• Ma note
    Moyenne de 4,0 - 2 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 2 ajouts
  • Devenir fan ! 2 fans

Inazuma Eleven Go 2 Chrono Stone : Brasier / Tonnerre Disponible sur 3DS

Test de Inazuma Eleven Go 2 Chrono Stone : Brasier / Tonnerre (3DS)

Test de Inazuma Eleven Chrono Stones

Le RPG que les fans de football attendaient est de retour avec un Chrono Stones qui veut aussi séduire les fans des Chevaliers du Zodiaque et de Retour vers le Futur. Pourquoi ? Kurogeek nous explique tout dans ce test !

Test
Moins d’un an après le précédent INAZUMA ELEVEN GO, Level 5 revient avec un nouvel épisode. Certains d’entre vous qui ne s’intéressent pas du tout au football diront « Oh non pas encore un autre épisode de cette saga pour les gamins !!! ». Mais il faut situer les choses dans leur contexte à vous qui êtes fan de Nintendo. Inazuma est un Pokémon de football. Eh oui sacrée comparaison : comme pour Pokémon, l’univers est enfantin mais derrière se cache une série au gameplay bien construit, et digne des plus grands RPG.
Voilà la raison pour laquelle, il y a eu des volets sur DS, puis aujourd’hui sur 3DS. Après un premier reboot réussi, mais très peu révolutionnaire, que nous apporte cette saga Chrono Stone ? Dans notre preview, vous pouviez découvrir des ajouts et des ajustements sur le gameplay sur lesquels nous reviendrons en détail.

En avant machine à remonter le temps

Screenshot Inazuma Eleven Chrono Stone 3DS
Après la victoire de la célèbre équipe de foot du collège de Raimon au tournoi de la Route du Sacre, Arion est envoyé un partout dans le Japon pour répandre la joie et la bonne humeur du football. Pour rappel, dans l’épisode précédent, ce sport subit une règlementation imposée par une organisation qui vous oblige à perdre les matchs. Si vous refusiez, vous risquiez tout simplement de ne plus avoir le droit de jouer au football. Avis à ceux qui ne sont pas amateur de ce sport : nous vous avisons que si l’aventure vous tente, il faudra prendre l’histoire au second degré.

Donc trois mois après la victoire d’Arion sur cette organisation visant à réguler ce sport, il revient chez lui. Mais le football a complètement disparu du collègue : c’est impossible, pense-t-il ! Les gens vont être malheureux sans ce sport !

En rendant visite à vos camarades de l’équipe, vous découvrez qu’ils ont tous oublié ce sport si cher à votre cœur et pour lequel vous vous êtes tant battu. C’est un moment assez comique d’ailleurs, car ils sont dans d’autres clubs en tout genre, ping-pong, sumo, et même calligraphie. La mise en scène est particulièrement réussie à travers des séquences de dessins animés qui sont de très bonne qualité. Les doublages intégralement en français sont très bien réalisés, comme pour les épisodes précédents.
Screenshot Inazuma Eleven Chrono Stone 3DS
Revenons-en à la disparition du football. Après avoir fait le tour du collège, il découvre que le sport a tout bonnement été effacé de la mémoire de tout le monde, mas pourquoi lui seul s’en souvient-il ? C’est à ce moment là que vous allez rencontrer Alpha, un individu venu du futur, 200 ans plus tard, dont la mission est de détruire le football pour le bien de l’humanité. Il modifie l’histoire de chacun en intervenant au moment de votre vie où le football aurait pu l'intéresser. Et c’est au tour d’Arion de subir cette épreuve. Sauf que l’amour du foot est tellement fort pour lui que même si son passé a été changé, sa volonté est telle que cela ne l’affecte pas ! Ca c’est de l’héroïsme ! Mais seul face à cette organisation du futur, nommée El Dorado, que peut-il bien faire ? Eh ben il ne sera pas seul, car un autre personnage fera son apparition pour vous prêter main-forte, et avec lui, le Maximax Trans, un nouvel ajout dans le gameplay.

En avant chevalier du football !

Face à El Dorado, Arion dispose de son fidèle esprit guerrier, Archi-Pégase, et il n’hésite pas une seule seconde face à Alpha. Celui-ci, snob et sans émotion au plus haut point, va vous faire passer pour le plus grand de tous les ringards. « Eh mec dans le futur les invocations ne sont plus utilisées de cette manière, t’es HAS BEEN ! » Ce n’est pas dit comme ça mais presque. Lui aussi dispose d’un esprit guerrier, et il s’empresse de le transformer en armure à revêtir pour vous affronter et par la même occasion vous foutre la raclée du siècle. Là ce n’est plus INAZUMA ELEVEN, mais INAZUMA SAINT SEYA !!! Les chevaliers du Zodiaque, en avant, il faut sauver le monde en sauvant le football ! GO Arion Chevalier Pégase ! Oui c’est du grand délire scénaristique, alors on aime ou on n’aime pas, mais en tout cas, on salue la référence. Elles sont nombreuses dans cet opus.

Screenshot Inazuma Eleven Chrono Stone 3DS
Concrètement qu’est-ce que cela apporte au niveau du jeu ? Ce n’est pas que pour faire joli évidemment. Durant les matchs, un joueur qui invoque son armure se voit bénéficier d’un bonus de puissance sur toutes ses statistiques. Il peut, une fois vêtu de sa belle armure, utiliser ses techniques sans dépenser le moindre point EG (Esprit Guerrier). Contrairement à une invocation simple d’esprit, vos techniques ne sont plus utilisables, car vous utilisez la ou les techniques de celui-ci qui coûtent des points EG. Quand le compteur tombera à zéro, l’invocation sera terminée.

L’armure quand à elle s’épuise avec le temps. Donc vos compétences seront gratuites mais pour une durée limitée. Mais est-ce que l’armure est plus puissante que l’esprit gardien ? Eh bien non, cependant un joueur qui en possède la faculté sera avantagé. Sur le terrain en utilisant vos PEG votre barre d’invocation diminuera, mais vous pourrez à tout moment passer en mode armure, et même si vos points étaient au plus bas, en passant en mode armure, vos points seront remontés jusqu’à la moitié de la jauge. Ce qui prolongera l’état de puissance de votre joueur. Cela peut-être intéressant en cours de match au niveau stratégique, et en plus votre joueur en armure se déplacera vraiment plus rapidement. Le seul inconvénient, c’est que cela le fatiguera plus rapidement, et il faudra sans doute le remplacer.

Votre allié qui intervient pour vous aider lors de votre premier affrontement, alias Fei Rune, apportera avec lui comme mentionné plus haut le Miximax trans. Enfin c’est plutôt l’ours en peluche, coach du football, Wunderbear lui aussi venu du futur comme Fei Rune qui vous l’apportera.
Screenshot Inazuma Eleven Chrono Stone 3DS
Le Miximax vous permet de transférer l’aura d’un joueur vers un autre joueur. Le joueur ciblé récupère ainsi une partie des techniques et les caractéristiques du joueur source. Bon vous verrez qu’il y a des cas particuliers de Miximax, comme l’aura de Fei Rune, qui est celle d’un tyrannosaure. Assez surprenant, vous verrez que ce nouveau procédé est au cœur de l’histoire principale. Vous traverserez les âges pour récupérer les auras de différents personnages important de l’Histoire. Tout ça dans le but de créer l’équipe ultime afin de sauver le football.

On vous l’a dit plus haut, le scénario part très loin. Donc pour en revenir au Miximax, celui-ci procure à son utilisateur de nouvelles techniques, et une puissance plus importante. C’est un peu comme une invocation, sauf que lorsque vous n’avez pas de barre de PEG, vos PT (Points Techniques) et vos PE (Points Endurance) ne sont pas épargnés. L’utilisation de vos techniques ne sera pas gratuite et les PE s’envoleront. Le Miximax prendra fin uniquement lorsque vos PE tomberont à 0 et votre personnage sera complètement épuisé. Pour votre information, l’un n’empêche pas l’autre, vous pourrez cumuler Miximax et invocations. Mais plus puissant sera votre joueurs de foot et plus rapide sera son épuisement. Vous pourrez toujours comme dans les anciens volets lui donner un item pour qu’il récupère, mais leur invocation et leur miximax ne sont utilisable qu’une fois par match.

Une petite évolution en perspective ?

Screenshot Inazuma Eleven Chrono Stone 3DS
Comme indiqué lors de la preview, il y a eu quelques ajustements au niveau du gameplay. Pour ceux qui n’auraient pas lu cette dernière, sachez désormais que l’action est moins aléatoire et beaucoup plus facile à comprendre. Avant les chiffres indiqués en haut de chaque joueur adverse étaient difficile à comprendre lorsqu'il y avait un contact entre eux. Les scores de puissance pouvaient varier et vous pouviez gagner ou perdre même si votre joueur était sensiblement meilleur au niveau de ses statistiques. Evidemment en cas de déséquilibre complet, du genre un level 60 face à un level 10, c’est le personnage ayant le plus de niveau par conséquent les meilleures statistiques qui l’emporte. Avec Chrono Stone, on ne dribble et on ne tacle plus. On va à gauche ou à droite, si vous votre adversaire ne choisit pas le bon choix, vous le passez même s’il est plus puissant que vous, sauf s’il utilise une technique, là vous serez forcé de la subir.

Les indicateurs de puissance affichent une valeur de base fixe. C’est le nombre le plus grand qui l’emporte à coup sûr. C’est valable partout, que ce soit pour les contacts entre joueurs, les arrêts de but, les tirs au but. C’est plus stable et plus simple à comprendre que leur ancienne roulette à chiffre. Pour nous, c’est un point positif. Ce n’est pas une révolution, mais c’est déjà bien pensé de la part des développeurs.

Mais est-ce tout de leur part ? Car à part les ajouts des armures et des miximax, le reste est sensiblement identique à l’ancien opus. La qualité des graphismes est la même, et on retrouve les mêmes décors sans réelle amélioration. Certes, il y a des nouveaux environnements mais le niveau des détails est le même que les anciens. Vous ne ferez certainement pas la différence au premier coup d’œil si on vous colle GO OMBRE/LUMIERE et les CHRONO STONE sur deux écrans juxtaposés. C’est le même jeu mais avec une histoire différente. On peut dire qu’on ne change pas une équipe qui gagne, et c’est sûr que vous sous cet angle, on peut comprendre les concepteurs du jeu. C’est un gameplay déjà très complet et à trop le modifier ils pourraient se risquer de tout gâcher. On leur pardonnera à moitié cette absence de prise de risque puisqu’ils ont quand même fait quelques ajouts.

Et le contenu dans tout ça ?

D’ailleurs en parlant de contenu, l’ancien n’était pas mal, mais par rapport à Inazuma Eleven 3, c’était un peu faiblard au niveau du nombre de joueurs à recruter. Après, il est difficile de mettre en place de nouvelles têtes lorsqu’on fait une suite dont le scénario se situe une décennie plus tard. Pour CHRONO STONE, au niveau actuel de notre testeur, nous n’avons pas pu encore établir l’étendue du nombre de joueurs présents dans le jeu. Ils se comptent par centaines, ça c’est sûr ! Certains personnages du passé sont de retour avec la possibilité de les recruter, et pour les fans de la série ça fait plaisir ! Il y a déjà Mark Evans ou encore Axel Blaze. Pour certains, il y a même des mini-quêtes à effectuer pour les débloquer, et ça c’est pas mal. Vu le scénario en rapport avec la possibilité de remonter dans le temps, on peut trouver cela logique. Il y a toujours les mêmes thèmes musicaux, plus des nouveaux qui sont assez entraînants, on vous l’a dit : la mise en scène est très réussie, et il y aura même d’anciennes musiques en relation avec la première trilogie.

Screenshot Inazuma Eleven Chrono Stone 3DS
Il y a toujours la possibilité d’affronter des équipes en match amical qui vous permettront de débloquer des items rares, et même de nouvelles invocations. D’ailleurs, il y a eu pas mal d’ajouts à ce niveau. Vous trouverez plus de joueurs capables de les invoquer et elles seront plus nombreuses. Ces matchs vous serviront de bon entrainement pour la trame principale, car sans une bonne équipe vous n’arriverez pas à avancer dans l’histoire. Et si vous perdez, le jeu ne se gênera pas pour vous le faire remarquer. A la place d’un bon vieux traditionnel « GAME OVER », vous aurez droit à un « Si vous n’arrivez pas à gagner, il faut vous entraîner.» La difficulté est très bien dosée. La trame principale a une durée de vie respectable pour un RPG. Une trentaine d’heures vous suffira à finir l’histoire principale. Ensuite vous aurez quelques quêtes annexes à effectuer mais rien de bien consistant.

A part terminer toutes les ligues en rang S et vous lancer dans la collection des joueurs, vous n’aurez pas de grands challenges à relever. Vous risquez de vous lasser une fois l’histoire terminée. C’est sans doute bien dommage. Vu la quantité de joueurs, on aurait pu imaginer d’autres façons de les recruter, que par des défis ou l’obtention de leur carte.

Les options multi-joueurs sont intéressantes mais pas assez exploitées. Vous pouvez jouer des matchs à 4 en local, mais il n’y a pas de mode multi en ligne. Il y aura du contenu téléchargeable et espérons que cela pourra relancer l’intérêt du jeu. Vous pouvez créer une équipe de challenge qui serait échangée via Street Pass. Au moins cet aspect de la 3DS est-il exploité. Le but est de vaincre l’équipe d’un autre joueur que vous croiserez et lui pourra affronter la vôtre. C’est un concept simple mais n’ayant pu le tester, car le jeu n’est pas encore sorti à la publication de cetest : à voir donc si cela rapporte des récompenses intéressantes, où si c’est juste pour frimer avec sa belle équipe. Et enfin, dernière fonction intéressante, l’échange de joueurs avec d’autres possesseurs du jeu. C’est un classique, mais on regrettera vraiment l’absence de possibilité d’échange en ligne.

Inazuma Eleven Go 2 Chrono Stone (Trailer)24/03/2015

14/20
INAZUMA ELEVEN GO CHRONO STONE est un bon jeu. Il fait aussi bien que ces prédécesseurs, mais il s’en tient juste là. Il ne révolutionne pas assez la saga à notre goût. Pourtant malgré un premier reboot sur 3DS plutôt réussi, mais très timide en évolution, celui-ci s’avère aussi farouche que le précédent. Le gameplay est déjà très complet, mais il reste très, voir trop similaire à ce qui se faisait sur DS. Avec un sport aussi célèbre dans le monde, un style de jeu solide, et la console portable la plus aboutie de tout les temps, Level-5 a largement de quoi faire mieux. Bon certes, ils ont bien bossé sur le scénario. A notre avis, ils ont dû se taper l’intégrale des chevaliers du Zodiac et la trilogie de Retour vers le futur un soir complètement bourrés. Parce-que mettre des armures de combat et faire voyager l’équipe de Raimon dans le temps non pas dans une voiture volante, mais dans un bus volant, on peut être en droit de se poser la question. En tout cas, l’expérience n’exploite pas assez les fonctionnalités et la puissance de la console. Vu le rythme effréné auquel les épisodes se suivent, est-ce que la saga aurait basculé dans le marketing du jeu annuel visant à faire rentrer uniquement de l’argent ? C’est une chose qui faudra vérifier avec le prochain épisode de la série. Nous sommes en même temps contents de l’aventure mais déçus aussi.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

KingBoo
L'avis de tous les fans est que ce jeu est de loin le meilleur de la saga. Innovant et rajoutant un énorme potentiel de GamePlay, je trouve ça insultant de ne pas mettre minimum 15/20 à ce jeu qui est pourtant très complet. Son évolution est énorme par rapport aux opus DS que ce soit au niveau du graphisme ou au niveau technique.

"Vu le rythme effréné auquel les épisodes se suivent, est-ce que la saga aurait basculé dans le marketing du jeu annuel visant à faire rentrer uniquement de l’argent ?" Ils en ont toujours sortis un par an et c'est le seul opus qui a autant d'améliorations dans sa continuité, c'est quand même incroyable que vous ne vous rendiez pas compte de cela.

"C’est une chose qui faudra vérifier avec le prochain épisode de la série. Là, par contre, vous pourrez critiquer le jeu qui n'apporte strictement rien, Galaxy.

Bref, Chrono Stone est de loin le meilleur des 6 jeux avec ses combinaisons incroyables entre joueurs, un recrutement de 100 joueurs presque sans limite maintenant etc etc...
Même d'anciennes techniques reviennent au goût du jour.

Mais au lieu de traités les auteurs de "bourrés", je cite, je pense que vous devriez peut-être plus vous immerger dans le décor plutôt que de le critiquer à ce point.
Enfin, 14 est tout de même une bonne note mais ne correspond absolument pas au type du jeu.

Sur ce, bonne soirée,
Atlas

Soutenez PN : achetez ces jeux !

14 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Inazuma Eleven Chrono Stone est un bon jeu qui fait aussi bien que ses prédécesseurs. Mais il s’en tient juste là et ne révolutionne pas assez la saga à notre goût. Pourtant, malgré un premier reboot sur 3DS plutôt réussi, mais très timide en évolution, celui-ci s’avère aussi farouche que le précédent. Le gameplay est déjà très complet, mais il reste très, voire trop similaire à ce qui se faisait sur DS. Satisfait mais pas étonné, voilà notre sentiment général à l'issue de notre voyage dans le temps avec Chrono Stone !

Jouabilité
Rien à redire sur la jouabilité. L’ensemble est très complet, très intuitif, et simple d’accès. La prise en main est quasi-immédiate. Le stylet est toujours aussi bien exploité. Et les quelques petits ajustements rendent le tout plus compréhensible que dans les épisodes précédent. Bravo !
Durée de vie
Malgré une bonne histoire et une collection importante à réaliser, vous risquez de vous lasser assez rapidement. Mais pour les fanatiques qui adorent finir les jeux à 100%, il y aura largement de quoi faire. Faut-il encore faire parti de cette trempe de joueurs acharnés.
Graphismes
C’est clair que nous sommes loin des graphismes vieillots des épisodes sur DS, cependant le rendu graphique est exactement le même que le précédent. Au final on est loin de ce que peu proposer une 3DS en terme de beauté d’images. Il y a du progrès à faire.
Son
Les musiques sont vraiment sympas et bien exploitées pour chaque mise en scène. Les bruitages font beaucoup penser à ceux utilisés dans les mangas de foot. Certain thème de match font vraiment vibrer et donnent la pêche.
Intérêt
Le jeu s’adresse plutôt à de jeunes adolescents, car l’histoire est assez complexe, et on voit mal un enfant de 7 ou 8 ans sachant à peine lire, comprendre toutes les explications sur les paradoxes temporelles et les mondes parallèles qui peuvent en découdre. Les vrais fans de foot quant à eux passeront sans doute leur chemin en préférant aller voir d’autres licences plus connues pour leur aspect de simulation. C’est un RPG avant tout, mais tout les amateurs de RPG ne voudront pas forcément s’y mettre préférant un univers plus mature. Il ne faut vraiment pas prendre l’histoire au sérieux et apprécier les mécaniques de jeu pour ce quelles sont, c'est-à-dire, très originales et bien construites.
Ergonomie

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Inazuma Eleven Go 2 Chrono Stone : Brasier / Tonnerre (3DS) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×