• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Edna & Harvey: The Breakout – Anniversary Edition Disponible sur Switch

Test de Edna & Harvey: The Breakout – Anniversary Edition (Switch)

Edna & Harvey: The Breakout - Edition Anniversaire : doudou farceur au pays des fous

Retour sur un point’n click du studio Daedalic Entertainment, qui avant un bon State of Mind et la quadrilogie Deponia pour les titres que nous pouvons retrouver sur Switch, s’était fait connaître par un Edna & Harvey s’évadent en 2008 sur PC. C’est ce premier projet, remis à jour, qui nous est proposé aujourd’hui sur nos consoles.

Test
Disponible depuis 2008 en Allemagne et en 2011 en France, Edna & Harvey possède déjà les gènes qui vont faire la marque de fabrique du studio dans ses productions point’n’click : un humour déjanté et des personnages hauts en couleur. Mais cela reste une œuvre de jeunesse, perfectible donc à la base. Un autre opus d’Edna & Harvey sortira en 2012, Edna and Harvey: Harvey's New Eyes, un titre disponible depuis le 14/08/2019 sur l’eShop que nous n’avons jamais pris en main malgré ses nombreuses récompenses et n’ayant pas bénéficié des mêmes soins de mise à jour, notamment de par l’absence de localisation française. On remerciera grandement la refonte du premier titre sur Steam pour nous permettre d’apprécier au mieux le premier épisode dans les meilleures conditions.
S’il est important de situer Edna & Harvey s’évadent comme une œuvre de jeunesse, c’est pour préciser que le scénario n’a pas la richesse des Deponia. Le studio se cherchait encore un peu et cette Edition Anniversaire remet au goût du jour l’enrobage graphique et l’interface du jeu, sans modifier la trame d’origine. Cela reste un bon jeu, mais avec quelques coups de mou sur lesquels nous reviendrons. Soyez donc conscient que le studio a produit bien mieux par la suite mais cette remise à jour graphique lui apporte une petite pèche bienvenue, apte à mieux nous faire apprécier cette redécouverte et lui redonnant le potentiel d’une seconde chance. Verdict.

Edna s'éveille...mais pas dans les bras de son prince charmant

Nous prenons le contrôle d’Edna, une jeune femme bien paumée puisqu’elle se retrouve internée dans un asile de fou. Elle n’a aucun souvenir du pourquoi de sa présence dans ces lieux, en revanche les locataires autour d’elle sont clairement givrés, avec une galerie de personnages bien déjantés et dont on apprécie la retouche graphique.

Edna va donc devoir se creuser les méninges pour comprendre ce qu’elle fait là et bien évidemment de trouver un moyen de fuir cet asile dirigé par le Dr Marcel. Pas de chance pour elle, le directeur de l'asile n'est autre que le père d'un ancien petit copain détestable et parfois souffre douleur d'Edna. Est-elle vraiment saine d’esprit et donc l’objet d’une erreur ? Difficile de le dire car elle est affublée d’un lapin en peluche qui lui parle, Harvey, on peut même dire qu’il n’a pas sa langue dans sa poche.
C’est donc autour de ce duo improbable que nous lançons ce point’n’click où il va falloir passer son temps à parler avec tous les autres personnages, collecter des objets, obtenir des indices, avant d’avancer. Attention cependant, la combinaison d’objets est parfois tirée par les cheveux (un peu une marque de fabrique du studio) et il faudra se raccrocher à certains indices distillés dans les nombreux dialogues pour se mettre sur la voie.

Pensez à bien sélectionner vos options de dialogue, pour orienter la discussion à votre profit. Cela permet de cirer les chaussures d'un garde pour obtenir l'enclenchement d'un appareil ou, au contraire, montrez-vous détestable pour qu'il ait envie de vous punir en désactivant quelque chose qui, dans les faits, vous empêchait d'aller plus loin. Les possibilités de dialogue sont assez importantes, même si on constate que tous les personnages sont des pauvres personnes has-been, ayant toujours une fragilité mentale. A vous d'exploiter vos découvertes à votre profit.
Si vous regardez sur l'image, ces petits formes de position indiquent les interactions possibles. Visez-en une avec votre stick et appuyez dessus. En bas à droite, vous accédez à l'ensemble des objets collectés que l'on peut faire défiler.

Au niveau action, le décor est parsemé de petites indications vous aidant à visualiser les interactions possibles avec votre personnage. Un stick vous permet de passer d'une indication à une autre, et l'appui sur une touche ouvre un cercle d'actions. Edna peut ainsi toucher, saisir, regarder, parler (?) ou utiliser un autre objet collecté (que l'on sélectionne à la base par la touche ZL) pour le combiner avec l'élément visé et ainsi produire un effet particulier. Simple en principe, mais vous tâtonnerez régulièrement dans les débuts, en passant votre temps à tester toutes les possibilités avant de trouver la bonne combinaison d'actions.
Voilà la fameuse roue des actions possibles.

En parlant avec Harvey, ce dernier vous mettra sur la piste sur certaines actions à effectuer même si on s'en doute un peu. Cependant c'est par ces dialogues avec votre lapin, quand vous avez l'impression d'être vraiment bloqué, que vous allez peut-être lancer une phase de voyage dans votre subconscient, afin de puiser parmi vos souvenirs un moyen de résoudre une énigme ou d'obtenir le souvenir d'une information capitale. Nous reviendrons un peu plus loin sur cet aspect essentiel du jeu.

Une remise à jour efficace

Bon point si vous aviez connu la version d’origine comme nous sur PC, l’ergonomie générale a été clairement mise à jour dans le bon sens, c’est beaucoup plus aéré, facilité, pour circuler dans l’inventaire : combiner deux objets est plus aisé. Les commandes sont donc très intuitives et c’est à saluer. Le jeu, bien mis à jour visuellement, se montre donc beaucoup plus agréable pour s’ouvrir à des joueurs d’horizons variés, moins aux pros du point’n’click qui auront déjà fait le jeu de base, connaissant les ressorts de son aventure à l’intérêt inconstant.
Notez la différence graphique entre la version d'origine en haut et la version remasterisée en bas dont nous profitons sur Switch. Chaque tableau conserve l'essence de la version originale mais avec un design général beaucoup plus soigné et agréable. Certains personnages semblent clairement sortis de Garfield. Vous pourrez à loisir basculer entre l'ancienne présentation et la nouvelle, mais honnêtement, nous avons surtout joué avec les versions retouchées.
L’intégralité du jeu est doublée en anglais (doublage de qualité mettant bien en avant la personnalité de chaque personnage), le texte est en français (mais pourquoi ne pas avoir traduit la suite alors ?), et les très nombreux dialogues avec choix multiples nécessiteront quelques prises de notes. Répliques qui font mouche, saute d’humeur d’Edna, et sa relation particulière avec le lapin Harvey en font un jeu qui sait nous dérider régulièrement et nous conduire doucement dans les différentes étapes du scénario rocambolesque sur une vingtaine d’heures.

Harvey, le magicien du retour vers le passé

Revenons en revanche sur un point particulier du gameplay : l’importance d’Harvey, qui est en réalité une sorte de subconscient d'Edna. Ce doudou bavard permet à Edna, à certains moments de l’histoire, de se plonger dans ses souvenirs. En se remémorant lors de ces phases des passages de sa vie d’avant son enfermement, cela va la mettre sur la piste pour trouver le moyen de débloquer certaines énigmes, et lui permettre d’aller de l’avant lors de la reprise de conscience dans les locaux de l’asile.
Des phases réussies, qu’on apprécie (et on se dit qu’on progresse bien en les voyant), d’autant que la dernière ligne droite de l’histoire est bien plus palpitante.
Lors de ces phases, vous pouvez alterner entre Edna et Harvey (oui, il a la possibilité de se déplacer seul dans les décors). Harvey peut effectuer deux types d'actions : observer les divers éléments intéressants repérés par des petits marqueurs à l'écran et collecter ces éléments en tant que souvenirs. Puis en allant discuter de chaque élément collecté auprès d'Edna, vous ferez surgir parfois une piste pour avancer. En repassant par le contrôle d'Edna, à vous ensuite de réaliser l'action.
Chaque détail peut paraître insignifiant, mais regardez les et prenez-les ensuite comme indice pour ensuite discuter avec Edna. Vous l'avez bien compris, tout doit être passé au peigne fin.
Cet épisode d'Edna & Harvey vous apportera un challenge intéressant même si pour résoudre certaines énigmes, vous allez devoir passer en boucle les possibilités avant de trouver le truc. On apprécie beaucoup la remise au goût du jour graphique même si l'animation reste faible. Bon point, pas de bugs importants remarqués, juste quelques micro-freezes lors de certains déplacements au premier plan ponctuellement. Il faut un petit coup de main au début pour viser avec le stick l'endroit où l'on veut enclencher l'action, on se dit que la prise en compte de l'écran tactile de la Switch aurait été un plus intéressant. Mais que cela soit sur la télé ou sur l'écran de votre Switch, vous passerez tout de même un bon moment.

Edna & Harvey The Breakout Anniversary Edition * Launch Trailer * PS4 Xbox One Switch21/06/2020

Edna & Harvey s’évadent (la fiche de jeu sur le site Nintendo conserve le nom anglais Edna & Harvey: The Breakout – Anniversary Edition) est disponible sous forme dématérialisée uniquement sur l’eShop de la Switch pour 19,99 €. Prévoyez 3584 Mo d’espace libre et quelques bonnes poilades. Nous remercions l’éditeur de nous avoir fait parvenir une clé afin de réaliser le test de ce jeu.
15/20
Edna et Harvey s’évadent est une mise à jour réussie du titre d’origine qui gagne en confort : graphismes bien plus fins pour les décors et les personnages, ambiance sonore de grande qualité et doublage intégrale vocal, Deadalic nous propose sans aucun problème la meilleure version de son titre de jeunesse, marquant son entrée dans le monde du jeu vidéo, un parcours semé de nombreuses pépites par la suite. Le duo est attachant, l’histoire reste malheureusement en dents de scie au niveau de l’intérêt puisque cette édition Anniversaire ne modifie en rien certaines carences dans le rythme. Sans être un mètre étalon dans le genre Point’n’click, on prend plaisir à parcourir l’univers de ce duo boosté avec une interface rafraichie et des sous-titres en français.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

15 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Edna & Harvey est une intéressante récréation dans l’univers de Point’n’click et l’introduction de la carrière du studio Deadalic. Même si on reste un cran en dessous de certains Deponia, Edna & Harvey s’évadent possède un humour suffisamment fun pour séduire tous les joueurs. La refonte du jeu lui apporte un rafraichissement bienvenu, facilitant grandement les actions permises. La localisation française est de bon niveau, la durée de vie plus qu’honnête pour un titre qui conserve sa trame old school et de très nombreux dialogues. Vous pouvez jouer désormais à ce titre dans les meilleures conditions désormais.

Jouabilité
Un point’n’click old school où l’on parle pour obtenir des indices, on observe et touche le décor pour pouvoir prendre les objets dont il faudra ensuite trouver la bonne combinaison pour avancer dans l’histoire. C’est classique mais toujours aussi efficace, et un vrai plaisir de pouvoir s’y aventurer en mode nomade (quasiment l’intégralité de notre temps de jeu s’est fait ainsi).
Durée de vie
Une bonne vingtaine d'heures, c'est bien en passant tout en revue.
Graphismes
Une bien agréable update, au niveau des décors comme des personnages. Certes, on n’est pas tout à fait au niveau d’un dessin animé interactif comme certains titres de Pendulo Studios, notamment au niveau de l’animation encore un peu raide. Le design des personnages est de qualité et les niveaux sont assez grands.
Son
Une musique très agréable ! Honnêtement on ne s’en souvenait plus trop avec les années, mais pour une première production, les petits gars de Daedalic avaient plus qu’assuré. Le doublage vocal est de qualité (dommage pas en français mais on apprécie d’avoir des sous-titres de qualité dans notre langue) et on s’immerge très bien dans cette aventure barrée.
Intérêt
Il faut apprécier l’humour absurde et les situations les plus rocambolesques. Les interactions permises par Harvey pour glisser dans la mémoire d’Edna est une bonne trouvaille, ces moments sont plaisants. Par contre, le titre accuse un peu son âge et sa jeunesse sur le rythme, car on tâtonne à l’ancienne en cherchant parfois toutes les combinaisons possibles entre nos objets collectés et l’action trépidante n’intervient qu’un peu tard dans le récit. Malgré tout, cela reste du Daedalic, et pour une première œuvre, la barre de qualité était déjà réglée haute. Dernier aspect non négligeable, la présence enfin du français dans les sous-titres.
Ergonomie
C’est le vrai plus de cette réédition, l’interface gomme les lourdeurs du jeu d’origine, permettant une prise en main beaucoup plus intuitive et nous permettant de mieux nous concentrer sur les événements. Dommage que la version Switch n'ait pas profité des possibilités de l'écran tactile.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Edna & Harvey: The Breakout – Anniversary Edition (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×