• Ma note
    Moyenne de 4,0 - 7 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 2 ajouts
  • Devenir fan ! 3 fans

Pokémon GO Disponible sur mobile

News Pokémon GO (mobile)

Pokémon GO : tout sur la création d'un jeu déjà mythique

John Hanke, le fondateur de Niantic, a répondu aux questions de Game Informer au sujet de la création de Pokémon GO : la création d'Ingres, la rencontre avec The Pokémon Company, le développement du jeu, rien n'est oublié. C'est fascinant !

News
Pokémon GO restera dans les annales : après une semaine de disponibilité dans trois pays seulement, le jeu fait tourner toutes les têtes. Comment Pokémon GO est-il né ? Comment Niantic a-t-il approché The Pokémon Company ? Quel a été l'implication de Shigeru Miyamoto ? Ce sont autant de questions auxquelles le Président du studio américain, John Hanke, a bien voulu répondre à une très intéressante interview.

John Hanke n'est pas un petit nouveau dans le secteur du jeu vidéo : déjà en 1994, il opérait dans un secteur hautement innovant à l'époque, Internet. En effet, il avait alors fondé une société appelée Archetype Interactive, et développé un jeu appelé Meridian 59, qui n'était autre que le premier jeu massivement multijoueur en 3D sur Internet. Excusez du peu. Cette société a ensuite été rachetée par 3DO, il la quittera quelques années plus tard pour créer une autre société, toujours en relation avec les MMO : c'est un sujet que l'on retrouvera dans sa création géniale, Ingress, un jeu au fonctionnement simple qui propose à des gens de coopérer en intégrant au jeu des éléments venus du monde réel.

Ingress a été lancé en novembre 2012, et est peu à peu devenu un vrai phénomène. De version en version, Ingress a été largement amélioré, et c'est à l'occasion d'un poisson d'avril commun entre Google et The Pokémon Company, qu'ils ont senti au sein de Niantic que le moment était peut-être venu de frapper à la porte de The Pokémon Company.

John Hanke explique :
Au sein de l'équipe Niantic, on s'est dit : on a fait le jeu, c'est notre intention d'en faire une plateforme, alors qu'est-ce qui pourrait être la prochaine étape pour faire grandir cette plateforme ? Et Pokémon était l'idée qui nous semblait incroyablement évidente à tous, étant donnée la structure du jeu, étant donné le fait qu'il s'agit de capturer des Pokémon et que capturer des Pokémon dans le monde réel semblait super naturel en remplaçant juste le Pokédex avec un téléphone mobile.
Et c'est en partant de cette idée un peu folle que Niantic a pris contact avec The Pokémon Company. Et avec raison, puisque quelques semaines plus tard, John avait rendez-vous avec le Président de The Pokémon Company :
Nous avons évoqué l'idée à The Pokémon Company, il y a eu un intérêt parce qu'en fait ils jouaient à Ingress, et j'ai rencontré M. Ishihara, le PDG de The Pokémon Company, un mois plus tard. Il était environ niveau 11 à Ingress, on peut dire qu'il était un gros joueur. Et sa femme était – je pense même qu'ils jouent encore – un agent Ingress de haut-niveau également. Donc, ils jouaient ensemble, beaucoup de gens de The Pokémon Company étaient des joueurs Ingress, alors quand on a évoqué l'idée d'un jeu Pokémon basé sur le concept que nous avions intégré à Ingress, ça a été plutôt bien accueilli. On a chacun apporté nos idées, au-delà des choses évidentes. Et oui, c'est ainsi qu'on a commencé le projet, et nous voilà !
L'utilisation de la solution Ingress a donc été un excellent point de départ pour Pokémon GO, mais pas une fin en soi. C'est la raison pour laquelle des gens importants ont été invités à contribuer au développement, parmi lesquels Junichi Masuda, qui était programmeur du tout premier jeu Pokémon :
Il a été d'une valeur inestimable pour nous, il a été impliqué dans les phases de tests tout au long du développement, nous a donné beaucoup de feedback et nous a aidé à créer une expérience qui soit juste envers l'univers Pokémon.
Shigeru Miyamoto n'a par contre pas été impliqué dans le développement du jeu, nous apprend l'interview. Sa présence était néanmoins pour John Hanke un immense honneur. Il a néanmoins donné son avis sur le jeu, sans pour autant être impliqué en tant que producer ou game designer, ni testeur !

L'interview a été réalisée après le lancement de Pokémon GO aux États-Unis, l'occasion donc de demander à John s'il avait envisagé un tel succès :
Il a clairement explosé nos attentes. Devenir la première application gratuite et l'application la plus lucrative était complètement inattendu pour nous en un jour, avec un lancement partiel. Alors oui, c'est incroyable.
C'est avant tout l'aventure humaine que permet l'application que salue le fondateur de Niantic :
Le but de Niantic est de faire sortir les gens de leur maison et de les encourager à faire de l'exercice en sortant du salon et en allant se promener dans les environs… Les gens sortent, découvrent de nouveaux endroits, se font de nouveaux amis, discutent, jouent avec leurs amis dans le monde réel, c'est incroyable de voir ça.
Il est très intéressant d'apprendre comment les Pokéstops et les arènes ont été créés :
Les PokéStops et les Arènes sont le fruit de trois années de travail pour Ingress. Ingress est aussi un jeu basé sur les localisations. Ingress est un jeu futuriste, les lieux sont des énigmes dans Ingress, les joueurs peuvent prendre le contrôle de portails pour les activer, les lier ensemble, former des camps, ou deux équipes. Ces portails – quand on a commencé ce project avec Google – on a donné naissance à cette base de données de lieux globaux, avec des marqueurs historiques, et une base de données d'artworks publics et de statues. Il y en avait quelques centaines de milliers, c'était assez pour lancer le jeu, et nous avons ensuite encouragé les joueurs à proposer des lieux depuis le jeu qu'ils pensaient aptes à devenir des portails dans leur voisinage, où ils jouaient à Ingress. Vous pouviez gagner une médaille pour cette action, vous pouviez gagner des badges par la suggestion de portails. Nous avons défini certaines règles : ce doit être un lieu sûr et accessible publiquement : ce doit être un chef d'œuvre artistique, un important bâtiment architectural, ou une société locale unique ; et nous avions un groupe d'employés qui étudiaient les soumissions et approuvaient celles qui répondaient à nos critères. Ceux-ci ont été édités et révisés au fil des ans, de nouveaux soumissions ont eu lieu entre-temps, mais on a aussi eu des gens corrigeant les emplacements, ajoutant des noms et des descriptions, et effaçant ce qui ne semblait pas être un bon portail. Ce n'est pas parfait, mais ça devient plutôt pas mal, avec un ensemble de données plutôt bonnes de lieux publics visibles et identifiables visuellement. Alors on s'en est servi comme base en utilisant une partie des portails comme PokéStops et arènes.
Quand on vous disait que c'était intéressant ! On appelle ça du crowdsourcing, en faisant appel aux bonnes volontés du monde entier pour accélérer l'enrichissement d'une base de données ensuite utile à tous comme c'est le cas ici. Il faut toutefois savoir qu'il n'est plus possible, aujourd'hui, de proposer de nouveaux lieux comme Portail, PokéStop ou Arène : John Hanke ne sait d'ailleurs pas quand et si les soumissions seront possibles à nouveau (elles ont été suspendues il y a environ 6 mois).
On a pensé qu'il fallait qu'on fasse une pause, et depuis on travaille sur un système crowd-sourcé, avec une solution de vote des utilisateurs, qui nous permettra de réactiver les soumissions et d'accepter de nouveaux lieux grâce à l'aide des joueurs. Mais il n'y a pas de délai pour ce système, c'est juste un sujet sur lequel on travaille.
Si vous avez pu essayer le jeu, vous avez désormais un réflexe : sortir votre téléphone devant le moindre édifice religieux. Et pour cause : de nombreuses églises sont des PokéStops. Il y a une raison à cela :
[Les églises] sont proposées par les utilisations et dans les règles on demande que les bâtiments soient remarquables et accessibles publiquement. Alors oui, je suis au courant qu'on a un certain nombre d'églises, de temples variés, de bâtiments aux noms divers dans le monde que l'on retrouve dans le jeu. De temps à autre, on a une demande de la part d'une société ou d'une institution de ne pas être un portail ou un PokéStop. On a reçu quelques-unes de ces demandes durant la beta : nous honorons ces demandes si elles sont faites.
John explique ensuite que le jeu sera régulièrement mis à jour, avec de nouvelles versions mises en ligne toutes les deux semaines, ou plutôt disons un rythme régulier, qui permettra soit d'ajouter une petite fonctionnalité, soit de déployer une mise à jour majeure, voire tout simplement d'améliorer un truc ou deux ici ou là. Pokémon GO va évoluer, c'est certain, en tout point de vue :
On regarde aussi ce qu'on peut faire au niveau des PokéStops et des arènes de façon à ajouter de la profondeur au gameplay de ces deux types d'emplacements, par exemple vous pourriez ajouter un truc qui modifie ce PokéStop et attire plus de Pokémon pendant quelque temps.
Mais n'oublions pas que Pokémon GO est un MMO : à terme, c'est ensemble que nous jouerons à Pokémon GO, dans la rue, téléphone en main et amis à proximité. C'est d'ailleurs la promesse du premier trailer de présentation du jeu :
Les joueurs seront capables de les modifier et d'ajouter des fonctionnalités en collaborant ensemble, c'est un domaine dans lequel nous allons consacrer beaucoup d'efforts dans les semaines et les mois qui viennent. La structure générale du jeu en est encore à ses débuts et l'expérience initiale qui consiste à découvrir et capturer, vous interagissez avec les PokéStops et vous gagnez de l'expérience, vous atteignez le niveau 5, et vous entrez dans les arènes. C'est plus évolutif que compétitif, avec un jeu en équipe coopératif avec lequel on veut proposer beaucoup plus. On va se concentrer là-dessus.
Et quand on demande à John un conseil, il explique :
Faites-en une habitude. Quelque chose que vous faites tous les jours. Le jeu est vraiment conçu pour entrer dans votre vie de tous les jours : un voyage jusqu'au travail, à l'école, un moment où vous attendez le bus ou une pause déjeuner où vous allez dehors prendre l'air ; on l'a vraiment fait pour que vous puissiez l'intégrer dans ces moments de la journée où vous êtes dehors et faites une pause. Il y a certainement des gens qui vont faire une grande balade et jouent des heures d'un coup, mais je crois qu'on appréciera plus le jeu si vous y jouez régulièrement et en faites une habitude de sortir et de se promener un peu plus largement dans le voisinage.
Et la sortie dans le reste du monde, c'est pour quand ?
Je suis très heureux. On veut stabiliser les serveurs et lancer dans le reste des pays, mais je suis vraiment content et juste ravi de la réponse du public. C'est gratifiant de voir ça après de longs mois de travail. C'est une superbe récompense de voir que les gens apprécient le produit.
Nous voici en tout cas acquis à la cause de John Hanke, et on espère avoir la possibilité de tester Pokémon GO très bientôt avec un accès à l'application depuis les boutiques d'applications de France et de Navarre !

Source : Game Informer

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Fu2chN
"vous pourriez ajouter un truc qui modifie ce PokéStop et attire plus de Pokémon pendant quelque temps. " Déjà fait avec les leurres.
Xavier
@Fu2chN> Je pense qu'il fait allusion au fait d'oeuvrer collectivement pour attirer plus de Pokémon. Par exemple, si plusieurs joueurs déposent un objet dans l'arène, cela pourrait permettre d'attirer des Pokémon d'un type particulier. Je pense qu'on est au début de ce que les concepteurs ont en fait imaginé pour Pokémon GO, qui est rappelons-le basé sur un MMO, Ingress !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×