• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Psikyo Shooting Stars Bravo Disponible sur Switch

Test de Psikyo Shooting Stars Bravo (Switch)

Psikyo Shooting Stars Bravo : le second round pour les amateurs de Shmups

Après avoir testé il y a quelques semaines la première compilation qui nous avait ravis, voici l’heure de jeter un coup d’œil sur la seconde compilation, nommée Bravo, disponible à compter du 21 février 2020. De quoi nous permettre de découvrir l’évolution du travail de Psikyo.

Test
On avait adoré la réception du coffret physique du jeu avec le jeu sur cartouche, les cartes d’illustration et le copieux coffret sur CD regroupant l’ensemble de la B.O. Pour ce second volume, c’est par le biais d’un simple code que nous avons accédé à cette compilation. On ne va pas se mentir : la version physique nous donne envie de jouer, avoir juste un code nous prépare beaucoup moins bien à nous lancer.
A nouveau six titres sont disponibles dans cette compilation : les deux Gunbird, les trois Samurai Aces (le volet Tengai correspond en fait au second volet, les différents noms attribués à la franchise selon sa localisation sur tel ou tel continent ayant un peu brouillé les cartes) et enfin Gunbarich, un titre très différent du reste de la compilation. Est-ce lié au rapprochement du test de la première compilation, cette édition Bravo nous a paru qualitativement inférieure.

Commençons par le Top 3 de cette compilation : Gunbird 2, Gunbird 1 et Samurai Aces 1.

Ces trois shoot’em up verticaux sont qualitatifs, avec à chaque fois un bon gameplay et une succession de boss en multiples étapes (le gros véhicule une fois détruit éjecte un module plus petit et plus hargneux avant lui-même d’éjecter une dernière étape de difficulté). A nouveau on apprécie de pouvoir jouer verticalement avec sa console pour profiter au mieux des graphismes, mais même en tenant horizontalement sa console, cela reste agréable en nomade et très bon sur sa télé.

On notera cependant que Psikyo était un poil paresseux dans l’évolution de son gameplay car au final tout cela se ressemble assez fort. Entre les icônes de power supplémentaire et les bombes quasiment identiques que l’on retrouve dans les trois opus, il y a tout de même énormément de recyclage.

Les environnements restent de qualité, mais Gunbird 2 se distingue un peu plus alors que les autres ont un peu vieilli. Si l’on a déjà joué à la première compilation, il y a avec ses trois jeux peu de variété et l’achat de cette seconde compilation ne sera clairement pas une priorité. Il aurait été nettement plus intéressant de tout mettre sur une seule compilation, ce n’est pas la place qui posait problème.
L’interface est identique à la première compilation, vous appuyez sur la touche + pour revenir au menu et changer de jeu, vous réglez la difficulté et c’est parti. Le texte est en anglais mais est largement compréhensible.
Avec Samurai Aces, vous pouvez choisir parmi plusieurs personnages, certains seront à débloquer. Quelques variations de gameplay mais cela reste léger (c’est beaucoup moins sensible que sur Sisters Royale, un autre shmup que nous avons testé récemment et dont la publication du test ne devrait pas tarder). Nous sommes dans une période du Japon féodal (époque Sengoku) et parmi six combattant(e)s vous allez devoir affronter différents ennemis dans le but de libérer la fille du Shogun, la princesse Tsukihime, avant que celle-ci ne soit sacrifiée en l’honneur d’un démon que l’on souhaite ressusciter.
Ce titre reste globalement agréable, on a envie de le finir, on peut y jouer à deux, mais il est graphiquement un peu daté (moins que dragon Blaze dans la compilation alpha mais tout de même très (trop ?) proche dans son gameplay). Le problème, nous y reviendrons un peu plus loin, c’est que c’est de loin le meilleur titre de la franchise, Psikyo s’étant totalement fourvoyé dans ses deux suites, présents sur la compilation.
Gunbird, un solide shoot'em up de qualité
Pour Gunbird 1 et 2, on retrouve le principe des Strikers 1945. Même gameplay de qualité, très difficile en mode hard mais peut-être pas au niveau des meilleurs titres de Cave par exemple. Il y a clairement doublon au niveau du gameplay même si chaque épisode pris séparément reste très bon. Gunbird 2, Strikers 1945 III seraient dans l’absolu les deux titres à conserver, mais malheureusement ils sont chacun dans une compilation différente.

Gunbird 2 : des graphismes qui nous font penser aux gros titres de la Neo Geo.

Le titre intrus de la compilation : Gunbarich

Très différent, c’est un brick breakers, un casse-briques. Pas trop mal (il faut jouer en vertical sinon vous êtes un peu trop proche pour les rebonds), il a du mal à se démarquer de la production du genre (il remonte tout de même à 2001 mais n’égale pas pour nous le classique Arkanoid).

Avec ses personnages très cartoons de petites sorcières (vous avez le choix d’incarner une fille ou un garçon), il est coloré, propose de faire place nette en dégommant toutes les briques dans un temps limité, avec quelques options comme des interrupteurs qui une fois frappés font apparaître /disparaître des murs, et bien sûr quelques bonus tombant du haut de l’écran pour pouvoir durant un temps limité multiplier votre balle en plusieurs exemplaires et faire donc de gros dégâts, tirer directement sur les briques etc…

C’est classique et si ce jeu ne semble pas vraiment à sa place dans cette compilation de Shmups, il a l’avantage de proposer un gameplay différent, c’est tant mieux sur cette compilation Bravo.
Pas très difficile, ce casse-briques se demande bien ce qu'il vient faire dans cette compilation de shoot'em up. Mais il n'est pas mauvais et apporte un peu de frais dans cette compilation. C'est l'occasion de réemployer Marion de Gunbird.
A chaque fois, vous devrez par monde éliminer deux stages de briques avant de partir affronter un boss, à éliminer toujours en temps limité.

Deux déceptions : Tengai et Samurai Aces III

On ne sait pas trop ce qui est passé par la tête de Psikyo à l’époque quand ils ont voulu changer la recette de la franchise. Après un gameplay classique vertical, place à un gameplay horizontal, avec votre personnage qui vole et tire sur ses ennemis.

Si les développeurs ont voulu peut-être creuser la veine de Sol Divide, le résultat est relativement désagréable. Tengai est un grand n’importe quoi. On fonce comme guidé par des rails avec des « plongeons » sous l’eau pour affronter des poissons mécanisés, des passages plus aériens, sans que cela n’affecte le gameplay.

Les décors sont sans saveur, seuls quelques ennemis de type boss maintiennent un design à peu près travaillé. Si le titre ne semble pas aussi pixelisé que Sol Divide sur la compilation Alpha, il a clairement mal vieilli, le patern de votre personnage tranchant mal avec ce qui l’entoure. Bref, un titre peu inspiré et très moyen.
Tiens, que vient faire ce clone de Whispy Woods, bien connu boss de Kirby, dans cette galère de Samurai Aces III. Notez le design pas vraiment inspiré des adversaires, les parchemins correspondant à vos power up à récupérer.

Mais ces lacunes passent encore par rapport à Samurai Aces III, véritable ratage à nos yeux. A nouveau plusieurs personnages jouables (toujours pour libérer la même personne sur l’ensemble de la franchise, elle doit être cousine avec Princess Peach), avec une vraie différence de gameplay, mais aucun n’est bon. En effet, jusqu’à présent, vos tirs étaient assez nerveux (et vous pouviez laisser votre doigt appuyé pour un autofire).

Là, vous expédiez un tir puissant chaque seconde ½, il faut donc bouger pour dégommer la ligne avec ce handicap de ne pas pouvoir dégommer un adversaire à certains moments car vous devez attendre la prochaine recharge. La puissance est plus ou moins importante selon votre personnage mais cela donne un gameplay haché, et vraiment pas agréable à jouer.
Une sexualisation du personnage un poil too much pour un jeu qui n'en demande pas tant.
Puis, par influence probable de Zero Gunner 2, Psikyo a souhaité insérer des effets de rotations 3D dans l’action, mais cela tombe complètement à plat. Les mouvements 3D faisaient partie de l’action de Zero Gunner 2 et nous pouvions varier les angles de vue pour tirer : bref, cela s’imbriquait bien.

Là, pour Samurai Aces III, nos personnages pixelisés 2D se battent comme des scories devant un décor 3D pauvre qui tourne régulièrement sur lui-même, rendant parfois la vision confuse de l’action (pas simple de slalomer entre les tirs adverses en tirant par à-coup tandis que le décor derrière vous donne l’impression de faire le grand huit) : déjà que ce n’est pas très beau visuellement, cela donne un début de nausée. Un résultat fatiguant et qui n’a aucun intérêt. Le titre d’ailleurs ne date pas de la période Arcade mais de portage sur les consoles de l’époque.

Une compilation un poil fade qui ne mérite pas son tarif

Au final, si l’on garde Gunbird 2 (car le 1 est identique mais moins beau), Samurai Aces 1, on obtient deux bons shmups verticaux avec deux ambiances différentes. Le casse-briques apporte un peu de variété sans être exceptionnel, le reste est doublon ou déception. Cette compilation Bravo se montre donc beaucoup plus légère qualitativement et notre préférence va pleinement sur la première compilation.

Heureusement, elle a le bon goût de nous éviter deux autres purges de Psikyo, Space Bomber et Pilot Kids, qui montrent clairement que le studio avait bien du mal à se renouveler, expliquant grandement son rachat en 2001 et sa disparition progressive.
A nouveau la compilation sera disponible en édition limitée en exclusivité auprès de la FNAC. Si nous n'avons pas reçu cette édition en main, nous avons eu les visuels qui correspondent à un soin identique à notre version physique de l'opus Alpha. Un plaisir en main avec les pistes des B.O de tous les jeux sur CD, ce qui est toujours très agréable. Seulement cette version étant à 59,99 €, elle est beaucoup moins judicieuse du fait du choix plus perfectible des titres. Croisez les doigts pour l'obtenir moins chère pour récupérer le CD des musiques, c'est surtout la principale valeur ajoutée de ce coffret.

Psikyo Shooting Stars Bravo - Gameplay Trailer02/12/2020

12/20
Nis America a souhaité nous proposer la meilleure sélection des titres de Psikyo, mais en proposant une compilation en deux volets, l’intention est manquée car il fallait remplir et cela se ressent grandement dans ce deuxième volet. Cela fait trop cher (à nouveau 39,99 €) pour peu de titres réellement indispensables, sans la moindre valeur ajoutée par rapport au contenu initial. Les deux Gunbird étant disponibles en téléchargement sur l’eShop, comme Gunbarich et le premier Samurai Aces, à 6,99 € pièce, il va s’en dire que les amateurs piocheront plus tôt le titre qui les intéresse sur l'eShop ou attendront une baisse de prix concernant cette compilation bancale par rapport au volet Alpha.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

12 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Inférieure à la première compilation Alpha, cette compilation Bravo ne fait que mettre en exergue la panne de créativité ayant touché Psikyo. Si vous devez vous offrir une édition limitée physique, on vous conseille en priorité la version Alpha. Pour cette édition Bravo, on est resté clairement sur notre faim. Un choix éditorial de vouloir créer deux compilations peu judicieux par rapport aux intentions initiales de ne conserver que la crème de Psikyo.

Jouabilité
Réglage de la difficulté et du nombre de crédits, affichage vertical ou horizontal, difficile mais pas injouable comme certains manic shooters, on retrouve ce que nous avions déjà noté pour la compilation Alpha. Mais il y a beaucoup de redite et Samurai Aces III n'est visuellement pas agréable et déconseillé aux plus jeunes. Les bons titres sont peu nombreux et avec six jeux au départ, cela reste peau de chagrin. On apprécie cependant de pouvoir jouer à deux.
Durée de vie
Une action intense pour les Gunbird et le premier Samourai Aces, mais comme toujours avec Psikyo, les parties sont relativement courtes pour finir chaque jeu (entre 30 et 45 minutes max pour les plier chacun). Heureusement, les réglages permettent de doser la difficulté et de vous lancer dans quelques parties réellement hardcores. Le casse-brique est un peu à part et propose potentiellement le gameplay le plus long. Si vous n'en avez pas déjà un sur votre console, il se montre assez agréable. Concernant les deux autres titres, on ne les a clairement pas aimé donc aucune envie d'y rejouer.
Graphismes
Difficile de noter une compilation de titres anciens sortis sur une période assez large. On voit l'évolution graphique, de plus en plus léché sur Gunbird 2. Mais certains mix 3D et 2D sprites sont loupés. Séparément, on mettrait 12 Pour Gunbird 1, 13 pour Gunbarich, 14 pour Samourai Aces 1, 15 pour Gunbird 2, 11 pour Tengai et 8 pour Samourai Aces 3.
Son
Des musiques inégales même si on apprécie certaines ambiances féodales. Le problème étant que l'on est beaucoup moins réceptif en cours de partie aux musiques, surtout lorsque les explosions sont nombreuses (Gunbird) ou alors quand le gameplay nous déçoit. L'intérêt de pouvoir les réécouter sur CD dans l'édition physique limitée est donc vraiment bénéfique.
Intérêt
Deux véritables bons titres, un casse-briques pas trop mal, de la redite où l'on a l'impression de faire toujours la même chose et deux mauvais titres, la qualité de cette compilation est donc beaucoup plus perfectible que l'opus Alpha.
Ergonomie
Les jeux sont fluides, on peut jouer aux shoot verticaux en tenant la console dans le bon sens, c'est toujours agréable. Le menu reste assez sommaire et il n'y pas de valeur ajoutée au sein du jeu. Vous devez finir chaque jeu, pas de sauvegarde en cours de route, c'est un jeu à l'ancienne où seul le score compte.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Psikyo Shooting Stars Bravo (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×