• Mon attente
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.

    Fermer
    Mes jeux 1 ajout, et vous ?
  • Devenir fan ! 1 fan, et vous ?

Super Mario 3D World + Bowser's Fury A paraître sur Switch

Test de Super Mario 3D World + Bowser's Fury (Switch)

Test de Super Mario 3D World + Bowser's Fury

Après Mario Kart, Pikmin et bien d'autres jeux Wii U, c'est au tour de Super Mario 3D World de faire l'objet d'un portage Switch. Mais 3D World n'arrive pas seul, avec une nouvelle aventure, Bowser's Fury, qui est un vrai bonheur !

Test
S'il y a bien un jeu Wii U dont on avait depuis toujours la conviction qu'il reviendrait sur Switch, c'est bien lui : Super Mario 3D World. Le jeu, sorti en 2013 sur la malheureuse Wii U, n'est finalement pas sorti au meilleur moment : on venait de se farcir un New Super Mario Bros U un an plus tôt, et on en finissait par se dire qu'on avait trop de Mario. Mais ce 12 février 2021, c'est avec plaisir qu'on accueille le portage du jeu sur Switch, car le contexte n'est pas tout à fait celui qu'il était en 2013.

Quand Mario Odyssey rencontre 3D World

2021, le contexte est radicalement différent : après un Super Mario Odyssey absolument délicieux, le manque de Mario commençait à se faire sentir. Pourtant, aucun nouveau jeu de plate-forme Mario n'est annoncé. Pas un bruit, pas une rumeur... Seulement, la perspective de retrouver Super Mario 3D World dans le cadre d'un énième portage de jeu Wii U sur la console : après Mario Kart 8 Deluxe, New Super Mario Bros U Deluxe, Pikmin 3 Deluxe et on en oublie certainement, c'est désormais au tour de Super Mario 3D World d'avoir sa deuxième chance.
Bowser fait encore des siennes dans Super Mario 3D World
Il faut dire que la perspective de faire découvrir un très bon jeu de plate-forme à près de 80 millions de joueurs – c'est presque le nombre total de consoles Switch vendues au 31 décembre 2020, quand la Wii U n'a finalement eu que 13 millions de courageux, peut représenter un joli retour sur investissement.

Et parce qu'il faut bien raviver la flamme des fans à la perspective de rejouer à un jeu qu'ils connaissent déjà, Nintendo s'est dit qu'il serait plutôt malin d'ajouter une nouvelle aventure, le mystérieux mode Bowser's Fury, sur lequel nous avons consacré une large part de notre preview de Super Mario 3D World + Bowser's Fury.

Vous avez dit Super Mario 3D World Deluxe ?

Les deux aventures sont incluses dans la même cartouche, et surtout accessibles dès le lancement du jeu, car dans le fond, les deux jeux sont totalement différents. Nous pourrions résumer notre ressenti en une phrase : Bowser's Fury est plus proche du DLC de Super Mario Odyssey, les chats en moins, que de l'additionnelle-on à Super Mario 3D World.

En effet, Bowser's Fury ne fait qu'emprunter la mécanique du chat au jeu principal. Le reste du concept, à savoir un monde ouvert dans lequel Mario va découvrir des environnement radicalement différents d'un bout à l'autre, nous semble plus proche d'Odyssey. Mais c'est là un débat de passionné qui n'intéressera que votre serviteur : le joueur, lui, sait qu'il va pouvoir jouer à deux jeux pour le prix d'un.

Pourquoi cela ? Parce que Bowser's Fury ne se contente pas d'être un petit contenu en plus "histoire de", non. L'idée de Nintendo, c'est d'aller encore plus loin dans la folie, dans la furie de Bowser, avec une aventure dont chaque retournement de situation vous collera à votre manette.
Super Mario 3D World + Bowser's Fury sur Nintendo Switch
Avec en plus une liberté de mouvement qui nous manque terriblement dans Super Mario 3D World, les "bip bip" de la caméra qui refuse d'aller dans la direction voulue vous rappelleront très souvent ô combien le jeu dicte sa loi. Et c'est sans doute un des seuls regrets qui nous étreint suite à notre redécouverte de SM3DW : la caméra est un peu limitée, et complique à notre sens de façon un peu inutile la progression dans certains niveaux.

On avait déjà souligné, à l'occasion du test initial du jeu en 2013, qu'on avait ici l'héritier de 30 ans de jeux Mario, nettement inspiré d'un Super Mario 3D Land qu'on avait a-do-ré sur Nintendo 3DS, et embelli à la sauce HD à l'occasion de sa sortie sur Wii U, la première console HD de Nintendo ! Un fond flou, des jolies couleurs, un Mario Chat trop mignon : il n'en faut finalement pas bien plus pour nous faire craquer...

Avec Bowser's Fury, Nintendo nous montre que son savoir-faire en termes de jeu de plate-formes est passé au niveau supérieur : tout est maîtrisé à la perfection dans ce contenu complémentaire incroyable. On n'a pas le droit de vous dire le nombre d'Astres Félins que vous aurez la possibilité de récupérer, mais il y en a beaucoup. On a pu lire ici ou là qu'il faudrait 3 heures pour boucler le jeu, on vous souhaite bon courage pour y arriver, surtout si comme votre dévoué vous prenez un malin plaisir à tout explorer, et plutôt deux fois qu'une, histoire de ne pas passer à côté d'un petit truc à découvrir !

L'histoire de Bowser's Fury

Mais voilà déjà 5 paragraphes qu'on parle du jeu, et on n'est pas encore revenu sur son histoire. Honnêtement, on ne va pas vous refaire le test de Super Mario 3D World, notre prose n'a pas pris une ride en 7 ans, on vous parlera des changements apportés par Nintendo à l'occasion de cette sortie sur Switch. Mais on a beaucoup à dire au sujet de Bowser's Fury, la vraie nouvelle aventure que Nintendo a concoctée.

Il faut peut-être qu'on contextualise un peu tout ça : Super Mario 3D World se termine d'une façon unique qu'on n'a pas envie de vous spoiler. Tout ça pour dire qu'on n'est finalement pas vraiment surpris de retrouver un Bowser aux dimensions gigantesques dès nos premiers pas dans ce nouveau monde, où Bowser Junior nous implore à l'aide.
Grâce au mode photo, à vous les jolis souvenirs de vacances dans Bowser's Fury !
Bowser est en effet géant, et semble avoir perdu la raison. Junior se sent bien impuissant pour venir en aide à son père, et ne peut que compter sur Mario pour le ramener à la raison : vous constaterez que l'animation de Super Mario n'est plus un tabou avec les mimiques de son visage et sa posture.

Fini le personnage un peu raide qui court en ligne droite pour rattraper une princesse kidnappée, Monsieur se permet maintenant de poser les mains sur les hanches, ce qui n'est pas sans nous rappeler qu'en 2022, un film d'animation Mario devrait sortir dans les salles obscures.

Un jeu Mario, ça consiste en un bonhomme habillé en salopette bleue qui parcourt des niveaux pour récupérer des objets, qu'on va appeler étoiles, shines, étoiles vertes ou astres félins dans le cas de Bowser's Fury. Le nombre d'objets ainsi collecté permet d'accéder à de nouveaux lieux, avec des twists scénaristiques parfois, histoire de relancer l'aventure. Eh bien Bowser's Fury n'échappe pas à cette règle, et c'est fait de façon absolument maîtrisée de la part des équipes de Nintendo : certains Astres Félins s'obtiennent avec une facilité déconcertante, d'autres demanderont une certaine maîtrise de la manette.

A vrai dire, et ça me fait un bien fou d'en parler, c'est sans doute la première fois que je me retrouver à aller appuyer sur les boutons X ou A avec l'index de la main gauche, les autres doigts étant trop occupés à déplacer la caméra pour les uns, ou à déplacer Mario pour les autres. Soit on est mal fichu (pourtant on a vérifié, les 10 doigts sont bien là !), soit on est particulièrement doué. Le débat est lancé (venez témoigner sur Discord !).

Une grande soif de verticalité

En septembre dernier, on avait souligné le plaisir qu'on prenait à se percher en hauteur dans Super Mario Sunshine : la conception de ses niveaux avait été pensée pour tenir compte du fait qu'on pouvait, depuis un point en hauteur, voir très loin dans le niveau, voire même très loin dans le monde. Et on se perchait donc le plus haut possible, juste pour le plaisir. Dans Bowser's Fury, on retrouve ce sentiment, et on se dit là aussi que Nintendo l'a fait exprès pour nous faire plaisir. Et ça marche : on saute de plateforme en plateforme, on grimpe aux poteaux, on rebondit de pale en pale... Et on monte, on monte !
Super Mario 3D World + Bowser's Fury sur Nintendo Switch
Prendre de la hauteur permet de repérer des Astres Félins potentiels (ou au moins des zones qu'on n'avait pas encore suffisamment explorées), et ça nous permet aussi de partir à la découverte de nouvelles régions. Au tout début du jeu, on a évidemment qu'une vision assez réduite de l'ensemble de la map, qui se découvrira peu à peu au gré de certains événements. L'indicateur clé, c'est le nombre d'Astres Félins en votre possession : ce nombre va notamment impacter les régions accessibles et le comportement de Bowser, avec une montée en puissance qui ne devrait pas vous laisser indifférent !

Et on sent que les développeurs ont pris un malin plaisir à nous imaginer en train de découvrir cette verticalité : le mode Photo, d'ailleurs, semble fait pour nous conforter dans cette soif d'horizon. Plutôt bien conçu, il est accessible en appuyant sur flèche bas et nous permet de faire une photo en modifiant le zoom et l'angle de la prise de vue, un peu comme si on mettait le jeu en pause (en fait, on met littéralement le jeu en pause le temps de prendre cette photo !), et on place la caméra pour organiser son arrière-plan de la façon la plus pertinente par rapport à l'effet escompté. Ajoutons à cela une myriade de filtres : cela a tout du gadget, mais ça nous a bien amusé !

Par contre, s'ił y a bien un personnage qui se passera de toute verticalité, c'est le brave Capitaine Toad. Souvenez-vous : c'est dans Super Mario 3D World qu'on a découvert ces niveaux au level design très malin où on est contraint par l'impossibilité pour notre personnage de sauter. Il faut donc le faire avancer sans sauter, dans des niveaux très bien pensés. Les niveaux Captain Toad sont de retour évidemment dans SM3DW, avec une nouveauté de taille : il est désormais possible de jouer à 4 aussi, dans ces niveaux spéciaux qui permettent de faire le plein d'étoiles.

Un jeu-hommage

On l'a déjà dit deux ou trois fois, mais Bowser's Fury est un magnifique hommage à 35 ans de maîtrise des jeux de plate-forme : c'est un peu le Mario's Legacy qu'on attendait, un héritage subtile qui ne manque pas de nous surprendre, tout en restant très respectueux de cette franchise dont on célèbre en ce moment encore le 35e anniversaire.

Bowser Junior, le personnage qui vous accompagne tout au long de l'aventure, peut être contrôlé soit par un ami, soit par vous même, grâce aux fonctions gyroscopiques de la manette ou des Joy-Cons. Ainsi, une pression sur R permet d'afficher le pointeur, et vous envoyez ensuite Bowser Jr donner un coup de pinceau à l'endroit voulu : cela va vous permettre de faire apparaître des items, ou d'ouvrir des passages secrets, dans la pure tradition des jeux Mario. Les tuyaux d'or que vous aviez déjà trouvés dans Super Mario 3D World sont de retour dans Bowser's Fury, avec à la clé quelques dizaines ou centaines de pièces à récolter, en sachant que 100 pièces valent un 1Up, évidemment !

Dans Bowser's Fury, Nintendo n'y est pas allé avec le dos de la cuillère en termes de power-ups : certains niveaux privilégieront certains costumes, tandis que vous aurez aussi la possibilité de vous coiffer d'un item pour atteindre des plate-formes sinon difficiles d'accès. Voici les différents power-ups que vous pourrez revêtir : le costume chat, la fleur de feu, la feuille de raton laveur, le boomerang, le champignon et le grelot qui vous permet de vous transformer en statue et d'ainsi vous épargner le moindre dommage.

Adeptes de la collectionnite, à vos marques...

Le débat sur la durée de vie du jeu est toujours d'actualité, en fonction de votre profil de joueur. Vous avez ceux qui vont tracer jusqu'à la fin, et puis ceux qui vont prendre le temps de se faire plaisir et de trouver tout ce qui doit être trouvé. A l'heure où nous écrivons ces lignes, nous n'avons pas encore terminé Super Mario 3D World, et quelques Astres Félins nous échappent encore.

Super Mario 3D World + Bowser's Fury sur Nintendo Switch
Concernant SM3D World, ce n'est pas comme si on ne l'avait pas déjà terminé voici quelques années. Quant à Bowser's Fury, nous avons suffisamment progressé pour rassurer ceux qui pensaient que l'aventure était courte. Il n'en est rien ! On adorerait vous dire combien d'Astres Félins vous attendent au final, mais ce serait gâcher la surprise (et en plus, on a promis de ne rien dire !).

Prenez donc le temps de savourer votre découverte, même si dans Bowser's Fury, c'est plus la quête des Astres Félins qui motivera votre progression, quand dans 3D World, vous devez récupérer des étoiles vertes et les tampons qui sont cachés dans chaque niveau.

Luigi, Peach et Toad à la rescousse

Rien de nouveau sous le soleil : à l'instar de Super Mario 3D World sur Wii U, vous avez la possibilité de choisir parmi 4 personnages : outre Mario, vous pouvez jouer avec Luigi, Peach et Toad. Chacun dispose de ses propres aptitudes, ce qui rappellera de bon souvenirs aux joueurs de Super Mario Bros 2 autrefois : Luigi peut sauter haut mais se déplace plus lentement, Peach saute loin mais se déplace assez lentement, Toad se déplace super vite mais fait des sauts de puce, il n'y a que Mario qui soit moyen partout, et qui finalement ait notre préférence (même si certains niveaux nécessitent d'utiliser Peach si vous voulez éviter de planter votre manette dans le mur, de rage !).

Nintendo a un peu fait ses devoirs avec son portage, et une fois n'est pas coutume, le mode multijoueur est jouable en ligne à plusieurs : ajoutons à cela la compatibilité du jeu avec le Nintendo Switch Online, et on a presque l'impression de jouer sur une console moderne ! Jouer à plusieurs peut-être un bon moyen de traverser des niveaux un peu compliqués tout seul, car il faut bien se dire que certains niveaux du jeu sont particulièrement coriaces, pour ne pas dire vicieux.
Super Mario 3D World + Bowser's Fury sur Nintendo Switch
C'est là une grande différence entre les deux aventures : il n'y a pas de mode multijoueur à 4 dans Bowser's Fury, qui se limitera comme on l'a dit à un mode deux joueurs où l'un contrôle Mario, l'autre Bowser Junior. Dans 3D World, les 4 personnages se partagent le même écran, et on suit donc celui qui file vers le but, avec ce que cela peut impliquer de cris enragés ou de mort cruelle pour les personnages qui trainent un peu trop derrière. Mais c'est le jeu, ma pauvre Lucette !

Et la technique, dans tout ça ?

Nintendo n'aura pas eu la patience d'attendre une éventuelle Switch Pro pour lancer son portage de New Super Mario 3D World. Le jeu étant basé sur une version Wii U, il tourne très proprement sur Nintendo Switch. Mais du côté de Bowser's Fury, le constat est moins charmant : il arrive, parfois, que des ralentissements se produisent à l'écran, notamment lorsqu'il y a profusion d'éléments à l'écran, comme par exemple un Bowser géant qui vous attaque, tandis que vous faites tourner la caméra pour savoir où il se trouve par rapport à vous et que des flammes tombent du ciel. Bref, le quotidien parfois compliqué d'un plombier super-héros ! Vous l'aurez compris : on a dans ce cas-là pousser la Switch dans ses derniers retranchements en lui faisant faire des calculs qu'elle ne se pensait pas capable de réaliser !
Super Mario 3D World + Bowser's Fury sur Nintendo Switch
Les musiques de 3D World s'écoutent avec toujours autant de plaisir, et Nintendo a vraiment travaillé ses ambiances sonores dans Bowser's Fury. Les thèmes sont plutôt catchy, sans toutefois devenir aussi inoubliables que certains thèmes précédents comme Super Mario Odyssey avec Jump Up! Superstar! par exemple. Mais ils sont très sympa, agréables à écouter en cours de jeu, et évidemment parfaitement en phase avec le niveau parcouru. Rien à dire donc, de ce point de vue là.
19/20
Si Super Mario 3D World a un peu vieilli, notamment au niveau de la gestion de la caméra qu'on trouve en 2021 un peu trop limitative, on a pris un plaisir immense à découvrir l'aventure Bowser's Fury, riche en surprises et en rebondissements. Les Astres Félins s'enchainent les uns après les autres, parfois facilement, parfois moins. Mais c'est aussi ça, un jeu Mario : le plaisir est aussi bien dans la découverte des environnements imaginés par ses concepteurs que dans le plaisir simple d'un Astre Félin trouvé juste là, presque par hasard, en se disant juste 'oh tiens c'est marrant, il doit y avoir quelque chose par là' ! Sans Bowser's Fury, SM3DW aurait été un jeu sympa à refaire, ou à découvrir. Par la seule présence de Bowser's Fury, il devient un titre incontournable de la Switch, avec un gameplay agile comme un chat (vu le level design, on n'en attendait pas moins !) et des Astres Félins dans tous les coins !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

bahascaux
J'ai 3/4h dessus (sachant que j'ai fait la version WiiU à 100%).

Je dois dire que Bowser Fury est vraiment plaisant à jouer, les phases de plateforme sont plus sympa que dans Odyssey, tout comme la répartition des Astres qui y sont bien plus gratifiant que les Lunes. A l'opposé le gameplay est bien plus basique que dans Odyssey, Mario est un peu moins maniable (difficile de courir et de tourner la caméra en même temps) avec moins de fluidité, précision et possibilité. Le truc bien c'est qu'on ne ressort pas des niveaux comme c'était le cas dans 64 ou Sunshine, mais avec des zones qui changent tout de même en fonction des nouvelles missions qui arrivent contrairement à Odyssey où c'était pareil uniquement pour des évènements particulier. L'idée de Bowser est géniale, mais on pourrait chipoter sur le fait que ça soit un peu trop prévisible et qu'au final la tension est plus visuelle qu'autre chose (surtout pour un joueur expérimenté).

En ce qui concerne SM3DW, comment dire... C'était un opus que je n'avais pas aimé, et ça n'avait rien à voir avec le fait que les mondes soient linéaire, vu que j'adore SM3DL sur 3DS, et finalement plus de 7 ans après, j'aime encore moins ^^ . Je ne saurait pas vraiment dire pourquoi, mais même la vitesse accru des personnages n'y change rien.

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


PNCAST spécial Nintendo Direct E3 2021

Soutenez PN : achetez ces jeux !

19 /20

L'avis de Puissance Nintendo

On avait beaucoup aimé Super Mario 3D World sur Wii U. Si le jeu a un tout petit peu vieilli dans son gameplay, la présence de l'aventure supplémentaire Bowser's Fury en fait un nouveau jeu incontournable de la Nintendo Switch. Des étoiles vertes d'un côté, des Astres Félins de l'autre : nul doute que vos prochaines soirées seront plus qu'occupées, à sauver des princesses d'un côté, et à libérer un Bowser devenu fou de l'autre. On recommande, on adore (ô surprise !).

Jouabilité
Il marche, il court, il saute, il vrille : c'est Mario ! Qu'il soit à dos de Plessie ou en patin à glace, les commandes sont particulièrement précises.
Durée de vie
Aucune crainte à avoir quant à la durée de vie de Bowser's Fury, qui saura vous amuser de looooongues heures. Foncez, y'a un Bowser à corriger !
Graphismes
Que c'est joli, coloré, chat-oyant (ahahah, ne nous remerciez pas de vous avoir épargné les jeux de mots dans chat-que sous-titre de ce test !). Les environnements de Bowser's Fury sont splendides, avec des effets de profondeur et une verticalité héritées de Super Mario 64 et Super Mario Sunshine, la haute définition standard de 2021 en plus !
Son
On réécoute avec grand plaisir les thèmes de Super Mario 3D World, et on découvre avec bonheur les nouvelles mélodies appliquées aux différents environnements de Bowser's Fury : passez un portail et laissez-vous transporter dans une autre ambiance !
Intérêt
La présence de Bowser's Fury justifie à elle seule l'acquisition du jeu, qu'on aurait peut-être surtout recommandé à ceux qui n'avaient pas fait SM3DW sur Wii U. Là, la question ne se pose pas.

Votre avis sur le jeu Votre attente !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Super Mario 3D World + Bowser's Fury (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Mon attente
  • Devenir fan !

L'attente des visiteurs

J'en dors plus la nuit
 
50%
Je l'attends beaucoup
 
0%
Je suis curieux
 
50%
Pas convaincu
 
0%
Pas pour moi
 
0%

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×