2.

Au niveau du musô, on est gâté par un pass d’extension pour le dernier Hyrule Warriors à 19,99 € (un pass annoncé un peu trop tôt à notre goût pour un titre aussi récent) et l’annonce de Samourai Warriors 5. On n’oublie pas le portage de The Legend of Zelda Skyward Sword HD qui nous permettra de batailler en effectuant les mouvements avec vos Joy-Con, un aspect qui intéressait beaucoup le produteur Eiji Aonuma. Enfin, on compte bien sur Monster Hunter Rise pour pimenter l’action même si cette fois, pas un mot n’a été prononcé sur Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin, pourtant prévue initialement pour l’été 2021 et donc un report est à craindre.



Toujours plus de pépites indépendantes

On apprécie vraiment les efforts de Nintendo pour attirer sur la Switch des titres qui ont connu leur petit succès sur les autres plateformes : Fall Guys, Outer Wilds, Neon White, Plant Versus Zombies et le prometteur Knockout City. Rien qu’à ce niveau, on obtient une belle variété.

On rajoute la promesse de Star Wars Hunters dont nous n’avons rien pu voir, hormis que c’est un free-to-play et la confirmation de l’arrivée d’Apex Legends. Les titres indépendants se vendent bien sur Switch et l’annonce d’une édition physique pour Hadès est largement méritée.


Toujours des titres étranges dans le lot

Stubbs the Zombie in Rebel Without a Pulse a paru détonnant, il a son lot de fans qui sont surement ravis de le voir débarquer sur la console. On a trouvé personnellement en revanche sa présentation un poil ratée, le graphisme et le gameplay dévoilé ne donnant pas franchement envie, alors qu’il collectionne les accueils critiques. Comme nous n’y avons jamais joué, on va lui donner sa chance. L’arrivée de la Team fille de DC Comic dans un open World reprenant la charte graphique de la série animée a été très surprenante. On s’intéressera à son accueil critique et commercial car en l’état, difficile de se faire une opinion.


Le retour des anciens

Entre la bonne surprise des arrivées en Occident des deux titres Famicom Detective Club, le retour de la trilogie des Ninja Gaiden Master dans une collection pour le 10 juin 2021, le lancement de la collection Capcom Arcade Classique permettant de couvrir 32 titres Arcade de Capcom entre 1986 et 2001, les fans de titres anciens vont se régaler. Mais c’est vrai que cette nostalgie a ses limites, car à force de ne voir que des remasters ou des remakes, l’ennui finit sérieusement par gâter les joueurs les plus anciens en manque de réelles nouveautés. Alors si on trouve toujours sympathique de pouvoir se faire un Ghosts 'n Goblins Resurrection avec de beaux graphismes tout en conservant la possibilité d’y jouer avec la difficulté du titre original, que c’est plaisant d’avoir un Legend of Mana qui poursuit la vague des ressorties après Secret of Mana et les épisodes qui ont suivi, il n’empêche que l’on attend des nouvelles de titres annoncés depuis belles lurettes, et qui ont été encore absents une fois de plus.
Concernant Ghosts ‘n Goblins Resurrection, dommage que le court extrait n'est pas mieux mis en avant une des nouveautés fondamentales de ce nouvel opus : l'introduction d'un mode coopératif local ! Pour la première fois dans l’univers de Ghosts ‘n Goblins, vous pouvez jouer à deux et prendre en compagnon d'Arthur le chevalier l'un des trois personnages de soutien suivants : Barry, qui crée des barrières pour se protéger, Kerry, qui porte Arthur à travers les dangers, et Archie, qui peut créer des ponts. C'est tout de même un sacré bonus !


Un Nintendo Direct où Koei Tecmo, Square Enix, Anapurna et Capcom étaient présents mais dont on est sans nouvelle des autres studios japonais

Deux absents de marque : level-5 dont les projets sans cesse reportés nous font craindre désormais sur l’avenir du studio. Quid de l’avenir de Layton sur Switch (dont on reste étonné de n’avoir vu venir aucun portage des célèbres professeurs Layton), quid de Inazuma Eleven, Yo-kai Watch 4 ? Et Bandai Namco ? On s’attendait clairement à les voir venir avec un Dragon Ball ou un autre titre mais pour le moment, silence radio. Mais le plus désespérant, c’est l’absence d’Atlus : toujours rien à montrer de Shin Megami Tensei V, annoncé pourtant depuis 2017.
Ce n'est toujours pas l'heure pour ce jeu !

Si l'on regarde du côté du Direct japonais, une petite exclusivité était présentée : Caligula 2.

Caligula2 [Nintendo Direct 2021.2.18]18/02/2021

On espérait aussi un petit coucou de la part d’Ubisoft, qui avait annoncé sa satisfaction par rapport à ses ventes sur la console, le grand studio a brillé par son absence.

Au moins avons-nous pu nous raccrocher à un World’s end Club particulier à étudier un peu plus et à un Tales from the Borderlands, qui regroupera les cinq épisodes déjà sortis, et qui calé entre Borderlands 2 et 3 nous laisse espérer un futur portage de ce dernier épisode sur console Nintendo.


Le cas particulier de Nintendo

On attendait Nintendo au tournant, vu qu’ils verrouillent toutes les informations sur des titres très attendus. Toujours rien concernant Bayonetta 3 qui semble se placer comme le titre de fin d’année, la fausse joie de quelques images supplémentaires de la suite de Breath of the Wild que nous n’aurons pas non plus. Metroid Prime 4 ? On ne s’attendait pas à en entendre parler donc pas de déception à ce niveau. En revanche deux propositions nous laissent mi-figue mi-raisin.

Mario Golf : Super Rush : What else ?


Mario Golf Super Rush avait quelque peu fuité, on a donc accueilli avec circonspection cette nouvelle proposition de golf avec l’équipe Mario. A voir, surtout que l’on peut mimer les mouvements de frappe et de put avec ses joy-Con. Le PDG Shuntaro Furukawa est un fan de golf, lui qui avait beaucoup aimé Golf Story, ce sport a donc la côte au niveau de l’équipe dirigeante, avec un Mario bien gentil visuellement. Il faut croire que le Mario plus trash de Mario Striker, qu’on aimerait vraiment voir revenir sur Switch, n’est pas dans les petits papiers de Nintendo actuellement. Et puis sortir un jeu de Foot Mario alors qu’on tente de garder désespérément Electronic Arts qui domine le marché avec son Fifa, sans faire de réels efforts sur Switch sur cette licence pour l’amener à ressembler un peu plus aux éditions PS4 et Xbox One, cela ne doit être politiquement et commercialement souhaitable.
Plusieurs membres de l’équipe sont ravis de l’arrivée de ce Mario Golf, mais d’autres, dont je fais partie, sont restés de marbre ou dubitatif sur l’intérêt au bout de quelques heures de ce jeu. L’expérience du Mario Tennis Ace étant passé par là, le titre sans être désagréable a au final peu tourné sur la machine, y compris auprès des enfants. Alors le golf…Peut-être que les séances de courses aperçues sauveront les meubles.

Quand on aimerait des DLC à certains titres qui n'en auront surement pas


On aurait souhaité que Nintendo étende par de nouveaux jeux les possibilités de son Ring Fit Adventure, le carton de l’année dernière et du confinement pour ceux qui avait pu se le procurer. Cela aurait donné moins l’impression de One Shot, alors qu’on a bien eu un second Nintendo Fitness Boxing Switch, alors qu’un DLC aurait pu être largement suffisant.

Quitte à sortir un DLC, une extension à Mario Kart 8 deluxe aurait été un plus. Au regard de certains circuits que l’on a pu voir sur la déclinaison mobile et les nombreux pilotes absents de l’édition console, une sérieuse mise à jour ne serait pas du luxe à la version Deluxe. Il faut croire que l’on devra attendre un Mario Kart 9 pour étancher sa soif.

Zelda : Oui ! Skyward Sword : Ho !

Puis nous avons l’annonce du portage HD de Skyward Sword, historiquement mal aimé même s’il est remonté dans l’estime depuis. Encore un portage. Mais probablement pas le portage que l’on souhaitait. Alors que Nintendo avait eu le bon goût de nous proposer une version rafraichissante de Link’s Awakening, on nous ressort le dernier titre en date avant Breath, un titre que l’on a pu jouer sur Wii puis Wii U. Même si on gagne en framerate, qu'il ne semble plus y avoir d'aliasing, et que l'on va pouvoir y jouer en mimant les coups avec nos Joy-Cons, le choix de cet épisode déçoit quelque peu. Il y a pourtant tellement de titres qui mériteraient une refonte HD, à commencer par un Ocarina of Time ou même un Majora’s Mask, ou donner de nouvelles chances à d’autres titres multijoueurs en local de l’époque DS ou 3DS. Mais non, on repioche sur du semi-ancien et après le recyclage des jeux Wii U, on recycle les jeux Wii. Mais l'honneur est sauf, avec la sortie d'une énième déclinaison de joy-Con, certes très belle.

The Legend of Zelda Skyward Sword HD | Switch VS Wii | Trailer Comparison18/02/2021

Et le problème, c’est qu’on se dit qu’avec les 35 ans de Zelda (dont on n’a pas évoqué le moindre mot car l’année fiscale Mario n’est pas terminée), on n’a guère de doute sur l’arrivée sur Switch de The Legend of Zelda : Twilight Princess HD et Wind Waker HD, les deux derniers portages Wii U, avec peut-être un petit effort pour accompagner ce dernier par sa suite Phantom Hourglass. Est-ce la compilation trilogie vers laquelle on s’achemine pour les 35 ans de Zelda, en plus de la suite de breath pour une sortie en mars 2022, soit cinq années après la sortie du premier épisode sur Switch (et Wii U) ?

On croise les doigts pour qu'un projet à la Zelda maker, sorte de pendant de Mario Maker, puisse voir le jour pour pouvoir recréer des titres à la manière des premiers Zelda.

Du silence et du fan service

L’actualité Nes et Snes du Nintendo Online n’a pas été évoquée, ainsi que d’éventuels changements aux niveaux des offres online. Bref, on repassera. On s'attendait un peu à ne rien entendre du côté Pokémon, il faudra donc patienter jusqu'à un direct spécifique, qui nous confirmera ou non l'adaptation de la version Diamant et Perle.

Un peu de fan service pour intégrer à compter du 25 février des éléments Mario au sein d’Animal Crossing New Horizons (avec des objets certes sympathiques mais qui risque de déstabiliser totalement le gameplay de l'île avec les tuyaux), et un Travis qui se bat contre des extraterrestres dans un No more heroes III enfin daté, mais dont le gameplay clivant restera un marché de niche malgré tout pour de nombreux possesseurs de la console.


Miitopia, la fausse bonne idée ?

S'il y a bien un jeu sur lequel on est divisé, c'est Miitopia. Certains trouvent le principe génial, d'autres l'expédient clairement dans la rubrique poubelle, le revoir de nouveau sur Nintendo Switch laisse sceptique. Même s'il jouit de nouveaux atours, quand on n'a pas réussi à accrocher dessus sur 3DS, il ne faut pas croire qu'on va se jeter dessus sur Switch. Le bon côté pour Nintendo, c'est que le parc Switch installé est important et que le titre se vendra bien dans le monde de toute manière. Mais quand on espère des nouvelles de jeux un peu plus mature et qu'on se prend la révélation Miitopia, cela a fait l'effet d'une douche très froide. Bien sûr, notre avis sur ce jeu est subjectif et nous avons dans nos rangs des amateurs ravis par ce portage. Mais c'est encore un portage, un de plus.


Splatoon 3 : bon timing pour l'annoncer ?

Reste l’annonce surprise de Splatoon 3, qui tombe comme un cheveu sur la soupe car le 2 est déjà très bon et que les jeux d’opposition sont légions actuellement (Apex Legend, Knockout City ne serait-ce que lors de cette soirée). Certes, c’est un signal de Nintendo, pour les joueurs qui lorgneraient du côté de la pS5 et de la Xbox Séries X, qu’en 2022, il y aura de grosses licences encore actives sur Switch. C’est vrai qu’avec Splatoon 3 et ce Project Triangle Stratégy, on a du lourd dans deux domaines différents, avec un Breath 2 et peut-être en toute fin d’année un Metroid Prime 4, pour continuer à jouer sur console Switch sans aller obligatoirement vers les monstres de puissance de la concurrence. Mais comme les deux titres forts nouveaux de cette soirée ne sont prévus que pour 2022, on reste sur un plateau 2021 très tiède pour le moment de la part de Nintendo.

Rendez-vous pour le prochain Direct

Tempérons notre amertume en se disant que pour un début d'année, ce n'est pas si mal même si on reste sur notre faim. Nous ne sommes qu'en février et il reste encore bien du temps à Nintendo pour présenter de nouvelles annonces de partenaires ou de ses propres productions. Les leaks vont se poursuivre, de nouveaux titres indépendants vont arriver, et lorsque Monster Hunter Rise et Pokémon Snap seront disponibles, on devrait à nouveau entendre Nintendo rentrer dans le vif du sujet et nous apporter la suite. Vous aurez probablement l'occasion très bientôt d'écouter une partie de l'équipe lors de notre prochain PNCAST, car ils sont chaud bouillant pour partager avec vous leurs impressions sur ce Nintendo Direct grand format, que l'on n'espérait plus depuis de nombreux mois.
Ce côté mitigé, vous êtes nombreux à l’évoquer sur les forums et directement au sein de notre sondage. N’hésitez pas à apporter vos commentaires, même s’il est intéressant de ne pas toujours réagir à chaud, car en comptant tout de même tous les titres présentés hier soir, il y a tout de même pas mal de bonnes choses pour nous régaler. On espère que ce retour du Nintendo Direct dans un format long sera reconduit au moins deux autres fois en cours de l’année pour nous rassurer sur certaines directions, et surtout pour donner des nouvelles de jeux annoncés depuis des lustres et dont on n’a rien vu depuis des années.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

bahascaux
Avant de commencer je tiens à préciser que je suis plutôt déçu par ce ND, tout en acceptant que beaucoup de ce qui a été montré n'est juste pas ma tasse de thé, sans pour autant jugé des titres en eux même.

J'aimerai revenir sur certains points du bel article de Sebiorg.
Déjà il ne faut plus rien attendre de Level 5, lors de questions-réponses le PDG de la boite avait révélé il y a au moins 1 an, que plus aucun jeu venant d'eux ne serait localisé jusqu'à nouvel ordre, ce qui confirme aussi les rumeurs comme quoi la succursale américaine avait remercié la quasi totalité des employés pour n'en garder que 2.

Ce ND est symptomatique de 2 choses.
La première c'est l'élargissement du public de la Switch, avec l'explosion de AC ou Ring Fit l'an dernier il y a un marché qui s'est ouvert, et par exemple bien que ça a fait marrer plein de "gamer", l'annonce du DC héroïnes montre bien que les choses sont prises au sérieux pour combler ce nouveau public. A titre perso je suis content qu'on arrête de prendre certains profile de joueur pour des cons et surtout quand on parle d'enfant ou de personnes âgées, rappelez vous des jeux pour "filles" ou "séniors" de la Wii ou la DS on été plus sur du déchet vidéoludique que des tentatives d'expérience (pour ceux qui voudrait se rafraichir la mémoire il y a des chaines youtube comme celle d'Ascuns spécialisés dans ce genre de jeu).
La seconde chose c'est la pandémie. Même si ça fait excuse facile, il y a une réalité derrière ça, surtout que nous autre occidentaux on réfléchit en occidentaux, mais la situation au Japon n'est pas la même, par exemple les contaminations ont grimpés en flèche début Janvier avec les célébrations du nouvel an et les rendez vous aux temples à minuit. Donc je pense que Nintendo a répondu au plus pressé, en développant à la fois ce qu'il y a de plus facile comme les Famicom Detective ou Miitopia, tout en misant sur ce qui peut se rentabiliser le plus facilement et rapidement comme les DLC de HW2. Les teasing pour 2022 comme Splatoon sont là pour rassurer.
J'ai une théorie comme quoi Nintendo prépare quelque chose d'assez gros pour l'E3. Alors je ne veux pas passer pour l'optimiste écervelé, mais je trouve tout de même que de plus en plus de chose converge vers cette idée. Fin Janvier Kamiya disait qu'il espérait pouvoir nous parler de Bayonetta 3 cette année, puis on a eu Furukawa qui en réponse aux attentes de Switch déclarait que si c'était le cas il n'y aurait rien avant la sortie des modèles Mario et MH, puis hier on a eu Aonuma qui nous demande de patienter encore un tout petit peu avant d'avoir des infos sur BOTW2 dans l'année. Si on rajoute à ça qu'on a un planning First Party plutôt complet jusqu'en Juillet et que les jeux en boites sont annoncés au minimum 2 mois avant leur sortie, tout ça laisse à penser qu'on pourrait ne plus avoir de nouveau ND général avant Juin.

Après pour Mario Golf, je ne suis pas d'accord (même si j'ai bien compris que c'était uniquement l'avis de l'auteur), l'intérêt est le même que pour n'importe quel jeu de sport, si on accroche pas au principe il n'y a aucun intérêt. Et quand bien même ce n'est pas un jeu d'opposition l'attrait vient de la précision à finir le parcours, au même titre que vouloir ne rater aucune note dans un jeu musical ou de vouloir faire du time attack dans un jeu de course, le concept est dans la répétition. De plus cet opus fait l'effort, d'avoir un vrai mode RPG, absent des Mario Golf et Tennis depuis la GBA 2005 !
Pour ce qui est de Mario Strikers, je pense qu'il faut surtout être patient, Contrairement à Camelot qui n'avait pas sorti de jeu depuis 3 ans pour aboutir à ce Mario Golf, le fraichement acquis Next Level Games n'est sur un nouveau chantier depuis 1 an suite au lancement de Luigi's Mansion 3; donc en admettant qu'ils soient bien sur une 3ème itération d'un Mario Foot, laissons leur le temps ;)
Taranzagolor
Selon moi, le but de Nintendo n'est pas forcément de nous donner une grande visibilité sur 2021 mais juste de caller quelques sorties d'ici à l'e3. Aonuma l'a d'ailleurs évoqué d'une certaine manière en disant de BOTW 2 que l'on aurait pas de nouvelles durant ce direct, mais bien durant l'année. Et quelle meilleure période que l'e3 pour revenir dessus ? C'était pour moi très clair en tout cas. Avec toutes ces annonces, Nintendo s'assure quelques sorties d'ici l'événement et même au-delà dans l'année, avec Mario Golf et Zelda. Au moins, on peut cocher la case de ces deux jeux et préparer le terrains pour d'autres nouveautés plus intéressantes sur le catalogue Switch.

Maintenant ce sera pour moi à l'e3 que la plupart de nos questions auront une réponse. Que ce soit pour Zelda, Metroid ou les projets tiers comme SMT5, c'est à ce moment-là que l'on aura plus de nouvelles à leur sujet. D'ailleurs au sujet de SMT5, je reste assez surpris, je m'attendais vraiment à la voir.

Enfin pour revenir sur le line-up de ce début d'année, Mario Golf est pour moi comme Mario Tennis et les Mario Sport de manière générale. C'est bien deux minutes, mais trois c'est trop ! Au sujet de Miitopia, je trouve ça sympa que Nintendo le porte. Enfin les Mii sont exploités sur Switch aussi, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent. Mais le plus intéressant avec ce portage, c'est surtout le fait que Nintendo commence aussi à puiser dans le robinet des jeux 3DS. Miitopia est sorti en 2016, peu avant la Swtich et beaucoup des jeux parus à cette période - dont Miitopia - n'ont pas eu le succès escompté à cause de l'arrivée prochaine de la Switch. Personnellement je me réjouis de ce portage car même si je ne le ferais pas - malgré le fait que j'ai beaucoup aimé le jeu sur 3DS -, cela ouvre de nombreuses possibilités pour l'avenir.

Ca me permet surtout de rajouter des éléments pour mes théories du portage prochain du remake de Metroid II sur Switch. Quand on est en manque, on prend tout. Et vu que les éléments que j'ai pu récolté à droite et à gauche au sujet de cette hypothétique sortie sont nombreux, ça commence selon moi à tenir la route et devrait très probablement arriver. Surtout que nous sommes aussi sur la période des 35 ans de Metroid, donc cette annonce semble assez bien partie pour la série ! Enfin !

Mais revenons à nos direct, c'est pour moi une excellente diffusion. Il ne faut évidemment pas en attendre autant que les direct de septembre ou de l'e3, cela a toujours été le cas et le sera toujours puisque le début d'année est la période la plus creuse pour l'industrie. C'est d'ailleurs pour cela à mon sens que Nintendo prépare ces titres pour cette période car ce ne sont pas les million-seller que tout le monde attend mais au moins, ça a le mérite d'occuper les joueurs. Je reste très satisfait des annonces, Project Triangle Strategy est aboutement incroyable. La forte présence de Square Enix était d'ailleurs assez intéressante en de nombreux points. L'annonce de Star Wars Hunters est pour moi un coup de coeur en tant que grand fan de Star Wars, certes ce n'est pas au niveau des derniers million-seller d'EA, mais cela reste un jeu très intéressant et puis, c'est free-to-play !

Au sujet de Splatoon 3, j'étais étonné de cette annonce, surtout que le deux se vend encore bien, notamment au japon, et que la communauté du jeu est assez importante. Après réflexion, je me dis que son arrivée coïnciderait avec celle d'une Switch Pro. Je pense de plus que BOTW 2 arrivera avec elle comme BOTW avant-lui. Splatoon arriverait quelques mois plus tard pour continuer de muscler le line-up et peut-être aurons-nous aussi droit à une nouvelle licence comme Arms en 2017 ? Pour moi, si Nintendo démarre sur les chapeaux de roues comme cela, la Switch aurait ainsi un cycle de vie complet pour 8 années, comme Nintendo semble vouloir le faire. Cette annonce de Splatoon 3 maintenant relève pour moi juste du simple fait que Nintendo voulait tout de même procédé dans ce direct à des annonces majeures pour la suite et c'est le cas grâce au titre. Hâte maintenant d'être à l'e3 pour voir si cette théorie se révèle être vraie. Moi en tous cas j'y crois.
Fersen
Je n'attendais pas grand chose de ce ND. J'entend par là que je n'attendais pas de révélation fracassante. Je m'attendais à une feuille de route pour les 6 prochains mois et j'en ai été satisfait.
Déjà, j'aime beaucoup les Mario Golf depuis l'épisode GBC. C'est un plaisir de retrouver le mode RPG sur lequel j'avais usé les versions GBC et GBA. Ensuite, la possibilité de jouer à Skyward Sword sans le motion control me plait assez. Et je ne parle pas de Triangle Strategy et Splatoon 3.
Je m'attendais à ce qu'Atlus fasse une petite présentation vu que la sortie de Persona 5 Strikers est imminente et Shin Megami Tensei 3 HD sort bientôt.
bahascaux
Taranzagolor: Bien que je partage ton avis et ta théorie sur un possible gros E3, en y réfléchissant un peu, on peut se dire aussi qu'il n'y aura "pas grand chose" d'autre en 2021.

Pour le moment on a le planning jusqu'en Juillet, ça laisse donc 5 mois pour sortir des jeux. On peut imaginer qu'on aura plus ou moins 5 jeux édités par Nintendo sur cette période, entre les possibles mois avec 2 jeux, ou ceux sans rien. Et ça fait pas beaucoup, car entre le nouveau Kirby teasé, les rumeurs de remake 4G de Pokémon ou ceux des portages des Zelda WW et TP, ça laisse peu de place pour les surprises, surtout avec les Bayonetta3 et BOTW2 qui se font attendre :s
Taranzagolor
bahascaux a écrit:Taranzagolor: Bien que je partage ton avis et ta théorie sur un possible gros E3, en y réfléchissant un peu, on peut se dire aussi qu'il n'y aura "pas grand chose" d'autre en 2021.

Pour le moment on a le planning jusqu'en Juillet, ça laisse donc 5 mois pour sortir des jeux. On peut imaginer qu'on aura plus ou moins 5 jeux édités par Nintendo sur cette période, entre les possibles mois avec 2 jeux, ou ceux sans rien. Et ça fait pas beaucoup, car entre le nouveau Kirby teasé, les rumeurs de remake 4G de Pokémon ou ceux des portages des Zelda WW et TP, ça laisse peu de place pour les surprises, surtout avec les Bayonetta3 et BOTW2 qui se font attendre


Il est vrai qu'avec tous les leaks, rumeurs et théories qui paraissent, on peut se demander ce qu'il nous attend. En général, c'est la dernière partie de l'année qui est la plus musclée pour Nintendo et en 2019, ils ont fait le choix de dévoiler que jusqu'à une certaine période et réserver de grosses annonces pour l'E3. Je pense que 2021 reprend le chemin de 2019, et même si beaucoup d'annonces sont prévisibles notamment avec les leaks et rumeurs, je pense que Nintendo a sûrement quelques cartes dans sa poche pour nous clouer le bec !
bahascaux
Il peut y avoir 1 ou 2 surprise dans le tas, mais il ne faut pas oublier qu'en 2017, 2018 et 2019, 99% des plannings de fin d'année était connu avant l'E3 et que les annonces faites en Juin était quasiment toutes pour l'année suivante et non celle en cours.
De plus on peu facilement imaginer que BOTW2 n'arrivera qu'en 2022, vu que les DLC de HW2 sortiront jusqu'en Novembre 2021 et pour le coup ça peut se montrer contreproductif, d'avoir à la fois la communication d'une suite à BOTW et celle de DLC pour un spin-off de BOTW. Surtout que, qui va acheter un DLC quand il a la vraie suite à porté de main ?
Taranzagolor
Il peut y avoir 1 ou 2 surprise dans le tas, mais il ne faut pas oublier qu'en 2017, 2018 et 2019, 99% des plannings de fin d'année était connu avant l'E3 et que les annonces faites en Juin était quasiment toutes pour l'année suivante et non celle en cours.
De plus on peu facilement imaginer que BOTW2 n'arrivera qu'en 2022, vu que les DLC de HW2 sortiront jusqu'en Novembre 2021 et pour le coup ça peut se montrer contreproductif, d'avoir à la fois la communication d'une suite à BOTW et celle de DLC pour un spin-off de BOTW. Surtout que, qui va acheter un DLC quand il a la vraie suite à porté de main ?


Pour moi, il n'y a pas de doutes à avoir, BOTW2 sortira en mars 2022 avec la switch pro. Splatoon 3 viendrait quelques mois plus tard pour muscler le line-up et permettre à la Switch de prospérer pendant encore 3/4 ans de plus. On pourrait aussi avoir pourquoi pas un Mario Kart 9 (après tout, on a Splatoon donc why not) et la plupart des licences qui n'ont pas eu de vrais nouveaux jeux à proprement parler comme Super Mario Bros. par exemple auraient cette fois-ci droit à un nouveau jeu. Les portages font que pour les équipes, le développement de ces jeux est moins couteux et long alors que la plupart des joueurs n'en ont jamais entendu parler et c'est ce qui permet à la Switch de cartonner alors que son catalogue est majoritairement basé sur des portages. Personnellement, je pense qu'il faudra miser sur ces cartes.

Et pour en revenir à l'E3, bon nombre de ces cartes pourraient être dévoilées lors de l'événement. En tout cas celles de 2022, pas les autres. Super Mario Bros. par exemple attendre un an ou deux de plus à mon avis.

C'est personnellement ma théorie pour l'avenir et je pense que cet E3 l'amorcera, sans pour autant que cette "Switch Pro" ou qu'importe son nom ne soit dévoilée pour autant à ce moment-là, même si cela reste envisageable...

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×