Nintendo Switch Sortie le 03/03/2017 Nom court Switch

Dossier Nintendo Switch (Switch)

La Nintendo Switch arrive : longue vie à la Switch !

Celle que l'on a connu pendant deux ans sous le nom de code Nintendo NX sort ce vendredi sous le nom commercial de Nintendo Switch. Plutôt qu'un test de la console, voici 10 raisons qui font que l'on aime la Switch ou pas !

Dossier
Voilà plus de deux ans que l'on entend parler de la Nintendo Switch : de rumeurs farfelues en fonds de vérité, la console devient bien réelle ce vendredi 3 mars 2017, à l'occasion de sa sortie, mondiale. Il nous est difficile de vous proposer un test de la console car pour l'heure, nous n'avons qu'un jeu (et non des moindres, certes !). Alors pour accompagner la sortie de la console, nous vous proposons de découvrir ci-après 5 choses que l'on aime et 5 autres que l'on n'aime pas au sujet de la Switch, non sans vous inviter à relire cet article riche de nos premières impressions sur la console, paru la semaine dernière.

Et le test de la console alors ?

A ce stade, on ne se sent pas prêt pour proposer un test en bonne et due forme de la Nintendo Switch. En effet, Nintendo n'a pour l'instant mis à disposition qu'un seul logiciel, Zelda, et il n'est toujours pas possible de connecter sa console à Internet pour accéder par exemple à l'eShop. De plus, il n'y a pas de jeu multijoueur, et comme à notre sens c'est un aspect vraiment essentiel de la machine, on ne se risquera pas à tester une fonction qui n'est pas disponible !

Néanmoins, parce que Nintendo autorise dès aujourd'hui de parler de la console sans restriction (à deux jours de la sortie à la publication, on n'en attendait pas moins !), nous avions envie de vous confier cinq choses que l'on aime beaucoup au sujet de la console, et cinq autres choses qui nous déplaisent.

Bonne lecture et au plaisir de lire vos avis dans les commentaires sur la console, quand vous aurez pu récupérer votre exemplaire précieusement précommandé depuis quelques semaines déjà peut-être !

Unboxing de la Nintendo Switch par Puissance Nintendo25/12/2017

On aime…

On aime la Switch et ses façons de jouer !

C'est quelque chose qui nous avait vraiment épaté lorsque nous avons pour la première fois essayé la console, le 13 janvier dernier : la Switch propose plusieurs façons de jouer. Ces façons de jouer sont d'abord illustrées par les Joy-Con, ces petites manettes fournies avec la console.

On peut les utiliser de plusieurs façons différentes : d'une part en les connectant de part et d'autre des côtés de l'écran de la console, c'est certainement le mode de jeu qui sera le plus utilisé lorsque la console sera utilisée en mode nomade. D'autre part, on peut les unifier en les connectant à un accessoire là encore fourni avec la console appelé le Joy-Con Grip. Cela permet de disposer d'une manette à la prise en main un peu plus ergonomique. Mais on ne s'arrête pas là : les Joy-Con peuvent aussi être utilisés à raison d'un Joy-Con par main.

Enfin, il est possible de confier un Joy-Con à chaque joueur : Nintendo avait très tôt imaginé une console qui disposerait de deux manettes dès le déballage de la machine, c'est donc pari gagné pour Nintendo avec ses deux Joy-Con qui sont un vrai concentré de technologie : en effet, les Joy-Con disposent outre des boutons que l'on voit sur ces visuels de tout un arsenal technologique invisible tel que le lecteur NFC, une caméra infrarouge, ou encore les vibrations HD.

On a choisi des Joy-Con colorés, Nintendo dit "néon" !
Au-delà des Joy-Con fournis avec la console – et vous aurez le choix entre une référence de console comprenant des Joy-Con gris, et une seconde avec des Joy-Con aux couleurs néon bleu et rose, Nintendo a aussi conçu une manette Switch Pro Controller très ergonomique. Elle ressemble beaucoup à la manette de la Xbox One, bien qu'un peu plus compacte. On sent qu'on est arrivé au stade ultime de la manette classique pour gamer avec cette génération : difficile de faire mieux, même si on a toujours un oeil tendre en pensant à la manette de la Nintendo GameCube !

On aime l'aspect hybride, TV et nomade, de la console

La Nintendo Switch est présentée par Nintendo comme une console de salon. Mais c'est d'abord une console hybride, capable de nous divertir sur l'écran de la TV comme sur son propre écran. Pour afficher l'image sur l'écran de la télévision, il est nécessaire de connecter la Switch à une station d'accueil qui elle est reliée à la TV via une sortie HDMI. Sans cette station d'accueil, impossible de diffuser l'image en dehors de l'écran de la console.

Voici la splendide station d'accueil de la Nintendo Switch !
Le passage de l'un à l'autre est aussi rapide qu'indolore : il suffit de poser la console sur la station d'accueil pour qu'en une fraction de seconde, l'image apparaissent sur l'écran de son téléviseur. C'est assez bluffant : quand on réalise l'opération inverse, c'est-à-dire que l'on souhaite passer de la TV à la Switch, il suffit d'ôter la console de son dock, et l'image apparaît sur l'écran HD 720p de la Switch. Génial !

La console est fournie avec un adaptateur secteur qui se termine par une connexion USB-C : il est possible de brancher la Switch directement sur ce chargeur, ou de connecter le chargeur à la station d'accueil. Cette second approche est recommandée (et indispensable) pour nous permettre de recharger la console quand plusieurs heures durant, nous jouerons sur l'écran de la TV. Il faut compter 3 heures pour recharger sa console, et autant pour la vider quand on joue en mode nomade : certains feront donc le choix d'un second adaptateur-secteur à emmener partout avec eux.

On aime que Zelda soit dispo en Day One !

Nintendo nous a fait sacrément peur avec ce The Legend of Zelda: Breath of the Wild. Le jeu, qui devait sortir en 2014 sur Wii U, a donc plus de 2 ans de retard (il nous avait été présenté dès juin 2012 sur Wii U !). Mais quel bonheur d'arpenter les plaines d'Hyrule en haute définition, dans une grande aventure imaginée par Eiji Aonuma et ses troupes !

On ne se lasse pas des merveilleux paysages de Zelda Breath of the Wild !
Oser exploiter un Zelda comme jeu de lancement est un pari osé pour Nintendo, qui avait déjà tenté l'exercice en 2006 avec la Wii. A l'époque, c'est plutôt Wii Sports qui avait capté l'attention du public, signe qu'il est difficile pour un jeu Zelda de faire vendre des consoles. On peut donc raisonnablement penser que Nintendo a choisi Zelda parce que c'était le jeu le plus abouti pour ce lancement, en dépit de ses petits problèmes de clipping !

Choisir Zelda sera-t-il un risque payant pour Nintendo ? On murmure que Nintendo a besoin de vendre plus de 2 millions d'exemplaires du jeu pour rentabiliser son développement. C'est peu (on se souvient d'une performance ahurissante attendue pour Tomb Raider il y a deux ans)… et beaucoup à la fois ! En effet, il va falloir convaincre plus d'un joueur que Zelda est LE jeu à s'offrir à l'occasion de la sortie de la machine. Si l'on sent le public acquis à la cause du jeu, seuls les chiffres de vente nous confirmeront, dans une semaine ou deux, que tout s'est passé comme prévu pour Big N avec son titre phare.

On aime le line-up 2017 de la console

On vous avoue être partagé sur cet argument. Mais globalement, on a un sentiment de line-up bien pensé pour cette année 2017 : en privilégiant des sorties réparties sur toute l'année, Nintendo a fait le choix d'un line-up de lancement au Day One plutôt restreint qui laisse la part belle à son The Legend of Zelda: Breath of the Wild.

De nouveaux personnages, mais pas de nouveaux circuits dans MK8Deluxe !
Mais dès le mois prochain, les joueurs auront la possibilité de compléter leur collection de cartouches avec de "nouveaux" jeux. On parle de "nouveaux" jeux car certains ne sont pas si nouveaux : Mario Kart 8 Deluxe, qui sort le 28 avril prochain, est en effet est Switchmake, un portage Switch d'un jeu paru sur Wii U. Ce MK8D se verra certes complété d'un mode Battle bienvenu et de tous les DLC proposés en 2013-2014, mais il y a un petit goût e déjà vu. On comprend toutefois le point de vue de Nintendo : compte tenu du parc installé de Wii U, Mario Kart 8 n'a pas suffisamment marché, et le jeu a besoin d'une seconde chance, sur Switch.


Il sera possible de jouer à 8, chacun sur sa console, à Splatoon 2 !
Cet été, avec Splatoon 2, Nintendo s'adressera aux centaines de milliers de joueurs qui ont mis de la couleur dans leurs vies dans Splatoon, l'occasion pour Nintendo de vendre des consoles par wagons, notamment au Japon où le premier opus a cartonné plus qu'ailleurs, des mois durant. Et Nintendo semble déterminé à reprendre la formule qui a fait le succès du premier jeu, avec un nombre restreint d'arènes qui ira en augmentant au gré des mises à jour du jeu. Cette fois, on a compris, et on promet d'y réfléchir à deux fois avant de coller un 14 au jeu !

Et à la fin de l'année, c'est Mario himself qui revient, avec Super Mario Odyssey. On ne sait pas grand-chose de ce nouveau jeu de plateforme en 3D, mais on a grand hâte de retrouver Mario dans cette nouvelle aventure. Compte tenu des budgets limités des joueurs, le line-up de Nintendo seul nous donne suffisamment de billes pour l'année 2017, et on n'est pas à l'abri d'une belle surprise du côté des studios indépendants, avec des sorties parfois exclusives à la Switch.

Super Mario Odyssey - Nintendo Switch Presentation 2017 Trailer01/03/2017

On aime que ce soit une console Nintendo !

On nous demande souvent ce qui fait que Nintendo est Nintendo : avec la Switch, on a l'impression d'avoir un début de réponse tangible ! En effet, la Switch est la perception de ce qu'est le jeu vidéo du point de vue de Nintendo : résolument social, multijoueur, avec des expériences fun pour tous et toute la famille, Nintendo a mis tout son coeur dans cette nouvelle machine.

Et cela se sent : les couleurs des Joy-Con néon, le bruit que font les Joy-Con quand on les insère dans l'écran, la prise en main de la console, la simplicité des menus (il faut en effet admettre que l'interface est simple et bien conçue, et de surcroit rapide !)… Voilà autant de preuves s'il en fallait que Nintendo a bien préparé son produit.

La Switch va dès sa sortie réparer un grave écueil : la sortie d'un jeu Zelda (presque) exclusif (vues les critiques de Zelda sur Wii U, on fera bien de privilégier la version Switch du jeu !). Et ça, ça n'a pas de prix quand on est fan de Zelda et de Nintendo !

On n'aime pas…

On n'aime pas que la console soit vendue sans jeu

Voici bien des années que Nintendo n'avait pas osé sortir sa console sans jeux. En effet, du côté des consoles de salon, on n'avait plus vu ça depuis la GameCube : la Wii était sortie avec Wii Sports, la Wii U avec NintendoLand. Les deux jeux étaient des jeux emblématiques du gameplay où Nintendo souhaitait nous emmener.

On a bien lu toute la boite : pas de jeu inclus !
Avec la Switch, Nintendo a choisi de ne pas menacer son équilibre financier et donc de ne pas proposer de jeu inclus avec la console. Pourtant, plus d'un spécialiste aurait recommandé d'inclure 1-2 Switch avec la console, tant c'est LE jeu qui permettra de comprendre toutes les subtilités des Joy-Con !

Nintendo est rapidement montée au créneau pour justifier cette décision : en incluant un jeu, Nintendo aurait du proposer sa console à un prix supérieur. Or, à 329 € TTC, Nintendo semble avoir déjà atteint une sorte de seuil : il suffisait de voir les commentaires enragés des joueurs français, jusqu'à ce que les magasins commencent doucement à tendre vers les 299 €, faisant de la France le territoire d'Europe où la console est la moins chère…

On n'aime pas faire nos adieux à la rétrocompatibilité

On doit déjà tirer un trait sur l'idée d'un jeu vendu avec la console. Mais on doit aussi tirer un trait sur la rétro-compatibilité. Cet argument commercial de poids chez certains concurrents n'a plus de raison d'être sur Switch. En effet, vous ne pourrez pas utiliser vos anciens jeux sur cette console, qu'il s'agisse de jeux Wii U physiques (eh bien… où les mettrions-nous, les DVD ?) ou en téléchargement, ni même de jeux 3DS (après tout, on parle de cartouche, mais le format a évolué et la Switch utilise un nouveau format propriétaire qui n'a rien à voir avec le format cartouche de la 3DS).

Bref, la Switch ne propose pas de rétrocompatibilité, et il faudra donc conserver ses anciennes consoles pour se faire un petit Super Mario 3D World ici, un petit Smash Bros là ! On ne cherche pas trop à comprendre pourquoi Nintendo fait ce choix, et on se dit que c'est peut-être le moment d'oublier le passé et de se tourner vers l'avenir, un avenir fait de Mario Kart 8 Deluxe et de Splatoon 2. #WaitAMinute.

On n'aime pas l'absence de console virtuelle

Au Japon, la Neo Geo sera présente avec un catalogue de quelques jeux. Mais en Europe, il va nous falloir attendre un peu. En effet, la console virtuelle fera incontestablement son come-back (on espère pour Boris que le transfert des jeux précédemment achetés sera gratuit !), mais pas tout de suite.

Au lancement de la console, on aura bien un Nintendo eShop accessible sur lequel acheter près d'une dizaine de jeux indépendants différents, parmi lesquels Shovel Knight de Yacht Club Games ou Fast RMX de Shin'en.
Et si l'on espérait pour Boris que le transfert de ses anciens jeux soit gratuit, on craint qu'en fait ce ne soit pas le cas : en effet, Nintendo est en train d'imaginer du jeu multijoueur pour ses classiques, ce qui implique un effort de développement qu'il faudra bien faire payer à quelqu'un. Et ce quelqu'un, c'est toi lecteur !

On n'aime pas la mémoire incluse dans la console

32 Go. En 2017, embarquer 32 Go de mémoire, c'est presque un acte criminel. En effet, c'est précisément la capacité de stockage de la Switch. Et quand on sait que plus de 6,1 Go sont à réserver au sacro-saint "Système", on se dit que Nintendo a quand même un peu léger pour sa console. On sait que chaque Go se paie, mais on osait espérer que le fiasco de la capacité mémoire de la Wii U aurait servi de leçon.

Il n'en est rien : avec moins de 30 Go effectifs disponibles pour vos jeux, il est possible que la mémoire de la console sature en l'espace de quelques téléchargements : on sait déjà que Dragon Quest Heroes I-II a besoin à lui seul de 32 Go de disque dur !

Il existe une solution, qui consiste à acheter une carte Micro SDXC. On vous propose de passer par ce lien pour acheter votre carte Micro SDXC (à partir de 23,49 € pour 64 Go !). Le coût de ces cartes est suffisamment raisonnable pour ne pas se laisser empoisonner l'existence le jour où l'on aura besoin d'une plus grande capacité de stockage au détour de l'achat d'un jeu.

On n'aime pas le prix à payer pour assouvir notre passion !

Dans la mesure où la Nintendo Switch est proposée à 299 € sans jeu, il est donc impératif de passer à la caisse pour se faire plaisir avec au moins un jeu. Qu'il s'agisse de 1-2 Switch, de The Legend of Zelda: Breath of the Wild ou de Super Bomberman R, c'est encore un coût de 40 à 70 € qu'il va falloir concéder. Et ce n'est pas tout…

On l'a dit plus haut, la Switch se distingue par ses nombreuses façons de jouer, et notamment par la qualité de son Switch Pro Controller. Cet accessoire sera vendu 69,99 €, là encore un budget relativement conséquent. On pourra faire sans, mais le confort de la manette est incontestable. Bref, nous, on passe à la caisse, et notre ticket encore provisoire est déjà à 420,98 € !

Et ce n'est pas tout ! En effet, on va rapidement avoir besoin de Joy-Con supplémentaires pour jouer à 4 joueurs. Il faut savoir que la paire de Joy-Con additionnelle coûte entre 80 et 100 € (tout dépend si vous souhaitez avoir un code pour Snipperclips : les deux font la paire). Notre panier passe alors à 500 voire 520,98 €. Ca fait cher le cadeau de Noël en mars, et on se dit que Nintendo exagère un peu.

Vidéo de présentation de la Nintendo Switch18/01/2018

L'arrivée d'une nouvelle console, c'est un peu l'équilibre du monde qui se remet en question : avec cette petite voix qui dit "vas-y achète, mon petit" et cette autre voix qui dit "non, attends un peu, tu n'en as pas besoin". Mais le coeur a ses raisons que la raison ignore, dit un célèbre adage, et en dépit de quelques points négatifs que l'on regrette forcément, les arguments en faveur de la console continuent de l'emporter à nos yeux. Nous avons maintenant plusieurs années pour confirmer avec Nintendo si ses choix technologiques sont les bons. Mais cela ne dépend plus uniquement que de Nintendo : les choix des autres constructeurs peuvent aussi avoir un impact certain sur la perception de la console par le public. Jeu après jeu, Nintendo va se construire la légende, et on est ravi de pouvoir écrire la nouvelle page de cette Histoire sur PN. Longue vie à la Switch !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

bahascaux
J'espère vraiment que lea VC aura les jeux NGC parce que pour le moment ils se moquent un peu de nous à ce niveau là
Susano128
Elle est quand même super classe ^^
zgouingo
Elle arrive, elle arrive... À en croire la Fnac, c'est pas gagné !
J'ai reçu une mise à jour de ma commande.
Ils ont envoyé Zelda et 1-2-Switch. Mais pas les Joy-Con, pas la manette, pas le Joy-Grip, pas la sacoche, et surtout, SURTOUT, pas ma SWITCH !!!
Oh mon dieu, mais dépêchez vous, expédiez !!! Mais envoyez, mais mettez tout dans le coffre de votre bagnole et emmenez la moi ! Je préviens, je vais casser des trucs si je l'ai pas vendredi.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×