Billet de Waluigi

Billet - Schwarzie parle de jeux vidéo

Les Billets d'humeur sont votre rendez-vous hebdomadaire qui, chaque lundi, autorise Waluigi à prendre la plume pour appuyer là où ça fait mal !

Billet de Waluigi
Les Billets d'humeur sont votre rendez-vous hebdomadaire qui, chaque lundi, autorise Waluigi à prendre la plume pour appuyer là où ça fait mal !

Cette semaine, Waluigi revient sur une rencontre unique qu'on ne fait certainement pas tous les jours : sa rencontre avec Arnold Schwarzenegger, qui faisait la semaine dernière son grand retour à Cannes pour présenter son nouveau projet. L'occasion pour Waluigi d'aller à la rencontre de son mentor et de lui parler de jeux vidéo, évidemment !

Si on vous donne rendez-vous en fin de Billet pour vous aussi donner votre avis, Waluigi vous propose de le retrouver sur Facebook, l'occasion pour nous de vous rappeler que PN dispose également de sa page sur le fameux réseaux social ! Venez vite nous y retrouver !

Arnold Schwarzenegger, "de retour",
parle de jeux vidéo sur PN

Salut à tous,

La semaine dernière, la ville de Cannes organisait son grand salon des programmes télés destiné aux professionnels, le 48ème MIP TV. Il y avait en tout 11 000 participants, 4 000 acheteurs de programmes, 1 500 exposants et 107 pays représentés ! En clair, avant de passer sur votre télé, ça circule d’abord à Cannes !

La star du salon cette année, c’était sans nul doute la présence plus que remarquée de Terminator en personne, alias Arnold Schwarzenegger ! La star de 64 ans, dont le charisme reste intact en dépit du temps qui passe, est venue présenter ses nouveaux projets artistiques à la Presse.

Waluigi s’est glissé - par miracle - dans la conférence ultra-privée (moins de 100 personnes) donnée dans un hôtel sur la Croisette, lundi 4 avril dernier à midi. Bien sûr, j’avais une apparence passe-partout, je ne portais ce jour-ci pas de salopette ni de moustache. Où alors je finissais sur la plage directe !

Vous me direz, quel est le rapport avec le jeu vidéo dans tout ça ? Eh bien figurez-vous que Mr Terminator est quand même un visage loin d’être inconnu dans notre loisir préféré ! En effet, il y a un pont massif entre ses films, les jeux vidéo en général et les adaptations (discutables, certes) de ses blockbusters.

Il m’a donc paru évident de lui poser quelques questions concernant tout cela, en plus d’évoquer la sortie prochaine de son nouveau projet : un dessin animé co-réalisé par Stan Lee himself baptisé Governator ! Vous ne rêvez pas ! Il fallait quand même oser. Enfin, heureusement, c’est du « rétro-style » troisième degré total ! Et le mot est faible.

Arnold en personne est venu présenter son nouveau projet multimédia à Cannes la semaine dernière. En vrai, Terminator reste très impressionnant.
Voici donc pour vous les quelques questions réponses que j’ai pu établir, entre deux coups de micro dans l’oreille et des coups de têtes de fanboys déguisés en journalistes, prêts à tout pour dégoter un autographe où une photo-souvenir. En même temps, voilà qui peut un peu se comprendre.

De mémoire, Arnold ne s’est jamais confié à aucun média de jeux vidéo en France. C’est donc une première, pour vous, sur PN. Et on sait que parmi les trentenaires, entre autres, il y en a, des fans d’Arnold.

Terminator c’est du passé ! Appelez-moi… Governator !

Puissance Nintendo : Bonjour M. Schwarzenegger, merci de répondre à ces quelques questions pour PN. Tout d’abord, ça fait plaisir de vous revoir à Cannes sur la Croisette. Maintenant que vous n’êtes plus gouverneur de la Californie, vous êtes plus libre !?

Arnold Schwarzenegger : En effet, j’ai plus de liberté ! Mon ancienne activité politique me prenait tout mon temps ! Je n’avais à vrai dire pas le temps de souffler. Mais j’ai fait cela par passion.

PN : Aujourd’hui, vous êtes de retour pour présenter votre nouveau projet, Governator ! De quoi s’agit-il exactement ?

AS : Governator est un projet qui me tient vraiment à cœur. Il amorce, pour la première fois depuis longtemps, mon retour dans le domaine du divertissement. Il s’agit d’un dessin animé décliné en plusieurs épisodes, co-produit par Stan Lee ! Ce type est incroyable, il a sans cesse des idées ! Je dois parfois le freiner dans sa créativité. J’espère que ce dessin animé, qui sortira en 2012, plaira aux adultes qui y verront de l’auto-dérision et aux enfants pour l’aspect super-héros.

PN : Il fallait oser, vous parodier vous-même dans Governator ! C’était d’ailleurs votre surnom pendant votre mandat…

AS : Je n’aime pas trop me prendre au sérieux. Même si Frédéric Mitterrand, Ministre de la culture, m’a donné la Légion d’Honneur aujourd’hui ! J’en suis d’ailleurs très honoré. Je voulais vraiment faire un dessin animé accessible à tous. La jeune génération pourra peut-être plus accrocher à mon univers de cette façon, qu’avec mes films. Lesquels commencent à avoir un peu d’âge aujourd’hui…

PN : Governator sortira en jeu vidéo ?

AS : Oui, c’est prévu ! Il y aura de nombreux produits dérivés. Mais vous pourrez manier Governator le politicien-justicier chez vous, à la maison, avec une manette. Là encore, la sortie devrait se faire en 2012. De toute façon aujourd’hui, le jeu vidéo est devenu un média incontournable. C’est bien qu’il se croise avec les films, la télé, etc. Je dirais même que cette connivence est essentielle.

PN : Que pensez-vous des jeux vidéo, en quelques mots, si vous le permettez ? Et est-ce que vous y jouez vous aussi ?

AS : J’aime bien ça. Mes enfants y jouent souvent. Il y a des éléments très intéressants, d’un point de vue narratif et visuel. Les jeux vidéo sont aujourd’hui très proches des films. Les personnes qui travaillent dans le cinéma doivent prendre en compte cette donne pour innover à tout prix ! Finalement, ça pousse l’industrie du cinéma.


Même s’il est un peu plus facile d’approcher Arnold aujourd’hui
que par le passé, ça ne se fait pas si simplement...

PN : Un jeu, comme ça, vous vient-il à l’esprit ?

AS : J’aime bien la série des Mario, ce n’est pas violent et distrayant pour tous. Je préfère les jeux qui réunissent et divertissent en groupe. Les jeux japonais aussi sont très beaux, comme les Final Fantasy [NdlR: Arnold connait bien le Japon et est considéré là bas comme un Dieu Vivant, comme Jean Réno].

PN : On a pu, nous les joueurs, voir vos films adaptés sur NES… il y a longtemps dans les années 80, quand vous débutiez ! Il y avait Total Recall, entre autres… puis True Lies sur SNES. Dernièrement, vous avez prêté votre voix et votre image au jeu Terminator 3 Redemption [NdlR: d’ailleurs génial pour ceux qui ne le connaissent pas]. Vous vous êtes beaucoup investi dans l’élaboration ?

AS : Pour les anciens jeux que vous citez, je ne m’en souviens pas. À l’époque, tout se traitait entre la production d’un film qui donnait mon image et les créateurs de jeux. Pour Terminator 3, c’est différent et j’ai eu mon mot à dire. La technologie était ici plus évoluée, on a fait de la prise de son et d’images juste pour le jeu. Le jeu prolonge vraiment l’expérience. D’ailleurs, on y a utilisé des pans de scénarios finalement non inclus dans le film. À la base, il devait y avoir des scènes dans le futur, mais on a préféré faire un film plus court et intense [NdWaluigi : c’est d’ailleurs dommage].

PN : Dernière question, car on doit faire vite eu égard de votre emploi du temps : avez-vous une idée de votre retour dans les salles obscures en tant qu’acteur ? (Lui demandai-je en train de marcher à côté de lui dans un long corridor, au pas de course ! Je sens que c’est bien la fin de notre entrevue. Les gardes du corps commencent à me mettre la pression.)

AS : Je suis libre maintenant que je n’ai plus d’obligations politiques. Je pense faire d’abord la promo de Governator, ensuite on verra ce qui se passe fin 2012 ! Je retournerai au cinéma si je lis un bon script. J’étudie aussi des suites de films comme Running man, Predator ou Trues Lies. Ce qui doit se faire se fera !

PN : Ce n’est donc pas non mais plutôt oui. Merci pour cette interview M. Schwa… Mince il est déjà parti ! Allez, je secoue quand même ma main par politesse pour lui dire au revoir, en espérant qu’il m’ait vu. Apparemment oui, vu qu’il fait de même. À moins que ce ne soit pour une autre personne derrière moi, le mystère restera intact ! Bon j’arrête de parler tout seul, ça ne se fait pas dans une interview, en général. Où alors, c’est mal vu. Il faut que je pense à acheter des carottes pour mon cochon d’inde et que je passe l’aspirateur demain…


Une image de la bande-annonce projetée dans la salle de Governator.
Pour un bon délire, regardez la bande annonce complète à la fin du billet.

Appétissant, Governator est à prendre au 3ème degré minimum !

Voilà, on en sait maintenant plus que le retour de Schwarzie et ses relations avec le jeu vidéo. La rencontre avec ce mythe du cinéma était un grand moment pour l’amateur de ses films que je suis. Et vu l’effervescence des journalistes qui ont tous quitté leur sérieux, une fois le meeting fini, je suis loin d’être le seul ! Arnie a la pêche pour son âge et à vrai dire, il n’a pas d’âge. Il est hors du temps, la marque des Grands Personnages du Cinéma. Terminator en vrai est bel et bien culte.

Merci de votre attention, je reviens en mode lasagne-Lego Star Wars-chaussons Yoshi. J’espère vous avoir fait vous aussi un peu rêvé, le temps d’une rencontre singulière. À la semaine prochaine, Waluigi will be back !

Notez que vous pouvez voir la bande annonce de Governator, qui a décidemment bien la « gueule » graphiquement d’un jeu vidéo, ici [MàJ : trailer vérifié...] :
Waluigi
----- ---- --- -- -
Pour réagir à ce billet, vous pouvez selon votre préférence intervenir sur le Forum PN (lien direct ci-dessous), ou bien nous contacter via la section Courrier du site.

Notez que dans ce second cas, c'est peut-être Wario qui viendra vous répondre. Et on sait tous pertinemment que Wario et Waluigi s'entendent bien trop bien pour que vous en sortiez indemne !!!

Enfin, sachez que Waluigi est maintenant sur Facebook ! Pour le trouver, tapez 'Edmond Waluigi' dans le moteur de recherche du site, ou cliquez sur ce lien. Il vous attend avec impatience !

Commentaires sur l'article

looping
Super intéressant, j'aime beaucoup la plupart de ses films et le personnage. Tu as eu du de la chance de l'avoir ;)
AHL 67
Waluigi, je sais pas si tu l'as fait exprès, mais ton trailer était vraiment moisi. Je l'ai remplacé par un vrai trailer du DA, donc si c'était fait exprès tu le dis et je remets le tien, même si je trouve que c'est vraiment une version stupide...
mheishiro
T'as eu le droit à combien de minutes avec lui?
Tu parles anglais?
nulenlatin
Attends attends, c'est pas une blague ce qui est écrit dans le billet? Le coup de la conférence ultra-privée et de l'interview (!) de Swarzi (nan parce que tu écris pas mal au second degré mais là quand même...)? Sinon, mêmes questions que mheishiro : combien de temps et en quelle langue?
MR.Waluigi
Des fois un petit premier degré dans du second degré, ça change un peu aussi :D

L'interview était évidemment en anglais. Mais j'ai été aidé par mon accompagnatrice du moment, Alexandra à qui je passe un coucou, car j'ai un niveau moyen. Je comprends bien les sites anglais, comme presque tout le monde quoi. Mais bon, j'ai pas eu de complexe à m'adresser à un homme dont lui-même pendant longtemps n'a pas été un pro de l'anglais.

J'ai eu la chance de pouvoir l'itw cinq minutes à la toute fin de son speach. Mais croyez-le, ça c'est pas fait simplement... J'ai dû surmonter nombres d'obstacles en amont. La chance que j'ai eu, c'est qu'on était peu de journalistes en fin de compte et que les gardes du corps avait pour ordre de donner priorité aux français, du fait que Arnold avait sans doute reçu la légion d'honneur le matin. Et bien vu qu'on était deux journalistes français dans la salle... (cherchez l'erreur).

Arnold est un personnage à lui tout seul. J'ai été agréablement surpris de le voir en vrai, il est mieux en réel, contrairement à d'autres vedettes. Voilà ça restera un bon souvenir que j'espère vous avoir fait un peu partager et mis dans la confidence.
mheishiro
T'as une carte presse d'ailleurs pour être "accepté"? Pas de photo de toi avec lui?
Ton accompagnatrice a retenu toutes les réponses de tête pour les mettre sur papier? Elle écrivait au fur et à mesure? Elle a enregistré ça pour reposer ça au calme, sur papier?
MR.Waluigi
C'est une interview que tu fais Mheishiro avec toutes tes questions ?

ton sous entendu de tes trois dernières questions signifie que je n'ai rien fait. C'est tout le contraire, puisque je posais toutes les questions et je notais tout. Je faisais de la traduction directe sur papier.

En fait, ma collaboratrice m'a aidé à retranscrire l'interview pour un site américain pour lequel j'ai bossé comme correspondant et qui m'ont commandé une itw d'Arnold. J'avais pas le niveau tout seul pour un anglais parfait pour un site lu par des américain. Ma langue, c'est le français.

Mais pour revenir à l'article de PN, c'est du pur Waluigi. Je délègue pas mon travail de PN à quiconque.

Enfin, j'avais des autorisations qui m'ont permis d'être présent durant l'office. Je ne suis pas venu à poil, sinon je serais reparti à poil. Parce que les gardes du corps, ils rigolent pas trop.
nulenlatin
Le prend pas mal Waluigi, je me pose les mêmes questions sans aucune mauvaise arrière pensée. Mais avoue que pouvoir interviewer Chwarzie, c'est exceptionnel : le fait que tu y sois parvenu est au moins (sinon beaucoup plus) intéressant que le contenu de l'interview en sois et on aimerait connaître tous les détails qui ont permis ce miracle :-o .

Personnellement je suis impressionné .
AHL 67
Le miracle, il l'a dit lui même dans son premier post : il était le seul français dans la salle. :P

Sinon comme j'ai une énorme suspicion sur son identité secrète au sein de PN, ça ne m'étonne pas qu'il puisse disposer d'assez de "poids" pour approcher un personnage de l'envergure de Schwarzie. ;)
MR.Waluigi
J'ai eu de la chance comme je vous l'ai dit. On était peu de journalistes français et Arnie était amené à s'orienter plus vers les frenchie du fait qu'il avait reçu la légion d'honneur des mains de frédéric mittérand, ministre de la culture, la matinée qui a précédée son speach.

Du reste, il a tout intérêt à s'adresser actuellement au média vu qu'il a quelque chose à vendre. Il se prend pas pour la 7ème merveille du monde, il était ici pour travailler et ça tombe bien nous aussi.

Mais une telle rencontre est très rare dans la presse (de ce type j'en ai eu 2 ou 3 en dix ans) et je suppute que c'est la première et dernière fois que je l'ai rencontré. Je le savais au moment même ou le j'ai interview, avec les "facilités politiques du jour" que je vous ai évoqué plus haut.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×