• Ma note
    Moyenne de 4,7 - 7 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 8 ajouts
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Okami Disponible sur Wii

Test de Okami (Wii)

Okami : jeu exceptionnel d'une grande richesse. Incontournable.

Test
Ne vous est-il jamais arrivé de considérer un opus comme l'escapade parfaite dans un monde de beauté et de féérie, de rêver d'un voyage ? L'univers du Japon médiéval vous inspire-t-il des flots de récits légendaires et d'histoires éternelles ? Si l'affirmative a conclu les précédentes questions, vous présentez tous les symptômes pour développer une forte addiction à Okami. Retour sur cette aventure ex-tra-or-di-nai-re, et dont la richesse seule ne saurait être résumée d'une traite, ne serait-ce que par son caractère intarissable.

De l’opus original au portage Wii

Il convient avant toute chose de rappeler qu’Okami n’est pas un jeu créé spécialement pour tourner sur la dernière console de salon Nintendo. A l’origine, il s‘agissait au contraire d’une exclusivité PS2. Malheureusement pour les studios de développement, Okami n’a pas su faire l’unanimité auprès de ses acheteurs, la faute à une formule extrêmement bouleversante dans le milieu vidéo-ludique. Les paris osés sont souvent autant de portes ouvertes à un succès démesuré, mais ils peuvent être la raison suffisante d’un échec. Okami appartient à la seconde alternative et n’a pas réussi à faire valoir ses propres qualités, faute d’une promotion trop discrète et du manque certain d’un public adapté.

Les faits datent de Février 2007 en France, date à laquelle de nombreux joueurs découvraient la Wii, console semblait-il novatrice et terriblement révolutionnaire dans ses concepts. L’équipe de développement a choisi de laisser une deuxième chance à Okami, en s’apercevant que le titre déchu correspondait tout à fait à la philosophie de la console blanche de Nintendo. C’est un premier paradoxe, dans la mesure où ce chef d’œuvre vidéo-ludique n’a trouvé d’écho que sur une console à la base concurrente. De là est née l’idée de ce portage, avec cette fois-ci de nouveaux objectifs : faire découvrir un titre tapi dans l’ombre de l’actualité, et lui offrir toutes les chances d’acquérir la renommée escomptée.

La proéminence de la nature

Si l’on devait placer Okami dans une optique particulière, il s’agirait incontestablement de celle de la Nature. Le titre s’affiche comme un retour aux sources dans son intrigue mais aussi dans sa forme. Une large part des graphismes s’attache à faire ressortir une sensation d‘harmonie de nature, de calme et de sérénité, tandis que l’ensemble des populations se montre d’une grande proximité avec leur environnement. On discerne cet attachement grâce à la présence d’une pléthore d’actions à effectuer sur cette nature, comme les missions de floraison, ou d’éclosion par le biais d’une danse rituelle. En dehors de la capitale Seian, les villages que vous traversez ne manifestent aucun désir de destruction naturelle, ni de modernisation prématurée.

Ces peuplades vivent en accord avec les règles de la terre. Et comme pour mieux symboliser cette importance de la nature, le héros a été matérialisé sous une forme animale : celle du loup. Ou plutôt de la louve. Amaterasu est dans la mythologie la déesse du soleil, une sorte de divinité principale en laquelle on peut retrouver le Ré égyptien ou la célèbre image de la Mère Nature – grâce au genre féminin de cette entité. Sa mission est de redonner vie aux esprits de la nature, répondant au nom de Kami. Il y a en tout treize divinité mineures à éveiller de leur sommeil afin d’acquérir de nouveaux pouvoirs.

Un titre profondément ancré dans sa tradition

Si vous êtes une âme rêvant d’escapade et de dépaysement, Okami semble à même de satisfaire cette double attente. Car ce qui se révèle pour certains être la faiblesse du titre, à savoir son goût prononcé d’exotisme, est en fait sa plus grande force. On se retrouve plongé dans un maelstrom de fraîcheur dès les premiers instants de contact avec le jeu. L’ouverture culturelle se fait sentir avec poigne dans l’introduction magistrale du jeu, en composant une légende inspirée des mythes japonais ancestraux. Parmi ces diverses représentations légendaires apparaissent de grandes figures populaires, telles que Shiranui le salvateur, le dragon malfaisant Orochi. D’entrée, ces noms évoqueront nombre de rappels pour les passionnés de cette culture orientale. Et force est de constater que les références traditionnelles ne manquent pas dans l’intrigue principale. Le scénario d’Okami est truffé de clins d’œil plus ou moins explicites à l’univers japonais, qu’il est bien difficile de décrypter pour nous, pauvres européens incultes que nous sommes. Une courte section de la notice de jeu a cependant été réservée à des explications relatives aux scènes les plus étranges de l’opus.


Les initiés au célèbre manga Naruto trouveront eux aussi leur bonheur dans nombre de scènes et de personnages clef de l’aventure. Pour ne pas nous enfoncer dans un contenu qui gâcherait la découverte, nous ajouterons simplement que des éléments se rattachent fortement à l’entité d’Orochimaru, ou celle du renard à neuf queues Kyubi par exemple… Ce panel référentiel est un perpétuel plaisir d’exploitation, de reconnaissance et de liens.

Dans une optique plus rationnelle, les développeurs se sont attachés consciencieusement à dépeindre l’univers d’un Japon médiéval dans ses moindres détails. Les rites de la tradition font partie intégrante de l’opus, conférant à Okami un caractère documentaire. C’est un tableau fascinant où fourmillent ces brèves scènes de la vie quotidienne. De la fabrication du saké à la confection des fameux gâteaux de fleurs de cerisier, la liste des plats et des coutumes ravira les amateurs de cette culture si lointaine.

Une estampe en trois dimensions

Lorsque l’on explique qu’Okami s’inscrit dans le prolongement des traditions du Japon médiéval, il faut également préciser que si les mœurs et les coutumes de l’époque sont respectées, le graphisme a lui aussi été l’objet d’une recherche spécifique. Le rendu visuel se rapproche des techniques d’estampes japonaises ancestrales. Mais comment les concepteurs ont-ils réussi cette prouesse d’allier un art purement bidimensionnel à une carte de jeu modélisée selon les trois dimensions ?

Rappelons que le style de ces peintures anciennes se veut sobre et terne, et que la plupart des motifs sont cerclés d’un sillon d’encre de chine noire. Il paraît à première vue très difficile de transposer une telle conception esthétique sur un support virtuel efficace. Il ne faut pas nier que nos concepteurs ont effectué là un vrai travail de génie et d’artiste.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

19 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Okami (Wii) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
4.7/5

L'avis des visiteurs

Une vrai merveille pour les yeux et les oreilles, Okami dépasse de loin les autres jeux par sa grandeur graphique et historique : Une vrai merveille de la Nature !
Franchement, ce jeu est l'un des meilleurs auquel j'ai joué. Les graphismes sont magnifiques, les musiques aussi, le jeu est assez long donc on peut en profiter pendant environs 30 heures... Ce jeu nous apprend vraiment beaucoup de choses sur la culture Japonaise, culture dont des milliers de...
Pour tous les fans de "Zelda-like"

Galerie images

Mots-clés en relation

Console
Wii

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×