• Ma note
    Moyenne de 3,8 - 1 note
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 1 ajout, et vous ?
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Breath of Fire II Disponible sur GBA

Test de Breath of Fire II (GBA)

Breath of Fire II, le test

Test
Il y a un genre que j’affectionne tout particulièrement, il s’agit des RPG (jeux de rôles), bien que les softs " made-in Nintendo " aient une place de choix dans mon cœur de jeune joueur, l’un n’empêche pas l’autre. Mais je m’éloigne du sujet là, donc même si le Game Cube ne dispose pas encore de ce genre de produits (cela ne saurait tarder) il en va tout autrement pour notre petite portable favorite (la GBA pour ceux qui nous rejoignent). Je sais que Squaresoft domine outrageusement le genre avec ses Final Fantasy mais il n’en reste pas moins qu’il existe d’autres titres qui sortent des sentiers battus à savoir Breath of fire 2 (BOF) par exemple.
Je pense qu’un bref récapitulatif des points essentiels de ce jeu ne sera pas de trop étant donné que presque tous les " gamers " de la nouvelle génération ne jure que par les jeux Squaresoft (ce n’est pas un mal mais il ne faut pas dénigrer les autres pour autant). Sinon pour tout ceux qui connaissent ce procédé vous pouvez directement aller au paragraphe suivant.

C'est quoi Breath of Fire ?

La saga des Breath of fire (dont Capcom est le créateur) a débuté il y a quelques années sur la mythique Super Nintendo (SNES). Au fil des ans, cette série a réussi à se constituer un noyau de fans non négligeable à travers les différents épisodes existants (sachant que le cinquième sort prochainement au Japon sur PS2) en proposant un univers simple à l’ambiance unique. On nous place " aux commandes " d’un jeune guerrier répondant au nom de Ryu (Capcom fait dans l’originalité) descendant du clan des dragons. Ce dernier est le personnage central de tout les BOF et son design diffère légèrement d’une aventure à l’autre. Il se découvre des talents qu’il ignorait comme se métamorphoser en plusieurs sortes de reptiles gigantesques qui gagneront en puissance en même temps que l’on progressera dans le jeu. Bien sûr il sera accompagné de différents compagnons ayant un but commun. Une histoire à la fois simple et captivante mais jamais lassante ainsi que des protagonistes attachants plongés dans un univers teinté de magie. Une tonne de quêtes annexes ainsi que le fameux jeu de la pêche à la ligne (présent depuis le début de la série). De sombres histoires de guerre opposant hommes, monstres, chimères et Dieux surpuissant voilà ce qui attend nos héros. Surtout que Ryu sera amené à réglé des conflits dépassant son entendement (pas facile de cohabiter avec les différents peuples lorsque l’on est un descendant du clan le plus puissant du monde).

Chaque épisode peut être joué indépendamment des autres car ils n’ont aucune suite à proprement parler, en effet même si le héros reste identique, il ne se souviendra plus de ses aventures précédentes et ne saura rien au sujet de ses puissantes origines. Mais il existe néanmoins des lieux et des personnages récurrents que l’on retrouvera dans toutes les histoires, comme par exemple Nina la princesse de Windia. Donc voilà pour les principes de base des jeux, vous êtes désormais parés pour lire le test de Breath of fire 2 !

Prologue

Capcom semble vouloir se faire pardonner de ne pas avoir sorti ce jeu sur notre continent à l’époque de la SNES, et pour cela il nous offre une séance de rattrapage qui nous permettra de (re)découvrir un fantastique RPG. Après avoir admiré la magnifique illustration ornant le boîtier on peut enfin commencer à jouer…

L’écran titre nous présente une flamme resplendissante sur laquelle vient s’inscrire le titre du jeu. Les menus ont été redessinés par rapport à l’ancienne version et c’est tant mieux d’ailleurs. Le ton est rapidement donné avec comme commencement un gros plan sur un énorme œil reptilien en train de s’ouvrir…Ce monstre caché par l’obscurité réclame alors d’avantage de puissance pour pouvoir enfin sortir de son sommeil léthargique, puis sa paupière se referme. On se retrouve dans un village aux commandes d’un Ryu pour le moins jeunot (8 ans environ) chargé par son père de retrouver sa petite sœur sans doute égarée dans les alentours, le tout sur un ton de flash-back des plus agréables car l’image est alors en noir et blanc. Après de rapides recherches il la retrouve derrière le hameau en train de contempler une immense carcasse de dragon apparemment assoupie…(les couleurs reviennent). Leur père ne tarde pas à les rejoindre et, une fois les traditionnels dialogues passés, il repart en compagnie de sa fille mais pas de Ryu qui préfère rester à contempler ce spectacle. De retour à son village personne ne le reconnaît et tout le monde lui demande d’où il vient. Impossible de trouver son père et sa sœur, sa mère ayant rendue l’âme il y quelques années lors d’une attaque de monstre sur la ville (attaque qui coïncida d’ailleurs avec l’apparition du gigantesque dragon). Ryu trouvera donc refuge dans une église et fera la connaissance de Bow, jeune orphelin, chapardeur sur les bords. Ils décident donc de partir pour une ville plus grande et lors de leur sortie, ils se trouveront nez à nez avec un terrifiant monstre qui va alors……. Inutile de trop en dévoiler après tout, sachez juste que vous reprendrez le contrôle du héros et de son acolyte des années plus tard tandis qu’ils essaient de gagner leur vie à l’aide de petits services rendus à des personnes ayant des ennuis.

Bien évidemment ils seront entraînés dans un périple mettant en jeu le sort du monde entier. Ils feront également la connaissance d’un grand nombre de personnages différents mais qui sauront faire abstraction de leurs différences (notamment au niveau du caractère) pour venir à bout de leurs problèmes. Le scénario bien que simpliste au début ne manquera pas de s’étoffer mais sans jamais devenir lassant et compliqué. On a toujours envie d’aller plus loin et c’est ça qui fait la force de BOF, il est extrêmement envoûtant (les passages forts sont courants vers la fin du jeu).

L’humour fait également partie intégrante du scénario et restera présent tout au long du jeu. Les relations entre les protagonistes sont travaillées de manière humoristique et ces dialogues contribuent grandement à l’immersion du joueur dans l’aventure.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

18 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Breath of Fire II (GBA) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
3.8/5

L'avis des visiteurs

Très bon RPG dans un univers très Donjons & Dragons, surtout dragon ^^" Dommage qu'il n'ai pas était traduit en Français mais si on se débrouille un tant sois peu en Anglais on s'en sort ^^ Ce qui fait aussi la force de ce jeu, c'est la libert

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×