Dossier

NSW 2000 - Conférence de presse - bilan.

Dossier
Une fois n'est pas coutume, Hiroshi Yamauchi s'est fait très discret lors de la conférence de présentation des consoles de prochaine génération de Nintendo. C'est en effet Atsushi Ashada, Directeur Général de Nintendo, qui a ouvert le bal d'une conférence qui a rassemblé plusieurs centaines de journalistes.

Il a commencé par parler du Game Boy Advance, dont nous vous proposons depuis hier vendredi 25 un article complet sur les tenants et les aboutissants de cette nouvelle console. Vous y saurez tout sur ses mensurations, son poids, ses capacités, et bien plus encore !

Le Game Boy Advance

Pour résumer, et surtout pour faire plaisir aux gens pressés qui n'ont pas le temps de tout lire, M. Ashada a donné les principales caractéristiques de la console : un écran 1.5 fois plus grand que le GBC, un processeur 32 bit... Il a insisté sur le fait que la comparaison des deux consoles (GBC et GBA) basée sur la seule différence de processeur était erronée dans la mesure où de nombreuses améliorations ont été faites : Game Boy Advance le Game Boy Advance est finalement des dizaines de fois plus rapides que le Game Boy Color, tant grâce à la vitesse du processeur que grâce aux nouvelles fonctions de cette console.

Nintendo a ainsi toutes les cartes en main pour assurer la poursuite du succès du Game Boy, dont, nous a rappelé M. Ashada, Nintendo a vendu plus de cent millions de copies à travers le monde en 11 ans. L'explosion des ventes place le jeu sur console portable au même rang que les consoles de salon : on a autant d'exemplaires d'un type ou de l'autre de vendus, c'est pour dire quel marché ça représente... un marché détenu à plus de 87% par Nintendo.

Puisque c'est un sacré score pour Nintendo, son Directeur Général enfonce le clou : on a vendu autant de Game Boy que de consoles de salon, toutes marques réunies. Le jeu vidéo serait-il en train de devenir plus... mobile ?

Mais le Game Boy Advance ne sera rien sans jeu, et sur ce point là, M. Ashada est intransigeant : "simple, des jeux déjà complets", en faisant de la Game Boy l'"ultime machine de jeux 2D". Nintendo a tout fait pour que les développeurs se concentrent sur l'intérêt et la qualité d'un jeu, en offrant un environnement de développement facile à appréhender, en dépit d'un processeur plus puissant et de capacités plus nombreuses.

C'est le 21 mars 2001 que la console sera commercialisée au Japon, pour 9800 yen. Une dizaine de titres nouveaux seront disponibles lors du lancement, mais n'oubliez pas que la console est compatible avec les centaines de jeux Game Boy parus depuis 11 ans ! Il faudra attendre le mois de juillet pour que le Game Boy Advance traverse le Pacifique, et aucune date n'a été communiquée pour le Vieux Continent.

Pour en finir avec les consoles de poche, M. Ashada a conclu en parlant du Mobile Adapter GB. Il s'agit d'un cable de connexion permettant de connecter le Game Boy à un téléphone mobile, et ce sont les Japonais qui seuls auront la joie et le privilège d'explorer de nouveaux horizons ludiques : l'accessoire sera commercialisé le 14 décembre. Il ajoute : "Certaines personnes clament que le téléphone mobile va prendre la place de la console portable, mais peut-être que c'est le contraire qui sera vrai".

Nintendo Game Cube

Voilà maintenant la partie que nous attendions tous : la présentation officielle de la console de prochaine génération Nintendo, jusqu'alors connue sous le nom de Projet Dolphin (tout comme le GBA a longtemps été connu sous le nom de Projet Atlantis). La salle trépigne déjà lorsque, parfait chef d'orchestre, La NGC avec sa manette sans filM. Ashada s'exclame "Mesdames et Messieurs, j'aimerais vous présenter la console de jeu de Nintendo pour le XXIe siècle !".

Présentation

Surgissent alors sur le devant de la scène, au milieu d'un nuage de fumée, 6 individus tout de noir vêtus, des consoles à la main. Des images valent mieux que des mots, et une vidéo présente alors les capacités de la console par le biais d'images de jeux. Ce ne sont pas les jeux eux-mêmes, mais simplement une démonstration de ce dont est capable la nouvelle console de salon de Nintendo. L'apparition de personnages comme Samus de Métroïd ou Luigi, au milieu des jet-skis de Wave Race ou de Miaouss chantant sur une scène, a provoqué des hurlements de journalistes déjà ralliés à la cause Nintendo pour la décennie à venir ! Mais c'est sans doute l'apparition de Link se battant dans un décor somptueux en 3D, comme la courte mais remarquée apparition de Joanna Dark, qui ont été le plus marquées par les cris de la foule.

- Le disque optique

Une fois l'émotion passée, M. Ashada a cédé la place à M. Genyo Takeda, dont le nom ne vous est certainement pas inconnu : il s'agit du Directeur de Nintendo Co Ltd responsable du département de recherche et développement. Il annonce d'emblée la couleur : "La Nintendo Game Cube se concentre sur le Jeu et représente l'ultime système de jeu vidéo de salon, et le premier de cette sorte... Notre but est de concevoir le meilleur hardware pour s'amuser."

Lecteur de disque de la NGCIl a admis que les conditions de développement s'étaient dramatiquement compliquées au cours de dernières années. La frontière a sans cesse reculé, incitant les développeurs à toujours se surpasser pour répondre à la demande des joueurs. Nintendo a essayé de faire en sorte que le développement soit simple, en prenant en compte ce facteur essentiel dès le design de la console. Voilà qui permettra aux développeurs de proposer des jeux extraordinaires, car ils auront moins de problèmes à coder les jeux que sur N64 par exemple.

Avec le Nintendo Game Cube, Nintendo dit "adieu" aux cartouches. La galette de plastique arrive ! Mais pas n'importe laquelle : Nintendo a finalement choisi un disque de 8cm de diamètre, développé par Nintendo et Matsushita. Ce disque peut contenir jusqu'à 1.5 Gb de données, soit 190 fois la taille d'un jeu comme Mario 64. M. Takeda compte bien imposer ce format comme standard, même si finalement Nintendo n'y a pas trop intérêt : le piratage est un des éléments qui a le plus penché dans la balance pour accepter ce format propriétaire. Nintendo va utiliser le procédé de cryptage de Matsushita, histoire de prévenir la duplication à l'infini de jeux Nintendo.

- Les périphériques

M. Takeda a alors présenté les périphériques de la console : la carte mémoire de type Flash, appelée Digicard, d'une taille de 4 Mb, qui peut être d'une taille de 64Mb si un adaptateur est ajouté entre la console et la carte. La carte prend place à l'avant de la console, sous le port manette adéquat.

- La manette

Shigeru Miyamoto et la manetteC'est désormais à celui présenté comme le "probable plus grand producteur de divertissement au monde", Shigeru Miyamoto, qui succède ainsi à son supérieur hiérarchique au sein de la Divison Recherche et Développement de Nintendo Co Ltd...

Avec une vidéo, il a expliqué ce qu'était la manette de la Nintendo Game Cube. Nous avons un article qui vous dit tout sur cette manette. Pour résumer encore et toujours, sachez que la manette propose deux sticks analogiques, et 8 boutons. La croix multi-directionnelle est bien entendu toujours présente.

M. Miyamoto fait une démonstration en temps réel : "Nous avons gardé l'idée derrière le paddle de la Nintendo 64 d'être facile à utiliser avec une grande variété de fonctions. Au milieu vous avez un gros bouton A. J'aimerais créer un jeu où vous vous amuseriez juste en pressant ce bouton là !"

Un C-stick remplace les boutons C de la Nintendo 64. La manette contient un vibrateur intégré, sans piles, allégeant ainsi le poids de la manette.

Shigeru Miyamoto a alors consacré quelques minutes à l'interaction entre la Nintendo Game Cube et le Game Boy Advance. On se retrouve ainsi avec une manette dotée d'un écran couleur.

Super Mario 128

128 Mario, 128 cubes, 60 images par seconde. Qui suis-je ?Il est alors passé à une démonstration des capacités de la console en présentant une vidéo de Super Mario 128. La démo consistait en 128 Mario déambulant à l'écran, chacun étant composé de 700 polygones, l'image apparaissant au rythme de 60 images par seconde. Chacun courait sur l'écran, déplaçant l'un des 128 cubes disposés sur le plateau circulaire où les personnages se mouvaient. Une barre verte en bas d'écran indiquait le pourcentage de ressources en cours d'utilisation. Si la barre allait à droite, on passerait à un taux de rafraichissement de l'ordre de 30 images par seconde, soit Mario 64. Quelle que soit l'action de Shigeru Miyamoto, la barre verte n'est jamais allée au-delà de la moitié. Impressionnant...

40 Pokémon faisant la fiesta, ça fait peur, non ?Il a insisté sur le fait que la console serait faite pour le jeu, et que tout serait mis en oeuvre pour que produire sur Nintendo Game Cube soit... un jeu d'enfant : Nintendo fournit des kits de développement, une assistance, et surtout un système pour lequel concevoir est plus simple qu'auparavant avec la Nintendo 64.

M. Miyamoto a alors manié le paddle de la console pour montrer la scène Pokémon sous différents angles : prenez une quarantaine de Pokémon de Pokemon Stadium et mettez-les ensemble sur une scène. Explorez cette scène avec le C-Pad. Une fluidité remarquable...

C'est sous un tonnerre d'applaudissements que Shigeru Miyamoto a quitté le pupitre alors récupéré par M. Asada. Celui-ci a indiqué que la console serait lancée au Japon au mois de Juillet 2001, avec 5 jeux. Le prix n'est pas déterminé. L'Amérique du Nord suivrait en octobre 2001, mais on pourrait découvrir les premiers jeux jouables lors du prochain E3 de Los Angeles.

C'est ainsi que s'est déroulée la conférence tant attendue, avec des interventions de personnages appréciés. L'absence d'Hiroshi Yamauchi a pu surprendre certains, mais elle est finalement logique : il prépare tout simplement son retrait et laisse ses Généraux expliquer aux NintendoFans de la planète ô combien Big N est le seul à avoir tout compris ! C'est tout ce qu'on saura sur la Nintendo GameCube. De nouvelles infos apparaîtront certainement dans les prochains mois, mais on a là de quoi assouvir notre soif d'infos pour les 2 prochaines années, non ?

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×