Satoru Iwata Né le 12/06/1959 (63 ans)

Dossier Satoru Iwata

Décès d'Iwata : l'hommage de la PN Team

La disparition de Satoru Iwata a été une terrible nouvelle pour toute l'équipe de Puissance Nintendo. En attendant un PN Show exceptionnel très bientôt, voici les réactions de plusieurs membres de l'équipe de PN.

Dossier
Satoru Iwata s'est éteint samedi : il avait 55 ans. Emporté par la maladie, il était depuis 2002 le visage de Nintendo : un homme jovial et déterminé à accompagner la transformation de Nintendo, après le succès fulgurant de la Wii et de la DS, les défis imposés par tablettes, smartphones et consoles concurrentes ont obligé Nintendo à se réinventer. Cette réinvention, Satoru Iwata en était l'un des principaux acteurs, et sa mort est donc une terrible perte pour Nintendo et pour nous, fans de la firme.
Nous avons proposé à toute l'équipe de Puissance Nintendo de partager son ressenti suite à ce décès. C'est notre façon à nous de saluer le travail accompli par un homme dont on ne partageait pas toutes les décisions, mais dont on était conscient des qualités, surtout dans les moments difficiles.

Vous retrouverez ci-après les réactions de l'équipe du site, évidemment touchée par la disparition de Satoru Iwata, même si malheureusement, nous n'avions jamais eu le plaisir de le rencontrer. Ses apparitions dans les Nintendo Direct nous manqueront, c'est certain !
Satoru Iwata : Directly to you
Iwata avait créé une gestuelle qui nous manquera beaucoup !

La réaction de Xavier

Les PDG emblématiques de leur entreprise ne sont pas si nombreux. Nicmooc faisait la comparaison entre Steve Jobs et Satoru Iwata : il me semble que les deux hommes, par leur dévouement sans faille à leur entreprise, partageaient des valeurs semblables, la même passion, avec la même envie de réussite pour leurs produits.
Satoru Iwata
Satoru Iwata semblait aussi beaucoup s'amuser à présenter les produits de sa firme : les Nintendo Direct nous réservaient souvent des surprises savoureuses, avec une mise en scène amusante qui nous semblait unique ; et il me semble qu'on ne reverra pas un PDG faire de même de sitôt !

Cet amusement n'a pas toujours payé : la 3DS a eu bien du mal à décoller, et on ne parle pas de la Wii U. Mais l'heure n'est pas encore au bilan, mais à l'envie de saluer un homme qui faisait tout pour la société dont on lui avait confié les commandes. Il n'en verra pas les fruits, mais à nous de les voir mûrir dans les mois qui viennent, qu'il s'agisse des jeux sur smartphone, de Quality of Life ou de la Nintendo NX, voire même des licences Nintendo dans les parcs d'attractions Universal !

Mes pensées vont à la famille de M. Iwata, au staff de Nintendo qui travaillait au quotidien avec lui, et à M. Iwata lui-même qui, de là-haut, surveillera l'état d'avancement de nos collections d'amiibo ! Merci à vous pour ces 13 dernières années à la direction de Nintendo : on vous en a fait voir de toutes les couleurs en réagissant parfois de façon violente à certaines informations, mais vous nous l'avez bien rendu !

La réaction de Boris

Bah voilà, Satoru Iwata n’est plus. Le 4ème président en 117 ans d’histoire de la firme de Kyoto s’en est allé ce samedi dernier rejoindre ses illustres collègues de travail qu’ont été Gunpei Yokoi ou Hiroshi Yamauchi. L’annonce que j’ai apprise à mon lever lundi matin m’a tout de suite sonné, un peu comme si on m’avait fait une mauvaise blague, celle où l’on attend avec impatience que l’on te dise "c’est pas vrai, regarde il est là !". Mais non, il faut se faire une raison, M. Iwata s’en est allé et avec lui un paquet de souvenirs bons comme mauvais qui resteront à vie marqués dans ma mémoire de vieux gamer grincheux. Car oui, comme beaucoup parmi vous, j’ai eu mes accès de colère parfois quand je voyais le Nintendo de la fin des années 2000 s’engluer jusqu’au cou dans le casual gaming, j’ai poussé des hurlantes de voir les éditeurs tiers s’enfuir les uns après les autres sans que la direction de la firme ne s’alarme, et dieu sait les coups de gueule que j’ai portés après des Nintendo Direct totalement bâclés.

Mais bon quand je pense à Satoru Iwata, je n’ai que les bons moments qui me reviennent en tête et, quand Xavier nous a demandé d’exprimer notre souvenir que l’on gardera de lui, au final ils sont tous bons : ce que je vois chez Iwata et dans la politique qu’il a menée pendant ces 13 ans passés à la tête de la société, c’est qu’il a su redonner à Nintendo le sens d’une firme qui est toujours dans le mouvement. Je dis bien redonner, car le mouvement a toujours été dans l’ADN de la firme de Kyoto, mais de la Famicom au GameCube, Nintendo s’était un petit peu reposé sur ses lauriers et était passé d’archi-dominant dans les années 80 à archi-dominé au début des années 2000, en tout cas dans le marché des consoles de salon, celui des portables ayant était revigoré grâce à un certain Pokémon.

Car grâce à une vision de génie qui est d’ouvrir le marché du Jeu Vidéo à un plus large public, avec la DS en 2004 et la Wii en 2006, Iwata a su redorer l’image de la boîte tout en lui apportant sa période la plus faste. Il a apporté à Nintendo cette image de société en mouvement dont elle avait grandement besoin, et bizarrement c’est lorsqu’il est reparti dans l’immobilisme que ça a recommencé à battre de l’aile (la 3DS et la Wii U ne sont que des « suites de ses succès »). Et ça, il avait bien compris que dans un monde en mouvement, il fallait s’ouvrir à des horizons plus larges. Il y a eu tout d’abord son dernier coup de maitre avec les amiibo, et puis ses œuvres dont il ne goûtera jamais le fruit d’un éventuel succès, les jeux sur smartphone, le cross media « à la Disney » avec le partenariat signé avec Universal Studio, le Quality of Life ou encore la future NX, source de tous les fantasmes des fans de Nintendo et que l'on aurait rêvé qu’il nous présente en personne à l’E3 de l’année prochaine.

Car oui, il y a une deuxième image que je garde de lui, c’est son sourire, toujours le même, ce petit sourire qui laissait sortir sa passion pour la communication et pour son métier, à chaque présentation. Car ce n’était pas un patron comme les autres, il avait ce goût de partager ce qu’il avait à dire. Depuis sa prise de fonction, il n’a jamais cessé de communiquer avec les fans de la firme, que ce soit à chaque E3, dans les savoureux Iwata Ask, ou encore durant les Nintendo Direct. Développeur avant tout, il aimait le jeu vidéo et ça se sentait à chaque intervention. Nous, fans de la firme, nous l’avons vu grandir sur scène, se décoincer, s’amuser, nous l’avons vu se mettre en scène comme nul autre patron de multinationale avant lui, nous l’avons vu progresser en anglais d’année en année, nous avons eu peur pour lui lorsqu’il est réapparu amaigri en septembre dernier, et pourtant, jamais ce sourire n’avait disparu, celui d’une personne que l’on n’a jamais rencontrée au final, mais qui ne nous a jamais apparue aussi proche de notre cœur de gamer aujourd’hui.

Donc oui ce n’est pas un souvenir qui est parti avec toi, mais des années de passions et de joies que tu as pu nous apporter, donc une dernière fois on ne pourra jamais assez te remercier pour tous ces souvenirs que tu laisses derrière toi. La seule chose que l’on peut te souhaiter maintenant, c’est de reposer en paix. Directly to you: arigatō gozaimasu Iwata san.

La réaction de Valentin

Satoru Iwata était pour moi LE Président de Nintendo car je n’ai que peu connu l’ère Yamauchi, étant trop jeune. Satoru Iwata était LE Président qui a révolutionné l’entreprise et qui a vendu environ 100 millions de Wii et 150 millions de Nintendo DS. Malgré les échecs répétés de la Nintendo 3DS et ensuite celui de la Wii U, il resta digne et n’abandonna pas son poste.

On se souviendra de lui comme un chef d’entreprise qui devait avoir de l’humour avec énormément d’autodérision comme nous avons pu le voir ces dernières années dans les Nintendo Direct qui ne seront plus pareils sans lui – si Nintendo décide de les continuer – et aussi via les deux Nintendo Digital Events diffusés avant l'E3. Dans le premier surtout, le combat Reggie-Fils-Aimé vs Satoru Iwata restera dans nos mémoires en tous point et cela n’arrive pratiquement jamais de voir des chefs d’entreprise faire de telles choses. J’adorais également lire ses interviews réalisées dans le cadre des Iwata Demande qui me manqueront car il donnait des détails très intéressants sur les jeux et surtout leur développement.

Pour résumer, je me souviendrai d’un Président qui était parfaitement compétent à son poste même si tout le monde n’a pas été d’accord avec certains de ses choix. Il a su renouer avec le succès commercial avec la Wii et la DS, après l’échec de la GameCube et il savait parfois sortir du contexte de sa fonction pour nous faire rire lors de certaines occasions qui étaient excellentes.

J’adresse toutes mes condoléances à sa famille : que M. Iwata, Président de la grande entreprise Nintendo de 2002 à 2015, repose en paix. Merci beaucoup pour tout ce qu’il a fait.
Fanart Satoru Iwata pleuré par les personnages Nintendo

La réaction de Sebiorg

Satoru Iwata est un acteur vraiment charismatique dans le milieu, c'est ce que je retiens de lui, avec un grand sens de d'autodérision dont certains feraient bien de s'inspirer. Il est resté le chef jusqu'au bout, droit devant les investisseurs qui lui demandaient de céder à la facilité, poursuivant de lourdes réformes pour faire muter Nintendo, des orientations dont il ne verra pas la concrétisation. Il serait le premier gêné de voir tous ces hommages, lui qui restait humble, prenant à cœur chaque sujet concernant la firme, fier dans les réussites et triste face aux critiques. Il savait cependant rebondir mais en gardant foi dans le cap qu'il s'était fixé.

Courageux, il l'était car il aurait pu démissionner au regard de sa maladie. C'était un battant, un visionnaire dans son domaine et j'aurai un pincement au cœur également lors du prochain E3 lorsque la marque présentera enfin en détail le concept NX. J'aimerais voir plus souvent des capitaines d'industrie autant engagés dans leur entreprise sans mépriser les joueurs et étant respectueux des concurrents. C'est aussi en cela qu'il est salué par les autres firmes, c'est le respect qu'il avait envers les autres.

Quelle forme prendra désormais la communication de l'entreprise, je n'en sais rien, la transition va être difficile tellement Iwata avait imprimé sa marque dans ce domaine. J'ai adoré ses Iwata Ask. Merci Monsieur Iwata pour la singularité qui était la vôtre et pour cette accessibilité qui était votre différence. Un grand respect ! Condoléances et pensées amicales de soutien à la famille. Encouragements vis-à-vis de l'ensemble des équipes Nintendo à travers le monde qui doivent poursuivre l'histoire de la firme en nous apportant de nouveaux plaisirs ludiques. The show must go on.

La réaction de Thibault

Le souvenir que je vais garder d'Iwata ce sont ses multiples mises en scène dans les Nintendo Direct. Il a révolutionné la communication de son entreprise (et du secteur) pour sauver ses consoles qui avaient du mal à se vendre et renouer le lien avec les joueurs.

Comment oublier cette séquence avec Luigi pour fêter l'anniversaire du frère de Mario ?
GIF animé Satoru Iwata
Ou encore :
GIF animé Satoru Iwata
Et enfin :
GIF animé Satoru Iwata
Au revoir Monsieur Iwata :
GIF animé Satoru Iwata

La réaction de Zenit

J’avais 12 ans quand Iwata est arrivé à la tête de Nintendo, et c’est à partir de cette année-là que j’ai commencé à suivre l’actualité de la firme et que je suis devenu le joueur passionné que je suis aujourd’hui (mon inscription en tant que membre sur PN date de cette même année d'ailleurs) donc on peut dire que j’ai « grandi » avec Iwata en tant que président de Nintendo.

Comme beaucoup, ce que je retiendrai le plus d’Iwata, ce sont évidemment ses Nintendo Direct. Avec ce type de communication, à la limite entre la rigueur et le sérieux d'un président japonais et le comique de mises en scène rappelant qu’il est aussi un joueur, il a su s’adresser à ses fans pour réduire la distance que la firme pouvait avoir avec eux, et se faire connaître auprès d’un public de joueurs pas spécialement attiré par Nintendo. S’il n'y avait qu'une scène à évoquer pour illustrer cette frontière entre sérieux et comique, ce serait pour moi celle de la « cérémonie de déballage » de la Wii U (imitée d’ailleurs dans un PN Show qui avait suivi), dans laquelle Iwata avait sorti sa paire de gants blancs pour donner aux futurs acquéreurs de la console un avant-goût de ce qu'ils allaient pouvoir découvrir quelques jours plus tard dans la boîte !

Iwata a imposé son style dans le secteur et a changé l’image de Nintendo pour que la firme ait sa propre identité.

Merci M. Iwata.

N-Direct Wii U - Unboxing Wii U14/07/2015


La réaction de Jumpman

J’ai toujours soutenu Satoru Iwata. Dans sa singularité, dans ses idées sorties de nulle part, dans ses choix incompréhensibles et contestés, dans son entêtement. Il était pour moi l’incarnation d’une pensée libre, qui ne se contentait pas de suivre les théories et les idées d’autrui. Une pensée en dehors du cadre. C’est ce qui, pour moi qui ai aussi parfois mon petit côté électron libre, me fascinait.

De ses discours aux investisseurs expliquant sa stratégie, j’ai pu lire des pages et des pages ! J’y ai découvert un homme passionné. J’y ai découvert un penseur rigoureux et cartésien. J’y ai découvert une personne dotée d’une grande intelligence, et d’une grande connaissance du monde informatique et vidéoludique. J’y ai découvert un homme malgré tout convaincu, droit dans ses bottes, mais qui expliquait ses choix avec une patience et une pédagogie remarquables. J’y ai découvert un capitaine, qui menait son navire dans la tempête avec courage, maintenant son cap quoi qu’il pût arriver.

Persuadé qu’il était chargé d’une mission pour l’avenir, M. Iwata n’en oubliait à aucun instant la philosophie qu’il devait garder présente chez Nintendo, celle des deux grands hommes de la firme disparus avant lui : Gunpei Yokoi et Hiroshi Yamauchi. Si le paradis existe, ces deux-là l’y ont certainement accueilli avec tous les honneurs.

Voilà pourquoi j’ai toujours soutenu Satoru Iwata. Difficile d’affirmer que tous ses choix ont été les bons, mais tel est le lot d’un libre penseur : prendre des risques, essuyer de gros échecs et parfois, à force d’essayer, s’en sortir avec triomphe. C’est son parcours atypique qui l’a façonné dans ce sens : M. Iwata, au départ, n’était pas un homme du business. C’était un créatif, un développeur, qui comprenait réellement son domaine. Qui a continué à exercer son talent pour la programmation malgré sa position de manager dans les hautes sphères de Nintendo.

Sa proximité avec le monde vidéoludique et les joueurs, je l’ai ressentie en le croisant à la Japan Expo 2012 de façon très inattendue. C’était la seconde fois que je le voyais de mes propres yeux, après mon passage à l’E3 2011, mais c’était la plus marquante. Il était là, dans la foule, à trois mètres de moi, accompagné de Stephan Bole, et de quelques agents de sécurité. Il saluait la foule, d’un regard plus « directly » que jamais. Et ce serait en-dessous de la vérité que de dire que sa simple présence m’inspirait…

Satoru Iwata, c’était également un personnage de Nintendo, avec son univers. Tout comme nous avions Mario, Link, Pikachu. Nous avions ce protagoniste haut en couleur qui se donnait en spectacle dans des situations burlesques, parfumées d’un humour subtil bien trop rare dans le secteur. Mais contrairement à Mario ou Link, Satoru Iwata, lui, pouvait mourir. Et le retour à la réalité est, en ce sens, extrêmement brutal.

Ce personnage excentrique et son humour, qui donnait envie de tout lui pardonner — du positionnement de la Wii aux années de disette vidéoludique — c’est ce qui restera, pour nous autres joueurs, de l’atypique CEO de Nintendo. Je me souviens au PNCast de ce cher TEOX qui répétait très justement qu’il n’en pouvait plus de voir Iwata s’excuser. Et je le comprenais volontiers. Mais à présent, je dois avouer que j’aimerais entendre dire « Please understand », une dernière fois.

Au revoir Monsieur Iwata, et merci pour ces années.

La réaction de Dimitri

Pour moi Iwata c'était « mon » Président de Nintendo. Il avait réussi à créer une proximité avec les joueurs mais il a aussi réussi à m'intéresser de nouveau aux jeux vidéo grâce à la DS et la Wii. J'ai toujours profondément aimé Nintendo, mais Iwata a réussi à me parler « directly », à comprendre mes attentes. Il a aussi réussi à montrer une ouverture tout en restant très traditionnel.

Je n'ai pas UN souvenir marquant mais plusieurs. Toutes ses interventions étaient uniques. Sur scène lors d'une présentation avec sa démarche un peu nonchalante, sa main toujours un peu ballottante et son sourire chaleureux. C'est aussi avec son accent à couper au couteau lors des Nintendo Direct et ses « directly to you » qu'il en aura marqué plus d'un, dont moi.

Mais encore plus que ça, en y repensant, Iwata a changé le cours de ma vie il y a de ça près de 10 ans. C'est grâce à lui et à sa vision du jeu vidéo que j'ai postulé chez PN, que j'ai créé et animé le PNCast et rencontré tout plein de superbes personnes. Avec cette vision du jeu vidéo, il a influencé ma vie comme peu de personnes ont pu le faire.

Merci Iwata.

La réaction de Cirreip

C'est grâce à Smash Bros que je suis devenu le gamer invétéré que je suis, autant dire que la patte Iwata aura été déterminante pour moi à ce niveau.

En ce qui me concerne, l'évènement qui m'a fait le plus me rendre compte à quel point cet homme aimait les jeux vidéo est sans doute quand il a divisé son salaire par 2 suite au démarrage tiède de la 3DS puis une nouvelle fois après les débuts difficiles de la Wii U.

Je n'avais jamais vu un patron dans quelque domaine que ce soit prendre à ce point la responsabilité d'un « échec » et privilégier ses employés à son image ou son bénéfice personnel.

Son attitude chaleureuse et bienveillante était également quelque chose qui rendait le personnage ultra attachant. Je n'approuve pas tous les choix de Nintendo ces dernières années mais je n'ai jamais été aussi convaincu de la bienveillance de ces choix que lorsque M. Iwata était aux commandes.

Merci à lui pour tout ce qu'il a fait et j'espère qu'il repose en paix avec Yamauchi et Yokoi.

La réaction de RYoGA


Merci Iwata-San !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

RYoGA
Merci Iwata-San !
ZGMF Balmung
Arf, ça fait trois jours qu'on le sait... mais j'ai toujours l'esprit aussi vide dès que j'y repense....
Je partage vos sentiments. Beaucoup de tristesse en vous lisant...
Un grand bonhomme qui nous a fait et nous fait encore s'amuser.

>> Boris : "on aurait rêvé qu’il nous la <la NX> présente en personne à l’E3 de l’année prochaine"
Oui...
Dans un an, quand on verra cette nouvelle console, c'est forcement à Satoru Iwata qu'on pensera, "directly to him".
Et quand on y jouera, quand on s'amusera avec, on pourra encore le remercier chaleureusement. J'en suis sûr.
_ALkyD_
Pour ma part, j'en garde l'image d'un président qui avait vraiment le sens de l'humour et de l'auto-dérision. Son combat avec Reggie est unique et mémorable, tant c'est rarissime de voir un PDG d'une multinationale se mettre en scène ainsi.
L'autre image que j'ai de lui, c'est sa capacité à vouloir préserver l'image de son entreprise et celle de ses employés. En réduisant son salaire pour privilégier ceux de ses employés, il a donné une vraie leçon de morale et de vie à un nombre incalculables de patrons.
Merci Mr. Iwata.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×