• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Spiritfarer Disponible sur Switch

Test de Spiritfarer (Switch)

Test de Spiritfarer : la douceur qui apaise votre coeur.

Spiritfarer est paru l’été dernier sur Switch. Accessible uniquement en version dématérialisée, il nous est revenu cette année avec une version physique le 03 août 2021. Thunder Lotus Games nous a gentiment demandé de revenir sur cette expérience atypique pour l’occasion.

Test
Spiritfarer fait parti de ce registre de jeux qu’il est rarement possible de caser dans une catégorie ferme. Entre plateforme et gestion, c’est une expérience de jeu transverse à travers laquelle est abordé le thème de la mort, un sujet mature transcendé avec beaucoup de poésie. L’expérience est aussi grandiose qu’enchanteresse et déborde de sérénité. On vous raconte tout en détail dans ce test.

L’histoire de la gentille faucheuse

Spiritfarer, c’est avant tout sa narration, dans laquelle vous incarnez Stella, une jeune fille mystérieuse qui prend la relève de l’ancien passeur d’âme. A travers son aventure, Stella prend possession d’un navire sur lequel elle accueille des âmes qui semblent intimement liées à sa vie passée.
Chaque âme dispose d’une personnalité et d’un récit qui lui est propre. C’est leurs histoires qui guideront votre navigation sur les eaux de l’entre deux mondes. Car le rôle de Stella est de préparer les âmes défuntes à partir dans l’autre monde. Pour y arriver, elles lui confient de nombreuses tâches à accomplir avant de se sentir prêtes à partir pour de bon.
Même avant de vous rejoindre, beaucoup d’entre elles vous demanderont d’accomplir des quêtes. Une fois accomplies, elles vous rejoignent sur votre navire et prennent la forme d’un animal totem. Il y en a de toutes sortes et sont toutes aussi bien réalisées les unes que les autres. Une fois à son bord, Stella doit satisfaire leurs besoins sociaux et vitaux. Les fantômes ont besoin de discuter, de câlins, et surtout de nourriture. Il y a une dimension sociale très importante à l’instar d’un Harvest Moon ou Story of Seasons.
Ils vous racontent leurs vies passées avec leurs joies et leurs blessures. Leurs récits sont humains, touchants, profonds et remplis de mélancolie. Il est intéressant de creuser la carapace de chacun. Pour ce faire, ils vous confient des missions. C’est là que la gestion de votre navire entre en compte.

Ô Capitaine, mon capitaine !

En tant que Capitaine, il y a énormément de choses à faire sur le pont. Avec un cycle de jour et de nuit, vos journées sont rythmées par les quêtes et la récolte de matériaux en tout genre. Il n’y a pas vraiment de quête principale à proprement parler si ce n’est celle d’envoyer toutes les âmes dans l’autre monde.
Durant la journée, vous devez naviguer entre les différents points notables figurant ou non sur votre carte. Ces destinations permettent de mettre pied à terre sur des villages où marchands et potentiels futurs pensionnaires vous attendent. D’autres lieux ne sont que des points de récolte, tels les différents types de bois et de minerais.
Les matériaux permettent de fabriquer des logements et des ateliers de fabrications, telle la fonderie ou des espaces de jardinerie. Vous pouvez y planter des graines afin de récolter toutes sortes de légumes. Vous pouvez les combiner avec du poisson et différentes sortes de viandes afin de concocter des plats. C’est de cette façon que vous satisfaites le besoin en nourriture de vos résidents.
Mais votre rôle ne s’arrête pas là. Il faut également améliorer votre navire, l’agrandir, débloquer de nouvelles structures et lui apporter des fonctionnalités pour naviguer toujours plus loin. Les eaux sont délimitées par une barrière de glace. Équiper votre navire d’un brise-glace ne sera pas de refus pour explorer ces zones.

Certaines de vos destinations ne seront pas accessibles sans ces améliorations, notamment celles liées à des quêtes confiées par pensionnaires. Pendant que vous mettez le cap sur des coordonnées, vous pouvez toujours vous poser à l’arrière du bateau et pêcher. Elle est pas belle la vie ? euh la mort plutôt ?

L’Odyssée de Stella

Au-delà de taper la discussion à tout le monde et de récolter des ressources en pagaille, pour progresser, il est primordial d’explorer les moindres recoins du monde. Ce qui est génial, c’est qu’entre deux destinations, vous êtes libre de vaquer à vos occupations à bord. Aucun instant n’est perdu et c’est ce qui rend l’exploration si agréable. Vous pouvez même trouver des cartes au trésor.
Le jeu propose un mode coop local, et c’est un super prétexte pour embarquer avec vous un acolyte qui s’incarnera dans la peau du chat de Stella, Daffodil. Il est adorablement bien réalisé. La gestion à deux joueurs est intelligente. Au lieu de splitter l’écran en deux où de bloquer l’un des joueurs au détriment de l’autre, le champ de vision s’éloignera vous donnant toute la latitude d’admirer les décors magnifiques de chaque endroit que vous visiterez. Chacun se déplace librement et le deuxième joueur peut très bien s'occuper des tâches pendant que le premier fait son travail d'assistant social.

La réalisation graphique est à couper le souffle. C’est coloré et les animations sont remplies de détails, avec une fluidité sans faute. L’exploration est un réel plaisir. Sous ces allures de plateforme à défilement horizontal, Spiritfarer exploite très bien cette mise en scène et apporte des éléments de Metroidvania. Vous serez amené à débloquer des capacités tel que le double saut, ou encore le vol plané. Elles vous permettront de visiter encore plus d’endroits, notamment certains lieux inaccessibles auparavant.
19/20
Spiritfarer est un pur chef d’œuvre. Pour un titre sorti l’an dernier, il mérite amplement une version physique aujourd’hui, en plus de mériter une place dans votre ludothèque. Le jeu est beau, l’aventure est poétique, et la jouabilité est sans faille. On pourrait peut-être lui reprocher quelques bug à deux joueurs. Les commandes ne répondent plus ou la deuxième manette n'est plus reconnue. C'est dommage car c'est un pur plaisir à deux. Mis à part cela, c’est un sans-faute. Il est idéal pour des sessions courtes ou longues que cela soit en nomade ou portatif.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


PNCAST 35 ans de Zelda

Soutenez PN : achetez ces jeux !

19 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Spiritfarer est une expérience unique. Même si des titres comme My Time at Portia ou Story of Seasons peuvent lui ressembler, il se démarque par son sujet principal, sa mise en scène et surtout par la qualité de son récit. La version physique est accessible à 35€ avec quelques accessoires bonus contre 25€ sur l’eshop, ce qui n’est pas excessif vue la qualité du titre. Une expérience paisible qui tranche les normes sans rompre avec le plaisir de jouer. Il est idéal pour des moments de quiétudes et de détente. On vous le recommande chaudement.

Jouabilité
Il n’y a vraiment rien à lui reprocher. La gestion, les plateformes, et l'exploration s’équilibrent parfaitement. Les histoires de chacun vous tiennent en haleine, et vous êtes impatient de savoir ce que les résidents vont demander à chaque fois. Cerise sur le gâteau, l’aventure peut se faire intégralement à deux.
Durée de vie
Comme tous les jeux de gestion, il y a énormément de choses à faire. Les esprits qui arrivent à bord de votre navire ne sont pas infinies, néanmoins la gestion et l’exploration vous prendront du temps. Bien plus qu’il n’en faut pour jeu sorti d’un studio indépendant.
Graphismes
La direction artistique est magnifique. Elle ne manque pas d’inspiration et arrive à rendre un thème aussi austère que la mort, agréable à aborder et à regarder. Il y a des effets de lumières et des animations qui en mettent plein les yeux.
Son
L’ambiance sonore appelle à la paix intérieure. C’est extrêmement zen sans manquer de moment entraînant comme lorsque la foudre tombe du ciel et qu’il faille capturer des éclairs en bouteille.
Intérêt
Spiritfarer arrive sur un marché de jeux de niches. C’est tant mieux, car cela lui permet de se démarquer facilement des autres. La version Switch est d’autant plus que parfaite grâce à son format portatif. Ce type de jeu de gestion est d’autant plus agréable au fond de son lit pour finir sa journée sur une note de poésie. On aurait presque envie de mourir pour rejoindre le bateau de Stella. Par contre, malgré toute cette féérie, certains dialogue sont assez crus, donc à ne pas mettre dans les mains des tous petits.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Spiritfarer (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×