News Finance et chiffres de vente

[Eco de la semaine] Blake Jorgensen (n°2 d'EA) abandonne ses fonctions, des nouveaux venus chez Ubisoft, Activision-Blizzard évite un autre procès et création de Kepler

Chez PN, on aime bien tout ce qui tourne autour des chiffres de ventes, bilans financiers, partenariats, et rachats... en résumé, tout ce qui tourne autour du business. Vous aussi ? Tant mieux car voici un condensé de toute l'actualité de la zone éco Nintendo !

News
Après une semaine plutôt calme où il a fallu chercher longuement pour trouver matière à rédiger, l'actu économique du secteur reprend de plus belle. Qu'il s'agisse d'Electronic Arts, Warner Bros. Games, Ubisoft, Activision-Blizzard ou encore, dans les actualités "En bref", de Netflix, Bandai Namco et PlayStation, l'actualité de cette semaine a été riche en contenu. Heureusement votre actualité hebdomadaire, l'éco de la semaine, est là pour vous résumer tout ce qu'il faut retenir dans le secteur du business. Bonne lecture !

Blake Jorgensen abandonne ses fonctions

Blake Jorgensen, directeur des opérations et directeur financier d’Electronic Arts, a annoncé cette semaine qu’il s’apprête à abandonner ses fonctions. Très proche d’Andrew Wilson et n°2 dans la hiérarchie de l’entreprise californienne, il est également l’instigateur des rachats de Codemasters et Respawn Entertainment.

Il sera remplacé par Laura Miele (directrice des studios) pour la partie direction des opérations. Côté finance, il continuera d’occuper son poste jusqu’à ce qu’un remplaçant adéquat soit trouvé. Après son départ prévu pour l’été 2022, on ne sait pas encore où Jorgensen partira.

Notons également la promotion de Chris Bruzzo. Ex-vice-président marketing du groupe, il devient donc directeur de l'expérience client. Une promotion qu’Andrew Wilson a commenté, indiquant que c’est un poste qui exige de "diriger nos efforts pour construire des écosystèmes sociaux qui forgent des liens plus forts et créent des expériences uniques pour les joueurs dans et autour de nos jeux".

Ubisoft et Warner Bros. Games recrutent de nouveaux cadres

Depuis les “affaires Libération”, Ubisoft a perdu grand nombre de ses cadres, accusés, pour la plupart d’entre eux, de sexisme et d’harcèlement sexuel, si ce n’est plus. Le n°2 d’Ubisoft, Serge Hascoët, fait partie de cette masse et depuis son départ, le poste était vide. Désormais on connaît enfin le nom du second d’Yves Guillemot, il s’agit d’Igor Manceau, employé qui, en 20 années de carrière chez Ubisoft, a géré différents pôles (marketing, directeur créatif…).

Toujours chez le géant français, Bénédicte Germain devient la nouvelle Directrice générale d’Ubisoft France. Son prédécesseur, John Parkes, a pour sa part été promu. Ubisoft n’a pas souhaité dévoiler les raisons de ce changement, ni le poste que John Parkes occupera.

Enfin, le groupe américain Warner Bros. a annoncé la nomination d’un nouveau chef de studio chez Monolith Productions (La Terre du Milieu : L’Ombre de la Guerre). Il s’agit de David Hewitt, qui quitte pour l’occasion son poste de responsable de la production chez Santa Monica (God of War).

Activision-Blizzard évite un nouveau procès

Ces dernières semaines, les enquêtes et accusations se sont multipliées à l’encontre d’Activision-Blizzard. Cependant, la situation aurait pu encore être pire pour la firme de Santa Monica. En effet cette semaine, l’agence fédérale américaine de l'égalité des chances face à l'emploi (EEOC), a porté plainte après 3 ans d’enquête, accusant ABK (Activision-Blizzard-King) de sexisme et d’harcèlement sexuel.

Néanmoins, l’affaire semble déjà avoir été réglée puisque que la direction du groupe a annoncé avoir trouvé un accord financier et s’engage à verser donc 18 millions de dollars à un fond de dédommagement des plaignants et à l’association, ce qui lui permettra notamment de mener de nouvelles enquêtes et promouvoir les femmes dans une industrie majoritairement composée d’hommes.

En bref cette semaine :

- Au Japon, les lancements de Lost Judgment (PS4 & PS5) et Dragon Ball Z Kakarot Switch ont réalisé de bonnes performances, en se hissant sur les trois premières marches du podium. WarioWare Get It Together et Tales of Arise complètent le top 5, suivis par Minecraft, Ring Fit Adventure, Mario Kart 8 Deluxe, Super Smash Bros. Ultimate et Momotaro Dentetsu.

- En France, le SELL nous révèle pour sa part des données très différentes. Mario Kart reste maître de la situation, suivi de Dragon Ball Z Kakarot, Animal Crossing: New Horizons, Lost Judgment et Super Mario 3D World.

- Cette semaine, 7 studios indépendants plus ou moins réputés dans le monde se sont regroupés pour former ensemble un studio d'édition et réaliser une levée de fond où NetEase a déboursé par moins de 120 millions de dollars pour soutenir le projet. Grâce notamment au géant chinois, Kepler Interactive, un nouvel éditeur dans le monde du jeu vidéo, est né. Les actionnaires du groupe sont les fondateurs des sept studios (situés en France, Serbie, Canada, Nouvelle-Zélande ou encore Etats-Unis) à l’origine du projet. La direction du groupe est quant à elle assurée par Alexis Garavaryan (ayant œuvré chez Microsoft, Ubisoft ou encore Tencent par le passé) depuis Londres et Singapour. De plus, le studio, qui compte d’ores-et-déjà plus de 700 employés, ne devrait pas seulement se limiter au secteur du jeu vidéo.

- Après l’interdiction aux mineurs de jouer en ligne en semaine, la Chine durcit encore les restrictions. Désormais, les mineurs de moins de 16 ans n’ont plus le droit de diffuser du contenu en direct sur DouYu et Huya (équivalement Chinois de Twitch)

- Bandai Namco annonce changer son logo. Fini les tons rouges et oranges de son logo caractéristique adopté en 2005. Celui-ci reste sobre, comme vous pouvez le voir ci-dessous :

- Netflix annonce racheter Night School Studios, les créateurs d’Oxenfree et Afterparty. Un rachat qui entre dans sa stratégie annoncée précédemment, de vouloir proposer une expérience gaming accessible au plus grand nombre sur ses supports mobiles.

- Sony annonce racheter BluePoint Games. A l’origine de jeux de renommée (Demon’s Souls…), le studio produira désormais exclusivement pour Sony, bien que la majeure partie de leur catalogue soit déjà exclusive PlayStation. Pour autant, ce rachat était prévisible puisque PlayStation Japan l’avait annoncé par erreur en publiant un mauvais tweet lors du rachat d’Housemarque (Returnal).

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×