• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! 1 fan, et vous ?

Snake Pass Disponible sur Switch

Test de Snake Pass (Switch)

Test de Snake Pass : ne faites pas confiance à la Kaaméra

Eh hop, un petit retour sur un jeu sorti dans les débuts de la Switch qui nous avait intéressé bien vite. Après l’avoir acheté, le bougre de Noodle s’est montré loin d’être facile, alors peu à peu, mois après mois, on a peiné pour avancer. On fait le point.

Test
Sumo Digital nous a proposé un ovni vidéo ludique en ce début 2017 avec la proposition de déplacer un serpent accompagné d’un colibri au sein d’un environnement plus ou moins labyrinthique. Superbe idée, des premiers niveaux bien sympathiques mais très rapidement on a bien compris qu’il allait falloir apprendre à se déplacer correctement comme un serpent pour pouvoir joindre les sorties de chaque niveau. Sur ce coup-là, on a été flemmard car le jeu a dormi longtemps sur notre carte mémoire avant de passer certains caps.

L'histoire

Haven Tor est un monde très coloré composé d’îles flottantes où règnent le bonheur et l'harmonie entre les espèces. Lorsqu'un jour, un mystérieux briseur de portail vient menacer la tranquillité de ses habitats, c'est Noodle le serpent et Doodle le colibri, qui décident de résoudre le problème en partant pour une folle aventure sous forme de 4 mondes à parcourir et 15 niveaux. Et c’est parti surtout pour une séance de casse-tête et de dextérité des commandes surtout car enchaîner les niveaux est clairement un challenge qui mérite des nerfs solides.

Punaise je me suis coincé les doigts

On contrôle Noodle, qui va avancer en se dandinant sur le sol. Mention spéciale à l’animation, c’est super bien fait et le moteur Unreal Engine 4 ayant servi sur ce jeu nous offre un monde très coloré et visuellement très plaisant. C’est superbe, d’autant que nous avons connu diverses mises à jour améliorant certains effets graphiques, corrigeant des bugs avec les vibrations…des problèmes de jeunesse difficiles à éliminer du premier coup pour un jeu sortant sur une nouvelle console. A vous pour chaque niveau d’activer des portails de téléportation en récupérant trois pierres magiques et diverses billes bleues éparpillées dans le niveau, chaque succès vous permettant d’accéder au suivant.
Si les trois premiers niveaux sont une promenade de santé qui nous conquiert, le quatrième vous envoie un coup de pression niveau difficulté qui nous a scotchés 15 jours. Parce que si vous croyez que c’est simple de s’enrouler autour de divers poteaux de bois pour grimper tout en choppant la poutre perpendiculaire pour avancer sans vous casser la figure, eh bien non. On aurait préféré une difficulté un peu plus progressive car très vite le jeu va perdre des clients, les joueurs occasionnels, en particulier le passage niveau 5 / 6.

Sans compter que l’on se rend compte que les angles de caméra ne sont pas toujours top en cours de mouvement. Même si vous pouvez effectuer quelques rotations pour mieux voir, le fait de tenter cette manip quand vous appuyez simultanément sur d’autres touches pour grimper en vous enroulant en même temps est loin d’être simple du premier coup. On croit que cela passe et mince, on a mal estimé l’espace vide devant vous et c’est la chute après la minute éreintante où l’on pensait avoir passé le plus gros et le drame de se dire qu’il faut recommencer.
Bon tu me tiens bien le temps que j’attrape la pièce...
Ah ben non, tu peux pas compter sur un colibri ! On recommence !

Bref, la patience sur ce jeu n’ayant pas été notre fort on le reconnaît, après avoir aboyé, mordu les divers collègues par dépit, nous avons opté stratégiquement pour de longues pauses, assorties de quelques nouvelles tentatives, nous redonnant l’envie de jouer quand on réussissait à passer ce niveau qui nous avait stressé jusqu’à retomber sur un autre, encore plus retord. Bref, pour préserver la durée de vie des Joy-Con, nous y sommes allés mollo d’où un test qui débarque seulement maintenant alors qu’on l’espérait initialement …..il y a plusieurs mois.
Surtout ne pas éternuer !

C’est Kaa-rément du supplice !

On l’aura compris, diriger Noodle revient rapidement à tout sauf une détente. Ramper, s’agripper tout en contractant son corps, en slalomant, en relevant la tête, c’est un sacré casse-tête logistique (non, non, on parle bien d’anticipation des touches à presser et au stick à gérer et non de simple pensées logiques) dans certains niveaux, car si le level design nous fait rapidement comprendre par où il faut passer pour atteindre les précieuses pierres nécessaires pour le portail, chopper le coup de main pour enchaîner les bonnes actions qui vont permettre à Noddle d’avancer dans ce labyrinthe a été une révélation pour nous : votre serviteur n’a pas des mains agiles, mais deux gants de boxe avec des doigts qui ont dû rester au froid pendant 20 heures. J’avoue, je ne suis clairement pas bon sur ce jeu car le plaisir s’est émoussé malgré de nombreuses tentatives.

Mon précieux, je vais l'avoir !
Yes ! J'ai les trois !

Et ce n’est pas Doodle le colibri qui vous aide vraiment, il vous soulève le bout de la queue mais n’a pas la carrure pour vous empêcher de faire une chute. Pas trop grave, vous ne mourrez jamais, vous pouvez lui faire faire toutes les acrobaties et le faire tomber dans le vide 100 fois, Noddle repart en début de niveau et on se coltine les pastilles bleues à manger et les trois pierres à capturer. On est resté parfois une heure à lui faire faire toutes les chutes les plus mémorables, à espérer parfois même qu’un élément du décor lui tombe sur la tête. On a même proposé à Xavier notre rédac chef un sac à main en peau de serpent. Notez tout de même que pour certains niveaux, il sera nécessaire de plonger et de découvrir sous l'eau qu'il peut y avoir une solution à quelque chose qui semblait impossible à surmonter en surface.

La musique hypnotique

Outre l’environnement graphique de qualité, c’est l’ambiance musicale qui est un gros plus sur ce jeu (et heureusement qu’elle est bien présente quand vous loupez pour la vingtième fois le même passage). Cette bande-son enjouée et collant bien à l’action, elle est signée par David Wise, le compositeur qui a bercé notre enfance avec ses créations pour Donkey Kong 64 (et plus récemment sur Wii U la sublime BO de Tropical Freeze). Il est aussi l’auteur de la bande-son de Yooka-Laylee (avec encore un duo de personnages). Rien que pour le son, le jeu vaut le coup.

Mode Time Trial et classement en ligne

Depuis la mise à jour 1.20, le mode Contre-la-montre et les classements en ligne sont désormais présents pour les possesseurs de la version Switch. C’est toujours cela de pris pour être au niveau des autres portages, en revanche, cela ne nous aide pas beaucoup au niveau de la difficulté.

J’ai le Kaa-fard

Snake Pass a ce petit goût qui vous rappelle de bonnes saveurs de jeux anciens, une très bonne idée de base mais un challenge vraiment corsé. On aurait apprécié plus de niveaux, mais avec une difficulté revue à la baisse pour être plus progressive. Ce n’est clairement pas un jeu pour tout le monde alors que le design des personnages en fait des êtres charismatiques, captant les plus jeunes (non, le serpent ce n’est pas répugnant) mais avec un gros risque de déconvenue devant cette difficulté. Les points de sauvegardes devraient être mieux placés dans certains niveaux car leur emplacement est parfois frustrant. Une impression mitigée. Non on ne regrette pas notre achat, il n’a pas été éjecté de la console pour faire de la place et on y rejoue de temps en temps, surtout en déplacement. Mais l’idée de se dire que l’on peut tenter de refaire les niveaux avec 100% de réussite (la collecte de toutes les billes par exemple), très peu pour moi, trop content d’avoir enfin effacé un niveau.
Donc oui, si vous voulez vous frotter à un challenge solide et si vous êtes fans des jeux à finir à 100%, c’est un investissement de choix. Les autres se décourageront beaucoup plus vite. Dommage, on aurait bien aimé voir une extension à ce jeu avec de nouveaux niveaux, avoir un peu plus de variété de gameplay, quelques créatures dangereuses et non uniquement une gymnastique de contorsion. Sumo Digital nous a teasé il y a quelques temps une future annonce, on attend de voir.
14/20
La fable du Lion et du rat de La Fontaine va parfaitement à ce jeu : Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. Guettez le titre en promotion car c’est vraiment un jeu différent des autres avec beaucoup de charme. Mais on vous aura prévenu sur la difficulté !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

zgouingo
Ah c'est marrant, je suis arrivé à la même conclusion que vous : "Snake Pass a ce petit goût qui vous rappelle de bonnes saveurs de jeux anciens, une très bonne idée de base mais un challenge vraiment corsé."

Mais je n'en ai pas tiré la même frustration, bien au contraire.

Oh je vous rassure, moi aussi le jeu dort depuis un moment sur ma carte SD.
Mais de temps en temps, entre 2 ou 3 parties de jeux "trop faciles même en mode pas facile" j'aime me relancer dedans.
Je regrette un peu l'époque des Mario où on comptait ses vies sur les doigts d'une main, et que si on mourrait dans ce #*$¤& de monde de l'espace, et qu'on gâchait notre dernière vie on reprenait tout en rageant.
On peut finir Super Mario Land 2 sans quick saves. Mais en 2018 plus personne n'essaye, on est pas fous !
On joue à Odyssey (qui reste le plus fabuleux Mario à mes yeux) et on ne meure jamais vraiment, et on recommence quelques mètres plus loin.

Beaucoup de gens se plaignent des jeux trop faciles. Pour une fois qu'il y a du challenge, je suis bien trop content d'essayer (j'ai dit essayer) de le battre !
Et quand on a les 3 couleurs, malheureux, il ne faut surtout pas aller au portail !! Pas sans toutes les pièces et toutes les bouboules bleues, ah non !

La caméra n'aide pas toujours , mais ce n'est pas une mauvaise caméra. Le gameplay n'est pas facile, mais il n'est pas mauvais. J'ai trouvé génial cette approche du serpent. Arriver à apprendre autre chose à son cerveau que flèche de droite ou joystick gauche en avant pour avancer.
Je suis aussi très très nul dans ce genre de cas (voilà bientôt 15 ans que j'essaye désespérément de jouer correctement à un FPS sur console) mais j'aime persévérer.

Outre les couleurs chatoyantes, la musique vraiment géniale, et l'originalité du gameplay, je dis FONCEZ sur ce jeu pour le défi. Si vous n'êtes pas un rageux adepte du lancer de manette.


P.S. Par contre, l'oiseau, c'est vraiment un gros sac, je vous l'accorde...
gurtifus
J'ai ressenti aussi la même chose. La complexité du gameplay m'a rebuté au bout du troisième niveau (j'essayais de tout obtenir aussi). Bref, j'ai été trop flemmard pour m'investir dans ce jeu plus longtemps et j'ai laissé tomber.
Peut-être qu'il faudrait que je retente l'expérience.
MartinPN
C'est un jeu qui t'enseigne la patience. Si tu essayes d'enchaîner les niveaux et de faire des sessions de deux heures, tu vas passer un sale moment à vouloir balancer ta manette face aux "ouaaaaah" mal à l'aise de Noodle en tombant toujours au même moment. Mais si tu fais un niveau par jour, tranquillement, et que tu laisses de côté quand ça bloque, c'est un super jeu.
Comme zgouingo, le fait d'apprendre une autre façon de se déplacer dans un espace en trois dimension était très agréable, et ça n'est qu'en recommençant le jeu qu'on se rend compte de sa progression. Il faut dire qu'au début on s'y tord les doigts, à alterner entre RZ pour avancer, LZ pour serrer la prise et A pour lever la tête ; et coordonner le tout, ça agace au début, précisément parce qu'on n'est pas habitué.
Par contre, je ne me suis pas embarrassé des pièces et autres boules bleues, ce qui m'a permis de profiter véritablement du jeu: les trois tokens de couleur offrent un challenge suffisant pour ressentir de la satisfaction à la fin du niveau!
Et la musique, top. Je l'ai réécoutée longtemps après avoir fini le jeu.
zgouingo
gurtifus a écrit:Peut-être qu'il faudrait que je retente l'expérience.


Exactement ! Et en lisant Azy222 ça ne devrait que te remotiver pour lancer le jeu ! Fonce, que j'te dis !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

14 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Une très bonne idée qui pâtit de défauts rédhibitoires pour certains. On aurait publié le test du jeu à sa sortie, on lui aurait alors collé 11, preuve qu'il faut savoir prendre du recul sur certains jeux pour les apprécier au mieux. Dommage que cette difficulté, le manque de variété et la commande de la caméra ne permettent pas à un plus large public d'apprécier le jeu, qui malgré le temps, continue à posséder une véritable identité visuelle mois après mois. Cela aurait pu être un grand jeu, il reste dans une petite moyenne.

Jouabilité
Un excellent titre loin d'être facile. Manque de progressivité, dommage. Et la maniabilité tout en gérant l'angle de vue caméra n'est pas idéale.
Durée de vie
Si vous n'avez pas laissé tomber avant et que vous vous accrochez, vous avec de quoi faire même s'il n'y a pas énormément de niveaux. La rejouabilité pour faire chaque niveau à 100% intéressera certains, mais beaucoup n'auront pas trop envie de refaire les niveaux où ils ont clairement galéré. Le mode contre la montre cependant est une bonne idée et rajoute un challenge supplémentaire.
Graphismes
C'est joli, très coloré, cela donne du tonus ! Les mises à jour ont permis de gagner en précision. Un titre visuellement très typé ce qui en fait un bon choix dans sa logithèque quand on aime la difficulté.
Son
David Wise nous a concocté une bande-son enjouée et agréable. Peut-être pas sa meilleure partition mais une musique que l'on prend plaisir à réécouter.
Intérêt
Là, on a hésité, car on s'est vraiment accroché pour poursuivre le jeu. Mauvais dosage de la difficulté, pour atteindre les beaux niveaux de fin, il faut vraiment être patient. Copie à revoir à ce niveau car un jeu doit rester du plaisir et sur ce point, cela n'a pas toujours été le cas.
Ergonomie
Revoir la gestion des touches car avancer tout en levant la tête et en dosant l'angle de la caméra sur la même main, ce n'est pas le top.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Snake Pass (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×