• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

A Good Snowman is Hard to Build Disponible sur Switch

Test de A Good Snowman is Hard to Build (Switch)

Test de A Good Snowman is Hard to Build : les énigmes gelées au poil (de carotte)

Petit jeu de casse-tête des plus simples, le titre de Draknek arrive sur Switch pour nous faire perdre la tête avec sa collection de bonhommes de neige à reconstituer. Un principe ultra simple est-il ultra fun ?

Test
Le pitch posé est des plus simples. Une petite créature noire erre de jardins enneigés en jardins enneigés afin de redonner vie à Lucy, Paul et autres hommes givrés décomposés. Le titre propose ni plus ni moins qu’un jeu de casse-tête de type Sokoban, c’est-à-dire d’éléments à pousser dans un certain ordre pour résoudre un problème. Ce type de mini-jeu bien éculé maintenant permet-il encore de proposer un titre de qualité, original dans sa structure et solide dans sa construction ? Quand on songe au titre précédent du studio, l’espoir est grand !

Un chara design attachant

On retrouve en effet dans ce titre la patte de Draknek, avec leur précédent (et récemment sorti sur Nintendo Switch aussi) jeu A Monster’s Expedition. La petite boule noire que l’on contrôle n’est autre que la même créature attachante qui allait chemin faisant sur les rondins de bois avec son sac à dos.

Ici le titre se veut moins ambitieux et la balade est circonscrite à des jardinets entourés de haies. La résolution d’énigmes ne consiste pas directement à chercher un moyen de sortir de chaque jardin mais plutôt à aider à les bonhommes de neige fragmentés. Petite touche amusante, les développeurs ont donné à chacun d’eux un nom ainsi que des accessoires vestimentaires propres, rendant alors les accolades que notre personnage peut leur donner en s’approchant d’eux une fois reconstitués encore plus touchantes.

Toutefois la personnalisation s’arrête là. La tâche est toujours la même pour toutes les énigmes : empiler les boules en mettant la moyenne sur la grosse et la petite sur la moyenne.

Une mécanique efficace

À chaque jardinet son énigme : 3 boules attendent au sol, de taille diverse (petite, moyenne et grosse). Le sol est plus ou moins recouvert de neige et d’herbe et quelques objets occupent et habillent le terrain. La tâche consiste à faire rouler les boules au sol afin de les empiler, sachant que seules des boules de taille inférieure peuvent passer au-dessus de plus grosses (la petite sur la moyenne ou la grosse, la moyenne sur la grosse).
Le sel des énigmes tient en deux points, le premier étant que les boules, lorsqu’elles sont roulées sur le sol enneigé, grossissent et passent à la catégorie supérieure (un déplacement = la petite devient moyenne, la moyenne devient grosse, la grosse reste inchangée). Il convient alors de mesurer avec soin le chemin à parcourir pour avoir les trois tailles différentes et que celles-ci soient bien rapprochées afin de les superposer.

Second point qui pimente les manches : le fait que certes le jardin suivant est clos et ne peut être atteint sans la réalisation de l’énigme en cours, toutefois les jardins précédemment résolus restent accessibles et il n’est pas rare que le jardin dans lequel vous vous trouvez dispose de plusieurs portes. Ces multiples entrées (et sorties) permettent alors de contourner une boule gênant le passage et ainsi résoudre l’énigme qui tenait tête.
La carte de taille raisonnable offre ainsi quelques libertés dans le choix des directions à prendre. D’ailleurs une petite pause sur un banc ou bien l’usage du télescope permettent de visualiser l’environnement et comprendre un peu mieux l’architecture des lieux.

De la difficulté et une jouabilité au poil

Les indices ne sont pas de la partie (parti pris original là où beaucoup de titres du même ordre font de plus en plus le choix de laisser au joueur pressé la possibilité de satisfaire son impatience à l’aide de conseils) aussi il n’est pas rare de se creuser les méninges sévèrement sur certains bonhommes de neige (ah Paul…), se demandant même si l’énigme peut être résolue directement ou s’il ne faut pas attendre d’avoir ouvert une autre porte afin de pouvoir y parvenir.

Ce serait là un des seuls reproches à formuler à l’encontre des mécaniques autrement bien ficelées du titre : quelle frustration de s’acharner sur l’énigme d’une salle atteinte alors qu’en réalité celle-ci ne peut être solutionnée que plus tard, une fois une tierce porte ouverte. L’ajout d’une petite indication n’aurait pas été de refus (ou alors nous sommes simplement de mauvaise foi car nous avons durement été éprouvés par quelques bonhommes de neige particulièrement retors).
Au chapitre enfin des commandes et de la jouabilité on ne peut qu’applaudir. On dirige notre personnage au stick et surtout, chaque action étant lourde de conséquences (une boule petite ou moyenne change de taille à chaque déplacement sur la neige), le titre offre la possibilité de revenir en arrière très facilement à l’aide du bouton B, notre petit personnage remonte alors le temps et ses actions sont défaites.

Autre solution radicale et bien pratique pour ne pas gâcher le bon rythme du jeu qui offre un enchaînement des plus agréables des énigmes, le bouton X. Celui permet de réinitialiser chaque petit jardin immédiatement, ce qui est parfait pour tenter des pistes et recommencer si elles sont infructueuses.
15/20
Ce petit titre qui sent bon l’hiver nous laisse ainsi une très bonne impression, fort de ses petits personnages attachants et surtout d’énigmes bien ficelées qui ne manquent pas leur rôle premier : permettre de se creuser les méninges sans que la technique ne vienne alourdir les mécaniques. La jouabilité est en effet très bien étudiée et assure ainsi une concentration optimale. Regrettons seulement la courte durée de vie du titre, guère plus de deux heures, selon la facilité de résolution des énigmes et l’architecture des niveaux certes originale mais qui aurait mérité un petit quelque chose en plus pour rendre le tout optimal.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


PNCAST 35 ans de Zelda

Soutenez PN : achetez ces jeux !

15 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Un bon titre, très efficace dans ce qu’il propose, avec des bons défis loin d’être évidents et ce malgré le design très léger des personnages et des environnements. On recommande ce petit jeu pour de petites sessions afin de ne pas l’achever trop rapidement : davantage de niveaux auraient été bienvenus, avec même pourquoi pas la possibilité de revenir dans les niveaux effectués pour y refaire les énigmes.

Jouabilité
Une jouabilité pensée aux petits oignons qui permet au joueur de se concentrer uniquement sur l’essentiel : c’est-à-dire sur la solution des énigmes, sans songer ou être brutalement rappelé à la réalité d’une technique ou bien de commandes fastidieuses. Les possibilités de retour en arrière et de réinitialisation d’un jardin en un bouton sont ainsi très appréciables.
Durée de vie
Malgré la qualité du titre on aurait tout de même souhaité pouvoir en profiter davantage et ne pas se dire après 1 heure et quelques que la fin est déjà si proche.
Graphismes
Tout est mignon, notre personnage, les bonhommes de neige habillés et arborant leur patronyme, tels de bons amis à qui l’on offre de tendres câlins, car oui notre petite boule noire de personnage adore les accolades, quand il ne donne pas un coup de pied dans un banc, autant de petites animations qui égayent le titre.
Son
Des sonorités discrètes mais très calmes et agréables pour accompagner l’expérience. On apprécie en particulier le fait que la musique change lorsque l’énigme est en train d’être résolue, quand on superpose une boule sur une autre, manière de presque récompenser nos efforts.
Intérêt
Demandons-nous à qui s’adresse un tel titre avec son design adorable, voire enfantin et son contenu épuré ? Les plus jeunes apprécieront sans doute ces points, toutefois la difficulté du titre risque vite de bloquer les plus petits. Pour un peu plus de 8 euros, le prix s’avère un tantinet élevé pour le temps de jeu proposé et surtout l’expérience unique car une fois reconstitués, les bonhommes de neige sourient certes mais ne proposent aucune énigme supplémentaire. Un poil chiche.
Ergonomie
L’épuration a parfois du bon, ici elle est même délicieuse tant rien ne vient écorner l’immersion rapide dans l’environnement gelé et les énigmes.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu A Good Snowman is Hard to Build (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×