• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Hot Wheels Unleashed Disponible sur Switch

Test de Hot Wheels Unleashed (Switch)

Hot Wheels Unleashed : un joli portage mais qui escamote quelques options importantes

Quand une franchise mondialement connue s’associe avec un spécialiste de la simulation de conduite, on peut espérer que le fruit de ce partenariat soit un titre de qualité. Il l’est mais avec quelques réserves, on fait le point dans ce test.

Test
Nous avons sagement attendu la mise à jour du 4 octobre pour prendre réellement en main ce jeu. Attention, ce n’est pas réellement un titre de simulation mais plutôt une récréation arcade vous proposant de collectionner les 68 modèles de petits jouets, finement modélisés dans le jeu, sur les divers circuits proposés. Tous ces véhicules sont des jouets, il n’est pas question de physique poussée mais bien d’avoir l’impression de rouler à toute vitesse sur des circuits miniatures au sein de décor d’une habitation, en gérant son turbo boost, en passant sur les plaques accélératrices et en évitant les barrières qui freineront brutalement votre progression.
Les véhicules s’envolent en étant très légers, attention à doser votre boost pour ne pas faire sortir totalement votre véhicule de la piste, sous peine de devoir le replacer automatiquement par une pression prolongée sur la touche X, moyennant une perte de temps fatale pour la réussite de vos objectifs.

Pour faire simple, nous avons un gameplay à la TrackMania dans un design MicroMachines. SI vous avez déjà joué à de précédents titres Hot Wheels, comme Hot Wheels Beat That ! sur 3DS et surtout sur Wii, vous retrouvez de grandes similitudes dans les circuits et vous perdez les pouvoirs spéciaux des véhicules.

Dans notre mode campagne de départ (City Rumble, sorte de mode carrière), vous avez donc une carte avec différents parcours à débloquer. Chaque réussite vous octroie l’accès à la course suivante et à la récolte des récompenses liées : des crédits, des améliorations, des customisations, et même des objets pour personnaliser votre éditeur de niveau. Oui, vous avez bien lu, vous pourrez créer vos propres circuits, les partager sur le Net et récupérer les propositions des autres joueurs.

Quelques endroits spéciaux vous permettront de récupérer une Blind Box, une petite boite surprise renfermant l’un des véhicules spéciaux du jeu. Vous pourrez également en acquérir avec vos crédits via la boutique en ligne et vendre certains véhicules s’ils ne vous intéressent plus ou en cas de doublon.

Il va falloir farmer dur pour récupérer l’intégralité des véhicules

Notre côté collectionnite chronique est bien évidemment aguiché par le désir de posséder tous les véhicules du jeu. Autant dire qu’à la vitesse où vous allez gagner vos crédits et le coût de certains véhicules ou des Blind Box, vous n’êtes pas prêt d'y arriver.

La boutique intégrée dans le jeu changera sa sélection régulièrement au cours de la journée, nous imposant de guetter le précieux qui nous manque. Et on risque d’être assez déçu quand la Blind Box récupérée (d’une valeur de 500 crédit du jeu) nous dévoile un véhicule déjà possédé, qu’il faudra revendre (avec perte de valeur si vous l’avez échangé contre des crédits du jeu). On n’est clairement pas fan du côté loterie aléatoire pour compléter sa collection, un comportement très "jeu sur mobile", et qui nous irrite régulièrement sur Mario Kart Tour.
Le plus ennuyeux en revanche, c’est que pour chaque véhicule, vous allez pouvoir débourser des points pour l’upgrader, des points en forme d’engrenage durement acquis. Et on ne peut qu’être déçu de l’impact de certaines « améliorations » sur de nombreuses voitures, c’est clairement peu sensible et cela ne nous avantage pas réellement.

Chaque véhicule dispose de quatre paramètres d'évaluation (vitesse, puissance de freinage, accélération et maniabilité), et tous peuvent être améliorés jusqu'à obtenir le score maximum. Autant dire qu’il va falloir vraiment sélectionner quelques modèles qui se démarquent un peu (comme la Honda S2000) et utiliser toutes vos ressources pour ces seuls véhicules, la grande majorité n’a aucun intérêt à être upgradé.

Une solution est de se tourner vers les événements mensuels : chaque mois, du nouveau contenu sera accessible pour une durée limitée, qui permettra d’apporter de nouveaux véhicules en lien avec une célèbre franchise, des modules spéciaux à votre éditeur et des éléments de personnalisation. Ce sont des DLC éléments seuls, une extension Batman est également disponible (dispo d’office dans le pass vol 1), et bientôt nous aurons le racing Season 1.
Un éditeur de livrée est également présent dans le jeu, nous permettant de modifier des composants spécifiques de la voiture, roues, châssis, carrosserie, couleurs et autocollants, avec la possibilité de télécharger des livrées réalisées par d’autres joueurs.

A ce jour rien n’était encore disponible sur Switch, ce qui tend à prouver que les réalisations sur les plateformes dédiées ne sont pas cross-plateformes. C’est bien dommage car on reste persuadé que sur PC, nous avons quelques artistes que l’on risque de ne pas retrouver sur plateforme Switch. A vérifier dans le temps.

Une maniabilité très arcade

Votre voiture n’a pas de gestion de vitesse, vous partez à la manière d’un Mario Kart Tour : 3,2,1 Go ! On appuie sur le bouton ZR pour accélérer, on charge son boost, et dans les bonnes lignes droites, pour sauter par-dessus le vide ou pour tenter un finish extrême, on appuie sur la touche B pour enclencher un petit coup de nitro boost.
Hot Wheels Unleashed n’est pas si facile sur certaines courses. Si en ayant les bons véhicules vous pouvez relativement facilement arriver dans le trio de tête, certaines courses suivantes ne seront accessibles qu’en arrivant premier, et dans le cas d’une course contre la montre, qu’en arrivant sous un temps limite assez stricte. Autant dire que pour ces courses, assez longues pour certaines d’entre elles, la moindre erreur de trajectoire est l’assurance de devoir recommencer la course.
Globalement, les courses contre la montre sont assez stressantes et bien moins fun que le reste du jeu, mais il est obligatoire de les réussir pour pouvoir avancer sur la carte.


Au bout d’un moment vous aurez accès à l’un des cinq combats de boss, des événements plus longs réalisés sur des pistes plus difficiles avec différents pièges et interventions externes (scorpions qui crachent un poison pour désactiver le turbo, tornade de passage), mais il faut d’abord avoir bien avancé et ramer sur des contre-la-montre pour pouvoir les atteindre. Pour le moment, nous n'avons pas encore eu le plaisir d'y participer.

Plus nébuleux, des événements secrets sont également accessibles à condition de réaliser certaines actions précédemment : avoir dans sa collection une voiture spécifique est souvent le cas. D’où le côté rageant des Blind Box qui nous offrent de multiples doublons alors qu’on se trouve bloqué sur un chemin à farmer, faute d’avoir le véhicule nécessaire pour y participer.
On notera que chaque circuit à des plaques de boost disséminées régulièrement, en les enchainant, on peut obtenir un vrai gain, mais pour certains circuits, cela peut être piégeant, car avec la vitesse, on a tendance à se déporter dans un virage et à toucher le rail (il est tout à fait possible d’utiliser cette technique de frotter le rail pour nous guider sans pénalité de dommage sur votre véhicule, moyennant un léger ralentissement de votre vitesse), alors qu’on peut mieux gérer sa conduite sans le boost et sans être pénalisé plus que cela par le temps. Chaque circuit s’apprend et vous bénéficierez de vos erreurs passées.

Graphiquement le titre tient bien la route, le multi beaucoup moins.

La modélisation est de qualité, les développeurs ont poussé le soin de mettre le numéro de série sous la caisse comme les jouets originaux et ont travaillé le rendu plastique métal pour rendre le plus « réel » possible chaque mini-véhicule.

Nous avons entendu parler de reproduction de l’usure des véhicules comme sur les jouets sur la version PC, nous n’avons pas noté un tel degré de modélisation sur la version Switch, ces petits apports ont probablement été atténués ou éliminés pour maintenir une fluidité dans le jeu, qui tourne effectivement très bien.

Un mode photo permet d’ailleurs de mettre en scène quelques clichés riche en détails. Ce mode est globalement bien réalisé mais reste assez anecdotique car il n’est pas au cœur du gameplay comme un Pokémon Snap.

Le tracé des circuits n’est pas avare en reflets lumineux. Ils sont globalement bien construits et fun à jouer, au moins dans un premier temps car au final vous n’avez que deux options possibles : la course classique et le contre-la-montre.

On manque d’options au niveau du jeu en ligne, deux essais après le déploiement du patch ne se sont pas révélés concluants : l’arrivée dans une course nous a permis de voir une compétition de 12 joueurs en cours comme spectateur, avec de nombreuses saccades à l’écran, et nous n’avons jamais pu nous connecter comme compétiteur. A revoir si nous avons loupé une étape ou si cet aspect reste défaillant encore pour le moment et pourra être simplifié via une nouvelle mise à jour.
A noter que pour le moment, les développeurs ont reconnu des limitations sur Switch. Il n’est pas possible sur le portage pour console Nintendo de créer un groupe privé (hobby privé) pour jouer avec des amis sur Switch et d’une manière générale, il n’est pas possible de jouer avec vos amis en multijoueur, pour cause de limitation technique, il n’a pas été possible d’implanter ce filtre pour se retrouver entre connaissances. Une faille bien regrettable car nous aurions bien aimé pouvoir organiser une petite soirée PN autour de ce titre. On suivra le Discord de la communauté pour vérifier si des modifications arrivent plus tard.

Localement, vous pourrez jouer à deux via l’écran partagé contre 10 autres véhicules gérés par l’IA.

Si l’on a beaucoup tourné sur le campus universitaire et le sous-sol, le plus agréable visuellement est celui du gratte-ciel en construction. Comme pour les circuits enfants, vous enchainerez les grandes boucles et les loopings, avec parfois des embranchements à négocier au mieux et des vides à sauter (et bien sûr en retombant bien dans l’axe).

Le sous-sol permet d'entreposer vos décorations, trophées. Vous pourrez y créer vos courses à domicile.

Je crée mon circuit... si je le peux.

Aussi bien modélisés qu’ils soient, il faut bien reconnaître qu’à la longue ces circuits proposés par le jeu, on les connait un peu par cœur. Alors il est temps de passer à l’éditeur de circuit pour créer votre propre version, en utilisant les éléments que vous aurez débloqués.
On crée donc notre circuit orange plaque par plaque en validant dans notre bibliothèque les éléments qui nous intéressent, en les tordant sur la gauche ou sur la droite, les étirant si nécessaire. On ajoute des Boosters spéciaux, des boucles, des obstacles et divers éléments interactifs pour construire notre chef-d’œuvre. Pas si évident que cela car on manque d’une vision globale pour bien se rendre compte de ce que cela donne.

Hot Wheels Unleashed Track Builder Tutorial - How to Make n Play Custom Tracks 13/10/2021


Hot Wheels Unleashed Track Editor - 5 MUST KNOW Tips!13/10/2021

Notre première réalisation n’a donc pas été très bonne et on s’est dit qu’on devrait potasser ce chapitre plus sérieusement un peu plus tard ou vérifier s’il n’y avait pas une aide un peu plus détaillée sur le sujet.

En date du 12 octobre, lors de notre dernier essai de création, nous avons voulu voir si des créations avaient été partagées par d’autres possesseurs du jeu et nous n’avons malheureusement rien trouvé. Soit la construction est aussi laborieuse pour les autres que pour nous, soit cette partie du jeu a pour le moment été mise de côté et n’attire pas encore les joueurs. A surveiller sur la durée mais on regrette de ne pas avoir une communauté encore très vivante sur ce titre.

Beaucoup de DLC optionnels payants qui font gonfler la facture

Le modèle économique fait réfléchir car les packs d’extension sont assez nombreux et il faut repasser à la caisse avec de l’argent réel pour les acquérir. Rien d’obligatoire certes, mais quand c’est un public assez jeune qui est visé, cela va être difficile pour les parents de freiner l’envie de certains enfants.
A ce jour, trois pass sont listés. Le premier est déjà disponible et fait la part belle aux super héros, les deux autres devant sortir en février et juin 2022. Si vous achetez une édition physique, vous pourrez ainsi récupérer le véhicule Bone Shaker et le Hot Wheels Pass Vol 1 (en Europe et reste du monde, les États-Unis étant livrés avec une petite différence).

Il faut en revanche se tourner vers des éditions digitales pour acquérir le jeu complet et l’ensemble des 3 pass. C’est la Stunt Edition, qui coûte tout de même 89,99 €. Le jeu de base vous coutera sur l’eShop 49,99 € tandis que la version collector avec le pass vol 1 est à 69,99 €. Une facture pas négligeable. On se dit que quelques parents y réfléchiront à deux fois, surtout s’ils ont déjà investi lors du précédent Noël sur un Mario Kart Live qui flirtait déjà avec les 100 euros, un jeu qui a bien tourné un temps avant de prendre un peu la poussière désormais.

Nous remercions le service de presse pour nous avoir fait parvenir un code afin de tester ce jeu. Prévoyez un peu d'espace pour accueillir le jeu dans ses différentes déclinaisons digitales : 5,91 Go sont nécessaires.

Hot Wheels Unleashed Nintendo Switch Gameplay13/10/2021

15/20
Un titre grand public bien réalisé mais qui n’intéressera pas vraiment les fans de simulation, du fait du côté non punitif des chocs le long des rails, seules les sorties de route ont un impact sur le chrono pouvant nous faire échouer notre course. Les plus jeunes enfants devront se méfier d’une éventuelle frustration au niveau des courses contre-la-montre. Les plus âgés risquent en revanche d'être frustrés par certaines absences du mode en ligne, propres à la version Switch pour le moment. Et quand on fait les comptes de tous les pass d'extension à venir, c'est un titre qui coûte assez cher. Mais si la passion pour les petites voitures est la plus forte, vous pourrez accepter de vous faire ce cadeau.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

15 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Le titre est clairement addictif les premières heures et se montre une bonne réussite dans le genre. Cela reste en revanche de l'arcade et ne plaira pas aux amateurs de simulation pure et dure, la conduite étant très permissive dans la gestion des collisions. Mais avant d'en profiter pleinement, il va falloir passer beaucoup de temps pour acquérir les différents modèles et les upgrader, ce qui risque assez vite de lasser certains joueurs, notamment les plus jeunes. Mario Kart 8 n'a pas grande crainte, ni Rocket League. Un titre cependant qualitatif dont on aimerait cependant quelques correctifs pour diminuer le nombre de doublons, profiter des créations des uns et des autres de manière cross-platform et permettre la création d'un hobby privé. Avec ces rajouts, cela en ferait un vrai hit avec une longue durée de vie.

Jouabilité
C'est bien fun, en particulier les premières heures de jeu car le rendu est bon. Et comme nous pouvons jouer tout de suite en écran partagé, c'est parfait pour un petit coop/versus immédiat. Puis arrivent les courses contre-la-montre, beaucoup plus stressantes. Mais il faut bien un minimum de difficulté sinon on plierait bien trop vite le jeu.
Durée de vie
Pour pouvoir récupérer tous les véhicules et upgrader les performances des modèles les plus intéressants, il va falloir être patient car vous aurez besoin de beaucoup de crédits et d'engrenages, et cela prend du temps pour les accumuler. Les doublons n'arrangent pas notre affaire. Des événements réguliers vont injecter un peu de sang neuf pour nous donner envie de collectionner de nouveaux éléments. Enfin, nous avons un éditeur de circuits assez complet qui mérite du temps pour être dompté. Mais une fois ceci prêt, seule votre imagination sera un frein. Autant dire qu'on attend avec impatience les créations des architectes en herbes, tout comme les nouvelles livrées des artistes pour profiter de ce jeu encore plus longtemps. Des DLC payants sont également présents. Trois Pass apporteront du renouveau jusqu'au mois de juin 2022 minimum. Nous avons donc une durée de vie assez généreuse.
Graphismes
Sans égaler la précision et les reflets de lumières des éditions PC, la Switch s'en sort globalement bien. En mode nomade, c'est très sympa et fluide. En mode télé, on constate effectivement une résolution un peu plus faible que sur les autres plateformes et un rendu des couleurs un poil moins pétant, surtout lié à l'élimination de quelques filtres pour conserver une fluidité maximale. C'est donc un portage de qualité à ce niveau.
Son
Une bonne ambiance sonore, avec des musiques variées. L'enrobage globale du titre est soigné dans les moindres détails, le studio Milestone a fait du bon boulot.
Intérêt
C'est le plaisir coupable de retomber dans le monde des petites voitures. Très bien modélisés, c'est un plaisir de retrouver de nombreux modèles. Mais au niveau de la rejouabilité, le titre pêche sur sa mécanique un peu lente pour débloquer l'ensemble des véhicules, propose un peu trop de DLC à notre goût et surtout doit améliorer certains aspects du jeu en ligne pour le rendre plus souple sur Switch. Quand on voit la facilité pour jouer à Mario Kart 8 Deluxe, on n'est pas encore arrivé à cette maturité avec Hot Wheels Unleashed. Mais attendons un peu, le jeu peut se peaufiner dans le temps.
Ergonomie
Le titre peut mieux faire au niveau de son éditeur de niveaux. Mais des vidéos commencent à arriver sur le net pour vous prendre la main pas à pas et devrait grandement facilité votre première création. Quelques panneaux explicatifs de plus n'auraient pas été un luxe.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Hot Wheels Unleashed (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×