Nintendo Switch Sortie le 03/03/2017 Nom court Switch

Dossier Nintendo Switch (Switch)

On a découvert la Switch et ses façons de jouer !

On a joué à la Switch ! À 6 semaines de sa sortie, le monde entier a pu découvrir la console pour la première fois. Prise en main et premiers jeux ont ainsi pu être vérifiés par une bonne partie de l'équipe. Commençons, ici, par les façons de jouer !

Dossier
Cela n'arrive que tous les 5 ans : Nintendo lancera en mars une nouvelle console de salon. Console hybride, transportable, la Nintendo Switch est à l'honneur ce week-end, en démo dans de nombreuses villes du globe. Nous avons eu la chance de la découvrir vendredi à l'occasion d'une journée presse au Grand Palais, et nous vous proposons, en plus des avis des membres de l'équipe de PN, de tout savoir sur la nouvelle console de Nintendo : la Nintendo Switch, avec une série de dossiers et d'impressions consacrés à la console et à ses jeux ! Ouvrons le bal avec une découverte de la console et de ses Joy-Cons.

La Nintendo Switch a choisi Paris : Paris, nous voilà !

Il y a toujours un petit quelque chose de spécial quand on découvre, comme ça, une nouvelle console. Dévoilée par Nintendo en octobre dernier dans un clip de 3 minutes très efficace, nous ne sommes plus aujourd'hui qu'à 6 petites semaines de la sortie de la machine. Il est grand temps pour Nintendo de nous permettre de découvrir la machine, dans d'excellentes conditions, avec un petit salon 100% Nintendo qui a pu accueillir des centaines de curieux entre vendredi et dimanche, au Grand Palais.

Nous avons pu découvrir la console vendredi, et avons ici le plaisir de partager avec vous cette première prise en main de la Nintendo Switch. Mais avant toute chose, commençons par le commencement, et parlons hardware !

Deux bundles sans jeu pour le lancement

Deux bundles différents seront commercialisés, sans jeu inclus : la différence se situe au niveau des Joy-Cons, puisque vous pourrez trouver dans l'un des manettes de couleur grise, et dans l'autre des manettes de couleur Bleu Néon et Rouge Néon.

Le packaging de la Nintendo Switch avec les Joy-Con Bleu Néon et Rouge Néon
Revenons un instant sur le fait que la console sera vendue sans jeu : on peut le regretter, mais Reggie Fils-Aimé s'en est expliqué à l'occasion d'une interview dans Wired, indiquant que cela permettait aux joueurs d'acheter le jeu qu'ils souhaitent, sans les contraindre à un jeu qui peut-être ne les intéresse pas. Comprenons par là que cela permet à Nintendo de réduire le prix de vente de la console et de le maintenir à un niveau acceptable (soit 300 dollars), en se limitant au strict minimum : la console, la paire de Joy-Cons et la paire de dragonnes, le dock, un câble HDMI et pour finir un adaptateur secteur.

La console est dotée d'un écran LCD de 6,2 pouces, soit 16 cm de diagonale. Sa définition est en 720p, mais rassurez-vous : quand vous voudrez switcher de l'écran de la console et jouer sur la TV en mode docké, en insérant donc la Nintendo Switch dans sa base, vous bénéficierez d'une image en 1080p. Docké ? Eh oui, c'est la grande innovation de cette console, à savoir offrir la possibilité aux joueurs de jouer sur la TV et de n'importe où, d'un geste aussi rapide à réaliser qu'un claquement de doigts ! Et c'est ainsi que le nom de Switch est né, en voulant donner de l'importance à cette fonction purement hardware.

Le tactile relégué au second plan

Lorsque la console est dockée, son écran 720p n'est plus accessible, on oublie donc le tactile comme élément central de gameplay. Tout au plus l'utiliserons-nous pour parcourir les menus et interagir en mode tablette. Pour les jeux, le tactile, c'est donc fini ! C'est dommage, d'une certaine façon, car on a confirmé un écran multi-touch pour la Switch, espérons que ce ne soit pas là le premier regret de ne pas pouvoir utiliser la Switch comme on utilise le GamePad, ce serait rageant pour l'équipe de recherche & développement de Nintendo.

En tirant un trait sur le tactile, du moins en mode docké, Nintendo envoie un signal intéressant sur lequel on peut s'arrêter quelques instants : oublier le tactile, c'est oublier 12 ans de consoles, puisque le tactile avait fait son apparition avec la Nintendo DS, qui était une console portable. Faire l'impasse sur le touch screen, c'est donc peut-être un signal que la Switch n'est pas une console portable.

Pour le moment, l'élément central de la Switch, ce sont ses manettes !
Nintendo lui-même parle de console hybride, on aurait donc tendance à penser que la Switch est l'un et l'autre, une console de salon et une console portable, mais avec le cas du tactile c'est plutôt l'un ou l'autre, avec ce que cela implique pour les jeux : un éditeur pourrait choisir de faire un jeu exclusivement portable, pour profiter du touch screen, ou un jeu effectivement hybride dont le gameplay peut aussi bien utiliser le tactile que s'en passer.

Il sera intéressant de voir ce qui se trame dans les studios de développement au sujet du tactile : maintenant qu'on a un tactile digne de ce nom, il serait dommage de s'en passer à cause du simple fait que le tactile n'est pas accessible quand la console est connectée à la TV ! Ceci étant dit, reprenons notre calme et intéressons-nous à l'un des aspects les plus importants d'une nouvelle console : sa prise en main...

Switchons dans la joie et la bonne humeur !

Fort d'un écran 720p de 16 cm de diagonale, on comprend que la Switch est une console portable relativement longue : on est certes moins haut qu'un iPad, mais on est plus large et plus épais, aussi. C'est parce que tout le hardware de la console a cette fois été intégré dans la Switch, et qu'il faut bien un peu de place pour embarquer tout ça. En termes de poids, la console nous semble assez légère, mais nous n'avons pas pu tenir de Switch sans système antivol qui ajoute du poids à l'ensemble. On se contentera donc de dire, à ce stade, que ça va, et on vous donnera un grammage précis dans quelques semaines !

Si la console est un peu large, c'est parce que de part et d'autre de l'écran tactile, on trouve les Joy-Cons. C'est la manette principale de la Switch, qui peut être unifiée de différentes façons, pour répondre à différents types de gameplay : en mode console nomade, en mode séparé comme lorsqu'on tenait la WiiMote et le Nunchuk chacun dans une main, en mode fixe grâce à un accessoire fourni appelé le Joy-Con Grip, et en mode partage par lequel chaque joueur utilise un Joy-Con pour jouer.

Ces différentes formes de gameplay avaient été bien illustrées dans la toute première vidéo de présentation de la Switch, à revoir ici. En fonction du jeu, on tiendra son Joy-Con de telle ou telle façon. Regardons-les d'un peu plus près...

Les Joy-Cons colorés : Bleu Néon et Rouge Néon
À droite, nous avons le plaisir de vous présenter le Joy-Con de droite, et à gauche le... Joy-Con de gauche ! Ces deux manettes forment les Joy-Cons qui peuvent, selon la jouabilité envisagée par le développeur du jeu, servir aux actions d'un seul joueur. C'est la raison pour laquelle la Switch sera aussi livrée avec un accessoire appelé le Joy-Con Grip, vendu également séparément.

Voici les Joy-Cons associés au Joy-Con Grip également montré seul dans les photos suivantes :
C'est ici une des configuration possibles pour jouer. Mais si l'on peut associer les Joy-Cons entre eux pour en faire une manette, on peut aussi les utiliser de façon isolée, en confiant un Joy-Con à chaque joueur. Dans ce cas, on peut adjoindre une dragonne au Joy-Con pour le rendre plus facile à manier. En tout, ce sont pas moins de 7 façons de jouer différentes (même si on vous l'accorde il n'y a pas de différence entre l'utilisation du Joy-Con de droite et l'utilisation du Joy-Con de gauche) :

Joy-Cons : des boutons partout, partout, partout !

Petits et mignons, les Joy-Cons n'en sont pas moins d'incroyables concentrés de technologie. Et quand on voit le prix de vente des Joy-Cons – la paire additionnelle devrait coûter environ 80 €, on se dit qu'on nous fait payer ce travail très cher. Trop cher ? C'est la question que l'on a envie de se poser à chaque indication de tarif, sur les sites d'e-commerce français. Un Joy-Con à 50 €, 2 Joy-Cons à 80 €, le Pro Controller à 80 €… On va réfléchir à deux fois avant d'aller acheter une manette complémentaire : le jeu en vaudra-t-il vraiment la chandelle et son investissement ?

La console est accompagnée de deux Joy-Cons, le Joy-Con L et Joy-Con R, pour Joy-Con de gauche et de droite. On les connecte à la Switch en les faisant glisser sur des rails situés de part et d'autre de l'écran de la console.

Et c'est parce qu'un Joy-Con est une manette à part entière que l'on retrouve sur les deux Joy-Cons la même configuration de boutons : un stick analogique, 4 boutons d'action, deux gâchettes. L'accessibilité des gâchettes peut être améliorée par la présence d'une dragonne qui se glisse dans le rail du Joy-Con pour les surélever un peu, ce que nos grosses mains apprécient plutôt !
Toujours est-il que les Joy-Cons sont donc bien un concentré de technologie qui va nous permettre de jouer, de réaliser des mouvements, et bien plus encore. En effet, une des fonctions les plus impressionnantes s'appelle la vibration HD, c'est une technologie haptique de vibration qui est d'un réalisme saisissant. On s'en rend particulièrement compte avec le mini-jeu Ball Count de 1-2-Switch, qui consiste à bouger le Joy-Con pour essayer de deviner le nombre de billes qui se trouvent à l'intérieur. C'est très impressionnant, bien que très sensible.

En outre, le Joy-Con de droite a deux fonctions supplémentaires. D'une part, c'est lui qui va permettre de lire les puces NFC (vous avez dit amiibo ?). D'autre part, il est aussi doté d'une caméra infra-rouge, une technologie dont Nintendo a toujours été fan, mais qui si l'on en croit Nintendo est grandement améliorée aujourd'hui : la caméra est capable de mesurer une distance, et de reconnaître la forme d'une main. Pour ne pas rendre jaloux le Joy-Con de gauche, Nintendo lui a octroyé des tâches spéciales, à savoir la possibilité de partager un visuel sur les réseaux sociaux (et plus tard d'enregistrer une séquence pour la partager en ligne).

Le prix de vente de la Switch sera de 329,99 € en Europe

Le prix de vente a été déterminé à 299 dollars aux États-Unis, et semble-t-il 329,99 € en France. "Semble-t-il" car le prix a beaucoup bougé entre vendredi matin et vendredi midi, la faute à une réglementation européenne qui interdit un fabricant de proposer un "prix de vente conseillé". Le prix est un facteur très intéressant : c'est lui qui va agir comme levier sur l'acte d'achat.

Le packaging de la Nintendo Switch avec les Joy-Cons gris
En choisissant de lancer sa console en mars, Nintendo se facilite la gestion logistique de sa console, en visant d'abord le fan de Nintendo qui, lui, achèterait sa console un jour de Toussaint ! Mais le joueur Nintendo ne représente finalement qu'une portion modeste de la population, et Nintendo va avoir besoin d'autres consommateurs qui lui permettront, on l'espère, de disposer d'une base installée conséquente rapidement. Cette base installée est primordiale puisque, sans elle, les éditeurs n'accorderont pas les budgets pour porter des jeux sur Switch…

Un scénario qui se répéterait puisque l'enthousiasme initial au sujet de la Wii U a rapidement laissé place à un scepticisme qui s'est traduit par des annulations en chaîne et la mort précipitée de la Wii U, la mal-aimée de cette génération. Une telle situation pourrait-elle se répéter sur Switch ? Il est bien entendu trop tôt pour le dire, mais les premiers projets d'éditeurs tiers ne nous ont pas semblé particulièrement ambitieux : Skyrim n'arrive qu'à l'automne, et les géants américains seront présents avec Skylanders ou une version de FIFA 17 qu'on redoute !

Et l'avis de Puissance Nintendo, alors ?

Nous avons pu, vendredi, découvrir la Nintendo Switch pendant plusieurs heures, grâce à la gentillesse de Nintendo qui a permis à une grande partie de l'équipe de Puissance Nintendo de venir essayer la console. C'est un superbe moyen de nous permettre de nous faire un premier avis sur la console, sa prise en main, et sur les premiers jeux qui accompagneront les premières heures de la Switch le 3 mars prochain, date de sortie de la console.

Nous ajouterons ici les avis des membres de l'équipe au gré de leur arrivée sur PN :
- Lire l'avis de Boris au sujet de la Nintendo Switch
- Lire l'avis de Thibault au sujet de la Switch
- Lire l'avis de Guillaume sur la Switch
- Lire l'avis de Xavier sur la Nintendo Switch
- Lire l'avis de Valentin sur la Nintendo Switch
- Lire l'avis de Miing sur la Nintendo Switch
- Lire l'avis de RYoGA sur la Nintendo Switch
- Lire l'avis de Rygogré sur la Nintendo Switch
- Lire l'avis de Chris sur la présentation de la Nintendo Switch

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Pipadou
Merci pour cet excellent article résumant cette fin de semaine chargée. Ça m'a rappelé la joie de savoir qu on pourrait jouer directement à deux sans rien acheter en plus (chacun sa Joycon) alors qu'ARMS m'a rappelé à la réalité qu'il faudra certainement acheter une paire supplémentaire pour certains jeux
Ymerej
C'est quand même assez inquiétant quand on voit les retours, surtout pour les prix des accessoires qui rebute pas mal de gens. Moi même je suis assez déçu qu'on ne puisse pas jouer en mode TV avec la tablette en main avec l'inventaire accessible à la manière du Wii U GamePad... après j'y connais pas grand chose niveau technique mais bon un petit câble pour relié le dock au pad ça doit pas être infaisable ? Du coup on se retrouve dans presque obligé d'acheté la Manette Pro parce que le Grip honnêtement à vu de nez la prise en main n'a pas l'air terrible.

Enfin bref ajoutons à ça le Online payant, le début de console qui ressemble étrangement à la Wii U (qui pourtant aurait pu servir de leçon) à savoir quasi aucun jeu à sa sorti... moi je suis plutôt inquiet pour le lancement avec tous le temps dont ils disposaient j'espérais beaucoup mieux.
Peperonit
Bonjour,

Merci pour cet article qui nous permet d'en savoir un peu plus sur cette nouvelle console de salon de NINTENDO.
Surpris de ne pas avoir de retour quant aux apects "pratique" de la console, subsiste quelques questions ...
Concernant les Join-Con :
- Les boutons "gachettes" ne sont pas à la même distance du bord,
- Les 4 boutons et le joystick ne sont pas correctement répartis sur la manette :
- pour le Join-con L, l'ensemble est placé trop à gauche,
- pour le Join-con R, ...
Connecté à la Switch :
- Sur le Join-con R, le joystick me parait dans l'axe du pouce, ainsi ne facilitant pas l’accès aux boutons

En résumé, auriez-vous une expérience de prise en main des manettes à partager ?

Dans l'attente d'un article centré sur la prise en main et l'expérience de cette nouveauté qu'avance NINTENDO, je vais me balader sur le forum ...

Soutenez PN : achetez ces jeux !

Mots-clés en relation

Thème
Hardware

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×