Dossier

Dragon Ball : La saga

Dossier
Il est fréquent de voir des séries animées ou des films à succès adaptés en jeux vidéo. Malheureusement pour les fans, la qualité des softs n’est pas toujours au rendez-vous. Et oui, les grosses licenses se vendent bien, et du coup les éditeurs se reposent sur le nom du jeu, négligeant son contenu. La licence qui nous intéresse aujourd’hui est le mythique dessin animé Dragon Ball Z, qui sévissait sur nos télés à la belle époque du Club Dorothée. Si la plupart d’entre vous connait cette série, nous allons malgré tout vous proposer ici une présentation de celui qui a ouvert la voie du manga en France, rien que ca !
Dossier rédigé par Daikon

En 1984, Le magazine japonais Shonen Weekly Jump publie les débuts des aventures du jeune Sangoku, garçon d’une quinzaine d’années doté d’une queue de singe, et maîtrisant les arts martiaux. Il vit seul dans les montagnes depuis la mort du grand père qui l’a recueilli, lorsque Sangoku n’était encore qu’un bébé. Un jour, Sangoku rencontre Bulma, une jeune fille qui parcourt le monde à la recherche des 7 boules de cristal. Ces 7 boules ont le pouvoir, lorsqu’elle sont réunies, de faire apparaître le dragon Sheron, qui exaucera alors 3 vœux.

Voilà la base de l’histoire. La série rencontre un énorme succès au Japon et vaudra à son génial auteur Akira Toriyama une grande reconnaissance dans l’univers des mangas, et une immense popularité tant au Japon qu'à travers le reste du monde ! La série est ainsi publiée pendant 10 ans (42 volumes), et est adaptée en dessins animés (plus de 450 épisodes).

Précisons qu'il y aura 2 séries différentes : Dragon Ball et Dragon Ball Z. Dragon Ball relate les aventures de Sangoku et ses amis durant son adolescence, alors que Dragon Ball Z couvre toute la période de l’âge adulte de Sangoku, mettant également en scène ses enfants. La série Dragon Ball est plus axée aventure avec la recherche des boules de cristal, alors que Dragon Ball Z est plus violente car bien plus axée sur les combats, avec des affrontements démentiels devenus mythiques pour les fans.

Les personnages de la Saga.

Si on s'attache à une série, c'est d'abord avec ses personnages ! C'est la raison pour laquelle nous nous devons de vous les présenter, brièvement, afin que vous puissiez vous y retrouver :

Sangoku : Héros de la série, c’est en fait un guerrier extraordinaire, un Saïan, issus de la planète Végéta . Il sauvera la Terre à plusieurs reprises, avec la précieuse aide de ses amis. Il se mariera avec Chichi, qui lui donnera 2 enfants, Sangohan (en hommage à son grand-père) et Sangoten.





Krilin : Meilleur ami de Sangoku. Ils se sont rencontrés chez Tortue Géniale, maître en arts martiaux, dont ils sont devenus les disciples. Krilin est un très bon combattant, mais loin derrière les Saïans. A souligner qu’il n’est pas humain car il n’a pas de nez !!! C’est à la mort de ce dernier que Sangoku se transformera pour la première fois en super saïan.

Bulma : Meilleure amie de Sangoku. Bulma le rencontre par hasard alors qu’elle est à la recherche de la quatrième boule de cristal, qui est en possession de ce dernier. C’est grâce à elle que Sangoku découvrira le monde et vivra ses premières aventures. Elle se mariera par la suite avec Végéta, avec qui elle aura un fils, Trunk.

Tortue Géniale : Grand maître en arts martiaux, c’est aussi un vrai pervers, ce qui vaudra quelques scènes mémorables au fil des épisodes !!! Il entraînera Sangoku et Krilin sur son île, leur permettant d’acquérir une grande force. C’est d’ailleurs lui qui apprend à Sangoku la fameuse technique du Kamehamea.

Végéta : Il apparaît dans Dragon Ball Z. C’est aussi un Saïan, dont il est le prince. Au départ frère ennemi de Sangoku, il se joindra ensuite à lui et ses amis. Il se mariera avec Bulma et aura un fils Trunk. Bien qu’allié de Sangoku, il ne digèrera jamais que celui-ci soit plus puissant que lui.

Sangohan : C’est le fils aîné de Sangoku et Chichi. Jeune garçon très calme, il n’en est pas moins un guerrier exceptionnel. C’est d’ailleurs lui qui tuera Cell, puissant méchant, dans un affrontement fantastique qui restera gravé dans les annales !

Sangoten : Deuxième fils de Sangoku et Chichi. Il est très fort pour son âge (environ 10 ans). C’est le portrait craché de son père. Il est très ami avec Trunk.

Trunk : Fils unique de Sangoku et Bulma. Il est lui aussi extrêmement fort et possède l’orgueil de son père. C’est le meilleur ami de Sangoten. Précisons qu’il apparaît tout d’abord dans DBZ adulte, car il viendra porter un médicament à Sangoku à l’aide d’une machine à voyager dans le temps.

Petit Cœur : C’est un Namek (extraterrestre). Excellent ami de Sangoku et sa bande, il s’est pris d’affection pour Sangohan à qui il ne manque pas de sauver la vie à plusieurs reprises.

Saïan : Les Saïans sont une population de guerriers issus de la planète Végéta. C’est une population sanguinaire qui vise à conquérir toutes les planètes. Cependant, la Planète Végéta a été détruite par Freezer, et les seuls représentants des saïans sont maintenant Sangoku et Végéta (et leurs enfants). La faculté des saïans est qu’ils peuvent se transformer en super saïans : leurs cheveux deviennent alors blonds et se dressent sur leur tête, et leur yeux virent au bleu. Ils sont alors extrêmement puissants. Ce pouvoir est issu de leur colère et de leur haine. A noter qu’il existe 3 niveaux de transformation de saïans. Lorsqu’il atteint le niveau 3, Sangoku a les cheveux longs et ses sourcils disparaissent. Enfin, il faut savoir que tous les saïans possèdent un queue de singe, qui est leur point faible (d’ailleurs Sangoku, puis Végéta se l’amputent), et que tant qu’ils la possèdent, ils se transforment en gorille géant à la pleine Lune.

On vous épargnera un long développement des grands méchants de la saga, en nous contentant de les citer : Armée du Ruban Rouge (DB), Satan Petit Cœur (DB), Raditz (DBZ), Freezer (DBZ), les cyborgs (DBZ), Cell (DBZ) et Boubou (DBZ).

Maintenant que vous pouvez vous repérez dans l’univers de Dragon Ball, on peut avancer et évoquer ici toutes les adaptations en jeux vidéo de la saga, sur toutes les consoles Nintendo. Et il y en a eu des jeux, tellement la licence est juteuse !

LA NES

La première console de Nintendo a accueilli pas moins de 7 jeux Dragon Ball ! Les voici :

Shenron No Nozo (Le mystère de Shéron)
Ce jeu est le premier à avoir vu le jour, en Novembre 1986 au Japon, puis en France. Il s’agit d’un jeu d’action-aventure. Il retrace les premiers épisodes de la série : Sangoku doit combattre le roi Pilaf et retrouver les boules de cristal. Le jeu met également en scène Tortue Géniale, Bulma et leurs amis. Ce soft était d’une bonne qualité, et a fait passer de bons moments !

Daïmaoh Fukatsu (Le Nouveau Démon)
Second jeu de la saga paru en Août 1988 au Japon et seulement là-bas. Il s’agit cette fois d’un jeu un peu différent puisqu’il utilise les cartes à collectionner Dragon Ball, afin de définir les attaques de chaque personnage. Cependant, il s’agit plus ou moins d’un jeu de rôle, qui reprend le combat de Sangoku contre Piccolo, et où notre héros doit venger le meurtre de Krilin par Tambourine.

Son Gokuh Den (L’histoire de Sangoku)
Ce jeu est paru au Japon en Octobre 1989. Comme le précédent, ce soft est un jeu de rôle utilisant le système des cartes. Sangoku doit cette fois participer au 23ème tournoi des arts martiaux, où il devra affronter Satan Petit Cœur en finale.

Kyoshyo Saiyajin (L’attaque des Guerriers de l’espace)
Il s’agit ici du premier jeu Dragon Ball Z, sorti en Octobre 1990 au Japon. Il s’agit toujours d’un jeu de rôle utilisant les cartes. Raditsu (le frère de Sangoku) est venu sur Terre pour combattre Sangoku et enlever son fils. L’histoire s’arrête à l’arrivée de Nappa et Végéta.

Gekishin Freezer (Freezer le destructeur de planètes)
Sorti au Japon en Août 1991, c’est un jeu d’action-aventure suivant le principe des cartes. Il reprend l’affrontement contre Végéta jusqu’au combat contre Freezer. A noter que le jeu met en scène les personnages secondaires que sont Ten Chin Han, Yamcha et Chaoz.

Resen Ji Zo Ningen (Bataille contre les Androïdes)
Sorti au Japon an Août 1992, c’est toujours un jeu de rôle utilisant les cartes. Il reprend l’aventure de Sangoku contre les cyborgs du docteur Gérot. I commence sur la planète Namec où Sangoku affronte Freezer et Cooler, et se termine sur Terre contre les cyborgs.

Tenkaichi Bugokai (La Grande Bataille)
Ce soft a vu le jour au Japon en Décembre 1992. Il s’agit d’un soft un peu particulier. En effet, il se joue exclusivement à deux avec les cartes Power Level, selon un système de code-barres : des points de puissance sont indiqués sur les cartes et déterminent la puissance de chaque personnage.

Gaiden Saiyajin Setsu Metsu Keikaku (Opération d’extermination des Supers Guerriers)
Sorti au Japon en Août 1993, il s’agit du premier vrai jeu de rôle Dragon Ball Z ainsi que du dernier jeu de la licence sur Nes. IL est assez particulier car c’est la première histoire originale créée autour de DBZ. D’ailleurs, le succès du jeu lui a valu deux dessins animés spéciaux reprenant son histoire. Les solutions de ce jeu se trouvent dans les DA. Pour la petite histoire : le docteur Egi va tenter de recréer génétiquement tous les ennemis de Sangoku. Le jeu a été adapté sur Playstation en Décembre 1994.

LA SUPER NES

La majorité des jeux sortis sur Super Nes sont des jeux de combat : en effet, ils sont tous tirés de Dragon Ball Z, la seconde partie des aventures de Sangoku et ses amis, de loin la plus populaire en raison de la virulence de ses combats.

Super Botoden (La Super Bataille)
C’est le premier jeu Dragon Ball Z sorti sur Super Nes, au Japon en Mars 1993 et en 1994 en France, semble-t-il. C’est le premier jeu de combat utilisant la licence. Il est de qualité moyenne, mais tout de même sympa. De plus, il innove en proposant un écran splitté lorsque les persos sont très éloignés. Ah, je me revois encore me laminer les mains en essayant désespérément de faire un Kamehamea !!!

Super Botoden 2 (La Super Bataille 2)
Le jeu est sorti au Japon en Décembre 1993, et en France fin 94. C’est la suite de jeu précédant. Il est de bien meilleure qualité, notamment au niveau des graphismes, et légèrement au niveau du gameplay. Mais le fun est toujours là (du moins pour les fans).

 


Super Botoden 3 (La Super Bataille 3)
3ème jeu de baston sur Super Nes, sorti au Japon en Septembre 1994 et début 95 en France. Il met en scène la quasi-totalité des personnages de Dragon Ball (dont Bou). Les graphismes et la jouabilité ont encore été améliorés, pour notre plus grand bonheur.

 


Super Son Gokuh Den (L’histoire de Super Sangoku)
Sorti en Mars 1995 au Japon, c’est le premier jeu de rôle de la série sur Super Nes. Il reprend l’intégralité de l’histoire de Sangoku. IL est assez proche des Zelda dans la mesure où il mélange l’aventure et la recherche. C’est un soft de très bonne qualité que vous devriez vraiment tester si vous êtes fan. Qui a parlé d’émulation ?

 


Super Botoden 4 (La Super Bataille , paru sous le nom Hyper Dimension en France)
Ultime jeu de baston sur Super Nes, il est sorti au Japon mi-1995 et un peu plus tard en France. C’est le dernier DBZ sur une console Nintendo en attendant les versions GBA et NGC. Il est de très bonne qualité, très rapide, très beau et très jouable. C’est un jeu de baston " classique " dans la mesure où il n’y a pas d’écran splitté si vous vous éloignez : on est cantonné à la largeur de l’écran. Nous ne saurions que trop vous le conseiller, c’est du pur bonheur !

GAME BOY

Rval Tono Deai (La Rencontre)
C’est un jeu de rôle sorti au Japon en Novembre 1994. Il reprend toute la série Dragon Ball Z, vous fait vivre les plus grandes batailles de Sangoku en vous épargnant le système des cartes avec la puissance des persos.

Voilà pour l’histoire de Dragon Ball dans les jeux vidéos. Je tiens à préciser pour les puristes qu’il existe 2 jeux sortis en arcade, des jeux de baston d’une qualité exceptionnelle, comparables à Street Fighter ! Mais rien n’est terminé ! En effet, Infogrammes a racheté les licence et va publier 3 jeux GBA et au moins un jeu NGC, utilisant en plus la connexion GBA/NGC. Comptez sur nous pour vous en reparler très bientôt !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×