Nintendo Switch Sortie le 03/03/2017 Nom court Switch

Editorial Nintendo Switch (Switch)

Notre avis à chaud sur l'annonce de la Nintendo Switch Lite

Nous avons découvert en début d'après-midi que la Nintendo Switch Lite était désormais une réalité. Voici ce que nous avions envie d'en dire, à chaud, suite à cette annonce surprise en plein cœur de l'été !

Editorial
L'annonce de la Nintendo Switch Lite a pris tout le monde de court aujourd'hui, même si pour être honnête on savait qu'une telle annonce arriverait tôt ou tard. Mais Nintendo a donc choisi ce mercredi 10 juillet pour présenter la toute première révision hardware de sa console hybride, qui n'est plus si hybride puisqu'elle mise tout sur les fonctions portables. Nous avons invité les membres de la Rédaction de PN qui le souhaitaient à donner leur avis, à chaud, sur cette console. Partagez-vous leurs avis ? N'hésitez pas vous aussi à donner votre opinion sur cette nouvelle console dans les commentaires de cet Editorial !

L'avis de Xavier : "le compagnon idéal du joueur nomade"

L'existence d'une édition compacte de la Switch était un secret de Polichinelle depuis plusieurs mois : on savait que Nintendo attendait ce qui est pour lui le bon moment pour annoncer la sortie de la machine. Et à l'approche des congés d'été, à deux mois du lancement planifié, le timing semblait tout trouvé pour que cette annonce soit faite aujourd'hui.

Alors oui, bien sûr, l'annonce nous a nous aussi pris de court en début d'après-midi, quand la machine à communiquer de Nintendo s'est merveilleusement emballée, avec des communiqués de presse, des sites web et des chaînes YouTube qui, soudain, se sont emballées au sujet de la révision hardware qu'est cette Nintendo Switch Lite.
Avant de parler des problèmes que m'inspire la Switch Lite, parlons du principal problème que m'inspire la Switch classique : trop grande, la Switch n'est pas toujours le modèle compact qu'on aurait voulu, nous obligeant au gré des besoins à nous équiper d'une sacoche en longueur pour ranger la console avec les Joy-Con connectés, ou une console en épaisseur permettant de ranger les Joy-Con.

Mais c'est pour l'instant le seul reproche que je ferais à la version classique, un hardware bien pensé, mûrement réfléchi, avec un résultat à la hauteur de nos attentes, même si on aimerait déjà un peu plus de puissance au niveau du CPU, pour permettre aux studios de proposer leurs jeux AAA sur Switch.

Quant à la Nintendo Switch Lite, aussi compacte soit-elle, ses limitations imposées pour justifier l'économie de 100 dollars par rapport au modèle supérieur sont une pilule un peu énorme à avaler. Et c'est bête, une pilule énorme, pour une console mini ! Quoi qu'il en soit, l'absence de connectivité TV et un écran plus petit sont des choix que je trouve très contraignants, de facto réservant donc la Switch Lite à un usage exclusivement portable.
Une fois ces limitations connues, après tout, on pourra toujours se demander quel est le problème. Quel est le problème à proposer au public une console portable à 200 € (Nintendo avait tenté de vendre une console portable à 220 €, c'était la Nintendo 3DS et c'était hier, en 2011 !) ? Quel est le problème à proposer une console dont les manettes restent soudées à la console en permanence ? Quel est le problème à proposer une console qui ne permet plus de jouer sur la TV quand on est à la maison ? Aucun : le joueur qui achètera la Nintendo Switch Lite achètera sa console en toute connaissance de cause, créant un nouveau marché pour la console alors que le public... switchera d'une envie de 3DS à une envie de Switch Lite.

Avec ses couleurs vives et son catalogue de 2400 jeux, la Switch Mini n'a aucun souci à se faire : ses dimensions réduites en font le compagnon idéal du joueur nomade, tandis que les joueurs en mesure de jouer sur écran de TV continueront à privilégier la version classique, en attendant une version Pro qui, a priori, n'est plus au programme pour 2019. Il nous tarde de pouvoir l'essayer, et de tester si les dimensions sont idéales pour jouer sans crampes, notamment au niveau des gâchettes L/R et ZL/ZR.

L'avis de Fred : "cette Switch Lite arrive à point nommé !"

Il semblait évident pour Nintendo de proposer, à un moment ou à un autre, une version de la Switch spécifiquement destinée à la succession de la famille 3DS. Le déclin rapide des ventes de cette dernière montre d’ailleurs que Nintendo a fait le bon choix en termes de calendrier, et cette Switch Lite arrive à point nommé avec des fêtes de fin d’année 2019 qui devraient lui permettre de réaliser des ventes record.

En ce qui concerne la machine, on applaudit le gain de poids, l’arrivée d’une croix directionnelle et les couleurs chatoyantes. L’autonomie semble aussi en progrès, et l’ensemble paraît un peu plus solide que la Switch classique. Idéal pour les enfants/ados donc!
On reste en revanche sur notre faim en ce qui concerne le design très convenu, une impossibilité de docker la nouvelle venue (cela semblait pourtant techniquement possible) et la disparition des vibrations HD (la caméra IR semblait moins essentielle). Si le prix reste effectivement sous le seuil psychologique des 200 €, il semble toutefois évident que la nouvelle venue va rapidement s’imposer comme le must have de cette fin d’année 2019, surtout avec l’arrivée de jeux comme Pokémon Epée / Bouclier… En attendant d’éventuelles versions Collector pour enfoncer définitivement le clou ?

L'avis de Martin : "une annonce cohérente dans la stratégie de Nintendo"

On ne peut pas dire que ce soit une vraie surprise, tant les rumeurs et autres fuites d’accessoires ont été nombreuses et persistantes depuis plusieurs mois. Mais l’annonce de la Nintendo Switch Lite est tout à fait cohérente dans la stratégie de Nintendo, étant donné qu’un tiers des utilisateurs de la Switch ne l’utilisent de toute façon que de manière mobile.

De plus, l’arrivée de la console cet automne avec la nouvelle génération de Pokémon assure le succès immédiat de la console auprès des plus jeunes et de ceux qui attendaient une console uniquement portable, débarrassée de ses options « salon » qui représentaient un coût inutile.
Cependant, on regrette la suppression des vibrations HD, pourtant très performantes, ainsi qui la connexion à la télévision, malgré la présence du câble USB-C et du petit cran permettant de caler la console. Nintendo commence donc à segmenter ses offres de la famille Nintendo Switch. Après l’arrivée d’un modèle Lite, on est en droit d’espérer la venue d’une éventuelle Nintendo Switch Pro qui misera sur le salon et la puissance. Pourquoi pas, là aussi, une console uniquement de salon pour contrer l’arrivée des nouvelles concurrentes ? D’ici là, on a le temps de spéculer…

L'avis de Julien : "une parfaite deuxième console, mais je garde ma Switch"

Cette Switch Lite est ce que la 2ds était à la 3DS : Nintendo renie un peu le concept de base de la console pour en tirer la substantifique moelle et satisfaire une cible plus restreinte Je pense notamment aux joueurs qui voit dans les consoles Nintendo leur console secondaire, mais aussi aux plus jeunes joueurs.

La console est plutôt jolie, avec de belles lignes et une meilleure finition que la Switch "classique", merci le tout intégré. Les couleurs choisies sont sympas, la turquoise me fait de l'oeil.

Côté ergonomie, l'ajout d'une véritable croix est un plus indéniable, et un choix logique vu qu'on ne partagera plus les deux parties de la console. Le gain de poids devrait aussi être un plus indéniable sur les longues sessions.

Néanmoins, cette transformation en véritable console portable nous privera de certaines fonctionnalités, et notamment la possibilité de dockée la machine. Le choix marketing est évident mais clairement regrettable, d'autant que la Switch Lite reste compatible avec les Joy-Cons. En revanche, l'absence de vibrations HD et de la camera infrarouge ne devrait peiner que peu de joueurs.

Bref, voilà une parfaite deuxième console, mais je garde ma Switch.

L'avis de Guillaume : "une très bonne nouvelle"

L’arrivée d’une nouvelle version de la Nintendo Switch est une très bonne nouvelle. D’une part cela permet de conserver la Switch au cœur de l’actualité, avec un nouveau modèle, plus de deux ans après la sortie de la console et quelques mois avant l’arrivée de la nouvelle génération de Playstation et Xbox. C’est aussi un très bon levier pour continuer de stimuler les ventes. En effet ce modèle moins cher et plus simple à comprendre s’adresse à deux marchés, celui des enfants et celui d’un public économe, intéressé par la Switch mais qui n’aurait pas passer le pas en dépensant 300 euros pour elle.

Reste une crainte, celle de la confusion du grand public. Va-t-il comprendre la différence entre les deux modèles et surtout la spécificité du modèle LITE qui rend certains jeux, dont notamment les jeux axés multi-joueurs avec les Joy-Cons (Mario Party, 1-2 Switch) pratiquement incompatible ? Nintendo va-t-il, comme à l’époque de la 2DS, apposer une nouvelle signalétique sur les boitiers de jeux, pour identifier plus facilement les jeux compatibles ou non ? Quelle sera la réaction des studios de jeux vidéo si cette console devient la plus vendue de la gamme ? Vont-ils abandonner petit à petit l’aspect multijoueur local à plusieurs sur un même écran ?

L'avis de Boris : "je reste surtout dans l’attente de la fameuse version Pro"

Secret de polichinelle tant les fuites et rumeurs circulent depuis la sortie de sa grande sœur, Nintendo a enfin levé de voile sur la fameuse « Switch Mini » qu’il faudra désormais appeler Nintendo Switch Lite dont on ne manquera pas de faire le parallèle avec la DS lite qui elle aussi fut la seconde itération de sa gamme.

Comme on pouvait s’y attendre, cette révision purement portable de l’hybride de Nintendo est là pour faire office de remplaçante directe à la Nintendo 3DS et propose un prix psychologiquement acceptable pour un public plus familial (sous le seuil des 200€ a priori) dont le but principal est de proposer une console solide à ses chérubins pour jouer à Pokémon ou Mario Kart.

Car oui pour nous, public averti, si on craquera sûrement pour cette nouvelle machine pour l’aspect collection, disons-le clairement : mis à part l’ajout du D-Pad que l’on saluera, et sa petite heure de durée de vie en plus, la Nintendo Switch Lite qui ne propose ni mode TV, ni vibrations, n’aura pas grande utilité pour peu que, comme votre serviteur, vous ayez déjà 300 Giga-octets de jeux sur votre Switch achetée Day One et que vous n’ayez pas envie de jongler entre deux consoles pour tour à tour jouer en nomade puis en docké.

Car c’est là la principale déception de la Switch Lite. Si on comprend très bien où ils veulent en venir avec leur produit sans vibration HD, sans Joy-Con, sans dock, avec un écran plus petit... La baisse de 100€ pour toutes ces « économies » ne justifie sans doute pas l’absence de la possibilité de docker l’appareil et d’en acheter un à côté, à terme.

N’en reste pas moins que la nouvelle née de la gamme switch a une bonne bouille dans ses versions colorées. J’ai moi-même un petit faible pour la version turquoise, mais j’avoue sûrement attendre un collector qui m’intéresse pour passer à la caisse et reste surtout dans l’attente de la fameuse version « Pro » qui correspondra plus à ce que je souhaite d’une révision de machine.

L'avis de Sebiorg : "une réduction de prix trop faible au regard des sacrifices"

Fin du faux suspens, notre Switch Lite est désormais officielle et peut désormais viser les familles cherchant à équiper chaque membre. Totalement orientée pour une prise en main solo, elle n'oublie cependant l'aspect multijoueur, son coût moindre devrait faciliter son intégration pour multiplier les expériences de multi en local tout en permettant le online. Une idée pas bête dans la continuité de la famille 3DS.
Cependant le tarif fait tiquer car on perd tout de même pas mal d'éléments pour un différentiel de 100 € avec la version classique : pas de possibilité d'utiliser le dock pour cause de taille différence, pas de liaison à la télévision, probablement pas de gestion de l'overclocking (il faudra vérifier comment tourne Mortal Kombat et Breath of The Wild dessus), pas de gestion IR ni de vibration HD.

A 149 €, on aurait foncé dessus, à 199 € c'est moins vrai. Cette console n'a que pour seul intérêt de faire entrer une seconde Switch dans notre logement, à condition d'avoir une Switch classique et donc une paire de véritables Joy-Con pour profiter de l'ensemble des jeux. Autrement, le ticket d'entrée sera coûteux pour bénéficier ensuite d'un 1-2 Switch ou du Nintendo Labo et ne sera clairement plus financièrement intéressant par rapport à une switch classique.

L'écran est un peu trop réduit, on passe sous les standards des smartphones actuelles. Il faudra vérifier la qualité de cet écran (luminosité, contraste, gestion des reflets) car on se rappelle que la New 2DS XL faisait moins bien que la New 3DS XL.

Le bon point, c'est le retour de la croix directionnelle. Le fan de baston et de titres rétro devrait apprécier cette petite console pour son plaisir personnel.
Une console intéressante pour moi pour jouer dans son coin quand les enfants me prennent la Switch alors que je voudrais tester un jeu ou me faire un Titan Quest ou un Civilization tranquillement. Par contre au tarif envisagé actuellement, je ne me vois l'acheter pour équiper chacun de mes enfants, la réduction de prix me paraît trop faible au regard des sacrifices. Mais gageons que nous devrions voir son prix fondre comme au lancement de la Switch, annoncée à 349 € mais finalement très vite vendue à 299 €. A 199 € c'est trop cher, à 179 € ça va commencer à titiller, à 159 € j'en prends une pour avoir la paix à la maison.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×