• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Rebel Raiders : Operation Nighthawk Disponible sur Wii

Test de Rebel Raiders : Operation Nighthawk (Wii)

Rebel Raiders : les chevaliers du ciel ont perdu leurs ailes

Test
Datant à l’origine de 2005, Rebel Raiders : Operation Nighthawk n’avait déjà pas fait sensation dans le domaine de la simulation de vol arcade. Réadapté par Kando en 2008 sur Wii, le duo de contrôleurs nunchuk/wiimote est loin de changer la donne tant le dépoussiérage semble avoir été fait à la va-vite pour des raisons plus commerciales qu’autre chose…

Plongeon en eau trouble

En clair, Rebel Raiders a beaucoup de prétentions louables sans en atteindre aucune en terme de qualité. Concernant le scénario, on se retrouve embarqué dans une guerre opposant dans un futur proche 2 factions, « l’Union of World Nation » (UWN), devenu un gouvernement tyrannique, et « l’Alliance of Independant States » (AIS), un groupe de rebelles qui se battent pour la liberté. Malgré un univers qui reprend des éléments de films de science-fiction, nous sommes loin d’un phénomène à la Star Wars tant les événements vécus ne permettent pas de s’immerger dans le jeu.

Côté graphismes on approche du vide intergalactique, avec quelques effets de lumières qui se voulaient sans doute impressionnants mais qui restent finalement du domaine du passable. Pour ce qui est des textures en général, les développeurs ont essayé de varier les environnements mais au final elles sont toutes plutôt moyennes et si vous espérez apercevoir un arbre ou un rocher dans le paysage, il faudra repasser. Les détails ne sont en effet pas légion, ce qui met d’autant plus en exergue les autres gros défauts du jeu.

Tout d’abord, vous aurez beau incarner le commandant d’une escouade, un pilote d’élite, le duo de contrôleurs ne vous aidera en rien à révéler vos compétences qui se veulent extraordinaires en terme de pilotage. Avec le nunchuk on dirige l’avion de chasse, et avec la wiimote on accélère ou on ralentit. Or, pour une simulation de vol et malgré une prise en main intuitive, aller à droite ou à gauche, en bas ou en haut vous demandera plus qu’une grande dextérité. Poursuivre un chasseur ennemi et lui tirer dessus de manière précise tiendra même du miracle. C’est alors que dans ces longs moments de solitude devant son écran on est presque heureux de posséder des munitions à l’infini, avec le plus souvent une arme secondaire automatiquement dirigée sur un ennemi pour peu qu’on ait réussi à le viser correctement au préalable. De quoi rattraper à moitié un gros défaut de gameplay.

Reste la résistance de votre coucou, quasiment indestructible. La preuve lorsqu’on percute une montagne, puisque la carcasse en acier (de l’adamantium à coup sûr) rebondi tout simplement sur la surface. Pratique mais si peu crédible pour un jeu de simulation. Et puis enfin c’est sans compter l’esquive, qui est une véritable tranche de rigolade tant elle est facile à réaliser.

Survol à très basse altitude

Concernant les missions, peu variées en terme d’objectifs, elles s’enchaînent les unes après les autres sans vraiment de liens logiques. De plus, la troupe d’alliés qui vous accompagne ne change rien au fait que la difficulté reste élevée, sans checkpoint en cours de partie, avec des situations qui s’éternisent, et sans oublier que l’I.A. n’est décidément pas des plus futées. Reste le nombre d’épisodes, découpés en 4 chapitres avec 16 missions et 16 challenges, ce qui fait un total de 34 et procure une durée de vie honorable au jeu. Cela n’empêche pas pour autant que l’intérêt du soft est limité, et avec une immersion loin d’être totale il est surtout question savoir si on aura le courage d’aller jusqu’au bout de l’aventure. A un point tel qu’on en vient presque à ne pas regretter l’absence de mode multijoueur, histoire de ne pas avoir à partager sa souffrance de la manière forte. Le nombre de vaisseaux disponibles aurait peut-être pu rehausser l’intérêt mais leur trop grande similitude et leur design peu inspiré provoque une sensation d’ennui profond. On ne parle même pas des images qui s’affichent à l’écran lorsque les personnages engagent des dialogues, à croire que les humains sont des aliens, avec pour couronner le tout des voix en anglais loin d’être transcendantes.

Pour ce qui est du rythme de jeu à proprement parler, outre la navigation imprécise on remarque surtout un manque de dynamisme profond, tant les mouvements sont lents à exécuter et répétitifs. Le summum est atteint lors des combats contre les tourelles au sol, tout bonnement exécrables tant c’est fastidieux et rébarbatif. Seul les challenges veulent remonter un peu le niveau, puisqu’il s’agit de mettre de diversifier les conditions de victoire pour réussir (temps limité, nombre de victimes…), mais repasser dans des niveaux déjà visité la seconde d’avant pour débloquer la mission suivante tient quasiment du suicide. Les thèmes musicaux essayeront bien de remettre un peu d’ambiance dans les moments critiques, mais la pauvreté est encore une fois de la partie. Si bien que même les plus motivés d’entre nous finiront par crier au scandale, surtout pour une dépense en période de crise atteignant les 45€.
6/20
Alors certes la boîte de ce jeu a un côté très aguicheur, mais il est grand temps de se méfier des apparences marketing & Co, car une fois le cap de l’heure passée sur l’aventure on fait grise mine. Les défauts des précédentes versions n’ont pas été corrigés et le gameplay se révèle lourd au possible. Pour ce qui est du scénario, on a peur de s’immerger tant le gouffre est profond, et puis même si les environnements semblent variés, la qualité est loin d’être au rendez-vous. En définitive, s’il y a un jeu de simulation de vol arcade à vraiment éviter, c’est bien celui-ci.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

06 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Rebel Raiders : Operation Nighthawk (Wii) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

Console
Wii

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×