Florent Gorges Né le 21/03/1979 (42 ans)

Interview Florent Gorges

Tout sur l'Histoire de Nintendo, le Livre !

Interview

PN : Combien de temps vous a-t-il fallu pour écrire ce premier volet de l'histoire de Nintendo ?

F. Gorges : Si on ajoute donc les 3 années d’investigations au Japon, les autres allers-retours depuis la France et la réalisation du livre en elle-même, on arrive à 6 ans.

PN : D'où viennent toutes les photos des produits que vous avez répertoriés ?

F. Gorges : Du résultat de nos recherches, de rencontres incroyables, d’interviews, d’archives des vieux journaux de Kyôto, de magazines professionnels pour les jouets des années 1960 ou 1970, de collections privées, de dons etc. Ensuite, beaucoup de jouets ont été achetés dans les vide-greniers japonais, les brocantes, les enchères, les boutiques spécialisées etc. Bref, de nos propres collections également.

PN : Au final, combien de produits Nintendo a-t-il lancés ?

F. Gorges : Difficile à dire ! Déjà uniquement pour les cartes à jouer, certains employés de Nintendo parlent d’une dizaine de milliers de modèles différents ! Ensuite, pour les jouets, nous en avons répertorié plus de 500 (variantes comprises) mais il en existe encore. Nous avons des documents attestant de leur existence mais nous ne les avons jamais retrouvés. Même Nintendo ne les a plus ! Peut-être qu’un jour nous mettrons la main sur les rares exemplaires encore en circulation.


Nintendo, licencié Disney en cartes à jouer

PN : Avez-vous rencontré des personnalités comme Shigeru Miyamoto, Satoru Iwata ou Hiroshi Yamauchi ?

F. Gorges : Rencontrer Hiroshi Yamauchi, c’est peut-être plus difficile que de rencontrer le pape, en fait (rires). Sinon, oui, j’ai rencontré Shigéru Miyamoto et de nombreuses personnes de Nintendo (beaucoup d’anciens collègues de Gunpei Yokoi). Le fait de parler le japonais, d’être rédacteur pour le plus gros magazine nippon dédié à Nintendo m’a ouvert beaucoup de portes. Notamment lors de l’organisation de l’exposition « Musée Nintendo » que nous avons mis en place en 2007 à Osaka. Presque tous les grands noms de Nintendo sont venus la voir.

PN : Comment Nintendo Japon a-t-il réagi à l'annonce de votre livre ?

F. Gorges : Les employés, même de fonction importante, à qui nous parlions du projet étaient emballés. Mais la direction de Nintendo Japon n’a pas réagi du tout à nos contacts. Vous pensez, ils ont d’autres chats à fouetter et sont suffisamment occupés par la Wii ou la DS.

PN : Avez-vous une idée du nombre de volets que vous allez proposer ? Sur quoi basez-vous les périodes ?

F. Gorges : Pour l’instant, sept volumes sont prévus. Le volume 2 sera sur les Game & Watch, le 3 sur la NES/Famicom, le 4 sur la série de Game Boy etc. On espère avoir un rythme de parution à au moins 1 volume par an. Ca peut paraître long mais le travail de réalisation l’est aussi (tout comme les recherches). Au cinéma, les gens ne rechignent plus d’attendre 1 an entre deux épisodes. Ce sera pareil pour l’épopée Nintendo (rires)

PN : Pensiez-vous que votre travail allait nécessiter plusieurs tomes ? La masse documentaire doit être énorme !

F. Gorges : Oui, le plus dur dans cette aventure, c’est finalement de trier tous les documents, de les compiler, de les organiser et de les mettre en valeur pour que l’ensemble soit cohérent et intéressant. Mais franchement, faire un historique d’une société plus que centenaire en 20 ou 100 pages, comment être crédible ? Donc oui, 1400 pages, c’est même un minimum si on veut être dans la réalité.

PN : Votre prochain tome sera consacré aux Game and Watch : s'agira-t-il plutôt d'un catalogue des jeux disponibles, ou bien trouverons-nous aussi une trame historique comme dans ce premier volet ?

F. Gorges : Il s’agira d’un véritable historique. Comme je le disais plus haut, on croit connaître l’histoire de nintendo sur le bout des doigts mais c’est faux. Il reste encore tellement à dire ! Les Game & Watch se sont vendus par dizaines de millions d’exemplaires. Ils ont été aussitôt copiés et ont envahi le monde. Il s’agit d’une invention géniale et personne n’est capable de dire comment ils ont été créés, quelle stratégie Nintendo a adopté pour les vendre, les imposer, pour garder le dessus sur la concurrence etc.

Bref, dans notre volume 2, il serait tellement dommage de ne faire qu’un catalogue ! Nous avons rencontré les gens qui ont participé à leur élaboration, leur création et il y a derrière ce jouet une histoire véritablement passionnante. Ce bouquin sera l’ultime référence des game & watch, avec tous ces témoignages, documents d’époques, etc. Même ceux qui ne s’intéressent pas à ces jouets devraient prendre plaisir à lire ce livre.


Les Game & Watch : tout un programme !

PN : Les photos présentent des objets rares : avez-vous ces objets vous-mêmes ? Comment vous êtes-vous constitué cette collection ?

F. Gorges : En fait, comme je le disais plus haut, les photos proviennent pour la plupart de plusieurs collections privées. La mienne, celle de mon ami Isao Yamazaki mais aussi de Fabalavista, un très sympathique monsieur qui possède certainement la plus belle collection Nintendo en France. Fab m’a beaucoup aidé pour les photos. Sinon, le mieux pour se faire une collection, ce sont les vide greniers au Japon. Ou encore les enchères japonaises.

Mais depuis quelques mois, c’est la folie. Les prix deviennent inimaginables pour certains objets. Je me souviens avoir déboursé 400 euros pour un simple flyer d’un produit totalement oublié des années 1960 de Nintendo ! 400 euros la feuille ! Alors vous imaginez pour les jouets les plus rares… Oui, ça fait mal aux fesses mais bon, c’est pour la bonne cause (rires).

PN : Aura-t-on la chance de voir votre collection dans une exposition ?

F. Gorges : Hmm, pourquoi pas, ça pourrait se faire, oui. On a réussi à en organiser une au Japon avec mon ami Isao et le mag Nintendo Dream à Osaka en 2007. Plus de 10.000 personnes sont venues en 3 jours. Donc rien n’est impossible. Si Fabrice (Fabalavista) serait certainement d’accord pour mettre à disposition sa collection, la mienne est restée au Japon et Monsieur Yamazaki vit à Tôkyô. Bref, difficile d’organiser ça du jour au lendemain.

PN : Outre l'histoire de Nintendo et le magazine Pix'n Love, avez-vous d'autres projets dans vos cartons ?

F. Gorges : Oui, bien sûr ! En tant que maison d’édition, nous avons un certain nombre d’ouvrages réalisés par divers auteurs, actuellement en préparation. Nous nous sommes même lancé dans l’édition de CD de musiques « retrogaming » (chiptune). Le premier album officiel français vient d’ailleurs de sortir et il s’agit de musique électronique réalisée avec une Game Boy ! Ca fera rigoler certains mais c’est assez incroyable. Il ne s’agit pas de bip bip mais bel et bien de compositions complexes et professionnelles. Ca vaut le coup d’oreille.

PN : Quand on voit le passé de Nintendo, pensez-vous que la firme pourrait abandonner les jeux vidéo pour se lancer dans une autre activité, ou bien Nintendo a-t-il selon vous enfin trouvé sa voix ?

F. Gorges : Je serais bien prétentieux d’affirmer pouvoir prévoir l’avenir. Mais quand on étudie le passé de Nintendo et que l’on énumère toutes les tentatives de percées pour d’autres marchés, on se dit que rien n’est impossible. Maintenant, la situation n’est plus la même qu’il y a 50 ans. Ce sont les cours de la bourse qui dirigent la plupart des directions de la firme. Plus uniquement les envies ou les caprices d’un président charismatique.

PN : Que pensez-vous de Nintendo tel qu'il est aujourd'hui ?

F. Gorges : Que du bien (rires). La politique mise en place par les têtes pensantes de la société pour la Wii et la DS est un succès phénoménal. Moi, la vague de jeux Casual ne me dérange pas. Je pense que pour les gamers, il y a suffisamment de bons jeux en ce moment sur toutes les machines pour avoir de quoi passer du bon temps. Or, un gamer est par définition un gars qui joue beaucoup. Il serait étonnant qu’il n’ait pas plusieurs consoles. Bref, même s’il est beaucoup décrié par les anti-Nintendo, le casual gaming ne m’empêche pas de prendre mon pieds sur une tonne de bons jeux. Aussi bien chez Big-N que chez Sony ou Microsoft.

PN : Qu'est-ce qui vous plaît le plus chez Nintendo ? Et qu'est-ce qui vous plaît le moins ?

F. Gorges : Ce qui me plaît le plus, c’est son histoire et le charisme des gens qui ont contribué à faire ce que cette société est devenue aujourd’hui. Ce qui me plaît le moins ? Je préfère ne pas répondre (rires)

PN : Quel est votre jeu vidéo préféré ?

F. Gorges : Difficile à dire. J’en ai trois, en fait. Gunpey sur WonderSwan, Dr.Mario sur la Game Boy monochrome et Double Dribble sur NES.

PN : Est-ce que vous prenez encore le temps de jouer ? Si oui, à quels jeux jouez-vous actuellement, sur quelles machines ?

F. Gorges : Le métier d’éditeur que j’exerce avec Sébastien Mirc et Marc Pétronille ne nous laisse plus beaucoup le temps de jouer. Mais actuellement, j’avoue que je joue un peu sur Ôkami (Wii), Soul Bubbles (DS) et Dr. Mario sur Wii Ware.

PN : Une petite chose pour conclure ?

F. Gorges : J’espère que ce premier volume vous passionnera autant que sa réalisation a été passionnante. Et que nombreux parmi vous pourront découvrir nos activités au sein des Editions Pix’n Love. Nous avons vraiment besoin d’un gros coup de pouce de la part des internautes, donc n’hésitez pas à parler de nous sur tous les blogs, forums que vous fréquentez ! Sinon, merci à toutes les personnes ayant aidé à la réalisation de cet ouvrage. Vous pouvez nous retrouver sur editionspixnlove.fr !

Merci Florent d'avoir consacré quelques instants de votre précieux temps pour partager votre savoir sur Nintendo ! Vous pouvez parler de ce livre sur le topic créé à ce sujet sur le forum de PN : cliquez ici

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×