• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Final Fantasy Tactics A2 : Grimoire of the Rift Disponible sur NDS

Test de Final Fantasy Tactics A2 : Grimoire of the Rift (NDS)

FFTA2 : Square-Enix joue au 'Monsieur Plus' !

Test
Quelques années après le très bon Final Fantasy Tactics Advance sorti sur Game Boy Advance, Square Enix remet le couvert sur DS, sans trop changer sa formule. Une suite dans la parfaite continuité, mais qui n'est pas dénuée de quelques ajustements, souvent dans le bon sens.

Une histoire rose-bonbon

Dès le début du jeu, on se retrouve en terrain connu. Certes, le héros n'est plus un enfant handicapé qui espère trouver un monde meilleur à Ivalice, il s'agit cette fois d'un cancre un peu effronté, mais le constat reste le même : le scénario, l'ambiance, l'univers, tout baigne dans une ambiance niaiseuse rose-bonbon, avec des dialogues assez prévisibles et téléphonés. Vu les grandes qualités du jeu, on pourra faire l'impasse dessus, mais il est dommage qu'on ne trouve pas l'esprit sombre qui caractérisait le Final Fantasy Tactics qui était sorti sur Playstation 1...

En résumé donc, le jeune héros du nom de Lusso en train de traîner dans la bibliothèque de son école suite à une punition se retrouve aspiré dans un livre magique, le fameux 'Grimoire of Rift', qui va l'emmener dans un monde fantastique, peuplé de tomates carnivores, mogg, chocobos, et autres joyeusetés originales.

On ne change pas une équipe qui gagne...

Si l'histoire ne tranche pas avec celle du premier opus, le jeu lui-même non plus. Bien sûr, il s'agit toujours d'un jeu de rôle tactique, dans lequel on déplace à tour de rôle des personnages sur une grille virtuelle représentant le champ de bataille, en lançant sort ou en attaquant ses adversaires avec diverses armes plus ou moins tranchantes. Les nouvelles missions se trouvent toujours dans l'auberge qui sert de quartier général à votre clan, et la boutique est de retour pour équiper votre petite troupe.

Chaque mission accomplie vous permettra d'accumuler expérience des personnages, expérience pour votre clan, argent, et divers objets qui vous permettront tour à tour de fabriquer de nouvelles armes ou armures, ou d'accéder à de nouvelles missions. Un principe certes vieux comme le monde, mais diablement bien mis en forme. La magie opère rapidement, et on aura bien du mal à éteindre sa console. D'autant que la durée de vie est bien là, plus ou moins identique au premier épisode, avec plus de 300 missions à accomplir.

... ou si peu

Si les principes de base restent donc inchangés, on trouve heureusement quelques nouveautés bienvenues : la carte du monde est présentée un peu différemment, avec diverses régions interconnectées entre-elles, et nécessitant de réussir un objectif donné pour accéder à la portion suivante. On perd au passage la possibilité de 'créer' soi-même la carte du monde au fur et à mesure.

Les clans revêtent également une importance accrue, avec des missions spécifiques à accomplir pour augmenter les caractéristiques de ces derniers, certaines missions n'étant accessibles qu'à condition d'avoir un clan doté par exemple de x points en diplomatie. Plus tard, on pourra même acheter aux enchères le contrôle de certaines régions du monde et affronter des clans rivaux.

Autre nouveauté : Il vous faudra trimer pour que de nouveaux articles fassent leur apparition dans les boutiques. Les marchands sont probablement passer aux 35 heures, puisqu'il vous reviendra d'aller faire un tour dans l'atelier de synthèse pour assembler les pièces glanées au fil des combats, et créer de nouvelles armes ou armures. Un principe en apparence complexe, mais finalement largement assisté, dont on peut d'ailleurs douter de la pertinence.

Le principal bouleversement est à trouver du côté des lois. Les juges sont toujours présents et vous donneront une obligation différente selon chaque combat, comme ne pas utiliser la foudre, ou d'arme à distance. Mais là où dans FFTA 1 chaque infraction entraînait un carton jaune ou rouge et pouvait mener votre personnage en prison, ici il ne sera plus que question de perte d'un léger bonus, d'impossibilité de ressusciter pendant le combat un compagnon tombé, et de l'absence de gains d'objets en fin de mission. Un bon point, puisque le système des lois avait été décrié par bon nombre de joueurs. Soulignons cependant que le camp adverse n'est pas astreint au respect de ces règles, lui !

Ce qui n'a pas changé en revanche, c'est que certaines armes permettront à leur porteur au bout d'un certain temps d'acquérir une compétence donnée, comme voler des gils, riposter...etc. Cette compétence restera ensuite acquise même en cas de changement d'arme ou de classe. Il ne faudra donc pas hésiter à régulièrement changer son attirail, ou de classe pour transformer son personnage en véritable homme (ou mogg ?) à tout faire. Ce ne seront pas moins d'une cinquantaine de classes qui seront disponibles

La clé de la réussite reposera bien sûr dans un équilibrage et une variété de ces classes, qui devra être adapté en fonction de chacun des combats : Pas de mages dans un tel, un maximum d'armes à distance dans un autre...etc.

De la GBA à la DS

Une fois sur le champ de bataille, les vieux réflexes reviennent très rapidement, comme toujours essayer d'attaquer les ennemis par derrière ou au moins par les côtés. L'ajout appréciable induit par le 2ème écran de la DS est de pouvoir consulter à tout moment l'ordre du tour, et ainsi savoir qu'il vaut mieux attaquer en priorité tel ennemi, qui se déplacerait avant tel autre adversaire. En dehors de ce point, il faut bien reconnaître que l'usage du 2ème écran reste assez marginal et ajoutera simplement un peu de confort lors de vos emplettes au magasin. A noter que le stylet peut être utilisé pour déplacer les troupes, mais que la croix et les boutons sont plus pratiques à l'usage.

Certains défauts ont fait le voyage jusque sur DS; comme les rares soucis de lisibilité (Tel loup fait il face dans cette direction ou celle-ci ? Impossible à dire car il est entouré de décors qui le masquent) ou la longueur des actions ennemies, qu'on ne peut toujours pas accélérer.

Un petit mot pour finir sur la réalisation, assez proche de la version GBA. L'ensemble est très mignon, avec des couleurs prononcées et gaies. Pas de débauche d'effets visuels, seules quelques magies tirent leur épingle du jeu. Là où le jeu fait très fort, c'est du point de vue de la bande originale, très belle, l'une des plus belles qu'il nous ait été donné d'entendre dans un jeu de console portable. Un bémol cependant : de nombreux thèmes sont des reprises de l'épisode précédent.
16/20
Changements a minima pour Square Enix, qui joue les 'monsieur plus' : plus de classes, plus d'objets, plus de lieux à visiter, pour un plaisir de jeu toujours aussi important ! Le développeur aurait pu proposer un scénario plus ambitieux, une réalisation qui tranche plus franchement avec le 1er volet, ou carrément une refonte du système de jeu, mais non ! Soit, ne boudons cependant pas notre plaisir, nous tenons là un excellent représentant du genre !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Final Fantasy Tactics A2 : Grimoire of the Rift (NDS) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×