Dossier

La Logique de Nintendo

Dossier
On se demande où va Nintendo. La firme au plombier, on dirait, sous-estime l'Europe. On "dirait", et je vais essayer de vous expliquer ce qui se cache derrière cette facon de faire qui... nous inquiète, n'ayons pas peur des mots...

Ca se présente pourtant mal...

Tout d'abord, parlons de ce qui se passe depuis quelques semaines. Il ne s'en passe pas une sans que l'on apprenne l'annulation ou le report sine dedie d'une nouvelle cartouche. C'est d'autant plus dramatique pour nous que finalement, c'est Nintendo qui assure la production de ses propres titres, et qui donc les annule pour le Vieux Continent.

Il faut dire qu'en Europe, Nintendo est mal. Sony a fait un raz-de-marée depuis le lancement de la Playstation en 1995, et les parts de marché de Big N se sont réduites comme un T-shirt synthétique lavé à 80 degrés. Bref, le combat semblait perdu.

Les Pokemon ont carrement remis Nintendo sur les rails... au bon moment.C'est alors que surgirent de nulle part les Pokemon. Les créatures salvatrices qu'on ne présente plus. Les Pokemon constituent le meilleur moyen pour Nintendo de récupérer les parts de marché perdues, réitérant ainsi une technique qui a déjà fait ses preuves avec la Super Nintendo...

Flash Back

Nous sommes à la fin des années 1980. Nintendo est maître du monde avec la Nes, qui est présente dans plus du tiers des foyers américains, et qui permit ensuite à Nintendo d'imposer plus facilement sa Super Nintendo, en dépit des efforts de Sega prêt à tout pour devenir numéro un.

Mais cette domination sans partage (ou presque) n'allait pas durer : Sony allait se présenter comme le fabricant de la console dans le vent, la console à posséder absolument, soutenue par les éditeurs fatigués par la politique de Nintendo en matière de contrats (on vous citera pas exemple l'obligation pour les éditeurs de commander des cartouche en les payant comptant par avance, ou encore l'attribution de quotas souvent critiqués). Ces manoeuvres avaient déjà provoqué une fuite des concepteurs de jeu dans le giron de Sega, mais celui-ci adoptant de plus en plus la facon de faire de Nintendo, Sony se présenta à eux comme le salvateur idéal, avec ses contrats intéressants et... son support CD.

Nintendo en difficulté.

Nintendo, dans son développement autour du monde, avait pour cible les 8-15 ans. Sony et Sega, de leur côté, avaient dans l'idée de se jeter sur le segment suivant des 15-25 ans. On le verra aux campagnes de publicité, à des horaires différents... avec un message différent.

Si Nintendo peut se contenter de cela, il va toutefois falloir affronter deux éléments : le premier, c'est que le nombre de jeux en préparation pour ses consoles se tarit au fur-et-à-mesure que le succès de la Playstation se confirme. Le second, sans doute le plus terrible, est que les Nintendomaniaques ciblés par Nintendo ont grandi, et se retrouvent désormais à portée de Sony et des longues dents de son équipe marketing.

La Super Nes a fait un carton dans le monde entier !!!

Peut-on parler d'un oubli de la part de Nintendo ? Sans doute pas, on pourrait en fait parler d'un malheureux concours de circonstances : Nintendo avait réussi à imposé la Super Nes avec des jeux plus ouverts sur les adolescents. Si on présente facilement la Nes comme une console pour les enfants, on trouve sur la Super Nintendo de nombreux jeux que ces derniers ne sont pas capables d'apprécier pleinement en raison de leur difficulté, de leur scénario,...

Ce concours de circonstances, c'est que Nintendo a vieilli quelque peu son segment de marché au moment même où Sony criait à qui veut l'entendre que sa console était celle des jeunes branchés du monde. Ne pas l'avoir, c'était être complètement "out"... Les Nintendomaniaques l'étaient, donc...

Et c'est de cette facon que des centaines de milliers de personnes à travers le monde se sont ruées sur la Playstation, pendant que Nintendo était en train de communiquer auprès du même marché avec des arguments valides, certes, mais complètement inefficaces.

La nouvelle donne.

Sony a gagné le jackpot : sa présence insolente dans les moindres recoins du marketing imposent la marque auprès des jeunes. Ils n'ont finalement pas tort, ces jeunes, de choisir la Playstation : la Super Nintendo n'est pas aussi performante, et de ce fait les jeux sont moins attirants. De leur côté, les éditeurs soutiennent la console 32 bits de Sony, trop heureux de voir un fabricant opter pour le lecteur de CD qu'ils réclamaient depuis plusieurs années à Nintendo.

La Playstation, en arrivant sur le marche, a mis a mal la domination des uns...Pourquoi ne parlerais-je pas de Sega, qui sera encore plus affaible par l'effet Playstation que Nintendo ? Tout simplement parce qu'il ne fait pas bon parler des grands perdants de la guerre des consoles : qui se souvient encore de la Saturn ? On devrait bientôt vous en dire plus sur cette période critique que furent les années 1993-1997 dans l'univers du jeu vidéo ;-)

Ainsi donc, Sony est Numéro Un dans le monde. Les editeurs se bousculent pour publier leurs titres, pendant que Nintendo pédale dans la choucroute avec son nouveau produit : la Nintendo 64, que tout le monde attendait en 1995 et que chacun pourra acheter fin 1997 (pour la France). Un scandale, certes, mais Nintendo s'est ainsi pris le pied dans son propre lasso, et on sait ce qui arrive au pauvre cowboy ainsi ficelé qui se retrouve malgré lui en train de poursuivre sa proie : ça fait mal.

Et ca a fait très mal... Pour rattraper Sony, Nintendo devait donc frapper fort. Mais elle n'y arrivera pas. Ce n'est pourtant pas faute de ne pas avoir essayé, mais le fait est que Nintendo ne peut s'appuyer que sur des franchises fort renommées... chez les plus jeunes. On se trouve à une époque où les joueurs veulent du sang. Ils veulent frémir, et Nintendo leur propose Mario et Link.

>>> Pour approfondir...

- La crise d'épilepsie. (US)
- Time explique le phénomène (US)
- MSNBC explique le phénomène (US)

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×