• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Dead Cells Disponible sur Switch

Test de Dead Cells (Switch)

Test de Dead Cells : jouer à en perdre la tête !

Avec Dead Cells, les bordelais de Motion-Twin nous propose ici leur première pépite. Après un bon moment passé en accès anticipé, le jeu mélangeant des éléments de jeu d'un Rogue-lite avec ceux d'un Castlevania, et d'un Metroid est enfin disponible sur toutes les consoles et notamment la Nintendo Switch, pour notre plus grand plaisir !

Test
Disponible depuis un bon moment en accès anticipé sur Steam, Dead Cells a déjà eu l'occasion de se faire connaître dans le cercle grandissant des jeux indépendants sur lesquels compter. A l'occasion de sa sortie en version finale, le jeu se décline sur Nintendo Switch pour le plaisir des fans de Rogue-lite.

Le Dernier Jour d’un condamné

Pour beaucoup, Dead Cells va sembler sorti de nulle part. Pour autant, le jeu a vécu un long voyage qui a déjà intéressé des centaines de milliers de joueurs sur Steam puisque quelques jours avant la sortie de sa version finale, le jeu s'était déjà écoulé à plus de 750 000 exemplaires sur Steam, grâce à la magie de l'accès anticipé.

Un "early access" qui a permis aux équipes françaises de Motion-Twin, basés à Bordeaux, de peaufiner Dead Cells comme nous allons le voir très rapidement dans la suite de ce test.

Dead Cells - Announcement Trailer - Nintendo Switch08/08/2018

Commençons par le commencement et le scénario de Dead Cells. Cela va être très rapide puisque Motion-Twin n'indique que le strict minimum au joueur... pour une raison mystérieuse qui semble même amuser les personnages du jeu.

Faisons donc avec les éléments dont nous disposons : l'histoire de Dead Cells est en fait celle d'un Prisonnier, un tas de cellules se regroupant à chaque début de partie pour lui donner une forme quasiment humanoïde puisque notre cher protagoniste possède une sorte de flamme à la place de sa tête. Votre objectif est simple : tout faire pour vous échapper de l'île maudite qui constitue votre prison.
Cela ne sera pas de tout repos et il vous faudra parcourir tous les recoins de cette île pour parvenir à vous frayer un chemin parmi ses nombreux pièges et mystérieux ennemis qui ne veulent que votre mort. Une mort à laquelle vous ne pourrez pas échapper. C'est même là votre seule chance de vous en sortir, aussi curieusement que cela puisse paraître !
Cela mérite sans doute quelques explications : au fur et à mesure de votre évasion, vous accumulerez un tas de cellules, monnaie interne du jeu qui va vous permettre de débloquer diverses améliorations et bonus : nouveaux pouvoirs, nouvelles armes (plus puissantes !)... autant de choses qui vont fortement bouleverser votre partie... mais surtout les suivantes puisque ces améliorations seront la seule trace qui restera de votre passage sur cette île après votre mort, et avant que vous ne commenciez une nouvelle partie !

Roguevania, un genre qui nous veut du mal

Dead Cells est décrit par ses créateurs comme un "roguevania", mot-valise qui regroupe plusieurs jeux très bien connus des passionnés !

Qu'est-ce qu'un rogue-lite ?

Nous retrouvons tout d'abord Rogue, jeu de 1980 ayant donné un nom à un genre de jeux d'exploration de terrains générés aléatoirement : les Rogue-lites. Plusieurs jeux dérives du concept d'origine sur un ou plusieurs aspects, ils sont alors appelés "Rogue-lites.". Dans cette catégorie se trouve l'excellent The Binding Of Isaac qui en a inspiré beaucoup d'autres, et notamment Dead Cells ! Le concept ici est simple : tu perds, tu recommences tout à zéro, dans des niveaux dont la disposition change à chaque partie !

Qu'est-ce qu'un Roguevania ?

Autre jeu que nous retrouvons dans l'expression "roguevania," il s'agit bien évidemment de Castlevania ! Les aventures de la famille Belmont ont donné une série de plusieurs dizaines de jeux de plate-formes plus que mémorables depuis le milieu des années 80 !
Dead Cells s'y inspire avec notamment les phases d'explorations et de combat, sans oublier les améliorations essentielles pour progresser devant la difficulté croissante du jeu. Mentionnons à ce sujet Metroid qui a également sa part de responsabilité dans la réussite technique qu'est Dead Cells puisque de nombreuses armes rappelleront celles de Samus. Des armes essentielles et qui permettent une panoplie complète de combos ! Une grenade givrante n'est pas forcément des plus efficaces mais alliée à une arbalète automatique avec un bonus de 175% sur les cibles givrées, ça devient tout de suite plus intéressant non ? Dead Cells permet tout un tas de combinaisons du genre !
A chaque fin de niveau, Dead Cells vous permet d’accéder à un espace de survie où vous pourrez vous ressourcez mais aussi améliorer vos caractéristiques, et débloquer divers bonus en utilisants les fameuses cellules délaissées par vos adversaires. Une grosse cinquantaine de bonus est disponible, autant vous dire qu’il vous faudra plusieurs dizaines d’heures de jeu pour parvenir à tous les débloquer ! Et une fois cela fini, le jeu vous proposera encore d'investir vos cellules dans des améliorations visant à obtenir des objets de plus en plus rares !
Avec autant de bonnes références à son actif, comment ne pas tomber amoureux du genre « roguevania » ? Et pourquoi personne y avait pensé auparavant ?

Prises de tête pour un décapité

Vous voilà donc parti dans les méandres de notre prison, tout d’abord seulement muni uniquement d’une épée, d’un arc ou d’un bouclier. Vous enchaînez les coups sur nos adversaires en tentant d’esquiver autant que faire se peut leurs ripostes. Rapidement vous comprenez le pattern propre à chaque ennemi et vous pouvez davantage vous protégez pour pouvoir leur infliger des dégâts de plus en plus importants.
En continuant dans les couloirs générés aléatoirement par le jeu, vous tomberez sur divers bonus : joyaux à revendre, parchemins d’amélioration, coffres plus ou moins chanceux (pour ne pas dire maudits !), armes etc. Le jeu ne vous laisse pas seul et vous offre de quoi améliorer votre équipement pour mieux vous préparer à la suite de l’aventure.

Une fois la sortie du niveau trouvée, vous accédez à une aire de repos où divers protagonistes vous offre leurs services : le Collecteur pour récupérer toutes les cellules trouvées durant le niveau et Guillain qui vous permettra de choisir une mutation de votre personnage. Sans oublier une potion géante permettant de vous redonner toute votre santé et de remplir votre potion.
Vous accédez alors au niveau suivant où se trouveront de nouveaux ennemis encore plus puissants. Pour votre plus grand plaisir.

Plusieurs techniques sont possibles pour progresser au maximum dans Dead Cells : miser au maximum sur les points de vie de votre personnage, ou bien essayer d’avoir les armes les plus puissantes, ou bien encore de filer devant les ennemis pour accéder le plus rapidement possible à la fin du niveau.
Évidemment, l’idéal est de mélanger tout cela pour obtenir un personnage équilibré capable de faire face à toutes les situations. Cela ne sera cependant pas possible à chaque partie. Désolé !

Le jeu est également jonché d’énigmes, de boss et de pouvoirs à débloquer pour vous permettre d’accéder à de nouvelles zones et de peut-être trouver la porte de sortie de cette île maudite ! Si jamais il est possible de s'en sortir...

Bonus : choisissez votre régime alimentaire !

C'est le genre de détail qui ne change pas grand chose au contenu d'un jeu vidéo mais qui souligne à quel point le jeu a pu être peaufiné pour satisfaire un maximum de joueurs.

Outre les dizaines de clins d'oeil à d'autres gloires du jeu vidéo, Dead Cells vous propose dans ses options de choisir votre régime alimentaire. Cela ne fera que changer l'apparence de quelques bonus qui vous permettront de vous redonner des points de santé mais, boîte de développement française oblige, soulignons qu'il est possible de se nourrir que de baguettes et de croissants !
Et ça, ça méritait bien une section dédiée dans ce test de l'exceptionnel Dead Cells !

Dead Cells - Kill. Die. Learn. Repeat. (Animated trailer)08/08/2018

19/20
Élégant, simple et efficace. Nous ne manquons pas de qualificatifs pour vous décrire à quel point Dead Cells est excellent. Ce serait une erreur de passer à côté pour peu que vous n'ayez pas peur d'un peu de challenge, de vous arracher quelques cheveux au bout de votre dixième échec d'affilé. Sans oublier que le jeu est français et qu'il faut soutenir les studios indépendants, surtout quand ils font un travail aussi réussi que Dead Cells. Disponible pour moins de 25 euros sur Nintendo Switch !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

gurtifus
J'adore le feedback et la fluidité de ce jeu !
Il y a un gros contenu et j'adore aussi découvrir tout ces trucs bizarres que je ne comprends pas encore (chatouiller ? Frotter ?) ainsi que les enigmes, le coté métroidvania et les infos disséminées parmi le décors sous forme de petits commentaires.
Bref, c'est vraiment un bon jeu et un des roguelike les mieux foutus.
eunas
Salut à tous,
Depuis des années je suis l'actu vidéo-ludique sur plusieurs sites en intervenant que très rarement... Mais là je dois avouer qu'après une journée passée sur Dead Cells Switch Edition (bien entendu) je suis obligé de réagir! J'ai plus de 32 printemps, un enfant de 2 ans et 1 prêt à la banque pour plus de 20 ans... autant dire que cela faisait quelques années que je m'intéressais plus aux annonces du secteurs qu'au fait de jouer faute de temps et de praticité. Et puis la Switch est sortie et m'a permis de redécouvrir le plaisir de jouer/transporter/partager... j'ai du être "incepter" par Big N! Et maintenant avec Dead Cells dont les pixels et la direction artistique enterrent sans complexe 90% des productions stérilo-photoréalistes du marché, je ne peux que m'incliner. De la simplicité naît la complexité, le titre est fluide et vous transformera vite en ninja kamikaze pour atteindre la quintessence du rogue-like, car oui la mort complètement intégrer au gameplay pour que le joueur et son avatar gagnent en expérience! J'ai l'impression de redevenir ce petit garçon de 3 ans qui découvrait le monde impitoyable du die and retry sur Zillion II (Master System)... à l'époque et avec seulement 2 boutons sur la manette, il ne me paraissais pas évident de sauter par-dessus un trou avec une moto! Ce titre fera date par ses multiples qualités, il mérite un véritable plébiscite... En l'état il n'a qu'un seul défaut celui d'envoyer Isaac remplir de ses larmes les toilettes!!!
gurtifus
@eunas Très bel avis je trouve et que je partage également mais...
...tu n'étais pas un peu trop jeune pour jouer à la Master ? ;-)

Soutenez PN : achetez ces jeux !

19 /20

L'avis de Puissance Nintendo

La Switch hérite avec Dead Cells d'une nouvelle pépite à ajouter à sa ludothèque des jeux indépendants déjà bien garnie. Avec Dead Cells, Motion-Twin nous propose sa vision des roguelites avec une farandole de bonnes idées et une réalisation irréprochable. Que demander de plus pour nous accompagner durant cet été sur Switch ? Nous ne voyons pas !

Jouabilité
Quatre armes, un bouton pour chacune d'entre elle. Un autre pour sauter, un autre pour esquiver et enfin un dernier pour se soigner. C'est pas forcément simple à s'y retrouver au début mais ça devient rapidement naturel. Le jeu se joue aussi bien en mode portable que sur l'écran de sa TV.
Durée de vie
Comme tout rogue-lite, c'est ici le point fort du jeu. La seule limite sera votre motivation face aux challenges offerts par l'île ! Des dizaines d'heures sont au moins assurées ! Une centaine pour les plus aventuriers !
Graphismes
Une note spéciale sur l'univers graphique du jeu : le pixel art qui commençait à nous sembler désuet est dans Dead Cells d'une élégance particulière ! Les jeux de lumière et la variété des décors des différents niveaux est à couper le souffle. Chapeau notamment pour la Tour de l'Horloge et son magnifique coucher de soleil !
Son
C'est peut être ici la seule faiblesse de Dead Cells. Comme la plupart des Rogue-lites, la bande-son n'est pas totalement variée et le fait de recommencer une dizaine de fois le même niveau n'aide pas à changer cela.
Intérêt
Pour peu que vous aimiez bien les Rogue-lites et les choses à collectionner : Dead Cells est un IN-DIS-PEN-SA-BLE !
Ergonomie
La version Switch de Dead Cells n'a pas à rougir face aux autres consoles. D'autant qu'elle offre une portabilité inédite et idéale pour ce genre de jeu dont les parties sont relativement rapides. Quelques ralentissement sont à noter cependant dans des moments très particuliers mais qui ne gênent en aucun cas votre aventure !

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Dead Cells (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×