• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Story of Seasons: Pioneers of Olive Town Disponible sur Switch

Test de Story of Seasons: Pioneers of Olive Town (Switch)

Test Story of Seasons : Pioneers of Olive Town : n'est pas Animal Crossing qui veut !

Story of Seasons : Pioneers of Olive Town arrive sur Nintendo Switch et s'inspire (plutôt mal) d'un grand jeu Nintendo de 2020 !

Test
Développeur original de la série Harvest Moon, renommée Story of Seasons suite à la perte de la propriété du nom de la licence, Marvelous nous propose un nouvel épisode de sa simulation fermière sur Nintendo Switch. L’aura des développeurs la série Harvest Moon suffit-elle pour en faire un jeu de qualité ? Découvrons le dans ce test.

Situation de départ et objectif

Story of Seasons : pioneers of olive town vous place dans la peau d’un jeune homme ou d’une jeune fille qui déménage dans la ville natale de son grand père décédé. Vous décidez de reprendre sa ferme laissée à l’abandon et allez bénéficier des conseils du maire de la ville qui rapidement vous transmettra vos objectifs : redorer l’image de la ville en participant à son expansion et remettre sur pieds l’ancienne ferme laissée, depuis semble-il quelques années, à l’abandon.

Que peut-on faire ?

Votre espace de jeu est ainsi séparé en deux parties distinctes : la ville et la région de votre ferme.

L’espace consacré à votre ferme est divisée en différentes zones que vous allez pouvoir débloquer au fur et à mesure afin d’agrandir votre territoire et d’avoir accès à des bâtiments à rénover (poulailler, étable, écurie…). Le jeu est principalement basé autour du principe de crafting, à savoir, la recherche de matériaux de base, la transformation de ces matériaux en autres matériaux et la construction d’objets à partir de tout cela.

Ainsi vous avez la possibilité de couper des arbres pour en récolter différents types de bois, accumuler de l’argile en vidant des flaques d’eaux, récolter différents types de pierres et de minerais en explorant des grottes, couper l’herbe qui jonche le sol etc.

Vous allez ensuite pouvoir transformer ces ressources de base grâce à des machines (vous pouvez par exemple créer des planches de bois, du tissu, des lingots…), ce qui vous permettra par la suite de fabriquer d’autres objets utiles à votre progression, à votre agriculture et à l’aménagement de votre ferme. Autant être clair directement si cet aspect crafting ne vous intéresse pas, « Pioneers of Olive Town » n’est absolument pas fait pour vous.

En dehors de ce crafting vous avez la possibilité de cultiver un grand nombre de plantes, fleurs, arbres fruitiers & légumes, qui vous permettront, après avoir eu la patience de les faire pousser, de gagner de l’argent en les revendant via une boite de dépôt (comme celle de la boutique dans Animal Crossing New Horizons). Vous pouvez aussi gagner de l’argent en revendant différentes plantations sauvages que vous trouverez sur votre exploitation tous les jours ou en pêchant dans la mer par exemple.

La ville, elle, regroupe l’ensemble des commerces et personnages non jouables du jeu. C’est là-bas que vous pourrez vous procurer vos graines, vos animaux, améliorer vos outils, fabriquer des nouvelles habitations pour vos élevages, agrandir votre maison etc. Vous pourrez aussi y acheter de nouveaux vêtements, modifier votre apparence, contribuer à développer le musée (cela vous rappelle quelque chose ?), aller au restaurant (pour remplir votre jauge d’énergie quotidienne), vous rendre à la mairie pour effectuer des « missions » pour la ville ou ses habitants (ce qui se résume à fournir une quantité précise d’un ou plusieurs éléments cultivables, constructibles ou à crafter sur l’île).

C’est aussi en ville que vous allez pouvoir participer à des évènements (festivals, concours, mini jeux) et tisser des liens avec les habitants et pourquoi pas si vous en avez le courage (et si vous comprenez comment faire) trouver l’âme sœur.

Les points forts

Une variété de choses à faire

Comme présenté plus haut dans ce test, l’un des atouts principaux du titre tient dans sa tentative de proposer un contenu riche : au travers des différents animaux à élever, des plantations variées que l’on peut cultiver (arbres fruitiers, légumes, fleurs), de la pêche, du musée que l’on peut remplir, des personnages que l’on peut croiser, des ressources que l’on peut cafter pour fabriquer des objets.

Le joueur est assez libre de faire ce qu’il veut très rapidement, il n’est pas tenu par la main trop longtemps par un tutoriel contraignant. Les joueurs désireux d’être aux manettes de leur ferme le plus rapidement possible seront donc rassurés.

Les points faibles

Un manque considérable de finition

La réalisation du jeu manque sérieusement de finition et certains éléments ont clairement été développés à la va-vite.

Les explications des différents principes de gameplay ne sont pas suffisantes, on se retrouve très vite à se poser plusieurs questions auxquelles il va falloir répondre seul, en cherchant par soit même en parcourant de long en large les menus et les lieux : Comment nouer des relations avec les villageois ? Quels cadeaux faut-il leur offrir pour attirer leur attention ? Y-at-il d’autres moyens de susciter leur intérêt ou vont-ils simplement toujours répéter le même type de phrases et avoir la même routine jour après jour ? Quels sont les innombrables objets que l’on récolte que l’on doit garder car ils serviront pour du crafting, lesquels peuvent être vendus directement car ils n’ont pas d’utilité ?

Les loading screens qui affichent un screenshot du jeu aléatoirement, donnent l’impression d’avoir été générés au hasard tant ceux-ci sont parfois mal cadrés ou présentent des scènes étranges (animal qui traverse une porte par exemple, gros plan hasardeux).
L’aventure est ponctuée d’événements mais ces derniers sont risibles. Pour ne citer que les deux premiers que j’ai rencontrés, l’un était consacré à une chasse aux œufs, qui s’est traduite par une cinématique montrant le personnage cherchant les œufs dans la ville (zéro gameplay, zéro intérêt), l’autre consistait en une course d’animaux de compagnie, nécessitant d’appuyer au bon moment sur un bouton à plusieurs reprises. On comprend ici bien l’inspiration du côté d’Animal Crossing mais avec un sacré goût d’inachevé, comme si l’idée de ces ajouts avait été faite au dernier moment afin de cocher la case « événements saisonniers » qui fait le succès de la franchise de Nintendo.

Certains détails manquent véritablement. Si à l’instar d’Animal Crossing nous pouvons utiliser différents outils, je n’ai à ce jour toujours pas trouvé comment faire pour ne porter aucun outil dans ses mains autrement qu’en laissant une case vide dans son inventaire et en sélectionnant cette dernière…

La traduction française laisse elle aussi parfois à désirer et peut nuire à la compréhension de certains principes du jeu (cela m’est arrivé sur la pêche).

Outre ces manques de finition dans la réalisation du jeu, la technique pêche elle aussi. On remarque de sérieux ralentissements à chaque fois que l’on se balade dans le village (zone la plus dense du jeu avec un grand nombre de bâtiments et de personnes).

Beaucoup de choses à faire sur le papier… mais on tourne vite en rond

La richesse proposée par le jeu saute rapidement aux yeux, le village est composé de beaucoup de marchands et l’on constate que l’on va pouvoir avoir accès à une zone de plus en plus grande pour développer sa ferme. Mais l’on se retrouve vite au final à enchainer les jours en se focalisant sur la même chose (crafting de ressources dans les grottes, coupage de bois, plantations).

Dès lors de jeu se révèle vite répétitif et les causes sont multiples : manque d’explications et de mises en situations sur les possibilités offertes (ou non d’ailleurs) par le jeu, rythme très lent dans la progression (malgré la présence d’un mode plus rapide), plantations et élevage variés mais qui se ressemblent tous dans finalité (je plante, j’arrose et je récolte).

Ainsi les joueurs les moins patients risquent vite d’avoir fait le tour de la boucle de gameplay principal et ne vont pas avoir envie de persévérer et faire prospérer leur ferme et la ville pour voir si les possibilités offertes évoluent.
12/20
On remarque vite où les développeurs sont allés chercher leur inspiration tant ce nouvel épisode de Story Of Seasons nous rappelle la série Animal Crossing (crafting, musée, pêche, interactions sociales…) mais ces inspirations n’aboutissent que rarement à un résultat satisfaisant. Trouveront peut-être leur compte ceux qui connaissent bien la série ou qui n’ont pas peur de lui consacrer du temps en découvrant par eux-mêmes l’ensemble de son fonctionnement et n’étant pas regardant sur ses défauts de réalisation et de gameplay.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Bomberem
A la lecture de ce test, j'ai l'impression (peut-être fausse) que le testeur connaît/apprécie mieux la licence Animal Crossing, que Harvest Moon / Story of Seasons, et se sert, à tort, du premier comme référence (déjà le titre de l'article donne le ton).

De ma propre expérience (beaucoup plus orientée Harvest Moon), la comparaison n'a pas lieu d'être. Même si on retrouve quelques points communs, les deux licences n'ont pas la même philosophie.

En outre plusieurs reproches évoqués ici sont récurrents dans la licence Harvest Moon :

- On ne sait pas quels sont les cadeaux préférés des différents personnages, on ne connaît pas les conditions d'activation de scènes avec les prétendant-e-s, ni l'utilité de tous les objets du jeu ...
Personnellement je vais consulter le site de fogu.com qui est une mine d'information (en anglais)

- Le jeu est extrêmement lent, répétitif, particulièrement laborieux au début avec la limite d'énergie qui réduit le nombre d'action. Tout est hors de prix à l'achat et vous aurez beaucoup de mal à tirer des bénéfices de vos récoltes. Améliorer votre amitié avec les personnages demandera une bonne année à condition de leur donner un bon cadeau tous les jours.

Certains reproches me paraissent plus légitimes, mais il faudrait le jeu en main pour le confirmer, et surtout le comparer au anciens opus pour savoir s'il y a effectivement une baisse de qualité ou non.

En résumé, le jeu a son style, ses contraintes, ses inconvénients, ça ne peut clairement pas plaire à tout le monde, et c'est dommage de le comparer à une autre licence.
bahascaux
C'est clair, le jeu prend cher :lol:
Mayuri
Le manque de finitions des Harvest Moon n'est pas nouveau, j'en ai essayé pas mal -dont les Runes Factory qui étaient légèrement meilleurs, et l'affreux Innocent Life...- Je peux vous dire que ces jeux de Marvelous sont toujours fini à la hâte... (Bon, c'est en géréral le cas pour tous leurs jeux, mais certains sont fun si vous ne les payez pas plein pot...)

Depuis que j'ai joué à Stardew Valley, j'ai jamais pu rejouer un Harvest Moon. Stardew Valley corrige tous les défauts récurrents de cette série. C'est dommage, j'adore ce genre de jeu et avec le changement de nom, j'avais espoir, mais je lis partout de mauvaises notes...

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


PNCAST spécial Nintendo Direct E3 2021

Soutenez PN : achetez ces jeux !

12 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Ce n'est pas un mauvais jeu en soit, mais vu le nombre de sorties sur la console, vous pourrez trouver mieux pour le prix.

Jouabilité
Trop répétitif, pas toujours intuitif et clair.
Durée de vie
Tout dépend de votre réceptivité à la répétitivité du jeu.
Graphismes
Très classique pour un jeu du genre. Techniquement faible pour ce type de graphismes simples.
Son
Pas vraiment marquant.
Intérêt
Trop répétitif.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Story of Seasons: Pioneers of Olive Town (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×