Dossier

E3 2002 - Retour sur l'E3 1999

Dossier
A l’heure où tout semble vouloir reposer sur l’E3 2002, nous vous proposons un coup de projecteur sur un des E3 les plus marquants de ces dernières années.

1. Présentation d’un salon hors du commun

Depuis quelques mois déjà, tous les yeux sont rivés sur la prochaine édition du salon E3. Concernant Nintendo, ce devrait être l’occasion de présenter des jeux aussi attendus que Zelda, Mario, Metroid, Mario Kart, et énormément d’autres blockbusters. Si Nintendo devrait également révéler quelques surprises, ses rivaux auront également matière à montrer.

Si aujourd’hui, il est quasiment normal de constater que chaque constructeur a quelque chose d’intéressant à proposer, il n’en a pas toujours été ainsi. Ainsi, l’E3 1999 fut un des premiers à proposer un véritable spectacle où tout le monde y trouvait son compte. L’idée de revenir sur ce salon n’est pas innocente. Il nous a paru intéressant de vérifier la véracité de certaines annonces faites lors de ce salon hautement important.

Ce dossier se doit de commencer par quelques précisions purement matérielles. Cette édition de 1999 s’est donc déroulée à Los Angeles, dans le fameux Convention Center de Californie, au sein d’un hall gigantesque de 50 000 m². Rappelons que les 2 éditions précédentes s’étaient déroulées à Atlanta. Cette édition fut impressionnante à de nombreux égards : plus de 400 exposants, près de 2 000 titres présentés (PC y compris) et des boothbabes (jolies filles siliconées un brin dénudées, qui dansent avec une console à la main) à la pelle.

Tout d’abord, rappelons les forces en présence lors de ce salon. Ici, point de X-Box (Microsoft est par contre très présent sur PC), juste Nintendo, Sega et Sony, avec leurs consoles respectives. Le marché voit l’affrontement entre la Playstation et la Nintendo 64. La Saturn a déjà rendu l’âme mais la Dreamcast ne lui a pas encore succédé. La Playstation 2 est un projet presque réel (Gran Turismo 3 est d’ailleurs présenté en version jouable lors de cet E3) et la Gamecube un nom qui n’évoque rien.

2. 12 au 15 Mai 1999 : 3 jours d’émerveillement

Partie A : Du côté de Sega

Après la mort de la Saturn, Sega tirait déjà mauvaise mine et on savait déjà que la Dreamcast serait sa dernière chance pour se maintenir dans la course aux constructeurs. Sega impose donc un style précurseur, fort de nombreuses idées novatrices. C’est en effet la première fois qu’une console propose un accès internet. Sega prévoit en effet de sortir sa console avec un modem 56K intégré, à un prix de 270 Euros environ (pour l’Europe).

Si Sega annonce plusieurs jeux censés sortir dans l’immédiat et faire décoller son installation réseau comme Sega Rally 2 ou encore Baldur’s Gate. Si le dernier n’est jamais sorti, le premier n’a jamais connu le succès escompté. Bref, on sait aujourd’hui que le Online selon Sega se résumera à Phantasy Star Online. Pourtant, chez Sega, on annonçait clairement la couleur de l’ambition : "Nous voulons nous positionner comme un acteur sur le marché du online et faire de la Dreamcast la machine familiale de loisir […]. Nous sommes de retour et nous n’allons pas faire de la figuration".

Côté jeux, Sega impressionne : si Soul Calibur proposait des graphismes jamais vus sur une console et Code Veronica marquait un pas dans la saga Resident Evil, c’est Shenmue qui enflammait toute la presse. Le jeu événement de Yu Susuki avait d’ailleurs clairement été mis en avant sur un stand gigantesque. On pouvait jouer les scènes en Quick Time Event (c’est à dire que des touches apparaissent à l’écran et on doit appuyer le plus vite possible sur celle ci) et certains autres mini jeux dans le jeu. Bref, avec un budget de lancement de 100 Millions d’Euros pour le seul continent américain, Sega tente vraiment le tout pour le tout. On sait aujourd’hui que ça n’a pas fonctionné.

Partie B : Sony maître du jeu

L’E3 ne fut pas pour Sony le point culminant de son année 1999. L’annonce de la Playstation 2 avait en effet été réalisée 2 mois plus tôt : le 2 Mars au Tokyo International Forum. A l’époque, Sony hésite encore à baptiser son nouveau bébé : " Playstation Next Generation " mais déjà, la Dreamcast semble dépassée dans les esprits. On annonce déjà les premiers jeux : Tekken de Namco, Gran Turismo de Polyphony Digital, Crash Bandicoot de Naughty Dog (on sait désormais que le jeu est sorti bien après et sous l’égide d’un autre éditeur : Universal Interactive, une filière de Vivendi Universal) et Wipe Out de Psygnosis (qui est finalement sorti en Février 2002). Selon Masayoshi Morimoto, le vice président de Sony, la Playstation 2 devrait sortir fin 1999 au Japon.

Pourtant, ce n’est pas la Playstation 2 qui constituera l’intérêt principal du salon chez Sony, mais bel et bien la Playstation One. La console atteint le maximum de son potentiel graphique et de nombreux jeux le prouvent : Final Fantasy 8, Crash Team Racing, Fear Factor (qui deviendra Fear Effect), Resident Evil 3 : Nemesis ou encore Gran Turismo 2 sont autant de preuves de la force tranquille de Sony. Cependant, Sony a beau avoir la forme, aucune annonce capitale n’est à retenir de ce salon.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×