• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Mages of Mystralia Disponible sur Switch

Test de Mages of Mystralia (Switch)

Mages of Mystralia : un hit en puissance !

Développé par le studio canadien Borealys Games et partiellement financé par le biais d’une campagne Kickstarter, Mages of Mystralia est un action-RPG qui a fait ses premiers pas sur PC avant d’arriver désormais sur Nintendo Switch dans un portage totalement réussi. Les amateurs se régaleront face à ses possibilités.

Test
De facture à priori assez classique pour un jeu d’action-RPG , Mages of Mystralia est une petite perle qui va vous embarquer pendant de très longues heures. Attention cependant, ce n’est clairement pas un titre évident au niveau de la difficulté, il s’adresse à un public entrainé sur les RPG.
Zia est une jeune fille habitant le hameau de Grifeuil dans le Royaume de Mystralia, un territoire qui a banni la magie suite à un passé compliqué. Mais régulièrement nait dans le royaume des personnes sensibles à la magie, qui doivent cacher leurs talents. Zia fait partie de ces quelques élus et elle est obligée de s’entraîner en cachette pour appréhender sa magie, ce qui finit par conduire à un accident, entrainant l’incendie de sa maison. Obligée de s’exiler, elle est contactée par son mentor pour venir à Hauven, le village des magiciens, pour pouvoir améliorer ses pouvoirs et tombe en chemin sur un étrange livre de magie isolée qui va lui apprendre les premières bases de l’utilisation de la magie et la chaperonner en lui donnant divers conseils et informations sur ce qui l’entoure. D'où vient ce livre ? Il faudra patienter jusqu'à la fin pour obtenir cette information capitale.
Voici le monde qui vous attend !

Un enchantement visuel et sonore, un design bien conçu

Très frais visuellement avec un graphisme assez coloré et un poil cartoon, le design des personnages est de grande qualité : on appréciera ainsi particulièrement le premier gros « boss » la calamité des bois nommée « La Vieille Branche » ou la charge de gobelin sur dos de sanglier qui vous balance des bombes, on reste en revanche plus circonspect face à des sortes de cube gélatineux un peu collant à vos trousses.

L'ambiance musicale de grande qualité est tout à fait en accord avec l’aventure. Mages of Mystralia séduit très vite par une histoire intéressante bien que relativement classique, avec son lot de discussions avec des PNJ, dont certains auront besoin de votre aide, et nous dévoile un gameplay bien conçu malgré un petit temps d’adaptation pour comprendre les subtilités d’utilisation de la magie.

Oui, vous allez pouvoir doser vos sorts !

Si au départ, notre pauvre baguette magique fait un peu pitié et que nos sorts basiques restent de puissance très limitée, en découvrant des runes, vous allez pouvoir personnaliser tout un arbre de compétence dans votre magie, afin de définir des actions bien précises et créer des combos de plus en plus puissants.

Très visuel, votre guide de magie présente l’ensemble des cases disponibles pour créer de nouveaux sorts via des puzzles, avec indication des sorts manquant pour pouvoir les débloquer. Alors que la richesse des possibilités aurait pu nous noyer quelque peu, cette présentation graphique se montre extrêmement lisible et facilite grandement les choses. En étudiant les possibilités (et en étant patient dans la collecte de tout ce qui est nécessaire), vous pourrez programmer des séries de sorts lancées par séquence et même envisager de créer des profils différents de sorts selon votre imagination. C'est extrêmement puissant car on peut décider ainsi de faire partir en courbe trois boules de feu qui rebondiront de façons différentes suivant leur premier point d'impact et créer des enchainements extrêmement efficaces à l'écran (et il n'y aura rien de trop sur la fin).
En réalisant un puzzle, vous obtenez une nouvelle rune qui vous apportera un sort plus puissant. Il faudra se creuser la tête pendant quelques minutes et à la fin, vous en aurez même un à résoudre en temps limité.
Attention cependant, vous ne pouvez pas utiliser votre magie de manière illimitée, une barre bleue de mana en haut à gauche matérialise votre pouvoir disponible qui se grève à chaque utilisation, que cela soit lors de l’envoi des sorts type boule de feu ou la création d’un bouclier d’énergie pour vous protéger temporairement d’une attaque. Si vous ne l’utilisez pas, elle se régénère automatiquement progressivement. Mettre hors-jeu les différents boss et terminer une mission vous permettra d’allonger cette barre de magie, tout comme votre barre de vie. Si vous mourrez, vous réapparaissez au dernier point de sauvegarde (sorte de poteau portant une lanterne), il suffit de passer à proximité pour que la sauvegarde se fasse automatiquement parmi l'un des 3 slots à votre disposition.

La route va être longue

Vous pourrez également collecter de nombreux petits cœurs (pour restaurer votre barre de vie) en cassant divers vases et réceptacles présents dans le décor, des gemmes et des sphères vertes pour votre magie. Autant vous conseiller au maximum de faire le tour de chaque élément du décor pour inspecter et récupérer tout ce qui peut l’être. Attention cependant, si vous pouvez revenir en arrière sans problème, les ennemis ont tendance à réapparaître régulièrement (exceptés les boss vaincus heureusement).

Outre cette arborescence des sorts, vous allez devoir gérer votre inventaire et notamment au niveau de votre équipement différentes baguettes magiques. Chacune possède une particularité qui lui est propre, et il faudra l’utiliser en fonction de l’ennemi à affronter : feu contre la glace par exemple.
C’est donc parti pour une longue exploration à travers les bois, les mines, les cités gelées, où de nombreux mécanismes d’ouverture se déclenchent en allumant les différents braseros, avec des énigmes à résoudre, à découvrir les nombreux coffres qui renferment de nouvelles compétences, avec comme contexte une éclipse apparaissant dans le ciel, porteuse de mauvais présages et dont les mages sont rendus responsables. Pour vous rendre dans les différents lieux de la carte, il faudra débloquer les différents accès en terminant les quêtes. Le chemin vers les Hautes Terres, la tombe des Rois Mages ou la Tour de l’Ombre va donc se mériter et vous aurez bien l’occasion sur place de geler l’eau pour vous créer un passage quand aucun ponton ne semble permettre de franchir une étendue liquide.

Quelques détails techniques

Techniquement, le portage est de grande qualité : c'est fluide à l'écran, que cela soit en mode nomade ou docké, et pour l'avoir comparé à la version PC, on ne voit quasiment pas la différence. On retrouve un temps de chargement un peu long entre les différents lieux géographiques mais sinon, quel plaisir d'y jouer dans son lit ou dans son canapé car c'est un titre chronophage qui ne donne pas facilement envie de poser sa console.

Jouable uniquement en solo, pesant 3500 Mo, Mages of Mystralia est disponible à compter du 29 janvier 2019 à 17,99 € pour son lancement jusqu'au 3 février avant de basculer à 19,99 €. Nous remercions l'éditeur pour nous avoir fait parvenir un code pour essayer ce jeu avec pas mal d'anticipation pour le savourer avec grand plaisir.

Mages of Mystralia - Announcement Trailer - Nintendo Switch26/01/2019

17/20
Mages of Mystralia est un excellent titre qui vous capte du début jusqu’à la fin, une fin surprenante. Au niveau du scénario, on retrouve Ed Greenwood, auteur de best-seller, créateur du monde des Royaumes Oubliés de Donjon & Dragon. On apprécie un titre où le texte est traduit en français. Comptez environ 10 heures en vous montrant bon et en se focalisant sur l’essentiel, mais si vous voulez prendre le temps de tout explorer et tout débloquer, vous devriez vous rapprochez plus facilement des 18- 20 heures. Un titre que l’on recommande totalement, parfaitement porté sur la Nintendo Switch.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

gurtifus
Oh c'est du tout bon pour moi ça, je prends direct ! :-)
gurtifus
Les autres critiques ont tendance à dire que le principe de crafting de la magie s'est fait un peu au détriment du reste qui reste trop classique et ne donne pas envie de la refaire.
Mais je resterais sur l'impression de ce test, je le prendrais demain et me ferais mon avis...
sebiorg
Gurtifus, j'espère ne pas te décevoir alors ;-)
gurtifus
Bon alors, je viens de passer quelques heures dessus en mode défi et je viens d'effacer ma sauvegarde pour en refaire une en mode normal. Ceci, parce que j'ai vu plusieurs problèmes de gameplay qui ne m'ont pas très plu et me pousse à refaire le jeu en normal pour ne pas me prendre la tête.
1) Lorsque l'on jète un sort, il y a presque plus d'une seconde de délais pour pouvoir ensuite se déplacer/esquiver ! Ce problème est rédhibitoire en mode défi lorsque l'on est submergé par les monstres qui sont plus longs à tuer qu'en mode normal. C'est un calvaire d'esquiver leurs attaques ou alors on passe son temps à les esquiver et à ne plus attaquer. Ce qui m'emmenera au point 4).
2) Les runes et la customisation des sorts c'est bien trouvé mais le problème, c'est qu'il y a beaucoup de runes dédiées à certains sorts seulement. Du coup, la super customisation, bah..., on la sent beaucoup moins que ce qu'ils nous disaient dans le trailer. Bon, je n'ai pas eu toutes les runes mais, pour l'instant, je suis un peu déçu de ce coté là.
3) Le sentiment de progression ! Bah on ne l'a pas du tout puisque notre perso ne monte pas de niveaux. La seule progression se fait du coté des baguettes et des sorts. Ce qui nous fait venir au point suivant :
4) Du coup, à cause des points 3) et 2), on a plus vite fait d'esquiver les monstres plutôt que de perdre son temps à les combattre. La seule récompense étant un peu de sous qui ne nous manquent finalement pas dans ce jeu puisque qu'il n'y a pas grand chose à acheter.
5) j'ai eu un bug où je me retrouvait au milieu d'un écran bleu sans pouvoir rien faire pendant que des monstres invisibles me frappaient. J'espère que je ne vais pas en rencontrer souvent comme ça.
6) le son est trop bas en règle général, il faut monter très fort le son pour entendre suffisamment sachant que, du coup, lorsqu'on retourne dans le menu de la console, ça braille !

A part ça, le jeu est joli, les environnements sont sympas, l'histoire gentille et les musiques agréables mais ça ne cache pas suffisamment les défauts je trouve.
Bon ma fille l'aime beaucoup donc je ne regrette pas de l'avoir acheté.

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


PNCAST 60 : Nintendo Direct, VR, lecture

Soutenez PN : achetez ces jeux !

17 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Un gros oui ! Mages of Mystralia est un excellent titre à ne pas manquer sur sa Switch et mériterait une édition physique. La petite Zia vient de faire une très belle arrivée sur la console de Nintendo et on en redemande.

Jouabilité
Un jeu qui se savoure de plus en plus en cours de partie, notamment quand on commence à mettre en place des enchainements de sorts. Tout est bien amené, on comprend assez vite les mécanismes. Mais quelques passages se montrent retors, il faudra insister un peu sans tomber dans l'excès de certains titres récents à la difficulté inhumaine. Le titre s'avère tout de même assez difficile pour un public jeune.
Durée de vie
Suivant votre degré d'affinité avec les RPG, si vous êtes efficaces et vous concentrez sur l'essentiel, la durée de vie est déjà fort bonne. Mais pour une grosse majorité des joueurs, entre 15 et 20 heures seront nécessaires pour en faire le tour à 100%.
Graphismes
Colorés, un peu cartoonesques, avec un léger manque de finesse dans les détails tout en restant très agréables et surtout permettant une animation fluide, c'est globalement une réussite.
Son
Une BO de qualité dirigée par Shota Nakama, le travail est extrêmement soigné. Un pure plaisir au casque (bien obligé pour ne pas déranger notre entourage).
Intérêt
On se laisse prendre et berner par le scénario une grande partie de l'aventure, même si dans la seconde moitié on commence à pressentir certaines révélations finales. Le gros point fort du jeu est son système de gestion des sorts, vraiment intéressant.
Ergonomie
Vieille Branche est le boss qui vous fera intégrer les commandes de base. Une fois que l'on alterne efficacement attaque et bouclier, on est fin prêt pour l'aventure. C'est bien étudié et pas fatiguant à la longue.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Mages of Mystralia (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×