Emission de jeux vidéo Fait l'actu depuis août 2011

Dossier Emission de jeux vidéo

Nintendo Direct : opinion et portée européenne

Nintendo organisait ce vendredi le premier événement d'un nouveau genre pour la firme, appelé Nintendo Direct. Bilan et éléments pour l'Europe dans ce dossier.

Dossier
Présentée par Satoru Iwata en personne, la conférence Nintendo Direct est pour Nintendo un moyen d'entrer directement en relation avec les consommateurs, en leur proposant de découvrir l'actualité immédiate des consoles Nintendo, avec les jeux à paraître sur les machines.
Si vous le souhaitez, vous pouvez lire le transcript de cette conférence dans cette info, et retrouver les éléments qui concernent précisément l'Europe en fin de dossier. Alors que nous concluions ce dossier, le flux de la même émission, mais cette fois enregistrée par le Président de Nintendo of America Reggie Fils-Aime, a été mis en ligne par Nintendo. Nous vous proposons de le voir ci-après et de tenir compte de l'existence de cette émission dans les reproches faits au manque de traduction des propos de Satoru Iwata. Finalement, tout s'explique !

Nintendo Direct n°1 : version américaine21/10/2011

Big N avait choisi ce vendredi 21 octobre, 20 heures heure locale (13 heures en France), pour diffuser sur UStream sa toute première émission Nintendo Direct, regardée par jusqu'à près de 25 000 personnes simultanément. Satoru Iwata était aux commandes de cette émission, ponctuée de vidéos rarement inédites, d'interviews parfois un peu longuettes, dans un cadre très (trop ?) formel.

Sur la forme : un cadre trop formel

La forme de ce premier Nintendo Direct en a certainement choqué plus d'un : une émission qui se destine à un public de joueurs peut-elle se contenter d'un pupitre et d'un mur blanc ? Confondant conférence financière et émission dans le fond assez geek qui parle des jeux que nous achèterons demain, on sent comme un décalage entre ce que Nintendo propose et l'image que la firme communique avec un cadre aussi rigide.

On ne s'adresse pas aux joueurs comme on s'adresse aux investisseurs, M. Iwata, et il y a fort à parier que plus d'un internaute est allé voir ailleurs en cours d'émission… s'il n'a pas fui dès les premières minutes en découvrant que la conférence n'était pas sous-titrée en anglais immédiatement ! En effet, Nintendo devait s'attendre à ce que l'émission soit suivie dans le monde entier - il serait à cet égard intéressant de voir qui étaient spectateurs de ce show, une statistique que UStream doit posséder à partir des 25 000 internautes connectés pendant la conférence.

Voilà deux éléments qui n'aident pas à mobiliser le gamer qui éprouverait encore de l'intérêt pour Nintendo, mais il faut en ajouter un troisième : l'émission manquait, en dépit des efforts du Président de NCL, de dynamisme, un phénomène que des mouvements de caméra auraient par exemple permis d'atténuer un peu. Si l'émission avait été tournée dans un décor un peu plus joyeux : la vidéo 3DS dont tout le monde se souvient est précisément celle où Iwata et Reggie se font courser par Bowser. C'est cette forme de communication qui peut faire parler de soi, peut-être les délais étaient-ils trop courts pour envisager une telle action à temps pour cette première ?

Le contenu : la clé du succès

Quand, en dépit de ces freins, le joueur reste connecté à son ordinateur pour suivre la conférence, il attend ensuite de Nintendo quelque chose en retour pour sa patience et sa détermination : des infos. Cette conférence n'en manquait pas, même s'il n'y a eu malheureusement aucun scoop.

L'émission était organisée en plusieurs parties : évoquer la mise à jour de la 3DS du mois de novembre (vidéo, Quête Mii 2, Mii Plaza), parler de Mario Kart 7 avec Hideki Konno (chaîne Mario Kart 7, Street et SpotPass…), donner les dates de sortie japonaises des prochains jeux, et enfin revenir sur quelques jeux en particulier comme Monster Hunter 3G, et des opérations spéciales comme la 3DS collector Mario à gagner sur le Club Nintendo.

Nous déplorerons également que les vidéos présentées par Nintendo ne soient pas, pour la plupart, nouvelles. Pour Super Mario 3D Land, nous aurions ainsi apprécié de voir de nouvelles séquences présentées en exclusivité pendant cette émission, au lieu de revoir des séquences que nous connaissions depuis plusieurs jours déjà : le public de cette émission - surtout sa première, n'est pas le joueur occasionnel, mais le fan qui suit l'actualité Nintendo au jour le jour et a donc certainement déjà vu tous les trailers présentés.

Une expérience à reproduire ?

Les éditeurs ont peu d'opportunité de s'adresser directement aux consommateurs, et encore moins leurs dirigeants : l'E3, la Gamescom, le TGS voire pourquoi pas le Paris Games Week sont les rares occasions pour ce faire. Avec Nintendo Direct, Nintendo dispose d'une nouvelle arme pour s'adresser aux joueurs, et on ne peut que saluer cette initiative, en dépit des freins évoqués en première partie de ce court point de vue sur cette première émission.

Ces interventions, si elles sont appelées à se renouveler régulièrement (il semblerait que Nintendo ait organisé cette émission pour parler des sorties jusqu'à la fin du mois de janvier, ce qui pourrait induire une diffusion trimestrielle de l'émission), devraient offrir plus d'informations croustillantes, ou du moins nouvelles, aux spectateurs, qui ont un peu l'impression d'être restés sur leur faim alors que Satoru Iwata saluait l'assistance en fin d'émission.

Nintendo pourrait-il aller plus loin dans son concept et proposer Nintendo Direct en vidéo 3D sur nos 3DS ? Cela serait intéressant pour les possesseurs de 3DS, mais pas pour ceux qui ne sont pas encore équipés et qui semblent clairement ceux à qui Nintendo s'adresse avec cette émission : le joueur non-équipé qui pourrait ainsi être séduit par les jeux présentés.

Que retenir en Europe de cette première émission ?

C'est bien entendu la mise à jour de la 3DS qui devrait faire l'objet de toutes les attentions. Nintendo a d'ailleurs confirmé la sortie du firmware en Europe d'ici la fin novembre 2011 : il sera possible d'enregistrer des séquences de 10 minutes, et de réaliser des dessins animés 3D en prise de vue image par image. Du côté du StreetPass, de nouveaux puzzles et une nouvelle quête dans Mii en péril seront proposés.

Nintendo Europe a profité de l'événement pour diffuser son propre communiqué. On apprend ainsi que sur Nintendo Video, nous retrouverons prochainement les vidéos 3D exclusives Red Bull et les vidéos de sports WATTS d'Eurosports. Début 2012, Shaun le Mouton sera disponible, avec un nouvel épisode chaque semaine.

Sur eShop, plusieurs jeux sont prévus par Nintendo : Freakyforms : Vos créations prennent vie ! permet de créer sa créature en partant de rien pour les envoyer explorer une planète riche en surprises. Le jeu permettra de débloquer de nouveaux éléments de corps pour ces créatures que nous pourrons partager en StreetPass ou via un QR Code. Ce jeu coûtera 6 € et sera disponible le 10 novembre.

Kirby's Adventure est le prochain jeu de la gamme 3D Classics : paru initialement sur NES, c'est une façon d'accompagner les sorties de Kirby Mass Attack et Kirby's Adventure Wii avec ce portage 3D. Là encore vendu 6 €, dès le 17 novembre 2011.

En décembre, un autre jeu sera proposé à 6 € aux joueurs : Pullblox. Ce jeu présenté par Satoru Iwata ce matin consiste à mixer réflexion et plate-forme, avec plus de 250 casse-têtes. Un mode Editeur permettra également de créer ses propres niveaux. Sortie en décembre.

En décembre, Nintendo nous proposera une nouvelle application : la Boîte aux lettres Nintendo, qui permettra aux fans d'échanger du courrier en StreetPass ou en SpotPass avec ses amis. Il sera possible d'ajouter des photos 3D et des enregistrements vocaux aux messages. Ce logiciel sera gratuit.

Enfin, Nintendo annonce la sortie au premier trimestre 2012 de Dillon's Rolling Western, dans lequel un tatou cow-boy roule sur ses ennemis.

Nintendo Europe n'a en tout cas pas mentionné d'opération similaire à la série limitée à 3000 exemplaires de 3DS Mario évoquée par Satoru Iwata à l'intention des membres du Club Nintendo japonais - dont le fonctionnement diffère sensiblement du Club Nintendo européen.
Très sobre dans sa forme, très formelle dans sa présentation, Nintendo Direct est une émission un peu étrange, qui répond à une soif d'informations de la part des joueurs, sans toutefois leur donner entière satisfaction : en choisissant un format rigide, sans réelle information nouvelle, entièrement en japonais sans sous-titres, Nintendo manque une occasion de créer un rendez-vous intéressant pour tous les fans de Nintendo de la planète. Si Nintendo Europe s'est empressé de diffusé un communiqué pour expliquer en français quels jeux seront proposés sur eShop dans les prochaines semaines, on est encore loin d'une communication claire comme Nintendo doit absolument apprendre à la faire depuis le couac de la présentation de la Wii U, à l'E3. Un premier numéro à notre avis en demi-teinte, mais qui nous semble sur la bonne voie en permettant à Nintendo de s'adresser aux fans en dehors des classiques E3 et autres GDC.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×