Justice Fait l'actu depuis août 2011

News Justice

3DS : Nintendo condamné pour violation de brevet

Mauvaise nouvelle pour la firme de Kyoto : elle vient d'être condamnée pour violation de brevet par un tribunal de New York. Le brevet en question porte sur la technologie 3D auto-stéréoscopique, et il est détenu par un certain Seijiro Tomita.

News
La 3D auto-stéréoscopique n'aura décidément pas été un grand atout pour Nintendo. En effet, non seulement cette fonctionnalité n'a pas vraiment enchanté le grand public, qui ne semble pas avoir vraiment séduit, mais en plus, elle risque de lui coûter assez cher... En effet, un tribunal de l'Etat de New York, aux États-Unis, vient de condamner Nintendo à verser plus de 30 millions de dollars de dommages et intérêts (soit environ 23 millions d'€uros, et 3 milliards de Yens) à un certain Seijiro Tomita de Tomita Technologies (un ancien employé de longue date de Sony Corp.).

La raison de cette condamnation ? Un brevet déposé par ledit Seijiro Tomita. Celui-ci porte sur une technologie permettant d'afficher et de voir une image 3D, et ce sans avoir recours à des lunettes spéciales. L'affaire remonte à 2003, où Nintendo a rencontré plusieurs personnes de différentes compagnie vendant une technologie 3D. Finalement, la firme a préféré ne pas faire appel à la technologie de M. Tomita.

La firme de Kyoto a donc été reconnue coupable d'avoir violé le brevet de Seijiro Tomita avec sa console portable, et elle a été condamnée à lui verser 30 millions de dollars de dommages et intérêt. Une condamnation qui ne semble pas perturber le représentant de Nintendo of America, contacté par le site Kotaku :
Nintendo est confiant, et nous pensons que les charges seront abandonnées. Le verdict du jury n'aura aucun impact sur les ventes de Nintendo aux États-Unis, notamment celle de sa gamme de consoles, de jeux et d'accessoires, ce qui inclut la Nintendo 3DS.

Nintendo fabrique des produits innovants depuis de très nombreuses années, tout en respectant la propriété intellectuelle d'autrui.
Malheureusement, la compagnie ne précise pas si elle compte faire appel de ce verdict qui, comme indiqué par le représentant de Nintendo of America, n'aura aucun effet sur les ventes de 3DS aux Etats-Unis, qui continueront donc sans aucune interruption.

Source : Reuteurs / Silliconera

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Bomberem
SI c'est un tribunal qui a condamné Nintendo, c'est plutôt mauvais signe. D'habitude lorsque Nintendo est accusé de vilation de brevet, c'est à l'accusateur qu'on donne tort.
Et donc ça voudrait dire que Nintendo soit n'a pas posé de brevet pour sa 3DS, soit il a été posé et validé alors qu'un autre existait déjà.
Eldroth
De toute façon, Nintendo a tout inventé, avant la Nes, y avait rien. :@
Bomberem
Eldroth a écrit:De toute façon, Nintendo a tout inventé, avant la Nes, y avait rien. :@


C'est une moquerie relative à mon poste?
FREDOM1989
Bomberem a écrit:SI c'est un tribunal qui a condamné Nintendo, c'est plutôt mauvais signe. D'habitude lorsque Nintendo est accusé de vilation de brevet, c'est à l'accusateur qu'on donne tort.
Et donc ça voudrait dire que Nintendo soit n'a pas posé de brevet pour sa 3DS, soit il a été posé et validé alors qu'un autre existait déjà.

Ils n'avaient aucune raison de déposé un brevet pour la technologie de l'écran vu qu'il a été conçu et fabriqué par Sharp.
sho972
FREDOM1989 a écrit:
Bomberem a écrit:SI c'est un tribunal qui a condamné Nintendo, c'est plutôt mauvais signe. D'habitude lorsque Nintendo est accusé de vilation de brevet, c'est à l'accusateur qu'on donne tort.
Et donc ça voudrait dire que Nintendo soit n'a pas posé de brevet pour sa 3DS, soit il a été posé et validé alors qu'un autre existait déjà.

Ils n'avaient aucune raison de déposé un brevet pour la technologie de l'écran vu qu'il a été conçu et fabriqué par Sharp.

Alors finalement c'est sharp ki a violé le brevet. En tout cas c'est comme les histoire samsung / iphone, faut réformé de manière international ses histoires de brevet, ça devient une histoire d’escot qui cherche toute les failles pour ce faire du fric.
yoann[007]
FREDOM1989 a écrit:Ils n'avaient aucune raison de déposé un brevet pour la technologie de l'écran vu qu'il a été conçu et fabriqué par Sharp.

On attend ton explication indiquant comment, et en quoi, le tribunal s'est trompé :love:
Eldroth
Bomberem a écrit:
Eldroth a écrit:De toute façon, Nintendo a tout inventé, avant la Nes, y avait rien. :@


C'est une moquerie relative à mon poste?


Du tout. Juste de l'ironie par rapport à ce qu'on peut voir généralement, mais ça ne vise personne ;-)
FREDOM1989
yoann[007] a écrit:
FREDOM1989 a écrit:Ils n'avaient aucune raison de déposé un brevet pour la technologie de l'écran vu qu'il a été conçu et fabriqué par Sharp.

On attend ton explication indiquant comment, et en quoi, le tribunal s'est trompé :love:

Trompé ou pas je m'en fous. J'estime que c'est pas à Nintendo de payer si il y a eu violation de brevet mais à Sharp qui a vendu des écrans dont ils étaient censé détenir les brevets technologiques. Si Androïd était payant je trouve que ce serait à Goodle de payer MS et non aux fabricants de smartphone.

Et pour moi qui n'aime déjà pas les jury d'assise en Europe je peu te dire que l'avis d'un jury américain avec leurs cours qui ressemble plus à des théâtres qu'autre chose ça ne vaut pas grand chose (même pour le reste, leur système est l'un des pires à mes yeux).
sho972
FREDOM1989 a écrit:Trompé ou pas je m'en fous. J'estime que c'est pas à Nintendo de payer si il y a eu violation de brevet mais à Sharp qui a vendu des écrans dont ils étaient censé détenir les brevets technologiques.

On parle quant même de 30 millions de dollars. Si c'est vraiment sharp le fautif, faut simplement que nintendo leur donne la facture, c'est nintendo qui sort le produit final, c'est normal que la facture lui est adressé, mais dans ce cas c'est sharp qui à mal gérer ses brevets, mais ça c'est pas le problème du juge. C'est le problème de sharp et nintendo
yoann[007]
FREDOM1989 a écrit:J'estime que c'est pas à Nintendo de payer si il y a eu violation de brevet mais à Sharp qui a vendu des écrans dont ils étaient censé détenir les brevets technologiques.

Eh bien tu te trompes, c'est aussi simple que ça.
Quand Sharp produit des écrans sous licence pour le compte de Nintendo, c'est Nintendo qui passe la commande et qui définit ce qu'il veut obtenir. C'est également lui qui se rend coupable de violation de brevet en vendant un produit fini non-conforme.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×